Un soldat en mission au Niger a été tué

Thomas Guillebault, 21 ans, était était rattaché au Commando parachutiste de l’air numéro 20 de Dijon. Il a été mortellement blessé par « un tir accidentel » déclenché par un autre militaire français, à l’aéroport militaire de Niamey. Une enquête est ouverte, l’accident s’est produit jeudi 26 décembre dans l’après-midi dans des circonstances encore floues.

(…) France 3 Bourgogne

Algérie : des milliers de familles affluent du Niger. Destination Europe ?

Des milliers de femmes et d’enfants, nigériens pour la plupart, remontent depuis quelques mois le désert saharien pour atteindre des villes ciblées en Algérie. Cette nouvelle vague d’immigration clandestine en provenance du Niger, inquiète les autorités locales.

(…)  «Les hommes, qui sont sur place dans les refuges, attendent que des locaux viennent les recruter pour effectuer des travaux manuels dans les environs. Moi, je suis venu en Algérie avec mes deux femmes pour trouver du boulot».

Eric a laissé une femme [une troisième donc, NDLR] et une petite fille au pays pour transiter par l’Algérie dans l’espoir d’atteindre l’Europe.

«Il est difficile de trouver du travail en Algérie. Les Algériens eux-mêmes ne trouvent pas de travail, alors n’espère pas qu’en tant qu’étranger tu auras plus de chance.

« Ces réfugiés nous posent un problème humanitaire que nous essayons de combler» déclare le Croissant-Rouge. Mais comment ? Nous sommes obligés de travailler parfois dans la semi-clandestinité.

Imaginez qu’on ouvre un centre d’accueil où les gens vont pouvoir se reposer, que va-t-il se passer ensuite ? Tout le fond de l’Afrique va savoir qu’il y a une escale.

Ces flux migratoires d’un nouvel ordre ont rapidement pris une ampleur politique à l’échelle nationale, voire internationale.

elwatan.com

Complément

Attentat jihadiste au Niger (màj vidéo) Paris est remonté dans la liste des cibles terroristes

Addendum vidéo 24.05.2013: BFMTV


Attentats au Niger: « Paris est remonté dans la… par BFMTV

————-

Dix huit militaires nigériens et un civil ont été tués. Le groupe français Areva et l’armée nigérienne étaient ciblées

Le groupe jihadiste Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao), a revendiqué le double attentat au Niger contre l’armée nigérienne et le groupe français Areva.

Dix huit militaires nigériens et un civil ont été tués jeudi dans l’attentat contre un camp militaire à Agadez, dans le nord du Niger. Quatre kamikazes sont morts, et des élèves officiers sont retenus en otages par l’un des assaillants, a annoncé le gouvernement nigérien.

Un autre attentat à Arlit (plus de 200 km au nord d’Agadez) sur un site d’uranium d’Areva a tué le kamikaze et, selon le groupe français, fait 13 blessés parmi les travailleurs nigériens.

« Nous avons attaqué la France et le Niger pour sa coopération avec la France dans la guerre contre la charia », a déclaré Abu Walid Sahraoui, porte parole du Mujao, en menaçant d’autres actions. « Nous allons continuer les attaques contre la France et tous les pays qui sont avec la France contre l’islam dans la guerre du nord du Mali ». [...]

Sud Ouest / Le Point
(Merci Cyril12)

Mali : guerre pour la démocratie ou pour Areva ?

Le 11 janvier 2013, l’armée française est intervenue au Mali à la suite de mouvements, vers Bamako, de groupes armés islamistes. Depuis des mois, ces derniers tiennent tout le nord du Mali et se seraient enhardis au point, nous dit-on, de vouloir occuper l’ensemble du pays.

Personne ne niera que ces groupes soient composés d’horribles individus qui, sous prétexte de convictions « religieuses », battent toute personne dont le comportement ne leur plaît pas, coupent les mains des voleurs (réels ou supposés), exécutent – en particulier des femmes – pour des broutilles ou même pour rien.

Pour autant, de la même façon qu’au moment de l’intervention militaire contre Kadhafi en Libye, il est insupportable de se retrouver sommé de soutenir une intervention militaire déployée par ceux qui sont largement responsables de la gravité de la situation.

Qui croira qu’il s’agit de sécuriser la région ?

Qui plus est, qui peut vraiment croire qu’il s’agit d’une opération « pour la démocratie au Mali » ? Cela fait des décennies qu’elle est bafouée dans ce pays par des régimes corrompus. largement soutenus par la France. Alors, pourquoi cette subite urgence « démocratique » ?

De même, qui croira qu’il s’agit de « sécuriser la région » ? En réalité, il s’agit de sécuriser l’approvisionnement des centrales nucléaires françaises en uranium : ce dernier est en effet extrait dans les mines du nord du Niger, zone désertique seulement séparée du Mali. par une ligne sur les cartes géographiques.

[...]

Rue89

Géopolitique : Les otages français dans le monde

L’Hexagone dans le viseur des Islamistes ? Alors que les prises d’otages de ressortissants français se multiplient à travers le monde, les intérêts de la France à l’étranger semblent être devenus la cible des terroristes.

Carte des zones à risques (Le Figaro)

Suite et commentaires sur Fortune

Les filles sont achetées « quelques euros »

La Fondation Scelles a présenté son rapport baptisé « Exploitation sexuelle : prostitution et crime organisé », qui fait le point sur ce sujet dans 54 pays à travers le monde. Premier constat : la situation se serait « aggravée », avec « une mainmise du crime organisé particulièrement frappante », note Yves Charpenel, président de la fondation. D’après le rapport, les prostituées « achetées parfois seulement quelques euros » sont recrutées « dans des pays pauvres et/ou en proie à des conflits armés et importées sur les marchés les plus porteurs en termes de marges réalisées ».

La France fait évidemment partie de ces « marchés ». En 2011, une quarantaine de réseaux structurés ont ainsi été démantelés, dont une dizaine issus du proxénétisme nigérian. Les prostituées en provenance du Nigeria représentant la deuxième nationalité mise en cause après la Roumanie.

La Fondation Scelles donne aussi des chiffres ahurissants sur le chiffre d’affaires de « l’industrie du sexe », qui générerait 1,5 Md€ en Grèce et jusqu’à 18 Md€ en Espagne. (…) Yves Charpenel estime que « l’immense majorité reste l’exploitation des femmes par des réseaux », que « le renforcement des criminalités et les effets de la crise économique » font craindre une « aggravation de la situation » et que de plus en plus de femmes sont « traitées comme des marchandises », à l’image de ces prostituées d’un autre réseau espagnol que leurs souteneurs avaient tatouées d’un code-barres sur le poignet.

Le >Parisien

Auxerre : une famille de clandestins nigérians menacée d’expulsion (Vidéo)

France 3 Dijon – 10 octobre 2012

« A Auxerre, une famille nigériane – dont deux enfants de 3 ans et 17 mois – obligée de quitter le territoire ! Depuis ce matin, le couple et ses deux enfants en bas âge attendent que la police vienne les chercher pour les expulser. »

Film anti-islam : Une église catholique saccagée à Zinder (Niger)

La plus importante église catholique de Zinder, la deuxième ville du Niger, a été «totalement saccagée» vendredi par des manifestants islamistes qui protestaient contre un film dénigrant l’islam, réalisé aux Etats-Unis.

«Après la prière de vendredi, plusieurs centaines de manifestants ont défoncé la porte de la cathédrale qu’ils ont totalement saccagée avant de mettre le feu à toute la documentation et de briser la statue de la vierge Marie», a indiqué à l’AFP le correspondant d’une radio locale à Zinder. L’Eglise catholique au Niger a confirmé cette attaque. Les assaillants criaient «Allah Akbar» (Dieu est le plus grand), selon le témoignage du père Leo, prêtre de cette paroisse.

D’autres manifestants islamistes ont brûlé des drapeaux américain et anglais devant le palais du sultan, chef coutumier et religieux de Zinder, la deuxième ville nigérienne, située près du Nigeria. Un policier a été blessé lors d’affrontements avec les manifestants dont une «dizaine» a été interpellée, a précisé le journaliste. «Plusieurs responsables chrétiens sont actuellement gardés par les forces de l’ordre pour assurer leur sécurité», a-t-il indiqué.

Les forces de l’ordre ont été également déployées pour assurer la sécurité des églises de la ville contre d’éventuels assauts islamistes, a-t-il souligné. […]

Le Figaro (Merci à DANY)

Militaires maliens, AQMI et « pigeons européens » : Interview de Bernard Lugan dans Atlantico

Les militaires maliens abusent de la menace Al Qaida pour convaincre « les pigeons européens de leur éviter le naufrage »

La défaite de l’armée malienne face à la rébellion touareg est la principale cause de la destitution du Président Amadou Toumani Touré. Les militaires Maliens invoquent une proximité entre les Touaregs et Al-Qaïda au Maghreb Islamique (Aqmi). Une manière d’effrayer les Européens. La relation est loin d’être évidente, les Touaregs restant imperméables au fondamentalisme musulman. [...]

Nos responsables politiques doivent donc faire un choix, et vite. Or, comme ils sont formatés à travers le double prisme de la démocratie individualiste, celle du « un homme, une voix » et sur celui de l’Etat-nation unitaire, il est à craindre qu’ils ne soient pas en mesure d’appréhender la réalité régionale qui repose tout au contraire sur les groupes et sur les peuples. Dans ces conditions, il va être difficile de leur faire comprendre que le règlement de la crise passe par une profonde redéfinition de ces deux façons d’Etats que sont le Mali et le Niger…

Atlantico via Blog de Bernard Lugan

Niger : Al-Qaida au Maghreb islamique revendique le rapt des deux Français tués

Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI) a revendiqué l’enlèvement de deux otages français au Niger et affirmé qu’ils avaient été tués lors de l’assaut des forces spéciales françaises pour les libérer, dans un enregistrement audio diffusé, jeudi 13 janvier, par plusieurs médias. Selon le groupe islamiste, les deux Français ont été enlevés en réponse « à l’attitude répressive de la France à l’égard des musulmans et à sa croisade en Afghanistan ».

Le Monde.fr

Précarité et insécurité… le désarroi des «petits blancs» d’Afrique

Qui sont les expatriés et Occidentaux vivant en Afrique?
(…) Mais aussi sans doute parce que l’on découvre tout à coup des profils qui ne correspondent pas tout à fait aux clichés sur les Français d’Afrique, qui alimentent bien des fantasmes, hérités de la période coloniale. Le Français d’Afrique vivrait dans un doux confort, voire passerait l’essentiel de son temps au bord d’une vaste piscine, le teint couperosé, imbibé d’alcool fort et ferait marcher à la chicotte des cohortes de domestiques apeurés. Il abuserait de très jeunes femmes callipyges en toute impunité. Et serait forcément riche, très riche. Mais en Afrique, on est toujours surpris du contraste entre les clichés et les réalités.
(Merci à Frappa)

Les deux Français enlevés au Niger ont été tués

Addendum :

Les deux Français enlevés vendredi soir à Niamey ont été tués dans des circonstances encore indéterminées, ont indiqué samedi 8 janvier des sources sécuritaires nigériennes. L’armée nigérienne, qui avait décidé de prendre en chasse les ravisseurs, avait peu auparavant annoncé qu’elle avait « encerclé » les preneurs d’otages.

Le  Monde

Deux hommes probalement de nationalité française ont été enlevés, vendredi soir, par des individus équipés d’armes automatiques, au visage dissimulé par un turban, au restaurant Le Toulousain, dans le centre-ville de Niamey. Leur rapt porte à dix le nombre des Français détenus par des preneurs d’otages.

Ligne de défense

(Merci à Siam et Banqueroute)