Porc dans la boîte aux lettres : la mosquée de Mantes-la-Ville porte plainte

La mosquée de Mantes-la-Ville (Yvelines) a déposé plainte contre X après avoir découvert du pâté de porc dans sa boîte aux lettres et reçu une lettre comparant les musulmans à des « cafards », révélateurs d’un « climat inquiétant » dans la ville FN, indique-t-elle dans un communiqué aujourd’hui.

Hebergeur d'imageL’association des musulmans de Mantes-sud, gestionnaire de la mosquée, a déposé plainte mercredi au commissariat de Mantes-la-Jolie après avoir découvert le jour-même « une douzaine de tranches de pâté de porc moisi » dans sa boîte aux lettres, selon son président Abdelaziz El Jaouhari.

« C’est indéniablement un acte raciste et provocateur. C’est la première fois en douze années d’existence de la mosquée qu’elle fait l’objet d’une telle attaque raciste », dénonce l’association cultuelle dans son communiqué.

Hier, elle a déposé une deuxième plainte pour « provocation à la haine ou à la discrimination religieuse » après avoir reçu une lettre anonyme accusant l’islam d’être « criminogène ». « Nous souhaitons bon corage (sic) au maire car il va avoir beaucoup de travail pour faire un bon nettoyage en particulier sur la race musulmane », peut-on lire dans ce courrier dactylographié. [...]

Le Figaro

Guy Roux et son entraînement halal de football (RMC)

Face à Alain Marschall, Guy Roux fait la leçon sur l’immigration et l’intégration en France. Il se félicite de respecter les préceptes de l’islam dans son centre de formation à Auxerre.

Hebergeur d'image

« Y avait un match de coupe d’Europe pendant le ramadan. J’ai appelé l’imam M. Boubakeur de la mosquée de Paris pour rassurer les joueurs musulmans. [...] Dans notre centre de formation, je peux vous dire que les parents qui ont des enfants musulmans peuvent tout à fait avoir confiance. » – Guy Roux

Par vision ‘politiquement correcte’, Gilles Verdez choqué par la chasse d’un cochon sauvage (màj vidéo 2)

la séquence initiale de l’émission Man vs Wild :

la première réaction dans Touche Pas à Mon Poste :

la seconde réaction dans Touche Pas à Mon Poste :

(merci à U571 en commentaire 62)

Prenant prétexte de la diffusion d’un extrait de l’émission «Man vs Wild» durant lequel
l’aventurier Bear Grylls chasse et tue un cochon sauvagepour le manger, le chroniqueur s’est lancé dans une dénonciation véhémente de ce passage, arguant qu’il était «choquant pour les personnes dont la religion interdit la consommation de porc». «Il y a des religions dans lesquelles on ne mange pas de porc, et je trouve ça totalement insultant. Ça me révolte, On ne tue pas un cochon pour le manger. Y’a des gens qui sont
heurtés par ça !» s’est ainsi exclamé le journaliste, suscitant l’incompréhension et la gêne de ses collègues peinant à faire le lien entre cet esclandre et l’émission de survie présentée…

article complet : ojim.fr

complément : Man vs. Wild, est une émission qui relate les aventures de l’animateur et présentateur Bear Grylls volontairement placé dans un environnement sauvage. Son but premier est de retrouver la civilisation dans un délai d’une semaine/10 jours en faisant appel aux techniques de survie en milieu hostile.
exemple vidéo de l’émission : République Dominicaine

Laurent Wauquiez (UMP) veut supprimer les «repas différenciés» dans les cantines scolaires (rediff)

19/08/13

Laurent Wauquiez veut en finir avec les repas sans viande de porc dans les cantines scolaires. Halal, casher, ou simplement végétariens, le député-maire du Puy-en-Velay l’a affirmé ce dimanche 18 août : il ne souhaite plus que les municipalités adaptent les menus des cantines aux obligations religieuses.

Le responsable UMP l’a affirmé alors qu’il a levé le voile sur des éléments du programme de la Droite sociale en vue des municipales, lors de l’ascension du Mézenc, rendez-vous désormais traditionnel pour le député UMP. Et parmi les idées lancées par l’ex-filloniste, devenu indépendant, un «pacte de laïcité» dans lequel il souhaite supprimer les repas différenciés dans les cantines scolaires.

L’idée ? Les candidats qui souhaitent souscrire à son programme s’engagent, «pour lutter contre les communautarismes», à supprimer les repas différenciés dans les cantines des écoles et à «interdire tout signe religieux ostentatoire dans les établissements publics». Une manière de pointer implicitement les repas sans porc, voulus par certaines familles de confession juive ou musulmane. […]

Ce débat sur les repas compatibles avec les différentes religions avait déjà été agité par la droite en 2011. Nicolas Sarkozy et Jean-François Copé estimaient alors qu’il ne fallait pas de repas halal dans les cantines scolaires. Pendant sa campagne présidentielle, François Hollande avait assuré que «sous (s)a présidence, rien ne sera toléré en terme de présence de viande halal dans les cantines de nos écoles».

lelab.europe1 (Merci à Joyeux luron)

Municipalités FN : Marine Le Pen annonce la fin des menus de substitution au porc dans les écoles (màj)

Addendum

[...] Aussitôt prononcés, les propos de Marine Le Pen ont été vivement critiqués, notamment sur les réseaux sociaux.

«Marine Le Pen fait de la laïcité à l’envers», a pour sa part réagi le PCF dans un communiqué, dénonçant «une offensive anti-musulmans à peine masquée». «Edicter cette règle, c’est priver des enfants de repas pour faire exercer un odieux chantage contre leurs parents», a dénoncé le responsable communiste en charge de la laïcité, Pierre Dharréville.

La polémique enfle donc, certains voyant dans l’annonce de Marine Le Pen la fin pur et simple des menus de substitution sans porc proposés dans certaines écoles… ce que la présidente a réfuté sur Twitter : «Polémique artificielle: il s’agit d’interdire l’interdiction du porc dans les cantines, et polémique inutile car il y a toujours 2 menus !» [...]

Une position martelée par Florian Philippot, le vice-président du FN: «nous somme pour l’interdiction des interdictions» mais «il y a aura toujours le choix comme aujourd’hui» dans les menus, a-t-il précisé sur BFMTV, estimant que les propos de Marine Le Pen avaient été mal interprétés. [...]

Le Figaro

_______________________________

Marine Le Pen a annoncé ce vendredi 4 avril sur RTL que la laïcité serait une priorité dans les municipalités FN. 

Hebergeur d'image

« Nous n’accepterons aucune exigence religieuse dans les menus des écoles », a-t-elle précisé.

Pour la présidente du FN : « il n’y a aucune raison pour que le religieux entre dans la sphère publique. » Marine Le Pen a donc annoncé la fin des menus de substitution au porc dans les écoles. [...]

RTL



Besançon : tête de porc devant une mosquée

Une tête de porc a été retrouvée dimanche matin devant une mosquée de Besançon, déjà visée ces derniers mois par des actes islamophobes. La tête a été découverte vers 02h30 devant le portail de la mosquée Sunna par la police, dont les patrouilles sont renforcées autour du bâtiment. Plusieurs oreilles de cochon ont également été retrouvées, selon le parquet.

Une enquête a été ouverte et les policiers vont procéder à des relevés d’empreintes, a précisé le sous-préfet Éric Pierrat, qui s’est rendu sur place pour rencontrer les responsables musulmans. « L’Etat condamne avec vigueur de tels actes et il est important de ne pas céder à la provocation » a-t-il ajouté, soulignant que « la vigilance accrue portée à la sécurité des lieux de culte va se poursuivre. »

La même mosquée, déjà visée par des tags en février, avait encore été ciblée début novembre. (…) « Ce sont des actes à répétition, nous avons un sentiment de dégoût et de colère » a déclaré le président le président de l’Observatoire national contre l’islamophobie, Adbdallah Zekri. « Il y a un racisme latent, contre l’autre, contre l’étranger » a-t-il estimé.

(…) Le Figaro

Laïcité. «L’islam, une religion anormalement normale…»

Franck Fregosi Directeur de recherches au CNRS, répond à la tribune de Philippe D’Iribarne publiée dans Libération «L’islam, religion comme les autres ?»

Aujourd’hui, c’est le voile qui dérange, que leur reprochera-t-on demain ? De jeûner, la non-consommation de porc, la circoncision, le port de la barbe ? A ce rythme, il n’est plus question d’intégration mais bien de domestication de l’islam.

Oui, l’islam est une religion «anormalement» normale… comme les autres). Elle a en France son lot de pragmatiques qui en prennent et en laissent avec la lettre de la religion, ses spirituels peu sensibles aux soubresauts du siècle, ses dévots expansifs et quelques sicaires adeptes du jihad armé, mais aussi ces musulmans sociologiques qui n’ont que des liens ténus avec le Coran. Tous ces musulmans de naissance ou convertis, n’ont pas vis-à-vis de la lettre de la religion la même déférence et tous les pratiquants ne sont pas nécessairement d’accord sur l’étendue de l’application des prescriptions religieuses. Nombreux sont enfin les musulmans sécularisés qui n’entendent pas renoncer à toute forme d’islamité comme l’observance du jeûne ou le fait de porter un prénom islamique bien qu’ils ne prient pas ou consomment occasionnellement de l’alcool !

Renonçons à l’idée que pour voir leur religion pleinement reconnue comme les autres, les musulmans devraient systématiquement abandonner des pratiques, comme le voile, au motif que celles-ci risqueraient de susciter un rejet irraisonné de l’islam. Il ne nous viendrait pas à l’esprit de suggérer aux juifs pieux de France de renoncer à porter la kippa au risque d’alimenter la judéophobie de quelques-uns !

Pourquoi les musulmans devraient-ils être plus «modernistes» que les autres croyants pour apparaître plus dignes de la république ?

De toute façon, des accommodements raisonnables sont toujours possibles (bandana, repas sans porc, horaires de prières aménagés…) mais pas sous contrainte et dans un climat de suspicion généralisée. […]

Libération

Rennes : Intimidations, prosélytisme musulman et trafic de drogue au centre commercial

Depuis plusieurs mois, des commerçants et riverains du centre commercial Italie, à Rennes, déplorent des pressions et décrivent un climat délétère où la vente de porc et d’alcool devient dangereuse.

Au centre commercial Italie, dans le quartier rennais du Blosne, le boucher-traiteur a définitivement fermé ses portes fin avril. «Usé par les pressions», le commerçant a vendu ses murs.

Début juin, dans un local rénové, s’installera une boucherie halal, la deuxième de cet ensemble qui compte une quinzaine d’enseignes. En onze ans d’exploitation, le boucher s’est fait démolir sa vitrine une dizaine de fois. Pourquoi ? «Parce que j’avais le malheur de vendre du porc !», assure Jérôme.

Il y a quelques années, une inscription d’une cinquantaine de centimètres a été gravée au couteau sur la porte en bois de son arrière-boutique : «A mort les porcs, on vous saignera.» «Comme les fois précédentes, j’ai déposé plainte au commissariat. Comme les fois précédentes, les policiers ont refusé de se déplacer pour constater. Je suis amer.»

«Il y a trois ans, un soir, une dizaine de voyous est entrée dans ma boutique. Ils m’ont dit que si le lendemain, vendredi, je faisais cuire des galettes-saucisses dehors, comme c’était la tradition depuis toujours, ça se passerait très mal. Du coup, j’ai arrêté de faire des galettes-saucisses le vendredi, jour de prière chez les musulmans. Je les ai faites le samedi en fin de matinée, quand les perturbateurs de ce quartier dorment encore.»

Patron de l’épicerie halal voisine, Abdalah est installé à Italie depuis quelques mois seulement. Le jeune homme raconte qu’à plusieurs reprises, des personnes lui ont demandé de stopper la vente d’alcool. […]

Le mensuel de Rennes (Merci à RobertEtienne

Polémique aux Etats-Unis : Des balles à base de porc contre les islamistes

Les habitants des Etats-Unis, plus précisément de l’Etat de l’Idaho, démontrent leur islamophobie. Les propriétaires d’une armurerie ont annoncé qu’ils commençaient à fabriquer des munitions spéciales contre les islamistes radicaux. Ce sont des balles peintes de teinture avec de la viande de porc. Le porc est considéré comme un « animal impur » par l’islam. Les détenteurs de l’idée sont convaincus que ces balles empêcheront les terroristes d’accéder au paradis. C’est une perspective horrible pour le fidèle et, à ce qu’il paraît, la meilleure arme contre les radicaux.

Le porte-parole du Conseil pour les relations américano-musulmanes Ibrahim Hooper a notamment dit à notre correspondant :

« Ils cherchent à gagner facilement de l’argent. Cette idée humiliante pour les musulmans promet quelques bénéfices. Ils exploitent l’islamophobie dans la société américaine. Nous n’y réagirons d’aucune façon et nous ne voulons même pas aborder ce sujet pour ne pas lui faire de la publicité. Ils veulent être connus et nous n’allons pas les aider à cela. Le meilleur instrument de lutte contre eux consiste à n’y prêter aucune attention ».

(…) la voix de la Russie

Merci à Poitiers 732

Belgique : 45% des détenus sont de confession musulmane

Quelque 5000 détenus se trouvant dans les prisons belges sont de confession musulmane. Cela représente 45 % de la population carcérale. Une situation qui impose des contraintes à l’organisation dans les prisons.

A la prison de Forest, on a carrément décidé de ne plus servir de la viande de porc aux repas. 80 % des détenus sont musulmans et refusent en effet de manger du porc. Il était donc devenu plus simple de ne plus le prévoir du tout au menu plutôt que de faire des plats différents.

Mais il y a d’autres inconvénients à cette forte population pratiquant l’islam. Ainsi, des détenus refusent d’obéir aux gardiennes parce que ce sont des femmes. Ou encore, ils tentent de transformer certains lieux communs en lieux de prière.

Et puis, il y a les dangers du radicalisme, en prison. L’Exécutif des musulmans de Belgique lui-même met en garde contre les risques du radicalisme et demande que l’on puisse encadrer la pratique de la religion afin que les extrémistes n’en profitent pas pour pousser vers un islam intégriste.

sudinfo (Merci à pauvrebelgique )

Chenôve (21) : Une tête de porc lancée dans l’enceinte de la mosquée

Un individu au visage dissimulé par une cagoule se serait introduit au cours de la nuit de mardi à mercredi dans l’enceinte de la mosquée installée rue Joseph-Jacquard, dans la zone industrielle de Chenôve (Côtes-d’Or).

Une fois dans les lieux, l’homme aurait lancé une tête de porc emballée dans un sac, à l’intérieur du périmètre de la mosquée, avant d’être mis en fuite par l’imam, qui dormait sur place.

La police a été alertée, et une plainte a été déposée hier après-midi. Le dossier a été confié aux enquêteurs de la sûreté départementale de la sécurité publique. La profanation n’aurait pas été revendiquée.

Hier, au commissariat central de Dijon, on demeurait extrêmement discret sur l’affaire. Ni Mostafa Kerki, le président régional du conseil du culte musulman, ni l’imam de la mosquée de Chenôve n’étaient joignables hier soir, alors que des réactions étaient annoncées après une réunion qui s’était déroulée à l’issue de la prière

Le Bien public (Merci à antibarbare)