Deux personnes blessées dans une fusillade à la sortie d’une boîte de nuit à Sausheim (68)

Scène de panique ce dimanche matin à 5h30 devant la discothèque le QG club, à Sausheim. Deux ou trois individus se sont présentés à l’entrée de l’établissement et ont tiré avec au moins un fusil à pompe alors qu’il y avait encore du monde.

Les tireurs, après avoir blessé deux hommes (blessure au genou pour l’un et au talon pour le second), ont pris la fuite en direction de l’Allemagne en empruntant l’autoroute.

(…) DNA

Hérouville : Jason, dont le pronostic vital est engagé, a-t-il été victime d’une rixe ethnique ?

Jason a été gravement blessé à la tête lors d’une rixe qui s’est produite le samedi 1er février vers 5 heures du matin sur le parking de la salle de spectacle « la Fonderie ». Il est toujours dans le coma, et son pronostic vital est engagé.

(…) France 3 Basse Normandie

Le Kremlin-Bicêtre (94) : bagarre entre bandes, un mineur entre la vie et la mort. Màj : Amine est décédé

Addendum 19 janvier 2013 : L’adolescent de 16 ans qui avait été grièvement blessé dans une bagarre entre bandes au Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne) est décédé samedi midi.


Réglement de compte au Kremlin-Bicêtre, l… par leparisien

(…) Le Parisien

Lire aussi
Merci à Joseph. Mélenchon

——————————————–

Ils ont choisi de se battre la veille de la visite du ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, dans leur commune. Au moins une trentaine de jeunes se sont affrontés à coup de barres de fer et de tirs de pistolets à grenaille, ce vendredi entre 18 et 20 heures passées, au Kremlin-Bicêtre, le long de l’autoroute A6. Il s’agirait de deux bandes venues des quartiers des Martinets au Kremlin-Bicêtre et de Victor-Hugo à Gentilly, secteur situé juste en face.

Un mineur de 16 ans a été gravement blessé lors de ces violences : selon une source policière, il aurait été frappé avec des brise-vitres et des béquilles et se serait retrouvé en arrêt cardiaque. Il aurait fallu près de trente minutes aux secours pour le réanimer et le transporter, ensuite, dans un hôpital parisien. Les policiers l’ont découvert sur la zone des affrontements, un peu après 19 heures.

A leur arrivée, les protagonistes se sont éparpillés. S’en est suivie une course-poursuite avec les jeunes : les forces de l’ordre ont été prises à partie et se seraient retrouvées encerclés par des dizaines de jeunes. Toujours selon une source policière, il a fallu des renforts policiers et user de grenades et de flash-balls pour ramener un calme précaire. Une dizaine de personnes ont été interpellées.

(…) Le Parisien

Une ado poussée sous le RER à Yerres : 2 jambes amputées, 4 mois de prison ferme (MàJ)

Addendum du 17/01/14

Lire la suite

Viry le François (51). Des lycéens sèment la terreur dans un bus scolaire

Lundi, un violent incident a émaillé la sortie des cours alors que les lycéens s’apprêtaient à prendre leur bus. Un véhicule a été dégradé. Sans le sang-froid d’une conductrice de bus, l’expédition punitive lancée lundi soir par des élèves de la cité scolaire ne se serait sans doute pas limitée à une vitre explosée.

C’est une altercation, vendredi, dans l’enceinte du lycée François Ier, qui met le feu aux poudres. Une dispute entre deux groupes d’adolescents débute dans une salle d’études. Le contentieux prend alors des allures plus personnelles via Facebook et les réseaux sociaux. Le week-end permet également d’échauffer les esprits.

Lundi, vers 18 heures, une dizaine de jeunes bien décidés à en découdre montent dans le bus scolaire, visiblement à la recherche de quelqu’un. Plusieurs témoins entendront l’un d’entre eux demander : « Il est où le bâtard ? » Certains qui souhaitent garder l’anonymat, évoquent la présence de battes de baseball et même d’une arme à feu, « un revolver 9 mm ». De leurs côtés, les gendarmes saisis de l’enquête ne confirment pas la présence de l’arme.

Dans le bus, la conductrice, qui prend rapidement la mesure des événements, décide d’intervenir. « Je les ai repoussés violemment pour éviter qu’ils ne s’en prennent à mes gamins, témoigne-t-elle. Il n’était pas question qu’ils viennent agresser les autres passagers. Je ne les connaissais même pas car ils n’empruntent pas cette ligne. » Elle pousse alors les fauteurs de trouble hors du véhicule. « L’un d’entre eux a alors éclaté la vitre arrière latérale du bus à l’aide d’un objet », précise la conductrice. Hier matin, le père d’un des jeunes passagers expliquait : « Mon fils et ses camarades ont été particulièrement choqués. Mardi matin, il a eu beaucoup de mal à reprendre le bus. »

La conductrice décide d’appeler les gendarmes tout en poursuivant sa tournée. Ce n’est qu’à son retour qu’elle explique aux gendarmes ce qu’il vient de se passer. Une plainte est alors déposée. « On ne peut pas dire que j’ai eu peur, mais c’est vrai qu’en 27 ans de conduite scolaire, je n’avais jamais vu une telle violence ».

(…) L’Union

Merci à Jesse James

Paris : un homme grièvement blessé dans une rixe au métro Pasteur

Une rixe entre plusieurs individus a éclaté vers 22 heures sur le quai de la ligne 12 du métro Pasteur (Paris, XVe), mardi soir. Dans cette bousculade entre marginaux, un homme a été grièvement blessé au couteau. Ses jours ne sont pas en danger, selon nos informations.

Une altercation a éclaté entre un SDF et un groupe d’originaire des pays de l’Est. Le ton est monté sur le quai de la station. La victime aurait tenté de s’interposer entre le SDF et ses agresseurs. Au milieu de la bousculade, ce voyageur aurait reçu deux coups de couteau.

(…) Le Parisien

Deux groupes de « jeunes » s’affrontent en plein centre-ville de Chambéry

Les passants de la rue Saint-Antoine à Chambéry sont restés stupéfaits devant tant de violence. Ce mardi 10 septembre 2013, aux alentours de 17 h 30, une violente rixe s’est déroulée sous leurs yeux, durant quelques minutes, en plein centre-ville.

Deux groupes de jeunes se sont affrontés sur cette zone piétonne à une heure de grande affluence et proche des Halles. Puis une voiture s’est arrêtée à leur hauteur et un homme en est sorti avec un marteau à la main. Des coups de bâton et de marteau auraient volé et un jeune homme a été blessé.

Le Dauphiné Libéré
(Merci à Natacha3)

Rixe près de Rouen : coup de couteau et jets de pierre entre « jeunes »

Un jeune homme de 19 ans a été blessé, lundi 2 septembre 2013, à Notre-Dame-de-Bondeville, près de Rouen. La bagarre a fait une 2e victime : l’auteur présumé du coup.

Que s’est-il exactement passé lundi 2 septembre 2013, en fin de journée, à Notre-Dame-de-Bondeville, dans la banlieue de Rouen ? Alertée pour une rixe qui aurait mêlé une dizaine de jeunes, la police intervient place Victor-Schoelcher, peu avant 19h, mais ne peut que constater les dégâts.

Au sol, un habitant de Rouen, âgé de 19 ans, sérieusement blessé au niveau du dos. D’après les premières constatations, il aurait reçu un coup de couteau qui a laissé une entaille d’environ 20 cm.[...]

Dans le même temps de cette découverte, les policiers apprennent qu’un autre jeune homme, âgé de 21 ans, vient lui aussi d’être agressé. Cette fois par un groupe de quatre ou cinq personnes qui lui a couru après, route de Dieppe, toujours dans la commune, et lancé violemment une pierre en pleine tête. Le choc l’aurait fait chuter. Inconscient, il aurait également été frappé de coups de pieds. [...]

76actu
(Merci à Viquet)

Le Creusot (71). coups de feu entre bandes rivales sur fond de règlement de compte

Le réveil a été matinal pour certains habitants de la rue de Strasbourg à proximité de la place de la Molette ce matin.

En effet, vers 6 heures, deux détonations ont retenti. Selon nos informations, il s’agirait d’un affrontement de deux bandes rivales sur fond de règlement de compte.

Aucune bagarre n’aurait éclaté, seulement deux coups de feu tirés en l’air, ne faisant ainsi aucun blessé.

Les armes utilisées ne seraient pas de gros calibres, relevant davantage d’armes de défense type flash-ball. Une bataille sans affrontement direct qui laisse cependant planer un climat peu serein dans le quartier.

Le JSL
(Merci à BobbyW)

Paris XIIIe: mort d’un Sri Lankais après une altercation sur le quai d’Austerlitz

Un jeune Sri Lankais de 28 ans est décédé d’un arrêt cardiaque, vendredi après-midi, après être tombé à l’eau dans la Seine suite à une altercation quai d’Austerlitz, à Paris (XIIIe), a-t-on appris de source policière.

Selon les premiers éléments de l’enquête, vers 17 heures, la victime aurait importuné des passants en bord de Seine pour des raisons encore imprécises.

Un accrochage avec l’un des passants aurait suivi. Sans que les circonstances exactes aient encore pu être clarifiées, les deux hommes se seraient retrouvés à l’eau.

Alors que le ressortissant sri lankais ne savait pas nager, le passant a lui pu regagner la rive à la nage et a également tenté de sauver son présumé «pousseur», a ajouté la source policière.

Secouru par la brigade fluviale, le Sri Lankais a succombé à un arrêt cardiaque à l’hôpital peu après 18 heures.

Une enquête a été ouverte afin de démêler cette affaire «confuse en l’état».

Le Parisien

Mantes-la-Jolie (78). Mamadou éventré lors d’une rixe entre « jeunes »

Un homme de 25 ans a été éventré, lundi soir à Mantes-la-Jolie (Yvelines). Vers 21 h 25 dans le quartier des Garennes, une bagarre a éclaté avec un autre homme, âgé de 23 ans.

Au cours de la rixe, Mamadou a été éventré et un de ses doigts a été sectionné.

Il a été conduit à l’hôpital Beaujon de Clichy (Hauts-de-Seine). Lundi soir, son pronostic vital était engagé.

L’autre participant à la bagarre est, lui, blessé à la cuisse et porte de nombreuses traces de coups.

D’autres jeunes ont tenté de le lyncher. Un riverain lui a sauvé la vie en l’enfermant dans sa voiture avant l’arrivée de la police. Le jeune homme, connu des services de police, a été placé en garde à vue à l’hôpital.

Le Parisien
(Merci à Joyeux Luron)

Hérault : affrontement entre deux groupes de « jeunes » pour un regard mal interprété

Un affrontement entre deux groupes de jeunes a eu lieu vendredi, vers 21 h 30, aux abords du centre commercial Carrefour de Saint-Clément-de-Rivière.

C’est un regard mal interprété qui pourrait être à l’origine de l’altercation qui a fait un blessé : un jeune homme qui a pris un coup de barre de fer derrière la tête.

Sérieusement touché au cuir chevelu, il a été immédiatement évacué vers le CHU de Montpellier, où il devait en sortir quelques heures plus tard.

Les mises en cause ont pris la fuite.

Midi Libre