Un « Norvégien » condamné à 11 ans de prison pour une fausse tournée de Justin Bieber

Un Norvégien a été condamné à 11 ans de prison à Los Angeles pour avoir extorqué un million de dollars à un investisseur dans une fausse opération de promotion d’une tournée de Justin Bieber en Scandinavie.

Hebergeur d'imageWaleed Ahmed a également été condamné à rembourser ce million, a annoncé le bureau du procureur de Los Angeles et le FBI. Arnaque à l’insu de la star L’homme, âgé de 22 ans, avait promis à un investisseur qu’il pourrait remporter neuf millions de dollars de bénéfices en trois mois. [...]

Hebergeur d'imagePour convaincre sa victime, il s’était présenté comme l’inventeur d’un boîtier solaire pour téléphones portables et avait prétendu être à la tête d’une importante entreprise de téléphonie. [...]

Morandini

Un Norvégien converti à l’islam serait prêt à frapper en occident

Un Norvégien converti à l’islam, entraîné par al-Qaida au Yémen, attend de recevoir l’ordre d’attaquer en occident. C’est ce que trois officiels d’agences de sécurité européennes ont expliqué à l’Associated Press. L’homme serait «opérationnel», toujours selon les mêmes sources. En revanche, on ne sait pas quand il pourrait frapper.

Le Norvégien serait devenu radical en 2008 et serait resté «quelques mois» au Yémen, où il serait toujours. Aucune infraction, c’est une recrue parfaite pour al-Qaida: «Il n’a même pas une contravention, il peut voyager partout», constatent les officiels.

Depuis quelques années, les agences de sécurité européennes et américaines redoutent les terroristes recrutés dans leur pays et entraînés dans les camps radicaux d’al-Qaida au Yémen, au Pakistan ou en Somalie par les militants d’al-Shabbaab.

Selon Jonathan Evans, le chef du MI5 (les services de renseignements britanniques), avec les printemps arabes, plusieurs pays arabes sont devenus des environnements favorables à al-Qaida

et des Britanniques font le voyage pour suivre les entraînements et avoir l’opportunité de développer une activité militante. (…)

Slate