Besson demande une étude sur le coût de l’immigration irrégulière

Le ministre souhaite révéler «le coût du maintien sur le territoire des étrangers en situation irrégulière pour les collectivités publiques»…

Eric Besson, le ministre de l’Immigration, a annoncé qu’il allait demander à un cabinet indépendant de préparer un rapport sur le coût de l’immigration irrégulière. Cette décision intervient alors qu’une quinzaine d’élus a lancé un audit sur la politique d’immigration, mardi.

Le ministre s’est agacé du fait qu’ «un certain nombre de parlementaires parlent du coût supposé de l’immigration irrégulière.»

Sur cette question, «il y a deux rapports qui existent et qui l’ont chiffrée à (environ) 230 millions d’euros,» a-t-il rappelé.

Suite et commentaires sur Fortune

Rétention des immigrés: «d’importantes lacunes dans le suivi des coûts»

D’après la Cour des comptes, «le coût total de la rétention en Centre de Rétention Administrative en métropole, hors dépenses d’interpellation, d’éloignement et de justice, s’élève en 2008 à environ 190,5 millions d’euros, soit 5 550 euros par retenu».

Mais, souligne la Cour des comptes, 58,3 % de ces retenus ne seront pas expulsés, soit que la justice les remette en liberté, soit que leur consulat refuse de délivrer le laissez-passer permettant le rapatriement. Conséquence ? Si l’on ne prend en compte que les retenus «effectivement reconduits», le coût de la rétention «se monte à 13 220 euros» par personne.

Depuis quelques années, le gouvernement tente de favoriser les retours volontaires, beaucoup moins onéreux. Dans son enquête, la Cour ne chiffre pas cette différence, mais publie les principales nationalités concernées. Surprise ? Les Roms arrivent en tête, de très loin. Les Roumains représentent 6 413 des 7 293 étrangers reconduits en 2008 par l’intermédiaire de l’Agence nationale de l’accueil des étrangers et des migrants. Toujours selon la Cour des comptes, le choix de Brice Hortefeux de remplacer la Cimade par plusieurs associations est politique, pas économique. (Source: Libération)

——–

Relire :  Reconduites et expulsions : l’arnaque du gouvernement Sarkozy