Le meilleur documentaire sur le Qatar ?

Nous rediffusons ce documentaire passé inaperçu et pourtant incontournable…. Y participe d’ailleurs Pierre Péan;

Qatar, la puissance et la gloire – 18/02/14

Le Qatar est un cas unique. Grand comme la Corse, il est dirigé par un émir qui se prend pour Napoléon. Mais un Napoléon moderne, qui gagne sa puissance sans invasions ni batailles rangées…

L’entrée du Qatar dans la cour des grands s’est faite soudainement, en 1995. Cette année-là, un jeune homme inconnu renversait son père, un émir discret assis sur les plus grandes réserves de gaz du monde, dont il avait décidé de ne rien faire pour ne pas gêner ses encombrants voisins saoudiens et iraniens.

Partie 1/2 : La puissance et la gloire (1995-2008)

Partie 2/2 : Trahisons et double jeu (2008-2013)

Réalisé par Christophe Bouquet et Clarisse Feletin (2013)

Le Pen poursuit les auteurs de sa biographie

Le président d’honneur du Front national, Jean-Marie Le Pen, a indiqué samedi à Marseille qu’il poursuivrait les journalistes Pierre Péan et Philippe Cohen pour la biographie qu’ils lui ont récemment consacrée.

« Ce livre a été vivement attaqué par la gauche, qui pense qu’il m’exonère, qu’il constitue une réhabilitation. Moi j’estime qu’il me salit sur le plan personnel », a déclaré M. Le Pen lors d’une conférence de presse. « Je vais donc poursuivre M. Cohen en correctionnelle et le faire condamner (…) Je lui ai fait confiance à ce M. Cohen, je lui ai parlé au moins à une douzaine de fois (…) mais ce livre est truffé d’erreurs (…) Je n’ai pas de rapport trouble avec l’argent », a-t-il ajouté.

M. Le Pen, qui s’exprimait avant un déjeuner patriotique avec des militants locaux, a également confirmé qu’il serait de nouveau candidat aux élections européennes de 2014. « J’ai la faiblesse de penser que si Dieu me prête vie (jusque-là, ndlr), je serai encore candidat », a affirmé M. Le Pen, 84 ans. « Jusqu’à présent je n’étais que le vice-doyen (du Parlement européen, ndlr), je voudrais bien être doyen (…) Ce sont des élections qui, je le pense, verront un grand succès du Front national et j’aimerais bien être à la tête de ce grand succès », a-t-il poursuivi. [...]

7sur7.be

Pensez-vous que Jean-Marie Le Pen a été diabolisé pendant ces dernières années ? (RMC)

Eric Brunet revient sur la personnalité et la diabolisation de Jean-Marie Le Pen en compagnie de Pierre Péan et Philippe Cohen.

« François Mitterrand a géré le phénomène Le Pen en le faisant monter à la proportionnelle, dont l’objectif était de diviser la droite. Et après, il va instrumentaliser une machine de guerre qui est SOS racisme. Autrement dit, d’un côté il va faire monter le Front National, de l’autre côté SOS racisme va le diaboliser. [...] On rappelle que dans la tête de François Mitterrand, il ne considérait pas Le Pen comme un fasciste. Pour lui, y avait pas de solution de continuité entre le RPR et le Front National, et que Le Pen était un notable comme un autre. La peur qu’il avait, c’était que Pasqua réussisse à convaincre le parti gaulliste de s’allier avec le FN. Et si ça s’était passé, effectivement, Mitterrand ne serait pas passé en 88. » – Pierre Péan

Cohen/Péan : Jean-Marie Le Pen annonce des plaintes

[...] « Ce livre aurait pu s’intituler Le Pen, Boulevard à Ragot » estime Jean-Marie Le Pen, président d’honneur du Front National, dans une lettre au magazine Le Point, qui publiait la semaine dernière les bonnes feuilles du livre « Le Pen une histoire Française » de Pierre Péan et Philippe Cohen. Le leader frontiste qualifie en outre les auteurs de « diffamateurs » et annonce le dépôt futur d’une plainte contre eux.

Par ailleurs, il dément « catégoriquement » avoir reçu, en février 1984 une « grosse enveloppe » de la part de Madame Léonet. De même, il nie s’être rendu « fréquemment à Sens pour recevoir des enveloppes, voire des lingots » comme l’affirme Philippe Cohen et Pierre Péan dans leur ouvrage. [...] Il annonce le dépôt d’une plainte « immédiate » contre ce témoin [de l'affaire Léonet]. [...]

[NDLR : Jean-Marie Le Pen nie également dans ladite lettre toute relation homosexuelle et assure que sa biographie est remplie "d'erreurs grossières", y compris dans les légendes des photos]

Métro

« On s’est habitué à des caricatures sur Le Pen » (Péan/RMC)

Dans les GG de RMC, Philippe Cohen et Pierre Péan défendent leur livre « Le Pen, une histoire française » et fustigent ceux qui les accusent de « blanchir » Jean-Marie Le Pen.

« Ce qui n’a pas été raconté jusqu’à alors, c’est que ce propos (NDLR : sur « le détail ») est précédé de beaucoup d’efforts [...] pour se rabibocher avec la communauté juive ! Jean-Marie Le Pen va à une association américaine juive dans laquelle il est reçu et se fait acclamer, on lui prépare un voyage auprès de Sharon… » – Philippe Cohen

______________________________

Réécouter la diatribe de Patrick Cohen du 16/11/2012 sur France Inter :


[NDLR Où l'on comprend mieux pourquoi, 2 jours avant la chronique assassine de Patrick Cohen, celui-ci se fait remplacer au pied levé par Thierry Dagiral pour l’interview des 2 auteurs dans l'émission C à vous du 14/11/22.]

Europe 1 : « Ce livre qui banalise Le Pen »

Nicolas Poincaré reçoit Pierre Péan et Philippe Cohen (Europe 1, 14/11/12)


Algérie : Le Pen passait pour « un rigolo » par Europe1fr

_______________________________________

C à vous (France 5) 14/11/2012 : Pierre Péan et Philippe Cohen


L’interview est mené par Thierry Dagiral en place de Patrick Cohen

 ________________________________________

Il dédouane Jean-Marie Le Pen des accusations de torture lors de la guerre d’Algérie.

Un livre qui va secouer le microcosme politique. Les éditions Robert Lafont mettront prochainement en vente Jean-Marie Le Pen, une histoire française, une enquête signée du duo Pierre Péan et Philippe Cohen. Europe 1 a pu le lire en avant-première.

Jean-Marie Le Pen doit l’attendre avec le sourire. Dans cet ouvrage, dont les bonnes feuilles seront publiées mercredi dans Le Point, les deux journalistes d’investigation se livrent en effet à une véritable entreprise de dédiabolisation, voire de banalisation, de l’homme qui a réinventé l’extrême-droite française. Une poursuite – involontaire – du travail entamé patiemment par Marine Le Pen, qui a tout fait pour redorer l’image de « son » Front national. Quitte à demander à son père de se faire discret… (…)

Ce travail d’enquête va peut-être lui permettre d’éviter d’en arriver à de telles extrémités. Concernant la guerre d’Algérie, un pan obscur de la carrière de Jean-Marie Le Pen, les auteurs en arrivent en effet à cette conclusion :

si Le Pen a sans doute brutalisé des Algériens, il n’a pas pratiqué la torture institutionnelle telle qu’elle a été employée pendant le conflit.

(…)

Leur conclusion, elle, a des allures de formule marketing, eux qui définissent Jean-Marie Le Pen non comme un « Mussolini français mais plutôt comme le fils de Céline et de Séguéla. »

Pas un mot en revanche sur le rôle joué par Jean-Marie Le Pen dans la radicalisation de la société française ces 30 dernières années…

Europe1

Génocide rwandais : Pierre Péan relaxé, SOS racisme débouté (MàJ Marianne)

Cette fois, c’est définitif. La Cour de cassation vient de confirmer la victoire de Pierre Péan dans son procès intenté par SOS Racisme pour diffamation raciale et provocation à la haine raciale. Péan avait déjà gagné ses procès en première instance et en appel. La plus haute juridiction française vient donc clore une affaire qui dure depuis 5 ans.

Tout est parti du livre de Péan Noires fureurs, blancs menteurs, publié en novembre 2005 (Mille et une nuits), qui accuse Paul Kagame, actuel président rwandais, d’être impliqué dans l’attentat qui tua notamment l’ex-président Habiyarimana le 6 avril 1994, point de départ du génocide. Mais ce n’est pas cette thèse sur le commanditaire de l’attentat, mais un autre passage qui a déclenché la plainte de SOS Racisme : Péan y évoquait la « culture du mensonge et de la dissimulation » chez les Tutsis. […]

IL Y A UN MILITANTISME ASSEZ CLAIR DE SOS RACISME SUR LE RWANDA

Mais cette affaire dépasse le seul cadre de la liberté des journalistes. En prenant position ainsi sur le génocide rwandais, SOS Racisme a mis le doigt dans un engrenage que l’association ne maîtrise visiblement pas. « Il y a un militantisme assez clair de SOS Racisme sur le Rwanda », souligne d’ailleurs Me Florence Bourg. « Pierre Péan a une thèse qui n’est pas celle de SOS Racisme […] », regrette-t-elle.

[…] En s’impliquant dans cette vive polémique, SOS Racisme a dû composer avec les tourments de la géopolitique africaine. En septembre dernier, une manifestation de Congolais avait tenté de faire irruption dans les locaux de l’association. […] Depuis 2010, dans un rapport de l’ONU, Kagame est lui-même accusé d’être impliqué dans des massacres en RDC.[…]

Marianne 2.fr

______________________________________________

La Cour de cassation a rejeté mardi le pourvoi formé par SOS Racisme contre l’écrivain Pierre Péan, relaxé des chefs de diffamation raciale et de provocation à la haine raciale à la suite de son livre sur le génocide rwandais « Noires fureurs, blancs menteurs ». [...]

Dans les quatre pages incriminées, il cite un historien tutsi, selon lequel « dès leur plus tendre enfance, les jeunes Tutsis étaient initiés à la réserve, au mensonge, à la violence et à la médisance ». Enfin, il fait référence au langage colonial d’un ancien agent territorial qui écrivait en 1940 : « C’est ce qui fait de cette race l’une des plus menteuses qui soit sous le soleil ». [...]

AFP via Europe 1

Mallettes/Djouhri : Karim Zéribi s’insurge (RMC)

Dans les GG de RMC, le chroniqueur Karim Zéribi se montre particulièrement véhément vis-à-vis du livre de Pierre Péan « La République des mallettes« ,  et défend l’homme d’affaire Alexandre Djouhri. Ce qui surprend les GG.

Péan prend en épingle Djouhri qui vient de la banlieue, le fait passer pour un voyou, met des doutes sur son passée, sa famille… moi je trouve ça scandaleux ! [...] Et s’il s’appelait François de « je sais pas quoi », il aurait fait le même livre ? » Karim Zéribi

Image de prévisualisation YouTube