La télé publique “n’est pas la télévision de tous les Français”

La télé publique “n’est pas la télévision de tous les Français”, dénonce un rapport présenté par Hervé Bourges.

Traitement inégal de la diversité selon les chaînes, manque d’experts au féminin, faible couverture des Jeux Paralympiques : France Télévisions fait des efforts pour représenter les multiples facettes de la population, mais les évolutions restent “insuffisantes”, selon un rapport du comité permanent de la diversité de France Télévisions dans son troisième rapport annuel, remis mardi aux dirigeants du groupe.

Créé en 2009 pour promouvoir la diversité à l’écran et au sein de France Télévisions (France 2, France 3, France 4, France 5 et France Ô), ce comité, présidé par Hervé Bourges et composé pour moitié de personnalités extérieures, a fait part d’“une certaine déception”. 

France Télévisions n’est pas la télévision de tous les Français”, dénonçait-il dans son premier rapport, en 2010. Deux ans plus tard, “les évolutions existent, mais elles sont insuffisantes”, a souligné Hervé Bourges.

Le comité relève un certain nombre de progrès, notamment dans la représentation de la “diversité ethnoculturelle” sur les antennes : téléfilm consacré à Toussaint Louverture sur France 2, nuit spéciale “Faites la peau aux clichés” sur France 4, documentaire “Noirs de France” sur France 5… “

Malheureusement, comme les années précédentes, le traitement de la diversité est apparu déséquilibré entre les différentes chaînes”, poursuit-il. Si la diversité culturelle “tient une place centrale” sur France 4, France 5 et France Ô, en revanche les programmes qui l’évoquent “demeurent trop exceptionnels” sur France 2 et France 3, selon lui.

Et dans les programmes d’information, le comité regrette des profils “très homogènes” des journalistes et des experts. (…)

Le nouvel Observateur

Exposition « La France noire »

La France noire est une longue histoire qui commence au XVIIe siècle au moment du Code noir et traverse trois siècles d’histoire de France, trois siècles de présences caribéennes, africaines, issues des États-Unis ou de l’océan Indien dans l’hexagone. Ces présences ont contribué à bâtir l’histoire politique, culturelle, militaire, artistique et économique de ce pays et de la République. Cette exposition en raconte l’histoire (oubliée), en montre les traces et les images (nombreuses) et en souligne toutes les contradictions du temps des esclaves à celui de la citoyenneté.(…)

France Culture

170 lycéens découvrent l’histoire des Noirs de France

«Mais sinon, tu viens d’où? » Cette question, cette militante associative noire l’a souvent entendu, raconte-t-elle dans le documentaire « Noirs de France », (…)  Alors elle a trouvé la parade : « Les gens s’attendent peut-être à ce que je vienne de la jungle… ou de la savane! » Rire général dans la pénombre.

 Comme ceux de cinq autres établissements scolaires d’Ile-de-France*, des élèves de première scientifique du lycée Condorcet, quartier La Varenne-Saint-Hilaire à Saint-Maur, ont répondu à l’invitation de Curiosphère.tv, la webtélé éducative de France Télévisions.
L’idée : faire échanger adolescents et réalisateurs autour de l’histoire de la décolonisation et de l’immigration.

Création de SOS Racisme, victoire de l’équipe « black-blanc-beur » à la Coupe du monde de football en 1998… Les liens qu’entretiennent les Noirs avec la France sont disséqués dans ce troisième volet qui débute en 1975. Avec, parfois, des surprises. « Chirac, j’avais une bonne image de lui. Mais là, ça m’a choqué », avoue Hugo, après la diffusion des propos de Jacques Chirac — alors président du RPR — sur « le bruit et l’odeur » des familles immigrées.

Vivant à La Varenne, quartier qui ne se distingue pas par sa mixité sociale, ces jeunes partagent peu avec ceux qui racontent leurs racines à l’écran.

« On n’a pas la même histoire car nos grands-parents n’ont pas immigré ici », constate Thaïs, qui a ressenti « de l’injustice » pour certains. Pour la présentatrice Audrey Pulvar par exemple, quand elle évoque des débuts difficiles. « Les chefs ne voyaient pas son potentiel, mais le stéréotype qu’elle représentait », estime un autre. (…)

Le Parisien

Documentaire « Noirs de France » de 1889 à nos jours (vidéo)

Le 7 novembre dernier avait lieu l’avant-première du documentaire en trois parties « Noirs de France » qui retrace trois siècles de présence noire en France, de 1889 à nos jours.

Mêlant archives souvent inédites et de d’excellente qualité avec des témoignages, « Noirs de France » est un documentaire qui se révèle assez complet dans sa description et son explication de l’histoire des afro-caribéens dans l’hexagone.
Parmi les témoins contemporains, on retrouve Christiane Taubira, Lilian Thuram, Manu Dibango, Jacob Desvarieux, Françoise Verges, Rokhaya Diallo, Gaston Kelman, Claudy Siar, Harlem Desir, Joey Starr, Christiane Diop, Elikia Mbokolo, Alain Mabanckou, Soprano, Pap N’diaye, Pascal Legitimus, Jean-Claude Tchikaya..

Noirs de France sera diffusé sur France 5 début janvier 2012, puis sortira en DVD.

 Grioo.com