Débat avec Oskar Freysinger sur une votation contre la pédophilie en Suisse (vidéo)

Le débat porte sur le fait d’interdire à vie l’accès aux métiers avec des enfants des personnes condamnées pour pédophilie. Le mouvement la Marche Blanche que le parti UDC d’Oskar Freysinger soutient, soumet une votation pour cette interdiction. Tandis que les opposants, avec notamment le PS, veulent que ce soit un juge qui évalue la dangerosité de chaque criminel pour une interdiction éventuelle d’au plus 10 ans.


lien direct sur : VK
source : compilation réalisée à partir de l’émission Infrarouge – RTS.ch – 15 avril 2014

Scandale en Grande-Bretagne : « Il est normal d’avoir des rapports sexuels avec des enfants de 10 ans »

Un nouveau scandale autour de la pédophilie secoue actuellement la Grande-Bretagne. La publication de plusieurs documents au nom de Patricia Hewitt, membre du Parti Travailliste (gauche anglaise) et ancienne secrétaire d’État à la santé jusqu’en 2007, plaidant pour la réduction de l’âge du consentement sexuel et appelant à la légalisation de l’inceste, ont forcé l’ancienne ministre à présenter ses excuses.

Lire la suite

Scandale pédophile dans le Parti Socialiste Allemand SPD (vidéo)(maj)

Pornographie infantile, secret de l’instruction, et politique… L’affaire fait scandale en Allemagne. Le ministre de l’Agriculture vient de démissionner : Hans-Peter Friedrich doit ses ennuis à l‘époque où il était ministre de l’Intérieur, l’an dernier. Il avait trahi alors le secret d’une enquête judiciaire:

En octobre 2013, Hans-Peter Friedrich avait prévenu le SPD de l’existence d’une enquête internationale sur un réseau de pornographie infantile dans laquelle un des cadres du SPD pourrait être impliqué. Ce député incriminé, c’est Sebastian Edathy. Selon la justice, il a téléchargé sur internet des dizaines de films et photos d’enfants nus.

Si Hans-Peter Friedrich a donné ces informations, c‘était pour éviter un scandale : la droite et la gauche allemande préparaient à l‘époque un gouvernement de coalition. Y faire entrer un pédophile présumé n’aurait pas été du meilleur effet.

source : euronews.com

Rappel, également en Allemagne, le scandale du programme politique de la pédophilie chez les verts allemands :

Rappel, l‘homme de gauche Daniel Cohn-Bendit, député européen :

En Allemagne de la prison pour des parents refusant la théorie du genre ; A quand en France ? (vidéo)(màj)

Quelle que soit la méthode, ce contenu est à diffuser et à rediffuser un maximum… cet article permet de comprendre la logique et les liens issus des mouvements de gauche des années 70 en Allemagne et qui concernent tout ce qui est lié à la « théorie du genre » et à son nouveau nom « l’égalité femme-homme »

Mise à jour du 29 janvier 2014 à 13H45

« Genre »: Peillon demande aux écoles de convoquer les parents qui boycottent.

Le ministre de l’Education nationale, Vincent Peillon, a demandé aujourd’hui aux responsables d’établissements de « convoquer les parents » qui ont retiré leurs enfants de l’école sur la base de rumeurs autour d’un supposé enseignement de la « théorie du genre ».

« Je demande aux chefs d’établissement, aux directeurs d’école, aux conseillers pédagogiques, aux inspecteurs de l’Education nationale de convoquer les parents qui ne mettent pas leurs enfants à l’école pour leur expliquer la réalité des choses et leur rappeler que dans notre pays, il y a une obligation scolaire à l’égard des enfants », a déclaré M. Peillon aux journalistes à la sortie du Conseil des ministres.

« Il y a un certain nombre d’extrémistes qui ont décidé de mentir, de faire peur aux parents. Ce que nous faisons à l’école, c’est enseigner les valeurs de la République et donc du respect entre les femmes et les hommes », a affirmé le ministre de l’Education.[...]

source : Le Figaro

—————————————————————————–

Complément d’informations du 24 janvier 2014 à 19H05 :

- Traduction automatique de l’article La Voix de la Russie Allemagne :
« Les parents qui n’envoient pas leurs enfants à des cours de sexe, ont reçu une amende. Les parents qui n’ont pas payé cette peine doivent rester 40 jours en prison. »

- En France, proposition de loi déposé au Sénat le 18 décembre 2013 :
« visant à limiter la possibilité d’instruction obligatoire donnée par la famille à domicile aux seuls cas d’incapacité »
source : http://www.senat.fr/leg/ppl13-245.html

- Article sur contrepoints.org :
Pétition contre l’interdiction pour les familles de faire l’école à la maison :
L’instruction en famille en France est légale et est un choix libre qui appartient (encore !) aux parents. C’est une liberté constitutionnelle qui est inscrite dans la convention européenne des droits de l’homme et dans la convention des droits de l’enfant.
Cette pétition vous est proposée sur avaaz.org

- Présentation du sujet par Canal+ et le journaliste Yann Barthès :

(merci à Celina et vilainefille)

—————————————————————————–
Article principal :

Le 18 janvier 2014, des parents ont organisé en Allemagne, à Cologne, une manifestation contre les cours obligatoires d’éducation sexuelle version gender, où les enfants dès la maternelle sont confrontés à un contenu pornographique explicite les invitant à tester sur eux des pratiques pas encore connues à leur âge.

Suisse : La ville de Bâle a introduit un coffret, le « Sexbox », contenant du matériel pornographique destiné à l’éducation sexuelle dans les écoles maternelles et primaires. L’association Protection contre la sexualisation à l’école maternelle et à l’école primaire a fait connaître cette initiative, ce qui a « déclenché une tempête d’indignation dans tout le pays» mais qui n’a pas empêché « l’introduction dans les écoles maternelles des cours obligatoires d’éducation sexuelle dans toute la Suisse par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Dans le canton de Bâle, des «Sexbox» contenant du matériel pornographique ont été préparées à l’intention des écoles maternelles et primaires ! Des enfants dès l’âge de quatre ans auraient à subir cette sexualisation précoce. »

Allemagne : Ce 18 janvier, plus de 1000 manifestants se sont retrouvés à Cologne pour dénoncer les cours sur le gender à l’école et la détention des parents qui ont refusé ces cours à leurs enfants. Suite à l’absence des enfants dans ces nouveaux cours d’éducation sexuelle, les parents ont reçu une amende à payer. Les récalcitrants ont été envoyés en prison pour 40 jours. Lors de la manifestation de ce 18 janvier, un couple qui a huit enfants, a parlé en public et expliqué qu’ils devaient aller en prison pour avoir refusé les cours sur le gender pour leurs enfants. L’association Besorgte Eltern (parents inquiets) dénombre 10 parents qui ont été mis en prison. « [...] Les organisateurs de la manifestation, se référant à la sociologue Gabriele Kuby qui dénonce le gender, explique que la masturbation doit être enseignée aux enfants dès l’âge de 0 à 4 ans ce qui n’est qu’une incitation au viol des enfants toujours selon Gabriele Kuby. « Le gender ou le sexe social a été démasqué comme un instrument politique du pouvoir pour détruire et déstructurer la société occidentale», explique (hélas en allemand) les auteurs du site dewion24 qui ont soutenu la manifestation du 18 janvier.Pour Gabriele Kuby,L’Union européenne, l’ONU, participent à la mise en place du gender qui est la culture de la mort. « Nous avons de nouveau à faire à une idéologie du mal qui s’oriente contre la famille », dit Gabriele Kuby qui dénonce le féminisme et qui réclame un retour du rôle de l’homme dans nos sociétés occidentales (hélas, en allemand, mais utile pour ceux qui parlent la langue de Merkel). Les associations de parents en Allemagne expliquent que la loi fondamentale n’est plus respectée car les parents ne peuvent plus éduquer leurs enfants selon leurs valeurs.

Pétition. En outre le Land du Bade-Wurtemberg, qui vient de passer entre les mains des Verts et du SPD, veut à partir de 2015 introduire à l’école des cours d’apprentissage de « la tolérance envers les diverses pratiques sexuelles ». L’initiative populaire « Contre le plan d’éducation 2015 de l’idéologie arc-en-ciel » a lancé avec succès une pétition pour retirer le projet des Verts et du SPD. 154.562 personnes ont signé la pétition. L’association Contre le plan d’éducation 2015 explique que les enfants doivent apprendre à connaître et à refléter à l’école les pratiques des lesbiennes, des homosexuels, des bisexuels, du transgender, des transsexuels et des intersexuels. Les Verts du Parlement du Bade-Wurtemberg dénoncent, eux, un climat intolérable contre les homosexuels et les transexuels.

Source : La Voix de la Russie

Rappels sur le programme politique de la pédophilie chez les écologistes allemands :

Exemple d’éducateur pour petits enfants allemands avec Daniel Cohn-Bendit, député vert européen

A lire également : L’histoire du psychologue à l’origine de la théorie du genre : John Money et sa victime, le gamin David Reimer (vidéo)

Le CRIF est intervenu officiellement auprès de Google, de Twitter et de Facebook pour demander que le racisme et l’antisémitisme soient traités comme la pédophilie

Le CRIF est intervenu officiellement auprès de Google, de Twitter et de Facebook pour demander que le racisme et l’antisémitisme soient traités comme la pédophilie sur Internet et que les propos et appels à la haine raciste et antisémite soient systématiquement retirés.

Le CRIF, merci à NightsWind

Paris. Un rabbin et un directeur d’école mêlés à une affaire d’attouchements sexuels sur des enfants

Des policiers de la Brigade de protection des mineurs de la police judiciaire parisienne ont interpellé au cours de l’été deux figures bien connues de la communauté juive orthodoxe Loubavitch dans le cadre d’une affaire d’attouchements sexuels. Les deux hommes sont soupçonnés d’avoir fait pression auprès des familles des enfants victimes pour qu’elles gardent le silence et qu’elles n’alertent pas la police, ce qui aurait, à leurs yeux, sali l’honneur de la communauté. (…) Le rabbin Rav A. est le leader historique du mouvement Loubavitch dans la région parisienne.

(…) RTL

Medias : l’ex-ministre Frédéric Mitterrand rejoint France Inter à la rentrée

Le mercato médiatique de cet été aura mis les personnalités politiques à l’honneur. Après l’ex-secrétaire d’Etat à la jeunesse Jeannette Bougrab, qui rejoindra à la rentrée le Grand journal d’Antoine de Caunes, et le député européen Daniel Cohn-Bendit, qui sera sur les ondes d’Europe1 lundi prochain, c’est au tour de Frédéric Mitterrand de passer de l’autre côté du micro. L’ancien ministre de la Culture et de Communication de Nicolas Sarkozy animera une émission quotidienne sur France Inter à partir du 26 août. Il interviewera, du lundi au jeudi de 18h20 à 19h, sur la radio publique une personnalité, émission qui viendra remplacer «Downtown» de Philippe Colin et Laurent Mauduit.

(…) Le Parisien

Daniel Cohn-Bendit rattrapé par son passé pédophile ? (Mediapart retire son article) (+ màj JT russe sous-titré)

Addendum du 31/07 : JT de la 1ère chaine Russe (Perviy Kanal), titre original du reportage : « Des pédophiles au Bundestag et au Parlement Européen »

Merci à Chantecler, Diberville et Romégas pour la traduction et les sous-titres.

________________________________

Boulevard Voltaire a également publié un article qui remet cette affaire dans le contexte de l’époque.

 

________________________________

Mediapart a-t-il réellement restreint son article à ses abonnés ou l’a-t-il purement supprimé ?

Avant (cliquer pour agrandir)

Après (Cliquer pour agrandir)

 

 

 

 

________________________________________________________________________

Google actualité Deutschland pour « Cohn Bendit Pädophile » renvoie 188 occurrences

Google actualité France pour « Cohn Bendit pédophile » renvoie 5 occurrences dont la suivante :

_______________________________________________________________________

Le feuilleton Daniel Cohn-Bendit continue de dévoiler les affaires sur la pédophilie parmi les fondateurs historiques du parti allemand des Verts. Un nouveau témoignage issu des rangs des fondateurs des Verts vient accabler encore Daniel Cohn-Bendit directement.

Des victimes aussi parlent. L’Allemagne est secouée par ce déballage de délits sexuels sur des enfants et voulu politiquement par les responsables politiques des Verts pour assouvir des désirs privés. Le 22 septembre, les électeurs allemands, qui sont devenus hésitants sur leur choix politique et qui avaient l’habitude de considérer le mouvement écologiste comme un parti novateur dans le domaine de la nature, de l’écologie et des droits fondamentaux, vont voter. Cette fois, le parti des Verts risque de prendre un revers historique au point de s’y briser le cou. L’opposition exige des explications claires et précises ainsi que le témoignage des victimes avant les élections.

Fin mars 2013 – rappel des faits. Le Président de la Cour constitutionnelle fédérale allemande, Andreas Voßkuhle, 50 ans, avait refusé de lire le discours de remise du prix prestigieux Theodor Heuss à Daniel Cohn-Bendit et déclencha le début de la chute médiatique du ténor des plateaux de télévision, Dany le Rouge, qui fut la figure de la Révolution de 68. Le service de presse d’Andreas Voßkuhle expliquait alors : « Le Président ne pouvait pas associer la Cour avec des écrits parlant de la sexualité entre les adultes et les enfants ». En l’espace de cinq mois, l’image de Daniel Cohn-Bendit a été si ébranlée que l’ancien réfractaire politique, modèle pour toute une génération en France comme en Allemagne, est aujourd’hui assimilé à un pédophile reconnu et dénoncé par une vaste palette d’élus politiques d’outre-Rhin. La plainte au pénal déposé par le réalisateur polonais, Grzegors Braun, contre Daniel Cohn-Bendit, pour pédophilie et les attaques en public faites en Allemagne par des activistes allemands, ont resserré à jamais la corde autour du cou de cette tête historique des Verts et des Grünen. Comme si le sort ne cessait de s’acharner contre Daniel Cohn-Bendit, une autre figure historique des Grünen, qui est aussi avocat, avait déclaré publiquement en avril 2012 qu’il fallait rendre légal les rapports sexuels entre des frères et sœurs, confortant ainsi le malaise au sein du parti des Verts. Dans ces différentes révélations, les lecteurs ont aussi découvert que Volker Beck, autre personnalité politique de la vie Berlinoise des Grünen, avait publié un texte réclamant la dépénalisation des actes sexuels avec des mineurs pour autoriser la pédophilie.

Volker Beck et Daniel Cohn-Bendit s’efforcent par l’emploi de diverses contorsions rhétoriques de se dédouaner et d’expliquer à qui veut les entendre qu’il ne s’agissait que de littérature ou de provocations correspondant à l’air du temps. Seulement, un autre témoin de ces époques chaudes des nuits allemandes vient de prendre la parole dans les médias et de confirmer toutes ces accusations.

Des nouveaux témoins …

la suite de l’article Mediapart

[l'article ayant subitement disparu, en voici la suite]

Des nouveaux témoins. Eckhard Stratmann-Mertens, également fondateur du parti des Grünen, qui fut député des Grünen au Bundestag de 1983 à 1985 et de 1987 à 1990 et qui quitta le parti pour des raisons d’éthique sur l’engagement militaire au Kosovo, vient de faire une déclaration à la presse, expliquant qu’il ne croit pas un mot de Daniel Cohn-Bendit. « J’étais aussi étudiant à Francfort-sur-le-Main quand Cohn-Bendit et Joschka Fischer étaient là. J’ai participé aux mêmes manifestations. Et je peux vous dire que je ne crois pas un mot des explications de Cohn-Bendit quand il dit qu’il a fait ses révélations sexuelles avec des enfants dans un seul but de provocation ». Eckhard Stratmann-Mertens explique que durant les réunions du parti des élus Verts, il voyait des adultes avec des adolescents en train de s’embrasser et dit que c’était répugnant. « On aurait dû les jeter du parti bien plus tôt », dit avec regret Eckhard Stratmann-Mertens. D’autres témoins sont d’anciens enfants qui ont vécu dans une commune des écologistes dans le lieu dit de Dachsberg, une ferme en campagne. Un des enfants devenu adulte, aujourd’hui âgé de 46 ans, a parlé des viols sur sa personne pratiqués par les membres de la commune et par un des fondateurs des Grünen, Herrmann Meer, maintenant décédé. « Nous étions plusieurs enfants au Dachsberg. Contre des bonbons, de l’argent, des magazines pornos, des cigarettes, j’ai accepté d’être touché. Je me souviens d’une fille alors âgée de 10 ans qui a des rapports sexuels avec de nombreuses personnes. Elle vit maintenant avec la peur et ne peut plus quitter son appartement ». N

Revoir :

Quand Daniel Cohn Bendit donnait des leçons de morale à Jean-Marie Le Pen :

Le prix de l’Européen de l’Année

Après Mario Monti en 2012, le prix de “l’Européen de l’Année” est décerné cette fois-ci au chef du groupe des libéraux au Parlement européen, le belge Guy Verhofstadt, et à Daniel Cohn-Bendit, co-président du groupe des Verts.

Ce titre vise en fait à récompenser la capacité des deux eurodéputés à apporter des changements en Europe.

<b<C’est justement le projet détaillé par les deux lauréats dans leur livre : “Debout l’Europe”. Pour Guy Verhofstadt, “tout ce qui attire l’attention des médias aujourd’hui, ce sont les eurosceptiques, les nationalistes, les populistes de tout genre, et il y a beaucoup de gens qui pensent qu’ils font aujourd’hui presque la majorité dans l’opinion publique en Europe.

Guy Verhofstadt : Et bien, je pense que cela n’est pas exact du tout, je pense que la majorité des gens savent très bien que si nous voulons avoir de la croissance économique dans l’avenir, et aussi des emplois pour nos jeunes, il faut plus d’Europe.”

Parmi les autres nominés figuraient Mario Draghi, le patron de la Banque centrale européenne, Jean-Claude Juncker, l’ancien président de l’Eurogroupe, ou encore la Commission européenne chargée de la Justice Viviane Reding.

Yahoo actu

——————-

Relire en complément :

Lyon. Une adolescente de 13 ans se prostituait

L’adolescente originaire de Haute-Loire était sous la coupe d’un Stéphanois âgé de 29 ans. C’est son apparence jeune et son attitude sans équivoque qui ont attiré l’attention des policiers lyonnais. On imagine la stupeur des fonctionnaires de police découvrant que la jeune prostituée n’avait que 13 ans ! En raison de problèmes familiaux, elle avait été placée dans un foyer d’où elle avait fugué.

Il a fallu du temps aux policiers pour remonter jusqu’à son proxénète que l’adolescente à la dérive a tenté de couvrir en les lançant sur une fausse piste. Du temps également pour démêler le vrai du faux dans tout ce qu’elle a pu leur raconter. Finalement, en début de semaine, les enquêteurs sont allés chercher dans la Loire un Stéphanois de 29 ans déjà bien connu pour de multiples faits de violence.

Lors de sa garde à vue l’homme a tout juste admis « avoir accompagné » la gamine « mais pour la protéger et sans demander de compensation financière ». La réalité pourrait être bien différente. Car les investigations semblent démontrer, au contraire, qu’il passait bien récupérer l’argent entre deux passes.

Mais que dire aussi des « clients » qui n’ont certainement pas été dupés par l’âge de cette gamine à qui, selon une source proche de l’enquête « on ne donne pas plus de 15 ans ».

(…) Le Progrès

Relation pédophile entre une enseignante de 30 ans et une élève de 12 ans. Màj : le procès reporté

Addendum 4 juin : le procès a été reporté au 23 septembre à la demande de son avocate.

(…) France 3 Nord Pas-de-Calais

———————————-

[Titre original du Nouvel Obs' : "Yasmine, 12 ans, et sa prof, 30 ans : récit d'une passion interdite"]

Une enseignante d’un collège de Lille entretenait une relation amoureuse avec une élève de 12 ans. Elle a été suspendue et est convoquée devant la justice.

[...] Yasmine est entrée dans la rubrique people. Sa liaison de deux ans avec sa professeur d’anglais, Mme Amadéo, a fait d’elle une star. « Elle était gouine. Je n’aime pas les gouines », dit une fille. Elle se reprend avec cette capacité des adolescents à adopter la versatilité des adultes : « Non, elle était sympa. » Un garçon : « Si elle avait voulu faire la même chose avec moi, j’aurais pas dit non. » Un autre, plus dessalé : « Amadéo est lesbienne, et alors ? Normal pour une prof de langue. » Personne ne porte de jugement. Au fond, tout le monde s’en fout. On en a vu d’autres à Louise-Michel, un établissement classé en zone d’éducation prioritaire. [...]

Mme Amadéo envoie à Yasmine un premier texto où elle l’assure de son amitié. La jeune élève est d’abord stupéfaite. [...] Les SMS de Mme Amadéo lui apportent ce qu’elle n’a jamais connu, une confiance en elle, et la métamorphosent peu à peu. Bientôt ils passent de l’amitié à l’affection. L’enseignante exaltée redécouvre les méandres et la géographie de la carte de Tendre. Après l’affection, l’estime, l’inclination pour finir au bout de deux ans par les appels du désir et tous les désordres de la passion. [...]

Elles se retrouvent au domicile de l’enseignante, mais leur ardeur et leur impatience sensuelle sont telles qu’elles ne craignent pas de se livrer à l’intérieur du collège à des étreintes furtives pimentées par le risque d’être surprises. [...]

L’enseignante est mise en examen pour « atteinte sexuelle sur un mineur de moins de 15 ans par une personne ayant autorité ». C’est la formule officielle. La justice applique la loi. « La justice sera peut-être clémente, dit un magistrat. Cette histoire est différente de la pédophilie masculine, associée à la violence de la pénétration et qui accable les jeunes garçons abusés. »

Le Nouvel Obs’