Trois sectes font condamner la France devant la Cour européenne des droits de l’Homme

La France a été condamnée pour violation de la liberté de pensée, de conscience et de religion. Paris devra verser 3,6 millions d’euros à la secte du Mandarom, un peu plus de 387.000 euros à l’Eglise évangélique missionnaire et Salaûn, et près de 37.000 euros à l’Association des chevaliers du Lotus d’or.

(…) France Info

Paris : La scientologie jugée en appel pour escroquerie

La branche parisienne de l’Eglise de scientologie a cherché, à l’ouverture d’un procès en appel à Paris pour «escroquerie en bande organisée», à obtenir un renvoi des débats. Les deux principales structures de la scientologie française – le Celebrity Centre et sa librairie SEL – condamnées en 2009 à de lourdes amendes, et cinq scientologues, dont le «dirigeant de fait» du mouvement parisien, Alain Rosenberg, doivent être re-jugés jusqu’au 1er décembre.

Ils sont accusés d’avoir profité de la vulnérabilité de plusieurs anciens adeptes pour leur soutirer de fortes sommes d’argent. «Pour nous, la scientologie est une entreprise qui a pour principal objectif de capter la fortune de ses adeptes», a estimé en marge de l’audience Me Olivier Morice, avocat de l’Unadfi, une association de lutte contre les dérives sectaires. [Lire la suite]

20 Minutes.ch

Wikipedia : La Scientologie

http://www.dailymotion.com/video/x16ip2

Vidéo : Secrets d’Actualité de février 2007

UNADFI : l’association antisectes vit de l’argent du contribuable

L’UNADFI n’est pas sectaire en matière d’argent public, c’est le moins que l’on puisse dire. L’Union nationale des associations de défense de la famille et de l’individu est subventionnée à 97 % . En 2007, seulement 3% de ses ressources proviennent des cotisations et donations. Cette association est reconnue d’utilité publique depuis 1996.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Ci contre : tableau des subventions reçues par l’ UNADFI de 1996 à 2007 (cliquez pour agrandir ). En 2006, l’UNADFI a reçu 11 729 € en dons et cotisations pour 398 019 € de subventions. En 2007, 11 078 € en dons et cotisations pour 359 448 € de subventions. L’association est financée en moyenne à plus de 90 % par des fonds publics, provenant des caisses du Premier ministre, des ministères, ou d’autres organismes (Fonjep*, Fndva*, Cnasea*…).

Source et compléments : l’Observatoire des subventions aux associations)

______________

*FONJEP : Fonds de coopération de la Jeunesse et l’Éducation Populaire — FNDVA : Fonds national pour le développement de la vie associative — CNASEA : Centre National pour l’Aménagement des Structures des Exploitations Agricoles.