Le Monde critiqué pour un sondage donnant Marine Le Pen en tête des jeunes

La Commission des sondages a reproché au journal Le Monde d’avoir présenté une étude sur le vote des jeunes sans indiquer qu’elle portait sur un sous-échantillon réduit de moins de 200 personnes, dans une lettre publiée dans le quotidien daté de mardi.

Dans son édition daté du 10 avril 2012, sous le titre « Marine Le Pen arrive en tête parmi les jeunes de 18-24 ans », Le Monde avait publié une étude de l’institut CSA fondée sur un cumul de trois vagues successives d’intentions de vote réalisées du 12 au 18 mars. Selon l’organisme officiel chargé de veiller au respect de la législation en matière de sondages d’opinion, « ce sondage n’appelle aucune critique quant à la méthode retenue et au caractère significatif des résultats établis par l’institut », mais « les modalités de sa publication » appelle des « observations ». [...]

Dans un communiqué, le Front de gauche, qui avait déjà critiqué Le Monde pour sa Une sur le sujet, s’est félicité de la prise de position de la Commission.  »Alors que la campagne du FN rencontre des difficultés depuis plusieurs semaines, il est particulièrement sidérant et même dangereux que des journaux qui se veulent de référence répercutent de fausses informations qui ne profitent qu’à Marine Le Pen et à tous ceux qui ont intérêt à l’existence de cette formation d’extrême droite », écrit le Front de gauche.

Le Figaro

Sondage CSA : Maillot et Soubré heureux de voir Marine Le Pen derrière Mélenchon (RMC)

A la Fnac de Nice et en compagnie de Jérôme Sainte-Marie (CSA), les GG analysent le seul sondage qui donne Mélenchon à 17 %. Avec Marie-Anne Soubré, Jacques Maillot et Pascal Perri.

« Moi je l’espère, que Mélenchon soit évidemment devant Marine Le Pen (hués) [...] Pourquoi est-ce qu’il sera devant ? Parce qu’il redonne de l’espoir à des gens qui n’en avaient plus. (hués) » – Marie-Anne Soubré

« Je me réjouis de ce premier sondage qui donne Mélenchon devant Marine Le Pen. Je déteste les idées de Marine Le Pen. J’assume complètement. » – Jacques Maillot

Accusé par Marine Le Pen de collusion entre le CSA, Bolloré et Sarkozy : »Celle qui joue sans cesse avec les sondages, alors même que celle qui profite le plus de méthodes de pondération, c’est justement Marine Le Pen. » – Jérôme Sainte-Marie

Le PDG de CSA Bernard Sananès expliquait la semaine dernière comment se faisaient ces « pondérations » : « On arrive aujourd’hui à redresser sur la base de déclaratifs de 2007 l’électorat de Marine Le Pen. »

Sondages : L’écart Hollande-Sarkozy se creuse, Mélenchon à 17 % selon CSA

François Hollande arriverait en tête du premier tour de la présidentielle avec 27% d’intentions de vote (-2) devant Nicolas Sarkozy, en chute de 4 points à 26%, et Jean-Luc Mélenchon qui confirme sa 3e place avec 17% (+2), selon une enquête CSA pour BFMTV, RMC et 20 Minutes. Au second tour, le candidat socialiste creuse à nouveau l’écart et l’emporterait désormais avec 57% des suffrages (+1) contre 43% (-1) au président sortant et candidat de l’UMP.

Derrière le trio de tête, Marine Le Pen gagne 2 points à 15% d’intentions de vote, devant François Bayrou en progression d’un point à 11%.

Le Figaro / AFP

________________________________

[...] Derrière les deux favoris, Marine Le Pen se maintient à un haut niveau : 16 % pour l’Ifop et Opinion Way, 15 % pour CSA et 14 pour LH2. Elle devance Jean-Luc Mélenchon dans trois des quatre sondages. [...]

Le Point

Sondages : Marine Le Pen en hausse, Mélenchon redevient le 4e homme (màj)

Addendum

François Hollande accroît son avance en tête des intentions de vote au premier tour, avec 30% (+ 0,5 point) contre 27% à Nicolas Sarkozy, en baisse de 1 point, Marine Le Pen repassant devant Jean-Luc Mélenchon, selon un sondage BVA pour Orange, la presse régionale et RTL devant être publié demain. [...]

Au premier tour, Jean-Luc Mélenchon, qui progressait régulièrement jusqu’ici, recule de 1 point, avec 13% d’intentions de vote. Il est devancé par Marine Le Pen, qui connaît la plus forte progression (+2) parmi tous les candidats, atteignant 15%. [...]

Au second tour, un électeur de Marine Le Pen sur deux (51%) se reporterait sur Nicolas Sarkozy. Mais ce ne serait le cas que de 29% des électeurs de François Bayrou, 44% de ceux-ci choisissant M. Hollande, les autres ne se prononçant pas. [...]

Le Figaro

___________________________

François Hollande accroît son avance en tête des intentions de vote au premier tour, avec un gain de 1 point depuis le 1er avril à 29,5%, devant Nicolas Sarkozy en baisse de 0,5 point à 27%, tandis que Marine Le Pen, +0,5 à 14%, double Jean-Luc Mélenchon, -2 à 13%, selon un sondage LH2* pour Yahoo! publié aujourd’hui. Au second tour, le candidat socialiste l’emporterait avec 55%, gagnant un point, face au président sortant qui en perd un à 45%. [...]

Le Figaro

Marine Le Pen populaire chez les jeunes : « Ils ont des craintes sur leur identité » (Goldnadel/RMC)

Les GG de RMC ne sont guère étonnés du bon score de Marine Le Pen auprès des jeunes et cherchent à savoir ce qui les séduit. Avec Jacques Maillot, Didier Giraud et Gilles-William Goldnadel.

Olivier Truchot : Finalement, Marine Le Pen correspond peut-être plus à ce qu’on voit dans la société que d’autres candidats qui semblent totalement décalés par rapport à ce qu’on voit autour de nous.

Jacques Maillot : C’est tellement juste ce que tu dis. Elle est allée à Science-Po comme la plupart des candidats, elle avait un public extrêmement hostile : elle a retourné le public !

1er tour de la présidentielle : Le suspense reste entier

A 15 jours du vote, l’incertitude s’accroît à propos de l’issue du 1er tour de la présidentielle, Nicolas Sarkozy ayant pris un léger ascendant sur François Hollande selon les sondages, tandis que les limites de la dynamique créée par Jean-Luc Mélenchon sont difficiles à cerner et que l’électorat du FN reste «insaisissable».

«Objectivement, je ne vois pas comment Marine Le Pen peut passer en dessous des 15-17%», dit hors micro un ministre UMP.

Donné vainqueur au second tour par une marge significative (54-46 ou 53-47), le candidat socialiste reste aujourd’hui le favori du scrutin, mais a reculé dans les intentions de vote, selon la plupart des sondages, pour se situer désormais à 27-28% au 1er tour. […]
Selon Emmanuel Rivière (TNS Sofres), on ne peut encore écarter l’hypothèse d’une finale inattendue au soir du 22 avril. «Un duel trop certain, trop annoncé, a pour caractéristique de produire des effets qui peuvent fragiliser ce scénario», met-il en garde. […]

On ne peut exclure que François Hollande tombe sous les 25% d’intentions de vote dans les quinze jours, ni que Marine Le Pen fasse le 22 avril un score bien plus haut que celui qui lui est prêté actuellement (entre 13 et 15%), estime-t-il

La candidate du Front national «est à un niveau élevé, dans l’absolu. Cela crée une incertitude, avec un électorat FN insaisissable» qui peut jouer les trouble-fête si l’abstention est élevée, poursuit l’expert. Un électeur sur quatre est tenté de s’abstenir, d’après une enquête BVA. […]

La poussée Mélenchon conduit François Hollande à mettre en garde contre «la dispersion à gauche» et à agiter «le spectre du 21 avril 2002» dans un électorat encore traumatisé par cet épisode.

Le Parisien (Merci à Pitch)

90% des Français refusent d’être sondés

Chaque jour nous vaut son lot de sondages sur l’élection présidentielle. Et voilà que Nicolas Sarkozy croise la courbe de François Hollande, et voilà que Jean-Luc Mélenchon dépasse François Bayrou et Marine Le Pen, atteignant le seuil symbolique des 15%.

Bien sûr, chaque publication se fait fort de reproduire l’avertissement de la Commission des sondages :

« les sondages ne sont qu’un instrument d’analyse de l’opinion publique et non pas un outil de prévision des résultats électoraux. »

Il n’empêche que les politologues en tirent des conclusions hâtives.

Or ces sondages sont entachés de nombreux biais et approximations qui mettent en cause leur « vérité » présentée comme scientifique voire comme parole d’Évangile. (…)

Riposte laïque

Les Français favorables à une réduction drastique de l’immigration et contre le droit de vote des étrangers

Édition papier de Metro du 04/04/12, pages 2 et 3.

[La] réduction en cinq ans de l’immigration légale de 200 000 à 10 000 entrées par an (Le Pen), qui recueille tout de même 6,4 à gauche !

metro

Les propositions de Philippe Poutou, « dissolution de la BAC et des polices municipales » et « droit de vote des immigrés à toutes les élections », ne recueillent pas l’assentiment des Français.!

metro

Sondage : Mélenchon troisième à 15%

Selon un sondage LH2 pour Yahoo, Hollande serait en tête au 1er tour (28,5%) devant Sarkozy (27,5%) et Mélenchon troisième à 15%.

Au second tour, le candidat socialiste l’emporterait avec 54%, malgré un effritement d’un point, face au président sortant (46%).

Au premier tour, derrière MM. Hollande, Sarkozy et Mélenchon, Marine Le Pen obtiendrait 13,5%, en baisse d’un point par rapport au précédent sondage LH2 publié le 18 mars et François Bayrou 12% (-0,5).

Sondage réalisé par téléphone les 30 et 31 mars auprès d’un échantillon représentatif de 973 personnes âgées de 18 ans et plus (méthode des quotas).

Le Point

Une majorité de Français ne veut pas de duel Hollande-Sarkozy

Selon une enquête Ifop, à paraître dimanche dans le JDD, la bipolarisation droite/gauche fruste les personnes interrogées. Quant à l’indice d’abstention, il passe en deux semaines de 29 à 32%, le record historique pour un premier tour d’élection présidentielle.

«Toulouse a cassé la dynamique. [...] il y a un décalage entre les discours de certains candidats concentrés sur la sécurité et l’immigration et les attentes des Français sur les questions économiques», estime Frédéric Dabi, directeur du département Opinion de l’Ifop.

Autre enseignement de notre enquête, la bipolarisation fruste beaucoup d’électeurs. Interrogés sur le duel qu’ils souhaitent au second tour, seuls 43% des Français veulent un duel entre François Hollande et Nicolas Sarkozy. 28% réclament un match entre François Hollande et un autre candidat que Nicolas Sarkozy. Inversement, ils sont 25% à vouloir un match entre Nicolas Sarkozy et un autre adversaire.

Dans le détail, on se rend compte que 50% des sympathisants du Front de Gauche de Jean-Luc Mélenchon veulent un match entre François Hollande et un autre. Autrement dit, ils veulent l’élimination de Nicolas Sarkozy dès le premier tour. 48% des électeurs de Marine Le Pen souhaitent une élimination de François Hollande dès le premier tour pour la place à un duel entre Nicolas Sarkozy et un autre candidat.

Le JDD

Sondage : Marine Le Pen remonte à 17%, Mélenchon à 11%

La progression des intentions de vote en faveur du président-candidat, entamée avec son entrée officielle en campagne, se poursuit au premier comme au second tour.

Pour la première fois dans le baromètre de la présidentielle réalisé par OpinonWay-Fiducial pour Le Figaro et LCI, le président sortant arrive en tête au premier tour avec 28%. Nicolas Sarkozy devance d’un point François Hollande. Dans la dernière vague d’étude, réalisée le 15 mars, OpinionWay donnait les deux favoris de l’élection présidentielle à égalité à 27,5 %. [...]

Cette progression n’empêche pas Marine Le Pen de se maintenir à un niveau constant depuis plus de quatre mois: avec 17% des intentions de vote, en progression d’un point par rapport au 15 mars, la candidate du Front national confirme sa position de troisième dans la course à l’Élysée.[...]

À gauche, Jean-Luc Mélenchon poursuit sa progression en gagnant un point, à 11%. «Il incarne aujourd’hui le vote alternatif pour ceux qui ne sont convaincus par aucune des propositions des autres candidats, comme avait pu le faire François Bayrou en 2007» estime Jeanbart. [...]

Le Figaro