Pour Manuel Valls, la sanction de Nicolas Anelka pour sa quenelle est « un signe important »

Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls a estimé à Toulouse que la sanction infligée par la fédération anglaise de football au joueur français Nicolas Anelka pour avoir fait une « quenelle » était « un signe important », répétant qu’il jugeait ce geste « antisémite ».

Hebergeur d'imageInterrogé par un journaliste sur la suspension pour cinq matches de l’attaquant français de West Bromwich Albion (Premier league), Valls a déclaré: « Je n’ai pas à commenter les sanctions qui sont celles de la fédération anglaise de football, mais c’est un signe important ».

« Aujourd’hui, chacun doit savoir que ce geste (de la quenelle, ndlr) est un geste antisémite. Chacun doit comprendre que l’initiative que j’ai prise (en janvier, ndlr) empêche (Dieudonné) M’bala M’bala de tenir les propos qu’il allait tenir dans sa tournée de la haine », a ajouté Manuel Valls. [...]

Morandini

Nicolas Anelka est une nouvelle fois au centre d’une polémique en Chine

(…)  Après une énième défaite de son club, l’ancien tricolore a préféré quitter le terrain sans prendre la peine de saluer les supporters, ce qui constitue pourtant une réelle tradition en Chine.

http://img838.imageshack.us/img838/1578/nicolasanelkaestarrivee.jpg

En colère, un supporter l’a alors pris à partie dans l’hôtel des joueurs : « Pourquoi est-ce que tu ne nous salues pas avec le reste de l’équipe ? » demandait-il à Anelka, avant d’être écarté par les joueurs de Shanghai. Mais selon le Daily Mirror, l’homme serait revenu à la charge plus tard dans la soirée : « J’ai pris un congé et payé des billets d’avion et un hôtel pour venir vous supporter, et toi tu fais quoi ? » Ce à quoi le Français aurait répondu « Pourquoi moi ? ».

« Parce que c’est toi le capitaine et c’est ta responsabilité. Si tu ne nous respectes pas, nous ne te respectons pas. »

Mais le banni de l’équipe de France n’a pas semblé préoccupé, loin de là : « Je m’en fous. » Toujours aussi classe.

Le 10 sport ( Merci à Romégas )

Résultats du baromètre de l’impopularité des GG (RMC)

Les GG de RMC analysent les résultats de leur « baromètre de l’impopularité ». Sur la première marche : Dominique Strauss-Kahn, suivi de Marine Le Pen et Nicolas Anelka. Avec Pascal Perri, Karim Zéribi et Corinne Lepage.

Marine Le Pen est beaucoup moins impopulaire que ne le dit ce sondage. Je pense même qu’elle est malheureusement très populaire.

Image de prévisualisation YouTube

Anelka réclame 150 000 euros à « L’Équipe »

Le joueur de foot nie avoir tenu à l’encontre de Raymond Domenech les propos injurieux retranscrits à la une du quotidien sportif le 19 juin 2010.

Le parquet de Paris requiert la relaxe des dirigeants du quotidien sportif L’Équipe, poursuivi par l’ancien international de football Nicolas Anelka en raison de propos tenus dans les vestiaires durant la Coupe du monde 2010. Le 17 juin, L’Équipe avait fait sa une avec une phrase injurieuse imputée à Nicolas Anelka et qui aurait été prononcée à l’adresse du sélectionneur Raymond Domenech dans les vestiaires, à la mi-temps du match France-Mexique que les Bleus devaient perdre 2-0. [...]

[...] Les journalistes de L’Équipe ont dit au procès, où Nicolas Anelka n’était pas présent, qu’ils avaient plusieurs sources pour rapporter ces propos. L’Équipe souligne que la diffusion de propos de vestiaires dans le documentaire Les yeux dans les Bleus, à l’occasion du triomphe de la France en Coupe du monde 1998, n’avait choqué personne. [...]

Le Point

Platini n’a jamais chanté La Marseillaise

Dans un entretien paru dans So Foot, l’ex-capitaine emblématique des Bleus, Michel Platini, livre ses vérités sur le fiasco de l’équipe de France à la Coupe du monde 2010, il assume son soutien à Domenech et déclare qu’il refusait de chanter La Marseillaise.

 » Aujourd’hui, paraît-il, si tu ne chantes pas la Marseillaise, c’est que tu n’aimes pas la France. Moi la Marseillaise, je ne l’ai jamais chantée, et pourtant j’aime la France. (…)  »

« (…) C’est un hymne guerrier qui n’a rien à voir avec le jeu, la joie du football. Les onze en face de nous, sur le terrain, ils ne venaient pas ‘égorger nos fils et nos compagnes’, ils voulaient juste nous prendre le ballon. »

Eurosport

Nouveau « scandale » chez les bleus : refus de s’entraîner !

Les Bleus ont refusé de s’entraîner dimanche après-midi pour protester contre l’exclusion de Nicolas Anelka. C’est une mutinerie anti-FFF, qui a explosé après une altercation entre Patrice Evra et Robert Duverne. Le chef de délégation a annoncé dans la foulée sa démission, couvert de « honte ».

20minutes.Fr

http://www.dailymotion.com/video/xdr5z7

« Va te faire enculer, sale fils de pute ! »

Addendum : Evra : « Il faut éliminer le traître du groupe »

http://www.dailymotion.com/video/xdqtc9

Dernière minute : Nicolas Anelka est exclu de l’Equipe de France et convoqué à un conseil de discipline. Il quittera l’Afrique du sud lundi matin. (info Canal +)

Michel Hidalgo : « Anelka ne doit plus porter le maillot bleu-blanc-rouge. » (i>Télé)

Nicolas Anelka, à qui Raymond Domenech demandait quelques mises au point tactiques à la mi-temps du match France-Mexique jeudi, aurait d’abord contesté la critique, puis carrément insulté le sélectionneur, révèle en Une le quotidien sportif l’Equipe.

Selon le journal, à la mi-temps, le score étant nul (0-0), le sélectionneur n’a pas prévu de remplacer Anelka. « Il souhaite juste qu’il arrête de décrocher en permanence, de « dézoner » à volonté et qu’il reste plus en pointe, plus proche de la surface (. ..). » L’avant-centre de l’équipe de France conteste, Domenech menace de le remplacer. Anelka lance alors une insulte plutôt salée. « Ok, tu sors », réplique Domenech, et c’est André-Pierre Gignac qui joue la seconde mi-temps à la place de l’attaquant de Chelsea. Le Parisien

(merci à Jean-Luc)