Deux ados tentent de braquer une boulangerie avec un 357 Magnum à Solliès-Toucas

Deux adolescents, les visages masqués par une cagoule et un casque de moto ont tenté de braquer la boulangerie «Banette» située sur la RD 554 à Solliès-Toucas, vendredi soir vers 19h40.

L’un d’eux a menacé le vendeur avec un pistolet 357 Magnum en exigeant qu’il lui remette le contenu de la caisse. Celle-ci était sécurisée et donc inaccessible. [...]

Var Matin

Merci à doudoudidonc

Lyon : sous la menace d’un revolver, ils avaient volé le téléphone d’un passant

Trois individus, sans domicile fixe, ont été interpellés ce mercredi peu après minuit. Ces trois Tunisiens venaient de braquer sous la menace d’un revolver un homme de 25 ans qui marchait sur le pont de la Guillotière. [...]

Jugés en comparution immédiate, ils ont écopé de lourdes sanctions : 6 mois, 18 mois et 2 ans de prison ferme.

Lyon Capitale

Merci à chris3818919

Borloo : «Attention à ne pas braquer un revolver sur l’islam»

Le président du Parti radical, Jean-Louis Borloo, est inquiet de la tournure que pourrait prendre un débat sur la laïcité centré sur la place de l’Islam. Il a défendu dimanche sur France 2 la loi de 1905 de séparation des Eglises et de l’Etat, ajoutant que le débat sur la laïcité voulu par Nicolas Sarkozy ne devait pas apparaître comme «un revolver braqué» sur l’islam.

Nous sommes la plus grande communauté juive d’Europe, la plus grande communauté arabo-musulmane d’Europe, nous sommes la fille aînée de l’Eglise mais nous sommes d’abord la République et la laïcité c’est notre pacte. Alors attention que la laïcité ne soit pas une arme braquée sur une religion.

Sur ces questions de laïcité, «il y a des problèmes techniques», a-t-il poursuivi. Mais «on peut avoir une haute autorité qui aide les maires des villes à démerder un certain nombre de problèmes, ce n’est pas du tout insurmontable», a-t-il poursuivi.

Le Point