Mariage homo : La vidéo des députés PS

A la veille de la grande manifestation contre le projet de loi sur le mariage pour tous, les députés socialistes ont diffusé cet après-midi une vidéo destinées à contrecarrer l’offensive des opposants.

Dans ce clip d’une durée de quatre minutes, des parlementaires socialistes, dont le président du groupe PS Bruno Le Roux et le rapporteur du projet de loi Erwann Binet, interviennent pour démonter les «contre-vérités» proférées selon eux par les opposants au texte.

http://www.dailymotion.com/video/xwphku

A chaque fois cela renforçait la République, parce que la République c’est ça, c’est une adaptation continue à ce qu’est l’évolution de la société. (Bruno Le Roux)

Le Figaro (Merci à oreliane)

Le pseudo mariage homo : Un projet de destruction sociétale

Tribune libre de Paysan savoyard

Le projet de légalisation du mariage homosexuel mérite d’être combattu et de susciter une mobilisation vigoureuse. Il révèle en effet la volonté du gouvernement de procéder dans les mois qui viennent à un certain nombre de réformes sociétales, inspirées par les conceptions libérales-libertaires et le relativisme moral. En attaquant l’institution familiale, pierre angulaire de notre société, le projet de mariage homo s’en prend par là même à l’identité française.

 

  • L’usage systématique de méthodes hypocrites

Commençons tout d’abord par souligner que le projet de mariage homosexuel est le fruit des méthodes hypocrites et duplices utilisées depuis des décennies par les groupes qui en sont les promoteurs.

Le projet est présenté comme offrant « le mariage pour tous » afin de provoquer la sympathie et l’approbation réflexe de tous ceux qui se mobilisent dès que le principe d’égalité paraît mis en cause. En réalité, première hypocrisie, le projet ne vise que les homosexuels puisque les lois en vigueur, auxquelles le projet ne touche pas, interdisent le mariage polygame par exemple, ou le mariage entre frères et sœurs.
Lire la suite

Sacha, premier bébé de l’année auvergnat, a deux mamans

Le petit Sacha est né dans la nuit du 1er janvier, à Moulins, entre minuit et minuit une. Il a deux mamans : Maude et Delphine, installées à Saint-Pourçain-sur-Bresbe et pacsées depuis 2010.

Elles sont allées en Belgique, dans une clinique de Bruxelles, pour que Maude reçoive une insémination artificielle. «On a passé plusieurs examens médicaux. C’est l’équipe médicale qui a choisi le donneur anonyme», ont expliqué les jeunes femmes.

Maude et Delphine attendent que la loi pour le mariage pour tous soit examinée à l’assemblée nationale, dès le 29 janvier, et espèrent bien pouvoir se marier ensuite. Car si Maude a porté le bébé et est reconnue en tant que telle, Delphine «n’existe pas si ce n’est sur le testament de Maude».

La Montagne (Merci à alma)

Mariage gay: «Il y a des évolutions qui sont inévitables»

Le rapporteur (PS) du projet de loi sur le mariage gay, Erwann Binet, a profité aujourd’hui de l’occasion de l’anniversaire du Pacs, promulgué le 15 novembre 1999, pour souligner qu’ «il y a des évolutions inévitables» dont «l’évidence s’impose à tous».

En ouvrant la possibilité du mariage à deux personnes de même sexe, le droit finit par répondre aux aspirations de la société et c’est le fondement même de la démocratie.

«Je souhaite, à l’occasion de l’anniversaire du Pacs, promulgué le 15 novembre 1999, rappeler le courage politique de la gauche au pouvoir qui a voté au Parlement une mesure qu’aucune autorité ne saurait remettre en cause et souligner qu’il a permis à la société d’évoluer sur ce sujet , écrit Erwann Binet dans un communiqué.

Le Figaro

Villejuif (94) : Fabrice et Alexis «se marient» aujourd’hui

Pour la première fois en Ile-de-France, deux hommes, Fabrice et Alexis, se marient aujourd’hui devant le maire PC à Villejuif (Val-de-Marne ). Une union symbolique «pour faire avancer la législation sur le mariage homosexuel».

Vous pensez voir un jour le mariage homosexuel légalisé ?

Alexis : «Je le crois. 63% des Français y sont favorables. Seuls quelques élus empreints de pensées judéo-chrétiennes font bloquer les choses».

Après douze ans de vie commune (dont dix ans pacsés), l’assistant de formation et le contrôleur des impôts ont bon espoir que leur mariage, qui n’aura pas de valeur juridique, ait la force symbolique nécessaire pour faire avancer la législation sur le mariage homosexuel. [|…]

«Lorsque vous êtes pacsés, vous n’avez pas les mêmes droits que les couples mariés. Vous ne pouvez pas adopter ou, si je décède, Alexis n’aura pas droit à une pension de réversion pour laquelle je cotise. C’est un acte militant, certes, mais il y a d’abord beaucoup d’amour. Et puis, bonjour le romantisme d’un pacs que vous signez dans un tribunal d’instance !» [|…]

Le Parisien

Le mariage pour tous : «Un véritable progrès sociétal»

L’Assemblée nationale a rejeté mardi, par 293 voix contre 222, un texte visant à «ouvrir le mariage aux couples du même sexe». Pourtant, Laurent Pinsolle, est persuadé que les lignes bougent à droite et que l’adoption de cette mesure n’est qu’une question de temps.

En refusant tout jugement de valeur entre hétérosexualité et homosexualité, l’Etat enverrait un bien beau message de tolérance et de respect.

Il est loin le temps où la droite s’opposait très largement au PACS, laissant Roselyne Bachelot isolée au sein de sa famille, faire un discours émouvant applaudi par la gauche de l’hémicycle. Même si l’UMP conserve en soin sein des députés comme Christian Vanneste ou Brigitte Barèges, qui ne lui font pas honneur par leurs déclarations assez révoltantes, on constate que plusieurs députés de la majorité ont pris ouvertement position en faveur du texte socialiste. […]

En effet, quel message envoie notre société, notre République en refusant d’accorder aux couples homosexuels le droit de se marier comme les couples hétérosexuels ? Implicitement, cela revient à dire qu’il y a deux poids, deux mesures, qu’il y a des couples de première catégorie et des couples de seconde catégorie. La loi telle qu’elle est aujourd’hui porte un jugement de valeur sur la sexualité en accordant moins de droits aux couples homosexuels. […]

Marianne 2

Suisse : un trafiquant kosovar expulsé malgré un PACS avec son ami

Un Kosovar condamné à 30 mois de prison pour trafic de drogue devra quitter la Suisse, quand bien même il s’est pacsé avec son ami il y a un an. Le Tribunal fédéral (TF) a donné raison aux autorités vaudoises, qui avaient refusé de lui accorder une autorisation de séjour. Rien ne permet de penser qu’elle lui fasse courir un danger particulier» a précisé le tribunal

Impliqué dans un trafic d’héroïne et de cocaïne, cet homme originaire du Kosovo avait été condamné en 2008 à une peine de trente mois de prison, dont quinze avec sursis. À sa sortie de prison, il avait fait la connaissance d’un homme plus âgé, avec qui il s’est pacsé en septembre 2009.

Il vit depuis avec son partenaire et avec la mère de celui-ci, âgée de 95 ans. Une relation qui, selon le Service de la population du canton de Vaud, ne contrebalance pas l’intérêt d’éloigner un étranger qui s’est rendu coupable d’infraction grave à la législation sur les stupéfiants.

Saisi d’un ultime recours, le TF rappelle que le droit au respect de la vie privée et familiale n’est pas absolu et qu’il s’agit de se montrer particulièrement rigoureux avec les ressortissants étrangers qui se livrent au trafic de drogue.

Suite sur Le Temps

Régionales : la chasse aux «bobos» parisiens est ouverte

Interviewée dans le quotidien gratuit Direct Matin, Anne Hidalgo, tête de liste PS pour les régionales à Paris, évoque la rivalité de son parti avec l’UMP. Elle affirme que Chantal Jouanno, tête de liste UMP et secrétaire d’Etat à l’écologie, veut séduire l’«électorat bobo».

Après le bon résultat d’Europe-Ecologie aux européennes, Nicolas Sarkozy a voulu que Chantal Jouanno, secrétaire d’Etat à l’écologie, conduise la liste parisienne de l’UMP, à Paris. Qu’en pensez-vous?

Ce n’est pas un hasard. Elle arrive avec l’idée de séduire un «électorat bobo». Je suis impatiente de lui poser un certain nombre de questions pour voir si elle est en phase avec la famille politique qu’elle représente. Sur des questions de société comme le droit des personnes de même sexe à se marier, sur la possibilité pour les élus de signer en mairie des pacs à l’image d’un mariage civil, ce que m’interdit le maire UMP du 15e, Philippe Goujon.
Lire la suite

Clandestins : Sarkozy juge que la stratégie du PS le sert

Le chef de l’Etat se réjouit des propos tenus par Martine Aubry en faveur d’une régularisation massive des sans-papiers et du mariage homosexuel, à quelques mois des régionales.

À malin, malin et demi. La riposte de l’UMP à l’offensive de Martine Aubry en faveur de la régularisation des immigrés clandestins «exploités» a été mise au point à l’Élysée, lundi matin. «On a une chance folle que Martine Aubry ait remis sur la table la régularisation des sans-papiers», a expliqué Nicolas Sarkozy à ses lieutenants, en leur demandant d’«y aller à fond la caisse» sur ce terrain.

Le danger, pour l’UMP, c’est que le Front national, déjà en mesure de se maintenir au second tour dans au moins huit régions, selon les sondages, soit au final le principal bénéficiaire de la stratégie du PS.

Le président est conscient depuis plusieurs semaines de la nécessité de renouer d’ici aux régionales avec les thèmes qui ont fait le succès de sa campagne présidentielle. D’où le lancement du débat sur l’identité nationale, qui, comme il le prévoyait, a semé la discorde à gauche. Ce qu’il n’osait espérer, c’est que les socialistes, sur leur lancée, aillent jusqu’à prôner le retour à une politique condamnée en son temps par une majorité de Français.

Le danger, pour l’UMP, c’est que le Front national, déjà en mesure de se maintenir au second tour dans au moins huit régions, selon les sondages, soit au final le principal bénéficiaire de la stratégie du PS. Outre la régularisation des sans-papiers, Martine Aubry a agité un autre chiffon rouge devant l’électorat FN en souhaitant que les homosexuels puissent se marier et adopter des enfants.

suite