Personnalités préférées des Français : Goldman encore numéro 1, suivi d’Omar Sy et Mimie Mathy

Nouvelle consécration pour Jean-Jacques Goldman. Pour la deuxième année consécutive, le musicien est la personnalité préférée des Français selon le classement du Journal du dimanche paru ce dimanche.

Il est suivi par l’acteur Omar Sy et la comédienne Mimie Mathy. Yannick Noah un des anciens leaders du classement, régresse fortement cette année à la 23e place. Le discret compositeur et chanteur de «Je te donne» a même pris de l’ampleur sur ses poursuivants, améliorant son score de huit points.

(…) Le Parisien

Palmarès des personnalités préférées des 15/20 ans (sondage CSA/Phosphore)

RTL matin, revue de presse Agnès Bonfillon

[On notera que la journaliste s'étonne de la décevante deuxième place d'Omar Sy mais ne remarque même plus, que pas un blanc, n'occupe l'une des places du podium; il y a 10 jours la grosse presse se languissait d'un futur Pape venu d'Afrique ...]

_____________________________

Revue de presse France Info

[Ici encore, ni le journaliste, ni le rédacteur en chef, ne relève ce remarquable résultat, ni pour en dire du bien, ni pour en dire du mal. Ces médias de l'écoute font ici l'impasse totale de ce que le regard capte en une fraction de seconde ...]

Omar Sy est le voisin dont rêvent les Français

Une étude française vient de révéler quelles sont les stars françaises que les français aimeraient avoir comme voisin. Le résultat est surprenant.

« Mon voisin est une star ». Ce pourrait être le titre d’un article d’un tabloïd mais c’est également ce dont rêvent certains internautes français.

Un sondage commandé par Yakaz, « le premier réseau des voisins » réalisé auprès de 4279 internautes français vient de paraître :

il révèle que les internautes français interrogés rêvent d’avoir certaines stars françaises comme Omar Sy en tant que voisin. [...]

Dans ce top 5 des personnalités « dont personne ne veut », figurent Joey Starr, le chanteur britannique Pete Doherty, Patrick Sebastien (« le plus grand cabaret du monde sur le palier d’en face », très peu pour les eux) ainsi que Gérard Depardieu. Et c’est Paris Hilton, la starlette américaine qui achève de compléter ce classement des « stars dont personne ne veut ». Plus surprenant, les personnes interrogées n’aimeraient pas du tout croiser Michel Drucker dans leur cage d’escalier. [...]

MetroFrance
——————————
Relire :
En Angleterre, les Blancs fuient les centres-villes… et en France ?
- Les bobos fuient la «mixité sociale»
Christophe Guilluy : « La fable de la mixité urbaine »
- Grande-Bretagne : une mère de famille ose dire la vérité sur l’immigration en direct sur la BBC

Omar Sy détrône Noah (màj)

Addendum 30/12/12

L’acteur vedette des « Intouchables » est devenu la personnalité préférée des Français, détrônant l’ancien tennisman qui tenait la tête d’affiche depuis décembre 2007 au baromètre bi-annuel Ifop pour le JDD des personnalités préférées des Français.[...]

Hebergeur d'image

Le vote est unanime et Omar Sy arrive bon premier aussi bien dans le top des femmes que dans celui des hommes. Et dans le classement général de ce top 50 des chouchous des Français, il devance un autre acteur, Gad Elmaleh.

Après Yannick Noah, troisième du peloton, viennent l’humoriste Jamel Debbouze, l’acteur oscarisé Jean Dujardin, l’imitateur Laurent Gerra et à la 7e place, Simone Veil. L’ex-footballeur Zinedine Zidane passe de la 5e à la 8e place, suivi de Florence Foresti et Dany Boon. [...]

Sondage réalisé du 4 au 11 décembre en face à face auprès d’un échantillon de 1.004 personnes, représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus (méthode des quotas). Dans une série de 58 noms, les interviewés ont eu à choisir parmi ceux qu’ils connaissent, les 10 personnalités qui comptent le plus pour eux ou qu’ils aiment le mieux. La marge d’erreur pour cet échantillon varie de 1,4 à 3,1 selon les pourcentages relevés.

TF1 News

_________________________________

Le Journal du Dimanche annonce sur son site que l’ancien vainqueur de Roland-Garros n’est plus pour la première fois depuis cinq ans la personnalité préférée des Français. [...]

Le Figaro

Avi Assouly (PS) cherche ses places pour le Stade de France à l’Assemblée (M6)

M6 66 mn 9/12/2012

MAUVAIS ELEVES – Le 9 décembre, le magazine 66 minutes de M6 diffuse un reportage consacré à Avi Assouly, ce député hors-norme, ancien journaliste sportif, fan incontesté de l’OM, connu pour ses boulettes à l’antenne … et devenu suppléant de Marie-Arlette Carlotti dans les Bouches-du-Rhône.


Le reportage, intitulé « Un ovni à l’Assemblée », insiste sur la naïveté du député, plus habitué aux stades de foot qu’aux longs débats. Il débute d’ailleurs avec des images d’un Avi Assouly complètement perdu dans les couloirs du Palais-Bourbon, incapable de se rendre dans l’hémicycle, puis demandant à ce qu’on le prenne en photo en compagnie d’un garde.

C’est une autre scène qui a retenu l’attention du Lab. Le député, entouré de ses confrères de banc, est présenté comme le mauvais élève planqué tout en haut de l’hémicycle. En clair : il n’est là que pour voter, sans vraiment comprendre ce pour quoi il vote. (Le Lab…)

L’intégralité du reportage :

Omar Sy et sa compagne réclament 40.000 euros au magazine Voici

Dans son nouveau numéro, le magazine Voici informe que Omar Sy et sa femme Hélène réclame 40.000 euros. La raison ? Des photos d’eux en Thaïlande qui ont été publiées.

http://img641.imageshack.us/img641/4135/omarsyhelenekcspressrec.jpg

L’hebdomadaire déclare: « Non seulement nous révélons leur lieu de villégiature, mais surtout, nous jetons « en pâture leur vie intime » en les montrant en train de s’embrasser. »

Et d’ironiser: « Imaginez, deux secondes: un journal (prestigieux) publie une photo de vous embrassant la femme que vous aimez depuis quinze ans. Serieusement, vous êtes révolté, ulcéré, profondément blessé? »

Jeanmarcmorandini.com

Trappes salue le César d’Omar Sy

(…)  En revanche, vendredi, à quelques heures de la cérémonie, elle avait le ventre noué. « Elle avait peur qu’Omar n’ait pas le César, alors elle a prié », poursuit Amadou, fou de joie pour celui qu’il considère comme « un petit frère ».

« J’étais super content. Toute la communauté africaine est fière de lui. Pour nous, ça fait deux petites révolutions : après Barack Obama, premier président des Etats-Unis, on a Omar, premier acteur noir césarisé. J’espère que cela va ouvrir des portes à beaucoup d’autres. »

(…) Sur les réseaux sociaux également, le sacre d’Omar était salué. Dès vendredi soir, les claviers crépitaient pour le féliciter sur Facebook, mais pas seulement.

« Omar meilleur acteur, puissance peul », twittait Rim’k du groupe de rap 113,

tandis que Sexion d’Assaut, autre groupe de rap, exultait : « Toutes mes félicitations à Omar Sy. La banlieue, c’est talentueux. »

Le Parisien

Césars : le trophée du Meilleur acteur a échappé à Jean Dujardin pour couronner Omar Sy

Avec six trophées dont celui de Meilleur film et Meilleur réalisateur, les plus convoités, « The Artist » a poursuivi vendredi 24 février sa marche triomphale à la veille des Oscars, ne concédant à « Intouchables » qu’un seul trophée, celui du meilleur acteur à Omar Sy, premier interprète noir consacré.

http://img855.imageshack.us/img855/5382/3152652.jpg

Toute l’équipe du film est montée en scène autour de Michel Hazanavicius, l’heureux auteur de 44 ans, qui a rappelé le singulier destin de cet ovni cinématographique, muet, en noir et blanc :

C’est un film qui part de très, très bas et dont personne ne voulait au départ et on est très haut aujourd’hui, ça fait une très belle histoire, c’est très émouvant », a lâché Michel Hazanavicius, également César du meilleur réalisateur, au côté de son producteur Thomas Langmann.

« The Artist » repart également avec les César de Meilleure actrice pour Bérénice Bejo, très émue, meilleure musique (Ludovic Bource), meilleurs décors et photo, était nommé dix fois aux césars, comme aux Oscar.

En revanche le trophée du Meilleur acteur a échappé à Jean Dujardin pour couronner Omar Sy, grand favori de la soirée qui a esquissé quelques pas de danse en montant sur scène: « Je voulais faire des vannes mais je n’y arriverai pas », a-t-il lancé la voix nouée en recevant son prix, remerciant avec émotion ses deux metteurs en scène, Olivier Nakache et Eric Toledano.

A 34 ans, le môme de Trappes, acclamé en salles par 19 millions de spectateurs, décroche sa première récompense et devient le premier acteur noir ainsi césarisé. (…)

Le nouvel Observateur

César 2012 : Le cinéma français ne fait pas de place aux Noirs

Omar Sy pourrait être le premier noir à décrocher un César du meilleur acteur. Où sont les noirs dans le ciné français?

Vendredi 24 février, 36 ans après la première cérémonie des César, Omar Sy pourrait être le premier noir à remporter le prix du meilleur acteur pour le film Intouchables. Aux Etats-Unis, dix noirs américains ont déja reçu un Oscar depuis 1929, le premier dans la catégorie meilleur acteur ayant été décerné à Sydney Poitier pour son rôle dans Le Lys des champs en 1964. Il succédait ainsi à Hattie McDaniel, qui avait ouvert la voie avec son http://img694.imageshack.us/img694/4740/44501253.jpgOscar du meilleur second rôle féminin dans Autant en emporte le vent en 1940. (…)

(…) Si aux Etats-Unis, porter sur grand écran des personnages joués par des acteurs noirs n’a rien de nouveau ni d’extraordinaire, cela ne passe pas inaperçu en France, comme le montre la déferlante médiatique qui entoure Omar Sy.

Un décalage qui peut s’expliquer en partie par la démographie des deux pays: les noirs ont constamment représenté entre 10% et 20% de la population américaine depuis 1790 alors qu’en France, ils n’étaient encore qu’environ 177.000 (une estimation approximative étant donnée l’interdiction des statistiques ethniques) en 1964 sur 50 millions d’habitants. Mais pas seulement. Selon Olivier Barlet, directeur des publications d’Africultures, il y a aussi et surtout un blocage français d’origine politico-historique:

«C’est lié à notre définition identitaire, elle-même liée à notre définition républicaine, puisque c’est la République qui a fait les colonies. Et tant qu’on a des gens au pouvoir qui n’arrêtent pas d’appuyer sur la carte extrême droite on n’avancera pas, la question de l’identité nationale ou celle sur les effets positifs de la colonisation bloquent le débat. Si le public n’est pas accompagné dans sa mentalité il n’évoluera pas.»

Un avis partagé par Régis Dubois, docteur en cinéma. Selon lui, les noirs n’ont pas leur place au cinéma «pour des raisons politiques, culturelles, économiques, des questions de racisme inconscient en rapport avec les tabous de l’esclavage et de la colonisation». (…)

Rachid Bouchareb, réalisateur franco-algérien des films Indigènes, pour lequel il a reçu le César du meilleur scénario original en 2007, et Hors-la-loi, évoque la présence maghrébine dans l’histoire coloniale française.

«On trouve chez tous les Français une envie d’entendre dire l’Histoire telle qu’elle a été»,affirmait Rachid Bouchareb dans un entretien pour l’Express.

Le succès de ces films à grand budget et de leurs acteurs est indéniable. Reste alors au cinéma français à trouver son «Rachid Bouchareb noir», celui qui racontera à son tour cette histoire mais dans ses relations avec l’Afrique noire, en y impliquant des acteurs afro-français.

Rue89 relève cette meilleure représentation des Français d’origine arabe dans le cinéma, et pas seulement dans les films historiques. (…)

Slate