Comprendre la nébuleuse « extrême gauche » (Radio Courtoisie)

Radio Courtoisie, Hugues Sérapion, 31/08/2013

thème : l’extrême gauche

invité : Nicolas Tandler, spécialiste de l’extrême gauche

Marx, collection Qui suis-je ?, Pardès, 2013
Trotsky, collection Qui suis-je ?, Pardès, 2009
Staline, collection Qui suis-je ?, Pardès, 2007
Banlieues en feu, éditions Dualpha, 2006 (avec Gilles Falavigna)
Les Secrets de Lénine, Dualpha, 2005 (ISBN 2915461600)
Un inconnu nommé Krasucki, éditions de la Table Ronde, 1985
L’Impossible biographie de Georges Marchais, édition Albatros, 1980

 

plus d’émissions téléchargeables (Radio Courtoisie) ici

à mettre en correspondance avec la grille de programme
Pour ceux qui souhaitent commenter des émissions de la radio il suffit de créer un compte twitter et de se logguer sur Branch avec son user twitter (ce sont les mêmes créateurs – propriétaires) sauf que Branch permet de mettre beuacoup plus que 140 caractères :

 

Radio Courtoisie : “La haine anti-Blanc”

Le 04 août, Gérald Pichon, l’auteur du livre “Sale Blanc” (un essai dressant un état des lieux du racisme anti-Blanc et anti-Français en 2012) était l’invité de Didier Rochard, dans le cadre de son Libre Journal des auditeurs et des musiciens sur Radio Courtoisie.

Suite et commentaires sur Fortune

Pinochet, l’autre vérité (Radio Courtoisie)

Radio courtoisie LJ des idées politiques Marie de Langeais - vendredi 12 juillet 2013 

lu ici : Légendes et vérités sur le Chili de Pinochet

Au cours de ma visite au Salon du Livre 2007, le 27 mars dernier, j’ai eu le plaisir de faire la connaissance de Philippe Chesnay, qui dédicaçait son ouvrage Pinochet l’autre vérité sur le stand de l’éditeur Jean Picollec. Ayant terminé la lecture de mon exemplaire (accompagné d’une dédicace fort sympathique de l’auteur), je vous livre ici mes impressions sur le livre.

Directeur commercial d’Air France au Chili de 1981 à 1986, Philippe Chesnay n’a pas pour intention de se faire l’avocat du Diable (ou plus exactement de celui qu’en France on considère être le Diable), « de montrer de la complaisance pour ce qui fut légitimement dénoncé [les exactions du régime], mais d’apporter une contribution supplémentaire à la vérité » (p. 10).

Mission accomplie: de la politique désastreuse d’Allende qui a conduit le pays au bord du gouffre aux réformes économiques et sociales entreprises par le régime de Pinochet, en passant par la préparation et la mise en oeuvre du coup d’Etat militaire du 11 septembre 1973, l’auteur brosse un tableau du Chili de l’époque autrement plus honnête que celui qu’on nous propose habituellement.

De plus, il tord le cou à de nombreux canards, par exemple le soit-disant assassinat d’Allende, le rôle des Etats-Unis (délibérément gonflé par les médias français) dans la chute d’Allende et le soutien à la junte, le nombre de victimes du coup d’Etat et de la répression qui a suivi…

Nous avons particulièrement apprécié le sottisier accablant de la presse française, qui, quand elle n’est pas prise par le vertige des grands nombres (Olivier Duhamel qui parle de 30 000 Chiliens assassinés jusqu’à l’été 1974, p. 168) relate des scènes dignes du Grand-Guignol, tel Le Nouvel Observateur qui, dans ses éditions du 8 octobre et du 29 octobre 1973, parle de « centaines de victimes [...] achevées au napalm par l’aviation » (p. 109), de « monceaux de cadavres », et même de « Génocide » (p. 108) !

Ceci dit, répétons-le, Philippe Chesnay ne cherche pas à minimiser ou à justifier la répression politique entreprise sous la dictature. On lira avec intérêt le chapitre consacré à ce sujet (p. 149-182): rien à voir avec l’apologie de crime à laquelle se livrent à l’extrême gauche les admirateurs de Castro, du Che et autres idoles pourries de la Revolucion.

Mais si la junte chilienne n’a pas fait dans la dentelle (surtout entre 1973 et 1977), elle n’a pas non plus fait du Chili un abattoir humain (comme le croit beaucoup de monde aujourd’hui encore) ou un enfer terrestre. Une dictature qui organise des élections libres, qui laisse entrer les médias étrangers sur son territoire pour faire leur travail et qui préfère l’exil de ses opposants à leur élimination physique ne saurait être mise sur le même plan que l’Allemagne nationale-socialiste ou l’URSS, quoi qu’on en dise.

En résumé, Pinochet l’autre vérité est un excellent antidote contre l’intoxication médiatique, à lire et à faire lire au plus grand nombre. Croyez-moi, vous ne serez pas déçus !

Frédéric Valandré.

plus d’émissions téléchargeables (Radio Courtoisie) ici

à mettre en correspondance avec la grille de programme

 

La tyrannie médiatique par Jean-Yves Le Gallou (Radio Courtoisie)

Radio Courtoisie ‘voix au chapitre’ le 27/02/2013
Guillaume de Tanoüarn recevait Jean-Yves Le Gallou, écrivain, président de Polémia pour une émission consacrée à la tyrannie médiatique.

 

plus d’émissions téléchargeables (Radio Courtoisie) ici

à mettre en correspondance avec la grille de programme

Situation politique dans le monde musulman (Radio Courtoisie)

Radio Courtoisie LJ H. de Lesquen 18/02/2013
Henry de Lesquen recevait René Marchand, écrivain, islamologue, Christine Tasin, présidente de Résistance républicaine, Yves Lacoste, professeur de géopolitique

Cette émission est téléchargeable ici (clic droit ‘enregistrer le contenu sous’)

plus d’émissions téléchargeables de Radio Courtoisie ici

à mettre en correspondance avec le programme

Franc-maçonnerie et mondialisme (Radio Courtoisie)

Libre Journal de la promesse du 10/02/2013
Rémi Fontaine, assisté de François-Xavier du Besset, recevait Pierre Hillard, docteur en sciences politiques, professeur d’histoire, écrivain, essayiste, Antoine de Monicault, prêtre de Notre Dame de Bonne Nouvelle, et Maurice Caillet, médecin, ancien interne des hôpitaux de Paris, écrivain, pour une émission consacrée aux liens entre franc-maçonnerie et mondialisme.

Théorie du genre = levée des tabous (mariage homo, polygamie, pédophilie, inceste, euthanasie … des enfants) (Radio Courtoisie)

Max Lebrun recevait Drieu Godefridi, philosophe, écrivain, fondateur de l’Institut Hayek interrogé par Marie de Langeais
Ne pas hésiter à « marquer » les passages clés et/ou à mentionner les citations intéressantes (+ min de passage)

 


Thèmes abordés :

* Judith Butler
* La théorie du genre
* Le tabou de l’inceste doit tomber pour Judith Butler
* La Convention d’Istanbul (2011)
* Violence psychologique conjugale
* Idéologie sous-jacente aux lois contre la violence psychologique
* Retour par ces lois de l’adultère dans le droit
* Conséquences liberticides de cette idéologie
* « Le silence comme violence conjugale »
* Euthanasie des enfants (après leur naissance !) en Belgique
* Le triomphe de l’hédonisme
* Islam en Belgique contre l’homosexualité, l’euthanasie ?
* Hypocrisie moderne : sacralité de la vie des criminels, indifférence devant l’avortement et l’euthanasie des enfants ou des vieillards.

Radio Courtoisie : La défense nationale est-elle satisfaisante ?

Yves-Marie Laulan reçoit les généraux Henri Pinard-Legry et Jean-Marie Faugère pour parler de la défense nationale et des problèmes des ressources qui y sont consacrées.

« La France va au Mali parce qu’il est de notre intérêt d’avoir une Afrique sub-saharienne stabilisée et développée. Sinon nous aurons une pression migratoire extrêmement forte compte tenu de la démographie galopante du Mali (6,5) ou du Niger (7,5). Il est de notre intérêt de détruire les éléments d’un islamisme totalitaire, on les appelle terroristes, gangsters, mais c’est un islamisme totalitaire. » – Général Pinard-Legry

« L’un des tests [NDLR : pour s'assurer de la loyauté des bi-nationaux envers la France] serait de constituer des unités à partir de Franco-maliens » - Général Pinard-Legry

Suite et commentaires sur Fortune

Fortune sur Radio Courtoisie : “Où est passé le quatrième pouvoir ?”

Cathy Cardaillac, assistée de Pierre Premier, recevait Claude Lorne, journaliste, Pierre Millan, porte-parole de Voix des Français Voix des Français, Benjamin Dormann, journaliste, Éric Fortin, responsable du blogue Fortune, et Olivier Magyar, rédacteur en chef de l’OJIM.

Commentaires sur Fortune