Marseille (13) : un homme tué par balles sur l’autoroute A7

Le décompte macabre continue à Marseille. Un homme a été tué par balles ce lundi après-midi sur l’autoroute A7 qui dessert la ville. Selon les premiers éléments, l’homme, dont l’identité n’était pas connue à ce stade, a été pris pour cible par trois ou quatre hommes cagoulés qui ont pris la fuite à bord de leur véhicule. Ils auraient fait usage d’armes de guerre Ils auraient fait usage d’armes de guerre.

(…) « C’est une chance qu’il n’y ait pas eu de victime collatérale », a réagi le délégué zonal du syndicat Alliance, David-Olivier Reverdy. « Peu importe l’heure, les circonstances, le lieu, quand des individus ont décidé de commettre un règlement de comptes, rien ne les arrête », a-t-il souligné.

(…) Le Parisien

Règlement de comptes à Sevran : un homme tué par balles

Un jeune homme de 21 ans a été tué par balles en pleine rue mercredi matin à Sevran (Seine-Saint-Denis) par deux hommes cagoulés qui ont pris la fuite, a-t-on appris de sources concordantes.

La victime a été prise pour cible vers 02H40 alors qu’elle se trouvait sur la place Georges Clemenceau, dans la cité Rougemont, par deux ou trois hommes qui se trouvaient «à bord d’une voiture aux vitres teintées», a relaté une source proche de l’enquête.

L’un des agresseurs était muni d’une arme de poing et un autre d’une arme d’épaule. «Ils lui ont tiré dessus à plusieurs reprises avant de prendre la fuite», a ajouté cette source, qui évoque la piste d’un «règlement de comptes».

C’est un ami du jeune homme, qui se trouvait avec lui au moment des faits, qui a prévenu la police. «Quand les fonctionnaires sont arrivés, ils l’ont trouvé inconscient», a raconté une source policière. Touché notamment à la tête, le jeune homme est décédé vers 03H20, a précisé une source judiciaire. Originaire de la cité Basse, il était défavorablement connu des services de police, notamment pour trafic de drogue.

Un représentant du parquet de Bobigny s’est rendu dans la nuit sur les lieux du crime, où quatre douilles de calibre 9 mm ont été retrouvées. L’enquête a été confiée à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis.

La cité Rougemont, située en zone de sécurité prioritaire (ZSP), est considérée comme l’une des plaques tournantes du trafic de drogue à Sevran, commune parmi les plus pauvres d’Ile-de-France, régulièrement confrontée à des règlements de comptes.

En août 2013, un jeune homme avait été tué d’une balle dans le cou, tirée à bout portant, dans cette même cité. Quelques semaines plus tôt, un jeune de 18 ans était également décédé après avoir été touché par plusieurs balles dans le ventre lors d’une rixe entre bandes dans le même quartier.

Libération

Seine-Saint-Denis : des tirs à la Courneuve et des blessés à Saint-Denis

La nuit de samedi à dimanche a été agitée à la Courneuve et Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Vers 20h30, des coups de feu ont été entendus au carrefour des Six-Routes à la Courneuve, près de la ligne de tramway. Plus tard dans la nuit, la police a découvert non loin de là deux hommes blessés, chemin de Marville à Saint-Denis.

L’un d’entre eux, souffrant d’un traumatisme facial, a été conduit à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris. L’autre, également blessé, a été admis à l’hôpital Avicenne à Bobigny. Sur place, les policiers ont également trouvé deux douilles de 9 mm. Plusieurs voitures stationnées à cet endroit portaient trace d’impacts de balles.

(…) Le Parisien

Orly : un jeune homme meurt poignardé

C’est sans doute encore un règlement de comptes, dont on ignore pour l’instant l’origine, qui s’est produit ce vendredi, en fin d’après-midi, rue Jean-Racine à Orly. Il est environ 18 h 30 lorsque des cris retentissent dans cette rue bordée de petits immeubles. Un jeune homme s’effondre brutalement sur le sol : il vient d’être poignardé à plusieurs reprises au niveau du cou et du thorax.
Malgré la panique qui s’ensuit à cette heure où les passants sont encore nombreux, les secours sont immédiatement prévenus, et découvrent, à leur arrivée sur place, un jeune homme gisant dans son sang, très grièvement blessé. Malgré tous les efforts des urgentistes, le jeune homme, âgé de 24 ans, décède à son arrivée à l’hôpital.

(…) Le Parisien

Décines (69) : Un homme abattu en pleine rue

Jeudi, 19 heures. Des coups de feu retentissent dans les rues de Décines, dans la banlieue de Lyon. Un homme a été tué par arme à feu jeudi, en début de soirée. Tout, dans le mode opératoire, et dans la personnalité de la victime, laisse à penser qu’il s’agit d’un règlement de comptes, de ceux qui font plutôt la Une des quotidiens du côté de Marseille.

On ignorait hier soir si le tireur était seul ou accompagné. Mais il semblerait qu’il ait pris la fuite à bord d’un véhicule selon un témoignage recueilli sur place par les policiers, toujours très discrets, de la direction interrégionale de la police judiciaire, auquel le parquet de Lyon a confié l’enquête.

Aucun élément n’a filtré hier soir. Rien non plus sur la personnalité de la victime. Tout juste sait-on que cet âgé de 32 ans avait un curriculum vitae impressionnant et qu’il était bien connu des services de police pour des faits sérieux de délinquance.

Le Progrès

Neuilly-sur-Marne (93) : un homme blessé par balles à la gorge

Un homme de 24 ans a été grièvement blessé par un tir d’arme à feu, dans un immeuble de la cité des Fauvettes, à Neuilly-sur-Marne, samedi à 1 h 40. Une balle l’a atteint à la gorge. Il a été transporté dans un hôpital parisien dans un état critique. Les premiers éléments de l’enquête laissent à penser qu’il s’agit d’un règlement de comptes.

(…) Le Parisien

Stains (93). Deux frères de 16 et 19 ans blessés par balle

Deux jeunes âgés de 16 et 19 ans ont été blessés par balle hier soir dans un square à Stains et transportés à l’hôpital. « L’un d’eux a été blessé par arme à feu au mollet, l’autre à la hanche » vers 23h15, a déclaré une source proche du dossier, sans pouvoir préciser pour le moment la gravité de ces blessures. Sur la voie publique, près du square Pierre Jean de Béranger, quatre douilles de calibre 9 mm ont été retrouvées.

Le père d’une des deux victimes a été interpellé sur place après s’être battu avec un policier, a-t-elle ajouté, ignorant les causes du différend.

(…) Le Figaro

Toulon : un jeune homme mortellement blessé par balle. Màj : La victime aurait succombé à un jeu de roulette russe

Addendum 23 février : Les trois jeunes hommes placés en garde à vue vendredi dans le cadre de l’enquête sur le décès d’un quatrième, blessé la veille à Toulon d’une balle dans la tête, sont ressortis libres samedi. Aucune charge n’a été retenue, leurs déclarations correspondant aux éléments d’informations récoltés lors de l’autopsie pratiquée samedi matin à Marseille. La victime aurait succombé à un jeu de roulette russe, lors duquel « le coup serait parti tout seul. »

(…) France 3 Cote d’Azur

—————————

Addendum : Un homme d’une vingtaine d’années, blessé par balle à la tête jeudi soir dans une cité de Toulon, est mort vendredi.

(…) Le Parisien

Un homme d’une vingtaine d’années, dont l’identité n’a pas été révélée, a été grièvement blessé par balle jeudi soir dans une cité de Toulon.

Connu des services de police pour différents délits, il a été retrouvé au troisième étage d’un immeuble du quartier La Beaucaire, atteint à la tête et gisant devant la porte d’un appartement.

(…) Le Parisien

Aubervilliers : un jeune homme abattu en pleine rue

Un jeune homme de 20 ans a été abattu en pleine rue, ce dimanche 16 février, vers 22 h 45 à Aubervilliers. La victime, qui ne serait pas connue des services de police, a été touchée d’une balle en pleine tête avant de succomber.

Le corps du jeune garçon a été découvert à côté d’une voiture dont les quatre portes étaient ouvertes, à proximité de la cité Paul-Eluard.

(…) Le Parisien

Var : un adolescent poignardé chez lui à Six-Fours-les-Plages. Màj : plus de 200 jeunes rassemblés pour rendre hommage à Diego

Addendum vidéo : Après le meurtre d’un adolescent vendredi dernier à son domicile, ses amis ont décidé de se retrouver devant le collège Reynier où le jeune Diego a été scolarisé. Un rassemblement pour lui rendre hommage. Après une minute de silence , les amis de la victime ont effectué un lâché de ballons blancs

(…) France 3 Provence

———————————–

Diego, un adolescent de 17 ans a été retrouvé mort vendredi soir à son domicile de Six-Fours-les-Plages (Var). Ce samedi, le parquet de Toulon a indiqué que toutes les pistes restaient ouvertes. L’adolescent vivait seul depuis l’hospitalisation de son père et c’est sa sœur qui, venue lui rendre visite, a découvert le corps.

Selon les premiers éléments de l’enquête, l’adolescent a été tué de plusieurs coups de couteau. « Les investigations menées dans la nuit de vendredi à ce samedi autour n’ont pas permis de retrouver cette arme ».

Le jeune homme avait quelques antécédents judiciaires et une procédure était en cours pour possession de stupéfiants, outrage et rébellion, a précisé le parquet.

(…) Le Parisien

Marseille (13) : Enquête sur les nouveaux gangsters (Vidéo)

Les règlements de comptes endeuillent Marseille avec la régularité d’une rafale de kalachnikov. Vingt morts en 2013. Plus de 70 depuis 2009. Comment s’explique cette violence dans une ville qui aspire à promouvoir sa douceur de vivre et à faire oublier sa réputation de capitale du crime ?

Enquête sur la part d’ombre de Marseille, ville violente et lumineuse, l’une des plus fascinantes de l’Hexagone. Dans les quartiers nord, rencontre avec les caïds des cités, chefs de réseaux, lieutenants et petits soldats de la drogue, qui dévoilent le fonctionnement de cette économie parallèle.

Les journalistes ont aussi approché les truands issus de la communauté gitane, des équipes de cambrioleurs installées au Ruisseau Mirabeau et qui défraient régulièrement la chronique.

Partie 1:

Partie 2:

Saint-Ouen (93) : un homme, roué de coups, dans un état critique

Un homme de 29 ans a été hospitalisé dans un état critique après avoir été roué de coups dans la nuit de jeudi à ce vendredi à Saint-Ouen.

Le jeune homme a été découvert gisant dans son sang vers 23 heures, dans le quartier du Vieux Saint-Ouen, rue du Landy prolongée. Son pronostic vital est engagé. Selon les premiers éléments de l’enquête, le jeune homme aurait été roué de coups par plusieurs personnes. Il était connu des services de police pour trafic de drogue.

(…) Le Parisien