Hollande/Valls : «Cela peut mal finir, c’est une forme de cohabitation qui ne dit pas son nom»

La cote de popularité du président français François Hollande a chuté de cinq points en avril, à 18%, le plus bas niveau jamais atteint depuis deux ans, tandis que celle de Manuel Valls, tout nouveau premier ministre, s’affiche à 58%, selon le baromètre mensuel Ifop pour le Journal du dimanche.

«Hollande pense qu’il va user Valls, et Valls pense que Hollande ne pourra jamais plus remonter. Valls n’est pas naïf (…) Il va s’énerver. Quand il sentira que Hollande l’emmène trop vers le bas, il s’en ira. Cela peut mal finir, c’est une forme de cohabitation qui ne dit pas son nom». Cette analyse cinglante, le JDD du 13 avril la prête à un proche de l’exécutif resté anonyme. […]

Surtout, relève l’Ifop, un tel écart de 40 points entre les cotes de popularité du président de la République et du premier ministre n’a jamais été vu depuis 1958 (hors cohabitations). Le plus important jusqu’alors était le différentiel de 21 points enregistré entre Nicolas Sarkozy (37) et François Fillon (58) en mars 2008. […]

Le Figaro

Manuel Valls Premier ministre : seuls 41% des Français lui font « confiance »

Pas d’état de grâce pour Manuel Valls. A peine nommé Premier ministre, il voit déjà les sondages être en sa défaveur. En effet, selon le baromètre CSA pour Les Echos et Radio Classique publié ce jeudi,  la méfiance est de mise envers le nouveau chef du gouvernement.

Hebergeur d'imageConcrètement, selon ce sondage, seuls 41% des Français disent lui faire « confiance » pour « affronter les principaux problèmes qui se posent au pays ». Ils sont plus nombreux, 47%, à ne pas lui faire confiance, tandis que 12% sont sans opinion. Ce sondage a été effectué mardi, au lendemain de sa nomination par François Hollande et le jour de sa prise de fonction, et mercredi, le jour de l’annonce du gouvernement indique le quotidien économique. [...]

Atlantico

Sondage : Valls favori pour Matignon

Pour 49% des Français, Manuel Valls serait le premier ministre rêvé, selon un sondage Ifop pour Paris-Match et révélé par RTL. Ségolène Royal serait bien vue à la place actuelle de Manuel Valls, ministre de l’Intérieur.  [...]

Hebergeur d'imageLes Français positionneraient Elisabeth Guigou au ministère de la Justice, Bertrand Delanoë à l’Education. Michel Sapin et Pierre Moscovici perdraient quant à eux leur place au sein du gouvernement.

Le Figaro

Claude Bartolone se voit premier ministre

[...] Questionné sur son « envie d’aller à Matignon », voici ce que répond le député de Seine-Saint-Denis: « Je prends votre question comme un compliment. Si je fais partie de la +short list+, c’est que j’ai réussi comme président de l’Assemblée nationale à rendre cette maison plus transparente, plus active, plus présente, à concilier loyauté à ma famille politique et respect de l’opposition ».

Hebergeur d'image« Je prends cela comme une reconnaissance plus que comme l’expression d’une ambition », dit-il, précisant qu’ »on ne fait pas campagne pour être premier ministre, c’est le choix du seul président de la République ». [...]

Morandini

Sondage : Valls, un bon premier ministre pour 45% des Français

Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls, qui s’est récemment qualifié lui-même «d’ambitieux» pensant avoir la capacité d’ « assumer les plus hautes responsabilités», ferait un bon premier ministre pour 45% des Français, selon un sondage Ifop à paraître dans Sud Ouest Dimanche. Né à Barcelone en 1962, il a acquis la nationalité française par naturalisation en 1982.

L’Ifop y voit un signe que la ligne de «fermeté républicaine» de M. Valls «ne choque pas l’électorat socialiste, qui apparait en demande d’autorité et n’est plus gêné par un discours musclé en matière de sécurité et de lutte contre l’immigration clandestine».

A la question «Diriez-vous que Manuel Valls ferait un bon Premier ministre?», 45% des personnes interrogées répondent «oui, contre 55% pensent que non», selon le sondage dont les auteurs soulignent que « ce score de 45% est en soi assez élevé», car «sur ce type de question, il est généralement difficile pour un ministre de franchir la barre des 50%». […]

Le sondage a été réalisé du 5 au 7 juin en ligne, sur un échantillon de 1.008 personnes représentatif de la population de 18 ans et plus.

Le Figaro (Merci à Vandenberghe)

Mélenchon se voit premier ministre

Jean-Luc Mélenchon, co-président du Parti de gauche, a déclaré n’être « plus le même homme qu’avant » un an après la présidentielle, au micro d’Europe 1 ce matin, et a évoqué une ambition de devenir premier ministre, ce qui ne lui ferait « pas peur ».

Hebergeur d'image

Jean-Luc Mélenchon après sa défaite à Hénin-Beaumont

« Je dois assumer continuellement une responsabilité, même si je ne suis pas élu. Je dois un comportement, une dignité, à ceux qui m’ont mis dans cette situation », explique l’homme politique sur sa vie depuis la présidentielle.

Interrogé sur son score inférieur à Marine le Pen, la candidate du FN, au premier tour, il a estimé avoir « été humilié pour [s]on pays, pas pour [lui]« .[...]

Le Figaro

Audrey Pulvar évoque Arnaud Montebourg comme éventuel Premier ministre (vidéo)

Ce lundi, dans Le Grand 8 (D8), Audrey Pulvar a évoqué le nom de son compagnon et Ministre du redressement productif Arnaud Montebourg comme éventuel Premier ministre.

Arnaud Montebourg, futur Premier ministre ? Une idée qui aurait été évoquée au sein du gouvernement à en croire sa compagne, la journaliste et animatrice Audrey Pulvar. Ce lundi en effet, Le Grand 8 consacrait un sujet à Jean-Marc Ayrault et notamment sur ses difficultés à imposer son autorité de chef du gouvernement auprès de ses ministres. L’occasion d’énumérer en plateau les noms de personnalités politiques « potentielles » susceptibles d’atteindre le poste très convoité de Premier ministre. [...]

Programme-tv.net

Matignon : une condamnation qui plombe Jean-Marc Ayrault (màj)

Addendum :

Jean-Jacques Bourdin interroge Benoît Hamon sur l’ancienne condamnation de Jean-Marc Ayrault, pressenti au poste de premier ministre.

____________________________

Pressenti comme futur Premier ministre, Jean-Marc Ayrault a déjà été condamné, selon Lexpress.fr…

A peine le second tour est-il terminé que les vieilles affaires ressortent.Lexpress.fr rapporte que Jean-Marc Ayrault a été condamné en 1997. Le président du groupe PS à l’Assemblée a écopé de six mois avec sursis pour octroi d’avantage injustifié. [...]

Hebergeur d'image

Une affaire ancienne. Seulement François Hollande, pendant la campagne, avait expliqué qu’il ne s’entourerait que de personnes qui n’avaient jamais été condamnées.  «Je n’aurai pas autour de moi à l’Élysée des personnes jugées et condamnées», avait-il déclaré dans une interview au JDD datée du 14 avril. Le président élu s’est en effet prononcé plusieurs fois pour une République irréprochable et exemplaire. [...]

20 Minutes

Martine Aubry en pole position pour Matignon

Plus ancrée à gauche que Hollande, bénéficiant déjà d’une expérience gouvernementale avec son poste de numéro deux dans l’équipe Jospin, elle bénéficie en outre du soutien des militants socialistes.

Hebergeur d'image

Bien placée, mais muette. De ses ambitions éventuelles pour Matignon, Martine Aubry ne dira rien. Si ce n’est cette phrase qu’elle répète en boucle à quiconque l’interroge sur le sujet: «Mon seul objectif est d’avoir un président de gauche le 6 mai.» Pour le reste, elle verra plus tard. Et c’est donc à l’aune de ses récentes déclarations qu’il faut déceler, en filigrane, des indices éventuels de son intérêt pour le poste de premier ministre. [...]

Le Figaro