Les FEMEN vues par Caroline Fourest

Approximations (Femen signifierait « femme » en latin, selon Caroline Fourest), croix juives (!) à Kiev, assertions invérifiables sur des menaces subies au fin fond d’une forêt de Biélorussie, « explications » plus que vagues sur le financement de ce mouvement qui loue de grands locaux dans Paris, mélange des revendications des femmes occidentales et du combat des femmes arabes contre l’islamisation en cours de leurs pays (Egypte, Tunisie) : difficile de relever et de souligner toutes les invraisemblances de ce documentaire payé par le service public, donc par notre argent.

Première partie :

Deuxième partie :

Quand la Russie montre sa puissance… douce

EXCLUSIVITÉ FORTUNE : Tribune libre de Vassily, l’un de nos lecteurs.

[...] Pour modifier son image de pays agressif rongé par des instincts totalitaires, la Russie a décidé de passer à la vitesse supérieure en matière de « soft power » ou puissance douce: une série d’efforts visant à modifier l’image du pays directement au sein de l’opinion publique internationale, en défendant sa politique, ses valeurs et sa culture via des moyens non coercitifs.
Pour redorer son blason, la Russie a du pain sur la planche: le pays est systématiquement dépeint dans les médias dominants comme un État autoritaire ayant hérité des tendances dominatrices de son prédécesseur, l’URSS. [...]

La France est en première ligne des efforts de Moscou. Rien d’étonnant à cela, car historiquement l’Hexagone est un référent traditionnel: que l’on songe à l’aristocratie russe dont la langue était le français, ou à la première page de Guerre et paix écrite dans notre langue. Aux yeux des Russes, la France est l’alter ego, un État où naissent des tendances historiques qui parcourent ensuite l’Europe et le monde. Une nation qui passionne la population russe et ses dirigeants. Un pays frère, qui désormais inquiète.

[...] Nous avons décidé de nous focaliser sur la bataille médiatique menée par la Russie en France et dans le monde.

Suite et commentaires sur Fortune

Babu le « héros clandestin » mort électrocuté dans le métro était ivre

Addendum du 24/10/11


Les analyses toxicologiques de Babu, mort électrocuté sur les voies du métro, indiquent qu’il avait 2,4 grammes d’alcool dans le sang et accréditent la thèse d’une rixe qui tourne mal.

Le Figaro

Lire la suite

La Russie s’associe à une entreprise française dans la bataille contre Microsoft

Le géant américain Microsoft, leader mondial de l’industrie de l’informatique, n’a pas anticipé le déploiement du système d’exploitation Linux dans les pays émergents. Un partenariat entre l’entreprise française Mandriva et l’État Russe va fragiliser le concepteur américain de systèmes d’exploitation et de logiciels. Un retournement de situation serait en train de se préparer pour Microsoft, alors victime d’une stratégie de  « soft power ».

Quelles en seront les conséquences? Sous fond de menace grandissante de cyberguerre, les Russes s’intéressent à Mandriva, la distribution linux française et ses garanties de sécurité plus élevées, pour développer leur système d’exploitation national. Ils souhaitent ainsi, de plus en plus, s’affranchir technologiquement des États-Unis. Cet événement révèle en outre la démarche originale d’une entreprise française, à travers une stratégie d’influence et une forte capacité d’innovation. Autour des intérêts économiques et géopolitiques en jeu dans cette bataille du « technopouvoir », se dessine alors une nouvelle zone, celle des « BRIC » (Brésil, Russie, Inde, Chine) et des pays émergents.

Lire la suite sur Info Guerre

Le système politico-médiatique étouffe la démocratie par le bipartisme

Natacha Polony, journaliste au Figaro : « Tous ceux qui ont voulu dépasser le clivage gauche-droite actuel ont été traités de populistes (…) on se défend de toute personne qui voudrait émerger en jetant cet anathème. (…) Et c’était vrai au moment du référendum de 2005 (…) C’est problématique de se dire qu’il y a 90% des médias du même côté alors que 55% des Français vont dans le sens inverse. C’est dangereux, démocratiquement. »

« Ce soir ou jamais », 14 octobre 2010

Image de prévisualisation YouTube