Bayrou réélu à la tête du Modem. Il était le seul candidat…

Seul candidat en lice Francois Bayrou a été réélu président du Mouvement démocrate(MoDem) avec près de 87% des voix, a appris aujourd’hui l’AFP auprès du MoDem. 

Hebergeur d'image

La dernière élection remonte au congrès de décembre 2010 et François Bayrou avait totalisé un meilleur score avec 94,69% des voix contre 86,98% des voix cette fois-ci. Plus de 13% des inscrits ont cette fois-ci voté blanc (contre 5, 31% en 2010). Le MoDem s’est rapproché à l’automne de l’UDI (Union des démocrates et indépendants) de Jean-Louis Borloo au sein de l’Alternative.  [...]

Morandini

Heurts au Caire : 5 morts, plus de 450 blessés (Vidéo) MàJ

Opposants et partisans du président Mohamed Morsi se sont affrontés ce soir à coups de cocktails molotov et de jets de pierres lors de heurts devant la présidence au Caire qui ont fait plus de 200 blessés et illustrent la division d’un pays s’enfonçant dans la crise.

Addendum 5 12 : Cinq manifestants ont été tués dans la nuit de mercredi à jeudi dans des affrontements entre opposants et partisans du chef de l’Etat Mohamed Morsi, les pires violences depuis l’élection du premier président islamiste d’Egypte qui a divisé le pays en renforçant ses pouvoirs.

Des batailles à coups de bâtons, de cocktails molotov et de jets de pierres ont eu lieu toute la nuit, avec de brèves périodes d’accalmie, autour du palais présidentiel à Héliopolis, et des coups de feu se faisaient régulièrement entendre.

Un quatrième conseiller du président, Mohammed Esmat Seif Eddawla, a annoncé sa démission en signe de protestation.

Le Nouvel Obs ; Libération

Image de prévisualisation YouTube

Il s’agit des pires violences depuis l’élection en juin de M. Morsi, premier président islamiste d’Egypte qui s’est attiré les foudres de l’opposition et d’une partie de la magistrature pour s’être octroyé des pouvoirs exceptionnels le 22 novembre.

Un journaliste de l’AFP a fait état de tirs de chevrotine et de voitures incendiées, alors que le ministère de la Santé a fait état de 211 blessés.

Le Figaro

«Droite fracturée : Attention danger» (Edito du Monde)

Editorial du Monde du 19 novembre 2012 sur le scrutin pour la présidence de l’UMP.

Le Front national peut espérer tirer quelques marrons du feu : son dessein explicite n’est-il pas de faire exploser la droite et d’en récupérer les soldats perdus, voire des bataillons entiers, frustrés et amers ?

Difficile d’imaginer pire scénario pour l’UMP. Lorsqu’elle fut créée, il y a dix ans, l’ambition de l’Union pour un mouvement populaire était claire : construire un grand parti conservateur moderne, capable de fédérer toutes les sensibilités de la droite française afin de résister à la concurrence de l’extrême droite et d’exercer durablement le pouvoir. […]

Au bout du compte, c’est bien le risque que la crise de l’UMP fait courir au pays : creuser un peu plus ses fractures politiques et sociales, aiguiser les tensions provoquées par la situation économique, nourrir le populisme et servir l’extrême droite.

Chacun, à gauche comme à droite, doit en prendre la mesure. La démocratie française a besoin d’une opposition solide et sérieuse. Pas d’un champ de ruines à droite.

Le Monde

Bill Clinton s’imagine candidat à la présidence en France parce qu’il est né dans l’Arkansas

L’ancien locataire de la Maison Blanche Bill Clinton s’est plu mercredi à s’imaginer candidat à la présidence en France ou en Irlande, reconnaissant toutefois en souriant qu’il serait « grillé » dans l’Hexagone à cause de son mauvais français.

« Les deux seuls pays où je peux me présenter pour être élu à la présidence sont l’Irlande, si je m’y installe et que j’y achète une maison, parce que je pourrais y concourir en raison de mon ascendance irlandaise », et la France « parce que je suis né en Arkansas, qui fait partie des terres cédées lors de la vente de la Louisiane » par la France aux Etats-Unis en 1803, a-t-il expliqué sur la chaîne CNN .

« Toute personne née dans un endroit du monde qui a fait partie de l’empire français, si elle s’installe en France et y vit six mois et parle français, peut être candidat à la présidence du pays« , a poursuivi M. Clinton, 66 ans, qui a été président des Etats-Unis de 1993 à 2001 [...]

Jean-Marc Morandini

Guaino : « Je suis candidat à la présidence de l’UMP »

Henri Guaino annonce officiellement au Figaro qu’il se porte candidat à la présidence de l’UMP . « Oui, je suis candidat », confirme-t-il dans une interview exclusive.

Le député des Yvelines ne veut pas pour le moment dévoiler le nom des alliés qui l’aideront à passer la barre de l’homologation des parrainages du 18 septembre. Car, pour le moment, l’ancien collaborateur de Nicolas Sarkozy n’a pas de parrainages. Un ticket avec Christian Estrosi est envisagé, dont Henri Guaino deviendrait le numéro deux. « On verra dans les jours qui viennent, on va faire ça étape par étape », corrige son entourage. (…)

Le Figaro

« il y a une vraie soumission idéologique de la droite à la gauche »

Philippe Herlin et Dominique Hamdad-Vitré : ils sont tous deux parisiens, militants, anonymes … et candidats à la présidence de l’UMP.

Entre les mastodontes François Fillon et Jean-François Copé, mais aussi Bruno Le Maire et Nathalie Kosciusko-Morizet, les adhérents UMP peuvent leur apporter leur parrainage jusqu’au 18 septembre. S’ils passent le seuil des 8.000 soutiens, dans au moins dix fédérations, ils gagneront leur pass pour candidater à la tête du parti. (…)

Philippe Herlin, le libéral-conservateur passé par le FN

Entre la promotion de ses ouvrages d’économie et les liens vers ses différentes tribunes et interventions médiatiques, on trouve sur le site de Philippe Herlin sa profession de foi : « Ma candidature à la présidence de l’UMP ». A 44 ans, celui qui s’est spécialisé dans l’analyse financière depuis la crise des subprimes estime que la droite ne tient plus sa droite. Et que l’UMP a besoin d’un vrai libéral-conservateur pour prendre la bonne direction :

 Durant ces trente dernières années, la droite s’est gauchisée. Si on revient à 1986 par exemple, l’abrogation du droit du sol – qui n’est plus prônée que par le FN – était dans le programme du RPR ! Mais l’échec de 1988 leur a donné l’impression qu’il fallait se recentrer.

 

 Depuis, il y a une vraie soumission idéologique de la droite à la gauche. (…)

Europe 1

Législatives : « Je n’aurais aucun complexe à voter FN si j’avais le choix au 2e tour entre le FN et la gauche » (RMC)

Les GG de RMC discutent de la guerre des chefs à l’UMP. Un militant UMP donne son avis. Avec Franck Tanguy, Jacques Maillot et Pascal Perri.

Je suis d’une droite humaniste, sociale, qui refuse les compromis avec le Front National. Ce qu’a fait M. Copé au cours de ces derniers jours. – Pascal Perri

Ségolène Royal se verrait bien à la présidence de l’Assemblée nationale

Ses résultats catastrophiques à la primaire socialiste auraient dû la mettre hors-jeu pour un long moment. Mais, en appelant à voter pour François Hollande, Ségolène Royal, se verrait bien au «perchoir» de l’Assemblée nationale.

On l’avait quitté en larmes. On lui prédisait un avenir à la Lionel Jospin. Depuis la fin du premier tour des primaires socialistes, Ségolène Royal se faisait discrète. Son cinglant score de 6,95% était passé par là. Il fallait le digérer. Et préparer sa contre-attaque. Celle-ci est désormais lancée.

En se présentant, lundi, comme «utile» à un des postes les plus prestigieux de la République, à savoir la présidence de l’Assemblée nationale, la présidente de Poitou-Charente cherche à redevenir une place forte du Parti socialiste. Un Eléphant parmi les Eléphants.

France Soir