Marseille : arrêté pour avoir agressé une nonagénaire

Le 5 février dernier, boulevard Moretti, au Canet à Marseille, lorsque la victime de 90 ans avait ouvert la porte, le jeune homme avait prétexté une erreur. Mais deux minutes plus tard, nouveau coup de sonnette. 

Cette fois, lorsque la nonagénaire avait ouvert la porte, elle s’était retrouvée nez à nez avec deux hommes dont les visages avaient été dissimulés. Sans la moindre hésitation, ils sautaient sur leur victime qui chutait au sol. 

Mais à leur grande surprise, la nonagénaire n’était pas seule. Ses deux fils sont là. Après une violente bagarre, au cours de laquelle un des deux fils était frappé à coups de fer à repasser, les deux malfaiteurs prenaient la fuite. 

Une trace ADN ayant pu être isolée, les enquêteurs sont parvenus à identifier un jeune homme de 25 ans a été interpellé, mercredi, à son domicile dans le 15e arr.

S’il a reconnu être entré chez la victime, il assure s’être trompé d’appartement…

La Provence

Rhône : A 18 ans, ils s’attaquent à un nonagénaire

Deux jeunes résidant à Montanay ont été interpellés mardi à Lyon. Le premier à l’université Lyon III, le second à l’hôtel de police où il s’est rendu. Ils sont soupçonnés d’avoir attaqué un homme de 91 ans à Rillieux-la-Pape pour lui voler son téléphone et son portable.

La victime a obtenu six jours d’ITT. Après leur méfait, les deux jeunes avaient procédé à plusieurs retraits avec les cartes bancaires dérobées, le préjudice n’est pas encore connu. Ils étaient présentés au parquet jeudi.

Lyon Mag

Val-d’Oise : une femme de 95 ans agressée par deux cambrioleurs

Une femme de 95 ans a été violemment agressée par deux cambrioleurs qui se sont introduits à son domicile mercredi à Bezons (Val-d’Oise), a-t-on appris de source policière et auprès des pompiers.

Les deux cambrioleurs sont entrés de force dans l’appartement de la victime mercredi vers 8 heures, après s’être fait passer pour des représentants de commerce, a indiqué la source policière.

« Ils ont alors bousculé la vieille femme pour l’empêcher de crier et ont arraché des colliers qu’elle portait au cou », a-t-on précisé. Plusieurs autres bijoux auraient été dérobés par les cambrioleurs, qui ont réussi à prendre la fuite avant que la nonagénaire ne prévienne les voisins.

Choquée et souffrant de contusions, notamment au niveau du cou, la vieille dame a été hospitalisée à Argenteuil.

BFM

(merci à Sidney)

Saint-André : une nonagénaire agressée à son domicile

Hier mardi, vers 8 h 30, un homme a frappé à la porte du domicile d’une dame de 94 ans, rue Alsace-Lorraine à Saint-André-lez-Lille. L’habitante lui a ouvert, l’homme a alors sorti une arme de poing, qu’il a pointée sur la tempe de la nonagénaire. [...]

La Voix du Nord

Merci à French Touch

Arabie-Saoudite : l’ado mariée à un octogénaire obtient le divorce (màj)

Addendum 10/01/13

Une adolescente de 15 ans, mariée de force à un octogénaire saoudien, a obtenu le divorce après l’intervention d’une association de défense des droits de l’Homme dans le royaume, a annoncé ce groupe mercredi.

Le président de l’association des droits de l’Homme en Arabie saoudite a précisé que son organisation était intervenue « après avoir appris le mariage d’une mineure avec un homme de 86 ans dans la région de Jazane », dans le sud-est, proche du Yémen. [...]

Souhaila Zein Al-Abidin Hammad, une militante de l’Association des droits de l’Homme, a demandé que les autorités « fixent l’âge légal du mariage à 18 ans ».

Elle a réfuté l’argument invoqué par les religieux pour justifier le mariage de très jeunes filles, selon lesquels le prophète Mahomet avait épousé Aïcha alors qu’elle avait neuf ans. Elle a affirmé qu’il l’avait épousée « quand elle était âgée de 19 ans ».

7sur7.be

______________________________

Un nonagénaire a porté plainte contre la famille de son épouse après que la jeune femme âgée de 15 ans s’est enfermée dans sa chambre pendant la nuit de noces.

La jeune fille, qui réside en Arabie Saoudite, ne voulait pas se marier. Le soir de son mariage forcé, celle-ci a donc décidé de se barricader dans sa chambre pour que son « mari » ne puisse pas la rejoindre. Deux jours plus tard, l’adolescente a pris la fuite et est retournée chez ses parents.

Frustré, son mari, un homme âgé de 90 ans, a porté plainte contre les parents de sa très jeune épouse. Le nonagénaire veut récupérer les 14.000 euros qu’il leur avait versés en guise de dot pour rendre le mariage « légal », indique la quotidien Al Arabya relayé par le Daily Mail. [...]

7sur7.be

Merci à Stormisbrewing

 

Caen : 4 ans ferme pour l’agresseur d’une femme de 93 ans

L’agresseur de la doyenne de la commune d’Espins (Calvados) a été condamné cet après-midi par le tribunal correctionnel de Caen à quatre ans de prison : il a été maintenu en détention.

La nonagénaire a été violemment agressée chez elle, le 23 mai, vers 9 h 30. Son agresseur la ligote avec de l’adhésif. Il s’empare de 450 € rangés dans une boîte en fer. Il dérobe aussi argent liquide et carte bleue dans le sac à main. Le mobile de l’agresseur de 35 ans arrêté peu après : trouver de l’argent pour s’acheter de l’héroïne. Le prévenu est accro depuis cinq ans et il compte cinq condamnations, dont quatre pour vols et escroquerie.

Ouest France

Narbonne : Âgés de 13 à 14 ans, ils « entraient » chez des retraités

Les faits se sont passés mardi après-midi, dans le centre-ville. Une bande de six adolescents, âgés de 13 et 14 ans n’ont rien trouvé de plus amusant que de s’introduire dans le jardin d’un vieux monsieur de 90 ans, sous le prétexte de chercher un ballon. Ils ont ensuite pénétré dans la maison, où le nonagénaire se trouvait avec un ami du même âge.

Dans la cuisine, ils se sont servis dans le réfrigérateur, emportant bières et yaourts. Chassés des lieux par le vieillard, la bande a pris la fuite. Pas bien loin… Jusqu’au domicile d’une vieille dame de 82 ans où ils ont renouvelé leur stratagème, trois d’entre eux pénétrant sur place pendant que les autres veillaient. La propriétaire des lieux tentant de les repousser, l’un des jeunes a jeté sur elles les yaourts fraîchement volés.[...]

Le Midi Libre

Chambéry : Le banquier avait détourné l’argent d’un client de 91 ans

La victime, 91 ans, avait souscrit trois assurances-vie (2 à 300 000€) au bénéfice de son conseiller financier. Bernard Butty, 55 ans, et sa femme, Martine, 50 ans ont été condamnés pour abus de faiblesse : huit mois de prison avec sursis pour lui, quatre mois pour elle, une interdiction d’exercer de cinq ans pour les deux et le remboursement des héritiers de la victime.

Le Dauphiné

Toulouse (31) : Il coupe la bague au doigt de la vieille dame à la tenaille

Une femme âgée de 90 ans a dû faire face à une terrible agression, jeudi, en plein jour, dans le centre ville de Toulouse. Il était 12 h 30 lorsque la nonagénaire a été attaquée dans le hall de son immeuble situé au numéro 19 de la rue Bayard, entre la place Jeanne d’Arc et la gare Matabiau.

Un homme équipé d’une tenaille l’a maîtrisée avant d’utiliser son outil pour couper une grosse bague qu’elle portait au doigt. Très violent, le geste a blessé la mamie qui souffre d’une fracture ouverte. Non content d’avoir ainsi récupéré le bijou, l’agresseur a ensuite arraché ses boucles d’oreilles avant de s’enfuir en laissant la vieille dame blessée et choquée. [...]

La Dépêche

Oise : le cauchemar de Mauricette, 94 ans

Plusieurs individus ont tenté de s’introduire chez Mauricette Lambert, 94 ans, dans la nuit de mercredi à jeudi dernier à Méru (Oise). Bien que les intrus n’aient pas réussi à pénétrer dans son domicile, la victime est encore sous le choc.

Deux volets cassés et un portail abîmé. Le bilan matériel léger d’une tentative de vol avec effraction. Le bilan psychologique est en revanche bien plus lourd : Mauricette était dans sa maison au moment des faits. Et la nonagénaire de 94 ans, malentendante et quasiment aveugle est sous le choc, ne devant son salut qu’à l’intervention de deux voisins.

«J’ai entendu des craquements. Je suis allée voir», raconte-t-elle. La nonagénaire est malvoyante, elle aperçoit «des grandes lumières blanches» sous son volet. «J’ai ouvert la fenêtre. J’ai vu le volet cassé. J’ai entendu du monde dehors. J’ai compris qu’on essayait de s’introduire chez moi», raconte-t-elle. (…)

Alertés par ses cris et le bruit des volets, deux voisins sortent alors de leur domicile, et parviennent à retenir les individus qui tentaient de s’introduire chez Mauricette, en attendant l’arrivée des gendarmes ; lesquels ont procédé au contrôle des jeunes.

«Trois d’entre eux étaient ivres», précise Jacqueline, la fille de Mauricette. Elle a déposé une plainte au nom de sa mère pour dégradations. Mais «les jeunes ont été relâchés», s’indigne-t-elle. Ils doivent cependant être entendus dans le courant de la semaine.

Le Courrier picard

Saint-Quentin : un caïd de 12 ans «bien connu des services de police»

Un garçon de 12 ans, qui a mis le feu aux cheveux d’une dame de 90 ans samedi à Saint-Quentin (Aisne), a été arrêté par la police. Malgré son jeune âge, il est bien connu dans le quartier dans lequel il sème la terreur et a déjà un palmarès éloquent en matière de délinquance.

Samedi midi, rue de la Chaussée-Romaine, l’adolescent croise une dame de 90 ans qui habite le quartier. Il s’empare d’un briquet et met le feu à ses cheveux. Il faut l’intervention d’un témoin pour éteindre l’incendie capillaire en cours de propagation. Sans ce réflexe, les conséquences auraient pu être plus graves.

Arrêté et mis en mesure de retenue (et non en garde à vue, en raison de son âge), il n’a pas nié les faits, expliquant avoir voulu «faire marrer ses copains».

En une semaine, une dizaine de procédures ont été établies à son encontre. En plus de l’agression de la nonagénaire, il s’agit essentiellement de vols et de recels. Lundi après-midi, il a été déféré au parquet de Saint-Quentin pour être présenté au procureur. Devant la gravité des faits, ce dernier pourrait décider de son placement dans un foyer. D’autant que la maman du jeune homme est déjà derrières les barreaux.

Source : L’Aisne Nouvelle