3 attaques en 3 jours : Le Salon Beige active son blog de secours

 

 

« vK », le Facebook russe, poursuivi par les majors de la musique

Trois plaintes viennent d’être déposées en Russie par les majors de la musique à l’encontre du réseau social vKontakte (vK). Ce site, accusé d’être une véritable plateforme de téléchargement direct et de streaming illicites, est dans le collimateur des principales organisations d’ayants droit depuis plusieurs années déjà.

C’est une action d’envergure et préparée depuis « des mois » que vient de lancer la Fédération internationale de l’industrie phonographique (IFPI), le bras armé des plus importantes maisons de disques au monde (Universal, Warner, EMI,…), à l’encontre de vKontakte. Et pour cause. L’organisation considère que le « Facebook russe », qui revendique pas moins de 100 millions d’utilisateurs actifs de par le monde, propose des outils facilitant délibérément le piratage massif de chansons protégées, le but étant bien entendu d’y gagner en popularité.

« Cette société exploite en violation du droit d’auteur un service de musique comprenant une bibliothèque immense de titres stockés sur son site Internet. Elle fournit un accès illimité à ce répertoire, ce qui permet à ses dizaines de millions d’utilisateurs de rechercher et d’écouter de la musique en streaming » affirme l’IFPI. En clair, le puissant lobby accuse le réseau social de permettre aux internautes d’uploader de la musique sur ses serveurs, pour que les titres ainsi téléchargés soient ensuite mis à la disposition de l’ensemble de ses utilisateurs, qui peuvent y accéder grâce à une simple recherche.

Du coup, l’organisation a annoncé hier le dépôt de trois plaintes distinctes devant les tribunaux russes. Si l’IFPI coordonne ces poursuites, ce sont cependant trois maisons de disques qui en portent officiellement les couleurs (Sony Music Russie, Universal Music Russie et Warner Music UK). L’objectif est ainsi d’obtenir :

- Le retrait des titres mis à disposition en violation du droit d’auteur,
- 50 millions de roubles de dommages et intérêts (soit environ 1,02 million d’euros),
- La mise en place de mesures visant à empêcher la mise à disposition, à l’avenir, de titres appartenant aux catalogues des plaignants (tel qu’un système de détection d’empreintes par exemple).

Ces poursuites à l’encontre de vKontakte ne sont guère surprenantes. Depuis plusieurs années, les majors de la musique ou du cinéma pointent régulièrement du doigt le réseau social, qu’ils considèrent comme une véritable plateforme de téléchargement direct et de streaming. En février dernier, le Facebook russe s’est ainsi retrouvé pour la quatrième année consécutive sur la « liste noire » réalisée chaque année par les États-Unis s’agissant des sites de piratage.

PC Inpact

La technique du groupe de rock Iron Maiden pour gagner de l’argent grâce au piratage

Le groupe de heavy metal propose des concerts dans les villes où ses albums sont les plus téléchargés illégalement. Une stratégie payante.

(…) Le site Cite World rapporte que le groupe s’est appuyé sur les informations fournies parMusicMetric, une application spécialisée dans les données musicales, pour établir des relevés d’achats légaux, mais aussi des partages de fichiers P2P et des discussions relatives au groupe sur les réseaux sociaux. En croisant ces données, les musiciens ont pu organiser leur tournée dans les villes où ils sont les plus populaires.

(…) FranceTV

Piratage du compte facebook d’un candidat FN ?

[Alors que Marine Le Pen avait demandé à ses représentants d'être vigilants sur les réseaux sociaux, le Nouvel Obs vient de faire paraître la demande d'un élu UMP demandant à Marine Le Pen de condamner les positions d'un de ses candidats. Il est à noter que la page incriminée est très "propre jusqu'au 12 août 2013 avant de changer de ton brutalement à partir du 26 août. Le compte a t-il été piraté ?]

Gérald Darmanin, député UMP, a écrit mardi 3 septembre à Marine Le Pen pour lui demander de faire cesser les « images » et les « propos » incitant à « la haine raciale » diffusées sur la page Facebook d’un futur candidat aux municipales dans le Nord.

« François Chatelain affiche publiquement sur sa page Facebook des propos et des images incitant à la haine raciale, à l’antisémitisme et à la xénophobie », écrit Gérald Darmanin dans un courrier communiqué à la presse.

« Il vous appartient, en tant que présidente du Front national, de faire cesser dans les plus brefs délais ce comportement inacceptable de la part d’un de vos candidats, qui non seulement est investi par votre parti, mais qui s’en revendique et s’affiche publiquement en votre présence », a-t-il ajouté.

« Ici c’est la France »

Sur la page Facebook de l’intéressé, une photo de profil représentant un drapeau israélien en train de brûler, avec la mention « Ici c’est la France ! ». La page Facebook, qui compte 701 abonnés, est à distinguer de sa page de profil personnelle, où François Chatelain utilise également une illustration de drapeau israélien en flammes pour sa photo de couverture, publique.

Sur sa page Facebook, François Chatelain partage un montage réalisé par « Résistance Républicaine (Page Officielle) », faisant la différence entre « bon islamiste » et « mauvais islamiste » sous des photos de personnes une arme à la main. « Les médias créent l’opinion publique », affirme la légende.

Le Nouvel Obs

Les téléphones d’Hortefeux, Copé et de membres de la famille Dassault piratés

Les téléphones portables de l’ex-ministre Brice Hortefeux, du président de l’UMP, Jean-François Copé, et de plusieurs membres de la famille de Serge Dassault ont été piratés et écoutés pendant plusieurs semaines, révèle Le Canard enchaîné à paraître mardi 7 mai.

L’hebdomadaire affirme qu’au total une quinzaine de personnes ont été victimes de ce piratage, dont une grande partie de la famille Dassault, trois élus de l’Essonne, ainsi que Brice Hortefeux et Jean-François Copé. Mis à part les deux responsables de l’UMP, toutes les victimes appartiennent à la « galaxie » de l’Essonne, fief électoral de l’industriel Serge Dassault qui a dirigé la ville de Corbeil-Essonnes entre 1995 et 2009. (…)

Le Monde

Le site du parc du Pilat piraté : « Vive l’Algérie et Fuck la France »

Des propos en arabe, de nombreux messages, des photos et une carte de la France barrée. Le site du parc régional naturel du Pilat a été piraté jusqu’en fin de matinée par un ou des islamistes.

La page d’accueil renvoit sur une page Facebook. Ce matin, le parc n’avait pas connaissance de ce piratage. Le parc régional du Pilat s’étend sur les département de la Loire et du Rhône.

Le parc régional du Pilat va déposer plainte en fin de matinée à la gendarmerie de Pélussin.

Dauphiné libéré

(merci à Alpine)

Mali : Une société d’informatique des Yvelines piratée par des islamistes

Le parquet de Versailles (Yvelines) a ouvert, mardi dernier, une enquête préliminaire suite au piratage informatique d’une société installée à Velizy (Yvelines), diffusant une menace à caractère terroriste contre les soldats français opérants au Mali.

Le montage se termine par un avertissement lancé aux Francais : «al- Qaida fera du Mali votre cimetière Inch’Allah».

Lundi 11 février, le directeur de cette entreprise spécialisée dans la création de sites web pousse la porte du commissariat d’Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine).
Il explique que des sites Internet, hébergés par sa société spécialisée, ont été piratés.

«Lorqu’un internaute cliquait sur la page d’accueil d’un site, il se trouvait confronté à une page noire, précise une source proche de l’affaire. Puis une inscription en arabe suivie de photos d’un soldat masqué armé d’un fusil et de photos de la guerre au Mali dont celle d’un soldat français mort ». […]

Le Parisien

Canada : le site de la Commission scolaire catholique d’Ottawa hacké par les « soldats d’allah » contre la St-Valentin

Les soldats d’allah disent que le multiculturalisme n’est pas « approprié » pour les musulmans.

Hebergeur d'image

#OP Fuck la St-Valentin. Ceci est une opération de rejet de la St-Valentin !! La St-Valentin est une culture païenne, une culture qui n’est pas appropriée pour nous… Je ne suis pas à toi. Tu n’es pas à moi. Sois mon ANTI VALENTIN. Nous sommes musulmans, soldat d’allah. Fuck la St-Valentin.

CTV News via Poste de Veille

Bretagne : le site d’une piscine piraté

Le site internet du Forum de Trégastel (une piscine d’eau de mer à 30 °C de balnothérapie) a été piraté hier rapporte Ouest France. Il affiche une page écrite en arabe, avec un chant dans la même langue.

Hebergeur d'imageLe message qui apparaît est plutôt étrange. Il est notamment écrit (d’après une traduction par Google) : « Nous avons choisi la voie du Jihad-mail pour défendre ce qu’elle a payé nos ancêtres qui nous ont précédés. Nous avons choisi de terminer le voyage et être l’une des séries. Nous avons dormi que le temps est compté. » [...]

Le Figaro

Merci à Zatch

Avignon : « Malgré moi, j’héberge un site de propagande du djihad »

Louis-Paul Hayoun a découvert que le site internet de sa société a été piraté hier matin. Il est le patron de “Solis ingénierie”. Une entreprise spécialisée dans les études énergétiques et basée à Avignon.

Le site est victime d’un hacker qui se présente comme “pro islamiste”. L’Avignonnais ne serait d’ailleurs pas la seule victime. « C’est un client qui a contacté ce matin notre bureau pour nous prévenir qu’on a été piraté par des djihadistes », indique le chef d’entreprise.

[...] Jusqu’à ce que le problème ne soit réglé, la page d’accueil internet de sa société renvoie à une autre page Facebook où l’on peut y lire de nombreux textes écrits en arabe. Et y voir des images d’hommes armés avec des vêtements aux couleurs du drapeau algérien ainsi que plusieurs photos d’un bébé posant à côté d’un fusil d’assaut. [...]

Le Dauphiné Libéré

Merci à Mielrubis

« Fortys3v3n », le hacker nationaliste

(…) « Fortys3v3n » est un jeune Turc de 23 ans. Le jour, il est programmeur informatique, la nuit il se transforme en hacker chauvin.

Après quatre ans de piratage amateur, il a rejoint en 2009 le groupe turc Akincilar, dont il a pris la tête l’an dernier.

Ce groupe compte « une centaine de cyber-guerriers qui se battent activement contre les publications critiques envers la Turquie et l’islam », explique Fortys3v3n.

Au nom « de la défense des valeurs morales », il a attaqué plus de 6.000 sites web. Celui de « Charlie Hebdo » qui a publié des caricatures de Mahomet, et celui du député UMP Patrick Devedjian, qui a soutenu la loi réprimant la négation du génocide arménien.

Parfois, ces hackers jouent les espions. Fortys3v3n raconte comment il lance « des opérations » visant à dérober des informations sur des sites liés « à Israël ou aux terroristes du PKK », le Parti des Travailleurs du Kurdistan. Puis il les transmet au gouvernement turc.

Officiellement, ces piratages « patriotiques » ne sont pas soutenus par les autorités turques. « Nous n’avons aucun lien avec le gouvernement », affirme Fortys3v3n. Avant de préciser : « nous ne recevons pas d’argent pour nos piratages ».

A l’instar de la Turquie, des «  » se développent en Iran, en Chine, en Albanie. « Elles vont déplus en plus avoir le soutien des Etats et lancer des attaques plus sophistiquées, plus réfléchies et beaucoup plus fortes », estime François Paget, chercheur en sécurité. De quoi craindre le début d’une cyber-guerre où plane l’ombre des Etats.

Le nouvel Obs