Européennes : les jeunes du PS vont frapper aux portes

Les Jeunes Socialistes (MJS) lancent cette semaine une grande campagne de porte-à-porte auprès des étudiants de toute la France, en vue des élections européennes du 25 mai, avec l’objectif de frapper à 100.000 portes, ont-ils annoncé aujourd’hui dans un communiqué.

« Chaque jour, plusieurs centaines de militants iront à la rencontre des étudiants de cités universitaires pour atteindre l’objectif de 100.000 portes frappées d’ici la fin de la campagne, et ainsi réduire le taux d’abstention qui avait atteint 70% chez les jeunes lors des dernières élections européennes », selon leur communiqué.

En parallèle, un « Campus Tour » permettra aux jeunes de rencontrer les candidats PS aux élections européennes dans plusieurs grandes villes de France et de s’entretenir avec eux. Lancé jeudi dernier à Strasbourg avec Edouard Martin et Catherine Trautman, il fera notamment étape le 18 avril à Nancy, le 30 avril à Paris et le 5 mai à Evry avant de rejoindre Bordeaux, Montpellier, Perpignan, Tours et Rouen.

Le Figaro (Source de la photo)

Le PS recherche un-e stagiaire pour son service communication web

Sous l’autorité de la responsable du service web, vous serez amené-e à participer à des projets tels que la campagne pour les élections européennes ou encore la préparation et participation aux Universités d’été du PS.

Parti Socialiste

Le Chesnay (78) : les braqueurs du magasin Apple de Parly 2 interpellés et relâchés.

Agés de 20 à 23 ans, Nabil, Alex (qui ont été libérés) et Rachid (en attente de l’être) ont pourtant passé des aveux complets. La moitié du butin a été retrouvée, ainsi que l’arme ayant servi au braquage. Mais les juges en charge du dossier au TGI de Versailles (Yvelines) ont mis en avant leurs casiers judiciaires vierges et estimé qu’ils devaient être relâchés en attente de leur procès.

Le Parquet de Versailles (Yvelines) a décidé de faire appel aujourd’hui, 4 avril, de ces libérations réclamant l’incarcération des deux malfaiteurs déjà libérés.

Cette affaire tombe particulièrement mal pour Christiane Taubira qui vient d’être reconduite au ministère de la Justice. Elle ne manquera pas de relancer le débat sur le « laxisme » de l’institution judiciaire sous sa conduite.

Très médiatisé, le braquage de l’Apple Store de Parly 2 s’était déroulé le 16 décembre 2013 à 19h 30. Les trois malfaiteurs, grimés, dont l’un armé, étaient parvenu à faire main basse sur plus de 100 000 euros de téléphones portables, essentiellement des IPhone 5S, entreposés dans la réserve du magasin.

Valeurs Actuelles

Fracture sociétale : et si le mariage pour tous était l’une des causes de l’échec du PS ?

Le philosophe Bertrand Vergely considère que le Parti Socialiste a payé au prix fort la gestion catastrophique du vote de la loi Taubira autorisant le mariage entre personnes de même sexe.

Bertrand Vergely est philosophe et théologien. Il est l’auteur de Deviens qui tu es: La philosophie grecque à l’épreuve du quotidien (Albin Michel, 2014)

La récente débâcle de la Gauche aux Municipales fait apparaître un phénomène nouveau dans la vie politique française. Traditionnellement, c’est la droite et l’extrême droite qui ont tendance à s’abstenir en avançant qu’il ne sert à rien de voter, les politiques étant «tous pourris», tandis que la gauche, elle, a tendance, à voter par tradition d’engagement politique. Or, ici, c’est l’inverse qui s’est produit. Alors que la droite a voté, c’est la gauche qui s’est abstenue. Ce phénomène s’explique par le constat qu’avec François Hollande, contrairement aux promesses faites lors des présidentielles de faire baisser le chômage et de rétablir la retraite à soixante ans, rien n’a changé, le chômage n’ayant pas baissé et la retraite à soixante ans n’ayant pas été rétablie. En outre, alors que François Hollande promettait d’être un chef avec des ministres irréprochables, il s’est révélé incapable de mettre fin à la cacophonie insistante de son gouvernement tandis que son ministre du budget chargé de la lutte contre la fraude fiscale se révélait être le premier à frauder tout en prétendant le contraire de façon éhontée devant l’Assemblée Nationale. Enfin, il ne faut pas sous-estimer le poids du mariage pour tous et du mensonge qui est en train de se développer depuis son installation.

Le Figaro

Les Français contre Désir au gouvernement


source : rtl.fr

Plus de trois Français sur quatre désapprouvent la nomination du premier secrétaire du PS Harlem Désir comme secrétaire d’Etat et seulement 35% connaissent son probable successeur Jean-Christophe Cambadélis, selon un sondage BVA pour iTélé-CQFD publié samedi.

Hebergeur d'imageA la question « approuvez-vous la nomination de Harlem Désir comme secrétaire d’Etat au sein du gouvernement », 79% des personnes interrogées répondent par la négative, 16% approuvent et 5% ne se prononcent pas. La désapprobation est particulièrement élevée parmi les sympathisants de droite, avec 95%, contre 3% qui approuvent et 2% qui ne se prononcent pas. Même les sympathisants du PS sont 61% à désapprouver cette entrée au gouvernement du chef du parti, contre 35% qui approuvent et 4% qui ne se prononcent pas.

83% des personnes interrogées jugent que Harlem Désir a été un mauvais chef de parti, contre 11% qui estiment que son bilan était « plutôt bon », 6% ne se prononçant pas. Pour 46% il était « un très mauvais premier secrétaire » du PS, 37% le qualifiant de « plutôt mauvais ». [...]

Le Figaro

L’ancien maire PS d’Asnières accusé de vol

Selon la nouvelle municipalité d’Asnières (Hauts-de-Seine), le maire sortant Sébastien Pietrasanta (PS) et son équipe sont venus voler 14 disques durs dont 8 d’ordinateurs fixes et six de portables pour « effacer des dossiers et des données », rapporte le site Metronews.

Hebergeur d'image

Sébastien Pietrasanta (PS)

Pour le nouveau maire UMP Manuel Aeschlimann, ce geste est « pitoyable ». « Monsieur Pietrasanta nuit ainsi à l’organisation de notre travail et aux actions que nous pourrions faire pour le bien-être des Asniérois. Aujourd’hui, nous n’avons pas accès aux anciens dossiers. Toutes les données ont été effacées », a-t-il déclaré, interrogé par le quotidien gratuit. [...]

Le Figaro

Caroline de Haas : «Pourquoi je quitte le Parti socialiste»

Dans un courrier adressé à Harlem Désir «ou celui (celle?) qui [le] remplacera», Caroline De Haas, une des fondatrices d’Osez le féminisme annonce qu’elle quitte le Parti socialiste «après 13 ans de militantisme».

Voir son parcours

Si je pars, c’est que je constate que le Parti socialiste tel qu’il existe aujourd’hui n’est plus cet outil de transformation de la société. Il suffit d’ailleurs de regarder avec un peu de lucidité ce qui se passe au sein même de cette organisation : j’ai vu pendant des années une reproduction implacable des inégalités (sociales, de sexe, d’origine, etc…) que nous combattons à l’extérieur.

Depuis deux ans que la gauche est au pouvoir, j’ai le sentiment que nous avons plus géré que transformé. […]

Un autre chemin était possible. François Hollande l’avait d’ailleurs dit lors du discours du Bourget : le changement, c’était pour maintenant. Changer la société, changer la vie. Nous aurions pu, fort des 18 millions de voix du 6 mai, imposer ce changement en Europe et renégocier le traité budgétaire. Nous aurions pu nous appuyer sur les nombreux travaux de celles et ceux, parmi lesquels des prix Nobel, qui appellent à refuser le dogme de l’austérité. Nous aurions pu prendre appui sur les manifestations en France et en Europe, syndicales ou associatives, qui revendiquaient plus de justice et de protection sociale. Au lieu de nous nourrir de la force donnée par le suffrage universel et les mouvements sociaux, nous avons choisi de les ignorer.

Nous avons payé le prix fort lors des dernières élections municipales. Avons-nous tiré les leçons de ce scrutin ?

Non, pas plus que nous ne l’avions fait après le 21 avril 2002 ou le 29 mai 2005. La seule chose que nous avons dit, c’est «ne vous inquiétez pas, on va mieux vous expliquer». Comme s’il s’agissait simplement d’un problème de communication ou de casting.

Les citoyennes et citoyens ne sont pas idiots, ils ne sont simplement pas d’accord. Et pour une raison très simple : les politiques que mène actuellement la gauche au pouvoir vont à l’encontre de leurs intérêts. […]

Libération ; Blog de Caroline de Haas

Cambadelis en bref

Jean-Christophe Cambadelis sur les événements de Trappes en 2013 :

« Ce qui court sur la toile [le Web] illustre la dérive des continents entre une partie de la jeunesse d’origine musulmane qui ne supporte plus l’ignorance, la stigmatisation, et une partie de la France qui refuse de se reconnaître dans le métissage.»

Lire la suite cambadelis.net

• Poursuivi pour recel d’abus de biens sociaux dans l’affaire Agos, société gestionnaire de foyers de travailleurs immigrés, car il avait bénéficié d’un emploi fictif qui lui a rapporté plus de 442 000 francs (67 382,466 €), Jean-Christophe Cambadélis a été condamné en 2000 à 5 mois de prison avec sursis et 100 000 francs (15 244,902 €) d’amende.

• Mis en examen en 2000 pour abus de confiance dans l’affaire de la MNEF, soupçonné d’avoir bénéficié d’un emploi fictif entre 1991 et 1995, pour lequel il aurait touché 620 500 francs (94 580 euros). En 2006, reconnu « coupable de recel d’abus de confiance », il est condamné, à six mois de prison avec sursis et 20 000 euros d’amende.
wikipedia.org

En 2012, Jean-Christophe Cambadélis lance une pétition nationale pour le droit de vote des étrangers non communautaires aux élections locales.

« Derrière le refus du droit de vote, il y a la hantise du métissage, de la perte de l’identité française. La France garde son identité quand elle conquiert des droits et la perd quand elle se referme sur une nostalgie (…). Nous n’abandonnerons pas ! Nous voulons le vote des étrangers »

Midi Libre

Gouvernement Ayrault : découvrez combien dépensait Bercy pour nourrir tous les autres ministères

Le Canard Enchainé a révélé ce mercredi le détail des dépenses en denrées alimentaires effectuées par le ministère de l’Economie, sous le précédent gouvernement. Selon l’hebdomadaire satirique, le coût total s’élèverait à 754 500 euros en un an.

Les caisses de l’Etat sont vides, mais les frigos des ministères sont pleins. Les dépenses alimentaires effectuées par Bercy ont été recensées par Le Canard Enchainé dans sa dernière publication. Le journal satirique a détaillé les frais qu’aurait déboursés Pierre Moscovici, alors ministre de l’Economie, pour approvisionner en denrées alimentaires les autres ministères.

156 000 euros de frais pour les « fruits, légumes et jus de fruits frais »

L’information révélée par Le Canard Enchainé, elle-même tirée d’un avis publié, le 28 mars, au « Bulletin officiel des annonces des marchés publics » (BOAMP), fait état d’attribution de 11 lots de nourriture pour une durée de 12 mois et un montant total de 754 500 euros. Au sommet des produits alimentaires commandés par Bercy se trouve « les fruits, légumes et jus de fruits frais » (156 000 euros), suivis des « produits frais et surgelés » (143 000 euros) et la boucherie « viande bovine, ovine, porcine, veau, et produits tripiers » (95 000 euros). Le ministère de l’Economie s’est montré beaucoup plus « économe », en revanche, concernant les « fromages et crémeries » (43 000 euros), la « volaille » (24 000 euros), la « boulangerie » (19 000 euros) et la « charcuterie » (14 500 euros). Quant aux « mignardises, macarons, chocolats fins, mini-pièces salées apéritives », les frais sont chiffrés à 14 000 euros. Le nouveau patron de l’Economie Arnaud Montebourg et son collègue du Budget Michel Sapin devront écouler au plus vite les denrées alimentaires.

Planet.fr

Débarqué de la tête du PS, Harlem Désir est nommé secrétaire d’État (9 443 € bruts/mois). Consternation de la classe politique (MàJ)

Addendum :

L’exfiltration d’Harlem Désir au gouvernement consterne la classe politique. Du Parti communiste au FN, les réactions sont virulentes.

Évidemment la droite s’est emparée du sujet: «L’arrivée d’Harlem Désir, chacun l’a compris, c’est une sortie qu’on pense être honorable pour quelqu’un qui a échoué à la tête du Parti socialiste. Au moins tout est clair, tout est dit», a affirmé le député UMP Jérôme Chartier sur LCI. Pour Geoffroy Didier, secrétaire général adjoint de l’UMP, «François Hollande manifeste un véritable mépris pour l’Europe qui ne doit pas être une voiture balai ni une assurance chômage». […]

Mais à gauche aussi, la nomination de l’ancien fondateur de SOS racisme agace. Sur BFM-TV, la sénatrice PS Marie-Noëlle Lienemann a trouvé «un peu étrange qu’on organise le gouvernement de la France en fonction de jeux internes au Parti socialiste.< /em>» Toutefois, cette figure de l’aile gauche du parti majoritaire reconnaît à Harlem Désir «des qualités pour être ministre».

«François Hollande et Manuel Valls considèrent le gouvernement comme le placard doré des apparatchiks socialistes en échec», raille la présidente du FN, Marine Le Pen, dans une déclaration transmise aux rédactions.

L’extrême gauche n’est pas en reste. Le porte-parole du PCF, Olivier Dartigolles, s’indigne «d’une exfiltration calamiteuse». «Le président de la République se mue en DRH du PS et s’abaisse à un jeu de chaises musicales bien peu reluisant», écrit-il dans un communiqué.

Le Figaro

Le secrétaire général de l’Elysée a annoncé mercredi la liste des secrétaires d’État du gouvernement Valls

Pierre René-Lemas, qui passe ses dernières heures comme secrétaire général de l’Elysée, a annoncé mercredi la liste des 14 secrétaires d’État du gouvernement Valls. La voici :

- Secrétaire d’Etat aux relations avec le Parlement : Jean-Marie Le Guen

- Secrétaire d’Etat aux Affaires européennes : Harlem Désir

- Secrétaire d’Etat au Commerce extérieur, à la promotion du tourisme et aux Français de l’étranger : Fleur Pellerin

- Secrétaire d’Etat au Développement et à la Francophonie : Annick Girardin

- Secrétaire d’Etat aux Transports, à la Mer et à la Pêche : Frédéric Cuvillier

- Secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur et à la Recherche : Geneviève Fioraso

- Secrétaire d’Etat au Budget : Chrisitan Eckert

- Secrétaire d’Etat au Commerce, à l’Artisanat, à la Consommation et à l’Economie Sociale Solidaire : Valérie Fourneyron

- Secrétaire d’Etat au Numérique : Axelle Lemaire

- Secrétaire d’Etat aux Anciens Combattants et à la Mémoire : Kader Arif

- Secrétaire d’Etat à la Réforme Territoriale : André Vallini

- Secrétaire d’Etat à la Famille, aux Personnes âgées et à l’autonomie : Laurence Rossignol

- Secrétaire d’Etat aux Personnes handicapés : Ségolène Neuville

- Secrétaire d’Etat aux Sports : Thierry Braillard

Europe1

Les secrétaires d’Etat perçoivent 9 443 € bruts par mois. Le décret publié au Journal officiel en mai 2012 prévoit une réduction de 30% de la rémunération des membres du gouvernement. Auparavant, les secrétaires d’Etat percevaient 13 490 € bruts par mois.

Avantages : logement de fonction ou prise en charge par l’Etat d’une superficie maximale de 80 m² plus 20 m² par enfant à charge, accès gratuit au réseau SNCF, voiture de fonction et chauffeur, quota de déplacements aériens.

Cumul : possible. Un secrétaire d’Etat ne peut cumuler son indemnité ministérielle avec des indemnités de mandats électifs que dans la limite de la moitié du montant de l’indemnité parlementaire. Autrement dit 2 757,34 € bruts par mois.

Un secrétaire d’Etat peut donc toucher jusqu’à 12 200,34 € par mois de la part de l’Etat.

JDN

Selon le Canard enchaîné, les jours de Harlem Désir sont comptés à la tête du PS

Il refuse de démissionner, mais l’avenir d’Harlem Désir paraît compromis à Solférino. Selon les informations de l’hebdomaire, deux scénarios sont entre les mains de François Hollande et Manuel Valls pour lui faire quitter le poste de premier secrétaire.

Hebergeur d'image«Harlem n’est pas à la hauteur». La sentence est signée François Hollande lui-même, selon des propos rapportés par le Canard enchaîné à paraître mercredi 9 avril. Le chef de l’Etat condamnerait fermement l’action du premier secrétaire du Parti socialiste. «Le parti ne travaille pas», assure-t-il selon le Canard. «Il faut le changer. Il porte une responsabilité dans la défaite aux municipales». [...]

Avec le premier ministre, le président de la République se serait mis d’accord pour le remplacer. Un nom tient la corde, selon l’hebdomadaire: celui de Jean-Christophe Cambadélis. [...]

Se présentent donc deux scénarios, selon le Canard : débarquer Harlem Désir rapidement, dès le prochain conseil national du 15 avril, et lui confier un secrétariat d’État aux Affaires européennes, ou attendre la possible déroute électorale des élections européennes. [...]

Le Figaro