La ville de Paris choquée de l’enseignement de la morale catholique dans un établissement…catholique (maj 2)

Maj 16/04/2014 22h10 : L’association Alliance Vita porte plainte pour diffamation

Deux membres de l’association ont été accusées anonymement de propos outranciers qu’elles n’ont jamais tenus. Ces termes sont étrangers non seulement au vocabulaire de VITA mais aussi à son état d’esprit et à son approche des questions liées à la vie. VITA dénonce donc fermement le mensonge, et le procédé lâche visant à salir son image et à jeter le discrédit sur son travail ; elle va porter plainte pour diffamation. Les accusations anonymes sont inquiétantes et inacceptables, et VITA souhaite que la lumière soit faite sur ces propos calomnieux.

Alliance Vita


Maj 16/04/2014 18h57 : l’établissement va être inspecté

Sur fond de polémique à propos de l’intervention de l’association Alliance Vita au lycée Gerson, pendant les heures de catéchèse, le ministère de l’Éducation nationale a choisi de lancer une inspection. Objectif : «faire la lumière sur l’affaire».

Le ministère a décidé de lancer une enquête administrative au lycée privé catholique Gerson, dans le XVIe arrondissement parisien. Cette «inspection de vie scolaire» aura lieu après les vacances de Pâques. «Nous n’avons eu aucune remontée des parents ou des professeurs. L’information selon laquelle des familles auraient été heurtées par certains propos nous est parvenue via la presse», dit-on rectorat de Paris.

Le Figaro


Article du 15 avril 2014 à 22h15

Communiqué de la ville de Paris : Respectons la neutralité de l’éducation scolaire

C’est avec la plus grande stupéfaction que nous apprenons les propos auxquels auraient été exposés des élèves du lycée privé Gerson, dans le 16e arrondissement.

Le lycée reconnait avoir fait intervenir sans contrôle, auprès de jeunes élèves, l’association Alliance Vita, proche du mouvement Opus Dei. Les propos contre la contraception et l’avortement qui auraient été proférés hier par cette association au sein du Lycée ont manifestement pour but de manipuler les consciences des jeunes élèves.

Nous dénonçons fermement ces propos qui soumettent les élèves parisiens à une guerre idéologique d’un autre temps. Nous tenons ici à rappeler que les moyens de contraception sont une avancée pour l’ensemble des femmes et des hommes de ce pays, et le recours à l’avortement un droit acquis par les femmes pour disposer de leur corps.

La Mairie de Paris demeure vigilante quant au respect du droit de chaque adolescente et adolescent d’être informé sur sa sexualité et les moyens de contraception existants, au moyen d’informations validées par les professionnels.

Nous demandons aujourd’hui au Rectorat de diligenter une enquête administrative au sein de ce lycée privé sous contrat, soumis au respect des devoirs et règles républicains, et faire toute la lumière sur les évènements du lundi 14 avril. Il est urgent de revenir à un débat raisonné et de rassurer l’ensemble des parents sur la neutralité des enseignements dispensés à leurs enfants.

Paris.fr

Europe 1 titre « Des dérives intégristes agitent un lycée catholique »

Cette fausse polémique intervient alors que le 17 avril (Jeudi Saint), le Sénat débattra en deuxième lecture d’un article du projet de loi pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Cet article, le 5 quinquies C, supprime la notion de détresse de la Loi Veil, de 1975,  sur l’avortement.

via Le Salon Beige

 

 

Le promoteur, les Roms et les habitants du château

Château des Hautes-Montées au sud d’Orléans. Un manoir vendu sur papier glacé, une réalité qui prend l’eau depuis plusieurs années, pour une vingtaine de copropriétaires, en procédure avec leur promoteur immobilier.

Depuis quelques semaines, sur le théâtre du conflit ouvert entre les deux parties, se joue un nouvel acte : la « résidence de standing » accueille actuellement plusieurs familles de Roms, hébergées gracieusement par le patron de Zenith Promotion Emil Penev. « J’ai des appartements vides et il y a dehors des gens qui ont froid », explique-t-il. Un projet « humanitaire » mûri en décembre dernier, avec l’objectif d’héberger entre « 50 et 80 personnes » dans le château et le gymnase du domaine, rachetés à la mairie d’Orléans en 2007 pour un peu plus d’un million d’euros.

Au milieu du mois de février, l’ancienne chapelle au confort plus que sommaire, a vu s’installer un premier occupant, avec son chien. « Avant de faire de l’humanitaire, qu’il s’intéresse à ceux à qui il doit des travaux », lâche Sébastien Lescop, voisin direct, persuadé de la « mauvaise foi » de l’homme d’affaires qui, loin de jouer les philanthropes, voudrait « faire traîner les choses » et lasser la petite vingtaine d’habitants des Hautes-Montées, qui l’affronte au tribunal depuis 2010.

En novembre dernier, le syndic a assigné la SCI Château des Hautes-Montées en justice pour une nouvelle action en réparation de « malfaçons et non-façons ». Le syndic pointe entre autres des travaux de réfections des parties communes « non achevés » et un ravalement de façade très imparfait, fissures et infiltrations à l’appui. En l’état, les caves sont inutilisables et certaines installations électriques sont non-conformes. « L’absence d’entretien a contribué à cette atmosphère », rétorque Émil Penev, qui compte en plissant les yeux les « 30 annulations de compromis de vente » que sa société aurait subi depuis le début du conflit. En attendant son règlement, les copropriétaires, avec le syndic, ont obtenu la mise sous hypothèque des lots restants : bien qu’ils soient toujours affichés à la vente sur le site de la société immobilière, le promoteur ne peut s’en séparer.

Au château, une pétition circule dans les étages pour demander leur départ. « On vit dans l’insécurité.

La République

« Jésus est musulman » une campagne d’affichage fait polémique aux USA

Une série de panneaux publicitaires « Jésus est musulman » font polémique depuis plusieurs jours aux États-Unis dans l’Ohio.

Ces panneaux servent à promouvoir l’organisation « Ask A Muslim« , qui s’est donnée pour objectif de “vous éduquer sur l’islam, pour vous donner une occasion que des musulmans pratiquants vous apprennent ce qu’est l’islam.”

Cette campagne de promotion de l’Islam n’est pas appréciée des églises chrétiennes américaines. “Jésus n’est pas musulman. Insinuer qu’il l’est est un mensonge et une absurdité » a indiqué le Révérend Bill Dunfee.

Yahoo News

Pays-Bas : pourparlers secrets sur l’avenir de Zwarte Piet

Afin de prévenir une escalade de critiques comme celles connues l’an dernier aux Pays-Bas, les parties intéressées tiennent depuis octobre des pourparlers dans le secret le plus total sur l’avenir de Père Fouettard (Zwarte Piet), indique vendredi le quotidien Algemeen Dagblad. [...]

Hebergeur d'imageAutour de la table, se trouvent entre autres Quinsy Gario, à l’initiative du mouvement « Zwarte Piet is racisme », Dehlia Timman (D66 Amsterdam) et la Communauté de Saint-Nicolas qui est très clairement pro-Père Fouettard. [...]

7sur7

François Hollande : un Falcon pour aller voter à Tulle ? Un bulletin de vote à 15 000€…

Remake du soir de l’élection présidentielle ? Juste pour aller voter en Corrèze, et en revenir, François Hollande a « emprunté » un Falcon. Bulletin, mon (très) cher bulletin…

Le bulletin de vote d’un président de la République en exercice a à la fois autant et beaucoup plus de valeur qu’un autre. Autant, puisqu’il n’a qu’une voix, comme tout électeur. Mais beaucoup plus, en ce qui concerne François Hollande : environ 15 000 euros. En effet, bien que parisien pour un bail (éventuellement renouvelable) de cinq ans, le président en exercice a décidé de rester électeur dans son fief électoral de Tulle, en Corrèze.

Bilan de ce caprice télégénique : non pas un aller-retour en iDTGV, mais un trajet en Falcon. Comme au soir de son élection, le 6 mai 2012, finalement, quand il s’était vu reprocher d’avoir utilisé deux Falcon pour rentrer au plus vite de Tulle au Bourget, deux jets loués par le PS à la compagnie de Bruno Perdriel pour la modique somme de 30 000 euros. À chacun son Fouquet’s…

Comment éviter de dépenser 15 000 euros juste pour glisser un bulletin dans l’urne quand on travaille et vit à l’Élysée ? Les solutions ne manquaient pas : se faire inscrire sur les listes électorales en Ile-de-France le temps de son mandat, prendre le train, donner une procuration à un ami (ce qui, concédons-le, suppose d’en avoir encore), ou tout simplement utiliser un des ATR 42, excellent biturbopropulseur régional de quarante sièges qui assure trois fois par jour la liaison Brive-Paris pour une somme modique. Encore heureux qu’aucun taquin n’ait, comme pour les moines de Fontgombault, demandé sa radiation des listes électorales de Tulle… Et ça, finalement, cela aurait été normal, et beaucoup moins cher pour les contribuables !

Le Point

Belgique : Polémique autour d’un journaliste ayant qualifié l’islam d’arriéré

Dans une information relative à la mission économique belge menée actuellement en Arabie saoudite, le journaliste a indiqué que le pays musulman affichait une des formes de l’islam les plus arriérées. La rédaction en chef considère le choix du mot « arriéré » (« achterlijk ») comme une faute déontologique et a convoqué le journaliste.

La rédaction en chef de VRT Nieuws a clairement pris ses distances par rapport au choix des mots opéré par l’un de ses journalistes radio, Johan De Ryck, lors du journal parlé diffusé durant la nuit de samedi à dimanche, à 02h00 du matin, a indiqué VRT Nieuws lundi soir.

« Il a reconnu qu’un tel choix de mot n’était pas adapté à un journal parlé de la VRT, que ça n’aurait pas dû se produire et que cela ne se répéterait plus », peut-on lire lundi soir dans un communiqué de la chaîne publique.

Johan De Ryck est présent à la mission économique belge, sous la direction de la princesse Astrid, en compagnie du ministre des Affaires étrangères Didier Reynders (MR) et quelque 300 hommes d’affaires provenant de 172 entreprises en visite à Riyad. La princesse est la seule femme de la mission qui ne doit pas porter de foulard ou une « abaya » (longue robe islamique portée au-dessus des vêtements), a expliqué le journaliste. Il a conclu son billet par « l’Arabie saoudite affiche l’une des formes les plus arriérées de l’islam. »

RTBF

Polémique autour d’une « quenelle » sur des bouteilles de vin de Beaujolais

C’est maintenant un producteur de Beaujolais qui est touché par la polémique de la « quenelle ».

Hebergeur d'imageCe dernier avait répondu il y a quelques semaines à une commande de bouteilles de vin, avec, sur l’étiquette, un personnage faisant ce geste controversé. Dans Le Progrès , le viticulteur assure qu’il n’avait « aucune idée de la signification de la quenelle » lorsque son client avait passé cette commande. Il pensait même que ce geste faisait « référence à Coluche ». [...]

Morandini

Miss et Mister Suisse Romande 2013 : Les Suisses de souche pas assez beaux pour représenter leur région? (rediff)

Addendum info: article de décembre 2012 (merci Phil pour la précision)

«Les Suisses de souche ne sont-ils pas assez beaux pour représenter leur région?», «Choix non représentatif», effet d’un «multiculturalisme pervers»…

Depuis l’élection de Souheila Yacoub et d’Ulysse Freitas en tant que Miss et Mister Suisse romande, samedi soir, les commentaires courroucés fleurissent sur la blogosphère nationaliste.

En cause: rien de moins que la couleur de peau de monsieur, ainsi que les origines maghrébines de mademoiselle.

Comme en 2008 à l’occasion de couronnement de Whitney Toyloy à Miss Suisse, c’est d’abord le parti ultra-nationaliste PNOS qui est monté au front dimanche, par l’intermédiaire de son responsable romand Philippe Brennenstuhl, toujours très remonté contre le «mondialisme».

Des réactions ont ensuite suivi jusque sur divers blogs en Suisse et même sur celui d’un sympathisant du Front National, en France.

[...] «Les gens qui font des commentaires du genre sur des blogs sont dans un autre monde, qu’ils y restent», réagit pour sa part Enzo Lo Bue, directeur du concours.

«Je comprends que certaines personnes puissent dire ce genre de choses au bistrot, mais elles parleraient autrement après avoir passé une heure avec nos vainqueurs, j’en suis sûr.»

Il ajoute que les seuls critères pour concourir pour le titre Miss ou Mister Suisse romande concernent l’âge, la taille et la possession de la nationalité suisse ou d’un permis C. «Ne vouloir que des gagnants «suisses de souche» est donc absurde dès le départ.» Il précise cependant que, tout comme Ulysse, Souheila est en possession d’un passeport suisse, et que la belle maîtrise même le suisse allemand.

«Ces discours sur les origines sous-entendent que les vainqueurs auraient été élus en raison de leur couleur de peau, c’est malsain», conclut Philippe Kenel, président de la ligue antiraciste LICRA.

«Cette année, ce sont ces deux personnes qui ont été choisies, peut-être que l’année prochaine, ce seront des blonds.

Nous n’y verrons pas de problème. Cela s’appelle l’égalité des chances. C’est ce pour quoi nous nous battons.»

Le Matin.ch
(Merci Martin)

L’islamiste Marwan Muhammad nie avoir tenu un prêche polémique à Orly (RMC)

Les GG de RMC invitent l’islamiste Marwan Muhammad du CCIF, et reviennent sur les émeutes de Trappes et sur « l’islamophobie » ambiante en France. Alors que le débat stagne sur les signes religieux, le porte-parole du CCIF nie avoir espéré l’islamisation de la France dans un prêche à Orly. Avec Elina Dumont, Marie-Anne Soubré et Johnny Blanc.

« Demander aux musulmans de choisir entre leur citoyenneté et leur religion, c’est comme demander à quelqu’un de choisir entre être blond et être allemand ou suédois. » – Marwan Muhammad

« Cette citation, elle est tirée d’un blog d’extrême-droite puis recitée à droite et à gauche, en m’imputant ce propos-là que j’aurais tenu à la mosquée d’Orly en aout 2012. Donc je l’annonce à la radio RMC pour la première fois : le CCIF n’a absolument jamais donné de conférence à la mosquée d’Orly, et encore moins moi en août 2011. » – Marwan Muhammad

« Qui a le droit de dire que la France dans trente ou quarante ans ne sera pas un pays musulman ? Qui a le droit ? Personne dans ce pays n’a le droit de nous enlever ça. Personne n’a le droit de nous nier cet espoir là. De nous nier le droit d’espérer dans une société globale fidèle à l’islam.
Personne n’a le droit dans ce pays de définir pour nous ce qu’est l’identité française. »

Et pourtant le porte-parole de l’association communautariste était bien à Orly et a bien tenu le prêche incriminé, avant de le supprimer du site de la mosquée d’Orly.

Hebergeur d'image

A lire, l’article de Novopress sur le sujet, où le prêcheur se réfugie derrière l’extrême-droite, Photoshop et Steven Spielberg.

Le monde gagnerait à avoir plus de dictateurs comme Chavez

« Je dis et ça pourra m’être reproché, que le monde gagnerait à avoir plus de dictateurs comme Hugo Chavez, puisque tout le monde dit que c’est un dictateur »a déclaré Victorin Lurel, secrétaire d’Etat français de l’Outre-mer, qui représentait la France aux funérailles d’Hugo Chavez.

Crucifix sur le flyer d’une discothèque : le maire d’Hyères « consterné »

Le maire d’Hyères Jacques Politi s’est dit mardi « consterné » par le flyer du Pink représentant un crucifix, et demandé à la discothèque de retirer sa communication et de s’excuser.

« La discothèque Le Pink vient malheureusement de se signaler par une communication des plus regrettables, pour annoncer un programme d’animation dit de « Shocking Party ». Sur ce flyer figure un crucifix en image de fond, avec autour de cet incrustation, des mots déplacés et choquants. Le maire, garant de la cohésion d’un territoire et du respect mutuel de chaque communauté, ne peut qu’être consterné par un tel mauvais goût et une atteinte à la bienséance, ainsi qu’une attitude attentatoire à la religion Catholique », écrit Jacques Politi dans un communiqué. [...]

Hebergeur d'image

Var Matin

Merci à -273,15