« C’est un devoir civique, pour chacun, de les dénoncer »

Après l’ouverture des Semaines d’éducation contre le racisme, l’association Oscéale a installé des ateliers pour les élèves dans la salle d’honneur de l’hôtel de ville et ce jusqu’à vendredi.

http://img337.imageshack.us/img337/8960/jusquademaindesateliers.jpg

L’objectif est de sensibiliser les jeunes aux problèmes du racisme, de l’intolérance et de l’exclusion et de leur rappeler que le racisme et les discriminations constituent un délit, réprimé par la loi,

et que c’est un devoir civique, pour chacun, de les dénoncer.
Au programme de cette semaine : une exposition « Toute la France : histoires de l’immigration en France au XXe siècle », en partenariat avec la Ligue de l’enseignement un diaporama des grandes figures de la lutte contre le racisme un atelier livres pour enfants des activités autour du DVD Nous autres de la fondation Lilian Thuram un arbre à messages des activités ludiques des informations diverses un quiz. (…)

Francis Lalanne en concert pour la semaine d’éducation contre le racisme

Depuis plusieurs années, l’association Osceale participe aux Semaines d’éducation contre le racisme. Cette année, elle a réussi à faire venir un invité de choix, puisque c’est Francis Lalanne qui sera en concert vendredi soir. Rencontre avec Aïcha Bourdji, responsable de l’association.http://img221.imageshack.us/img221/2825/48298996.jpg

Qu’est-ce que les semaines d’éducation contre le racisme ?

« Elles ont été créées par un collectif d’organisations en 1984. L’objectif est de mobiliser le public contre le racisme et les discriminations, au moyen d’actions locales, en s’appuyant sur l’éducation, celle-ci constituant le meilleur rempart contre les dérives. »

(…) « En ouverture donc, ce concert de Francis Lalanne, et en première partie, deux humoristes locaux, les frères Baraka, qui avec beaucoup de subtilité, évoqueront leurs souvenirs et leurs points de vue sur les traditions familiales et la société française.

Puis, nous renouvellerons l’expérience de l’an dernier : proposer durant une semaine, des ateliers d’éducation contre le racisme, en direction des élèves de la ville, en mairie. Le lieu est très symbolique, l’égalité est une valeur fondamentale en France, et que ces ateliers se passent dans un lieu représentant l’État est très important.

L’objectif est de sensibiliser les jeunes au problème du racisme, de l’intolérance et de l’exclusion. Le racisme et les discriminations constituent un délit, réprimé par la loi, et c’est un devoir civique, pour chacun, de les dénoncer. »

Au programme : Exposition « Toute la France : Histoire de l’Immigration en France au XXe s », avec La Ligue de l’Enseignement diaporama des grandes figures de la lutte contre le racisme atelier-livres pour enfants activités autour du DVD « Nous autres » de la Fondation Thuram ; arbre à messages jeux quiz… Le 21 mars, Journée internationale contre la discrimination raciale (commémoration de la manifestation réprimée dans le sang en 1960, en Amérique) : buffet de la fraternité en mairie, ouvert à tous.

Pendant les activités périscolaires du mercredi à OSCEALE, les enfants participeront à un atelier d’écriture autour des cartes de la fraternité : chaque enfant écrira un message et l’enverra à un habitant tiré au sort dans l’annuaire. Il est demandé aux destinataires d’y consacrer quelques minutes et d’y répondre par le biais de la Ligue de l’enseignement d’Arras, qui fera suivre.

Enfin, deux représentations auront lieu en mairie de la pièce « Naz », spectacle coup de poing autour des mouvements identitaires extrémistes, écrit à partir de paroles de jeunes du Pas-de-Calais, et qui traite de la montée des extrêmes chez les jeunes.

Voir un extrait de la pièce « Naz » : Naz

La voix du Nord