Toulouse. L’ado multirécidiviste de 15 ans sort de prison : il est arrêté deux heures après

Un adolescent toulousain,«enfant des cités qui a grandi entre La Farourette et Bagatelle», a pris un abonnement avec la justice. Placé en détention, soupçonné de braquage, il a été arrêté samedi soir à Saint-Orens. Il sortait de prison. Soupçonné dans l’agression d’un bijoutier à Toulouse, l’adolescent a été confondu par son ADN retrouvé sur place.

Samedi, à 18 heures, après 15 jours à méditer sur ses derniers coups tordus, il a quitté la prison de Lavaur. Calmé ? On peut en douter puisque deux heures plus tard, il était replacé en garde à vue par les gendarmes, cette fois à Saint-Orens. Il était soupçonné dans un vol de téléphone portable où il avait été pris en flagrant délit. Un retour immédiat à la case prison ? Non après quelques heures d’explications, le parquet a délivré une convocation pour le juge des enfants. Prochain rendez-vous dans quinze jours à moins qu’une nouvelle arrestation empêche sa liberté. […]

Rien d’impossible tant cet adolescent à la fausse gueule d’ange accumule les embrouilles. Les policiers de la sûreté départementale viennent de mettre en cause cet enfant des cités qui a grandi entre La Farourette et Bagatelle dans l’attaque à la masse de la bijouterie de l’avenue de Muret, le mardi 17 septembre. Aspergé de gaz lacrymogène, le commerçant avait vu sa vitrine voler en éclats. C’était sa troisième agression en neuf mois… […]

La Dépêche

Valenciennes: un policier coupable de « violences illégitimes » sur un « scootériste » qui lui aurait foncé dessus ?

Les faits remontent à la nuit du dimanche 11 au lundi 12 août. Un équipage de trois policiers voit passer deux hommes non casqués sur un scooter qui fonce à toute allure dans les rues de Valenciennes.

Ils prennent donc le deux-roues en chasse et somment le conducteur de s’arrêter. Mais ce dernier n’obtempère pas.

Celui-ci, un homme âgé de 39 ans, est archi-connu de la justice. Il a été condamné à 21 reprises (pour vols, violences, etc.) et est sorti de prison il y a tout juste dix jours.

Et ce soir-là, en plus de ne pas porter de casque, il est ivre. « J’avais bu. Quand j’ai vu les policiers j’ai pris peur, je ne voulais pas retourner en prison… » Il décide donc de prendre la fuite, sème la voiture de police et dépose entre-temps son passager.

Passé le pont Jacob, il emprunte une étroite rue mais là, surprise, au bout de la ruelle l’attend un policier, à pied, et bien déterminé à l’interpeller. C’est là que les versions divergent.

Pour le policer, le scootériste aurait tenté de forcer le passage, lui fonçant dessus à toute vitesse. Il se serait alors protégé avec son tonfa, touchant sans le vouloir le Valenciennois au niveau de l’œil gauche.

Le scootériste explique lui qu’il aurait bien tenté de passer par cette rue malgré la présence du policier sur la voie, certes, mais qu’il n’a jamais voulu lui foncer dessus. Il aurait juste souhaité passer à côté de lui pour s’enfuir, sans le toucher.

Et selon lui, le gardien de la paix lui aurait à ce moment-là asséné un coup de tonfa au visage, usant d’un mouvement circulaire.

Ce que l’avocate du prévenu présente comme un « usage illégitime de la violence »…

L’Observateur du Valenciennois
(Merci à BobbyW)

La Seyne-sur-Mer (83). 13 fois condamné, il braque une conductrice et sa fille avec un couteau

Passablement éméché, un Seynois de 40 ans s’en est violemment pris le 15 août à la conductrice d’un véhicule cabriolet et à sa fille âgée de 16 ans les forçant sous la menace d’un couteau à se faire remettre une somme de 55 euros.

Cet individu au casier judiciaire déjà entaché de treize condamnations – dont la première pour trafic de stupéfiants remonte à 1994 – a été présenté aujourd’hui en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Toulon.

Il a répondu de vol aggravé, refus de se soumettre à un contrôle d’alcoolémie, outrage et rébellion. Le quadragénaire a été condamné à une peine de deux ans d’emprisonnement le parquet avait requis quatre ans.

L’homme a été immédiatement incarcéré à la prison de la Farlède.

Var Matin

Abdelhadi.B, ressortissant algérien, sans permis, sans assurance, 9 fois condamné, echappe à la prison

C’est menotté et sous escorte policière que le jeune Abdelhadi B., ressortissant algérien d’à peine 18 ans entre dans le box des prévenus.

Poursuivi pour conduite d’un véhicule sans permis ni assurance hier et jugé le jour même en audience de comparution immédiate, le jeune homme écoute impassible le président égrener les neuf condamnations inscrites sur son casier judiciaire.

Sous les yeux de son père, manifestement tendu, le procureur souligne que le jeune homme, déjà condamné pour des faits similaires le 15 octobre 2010, n’a fait que «progresser dans la délinquance» et requiert deux mois de prison ferme.

Le jeune homme venait tout juste d’acheter deux jours avant sa Renault Clio pour la somme «de 400 €», selon ses déclarations.

La clémence était visiblement de mise puisque les magistrats s’en sont tenus à une peine d’amende de 1200 € et à la confiscation définitive du véhicule.

Une fois la sanction prononcée, Abdelhadi B. n’avait visiblement pas conscience de la gravité des faits pour lesquels il venait d’être condamné.Il a pris une dernière fois la parole en regardant les magistrats : «Quand pourrais-je récupérer ma voiture?»

La Dépêche
(Merci à Julien271)

Toulouse : 3 coups de couteau pour une cigarette refusée (Màj : Mohamed Oubada, clandestin multirécidiviste, condamné)

C’est à deux ans d’emprisonnement ferme que vient d’être condamné, hier, Mohamed Oubada, jugé en comparution immédiate par le tribunal correctionnel.

Ce ressortissant algérien, en situation irrégulière et au casier judiciaire déjà bien rempli, avait le 8 août, asséné plusieurs coups de couteau – à la joue, au thorax et au bas-ventre – à un homme qui lui avait refusé une cigarette.  [...]

Les faits se sont déroulés sur la terrasse d’un bar de la rue Saint-Michel. Oubada avait fait l’objet de plusieurs témoignages concordants dont celui de la victime. [...]

La Dépêche
(Merci à Pmarasan/bitume8/Julien271)

——————-

Un homme qui s’effondre, en sang ; un autre qui s’éloigne et qui disparaît. Hier vers 12 heures, Grande rue Saint-Michel, à Toulouse, un homme a été blessé de trois coups de couteau.

[...] La victime, qui serait âgée de 27 ans, souffre de trois plaies à l’abdomen, au thorax et au visage. Hier les policiers de la sûreté départementale n’ont pas pu l’entendre.

Sur place, les témoins n’ont pas vu grand-chose. Il semble quand même que la victime soit sortie d’un bar, suivi par un autre individu. L’altercation a eu lieu quelques dizaines de mètres plus loin. Pour une cigarette refusée ? Les policiers restaient très prudents hier soir.

L’audition de la victime, prévue ce matin, devrait orienter les investigations à venir. L’enquête a été confiée à la brigade territoriale du Mirail.

La Dépêche
(Merci à Solexine)

Un pickpocket grassois condamné pour la 25e fois

David Hill, le président du tribunal correctionnel de Nice le note sans ironie, à l’adresse du prévenu : « Vous êtes un habitué des tribunaux. » Abdelkrim Matallah, un Grassois de 57 ans, acquiesce. Jeudi matin, il a volé un portefeuille à un touriste à la gare de Nice. Avec ce vol aggravé, il risque une vingt-cinquième condamnation.

[...] « J’ai toujours travaillé mais je n’ai pas de papiers, répond le prévenu.J’ai un CAP de mécanique, j’ai fait fraiseur, tourneur, ajusteur, serveur, je n’ai jamais été déclaré. »

« Pourquoi vous n’avez pas de papiers ? En étant né dans un département français en Algérie en 1955, Vous êtes français… », fait observer le magistrat. Nul n’a la réponse.

Abdelkrim Matallah n’a pas non plus d’explication à sa propension à voler : « C’est une spirale, un vice, une maladie. Si jamais j’avais une baguette magique, j’arrêterais tout de suite. Je n’ai aucune excuse votre honneur. » « M. le président ! », rectifie Me Jean-François Fouqué, son avocat.

David Hill ne croit pas à l’impréparation de ce vol à la tire. Les policiers non plus. Ils avaient repéré Abdelkrim Matallah en train de faire les cent pas sur le quai en attendant une proie facile. En l’occurrence un touriste qui avait placé son portefeuille dans la poche arrière de son pantalon. [...]

Le prévenu est finalement condamné à huit mois d’emprisonnement avec mandat de dépôt. Abkelkrim Matallyah remercie le président. Il en a vu d’autres…

Nice Matin
(Merci à Osez voter FN)

Orléans : Arrêté à 31 reprises pour des braquages

Trois hommes ont été interpellés et deux ont été mis en examen lundi, accusés du vol d’une bijouterie à Cambrai (Nord) dans lequel la propriétaire, veuve depuis un précédent braquage, avait été blessée, a indiqué le procureur de Douai Eric Vaillant.

Lors du braquage le 20 juin, les malfrats s’en étaient violemment pris à la bijoutière, lui cassant le bras. La commerçante est la veuve d’Hervé Bouquignaud, tué à coups de couteau pour 40 euros en 2011 dans la même bijouterie. [...]

Le plus jeune des trois, 20 ans, soupçonné d’être le chauffeur, a été mis en examen pour vol en bande organisée avec arme. Il a déjà été arrêté par les services de police à 31 reprises depuis 2005, pour des faits commis en région parisienne, mais aussi à Marseille, Aubagne, en Bourgogne, à Orléans ou encore à Lens.

La République du Centre

Aubenas (07) : Deux ans ferme pour le voleur de voitures multirécidiviste

Mercredi, en fin de matinée, la police nationale a interpellé un jeune homme de 24 ans, originaire de Montreuil-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

Chaque été, il venait en sud-Ardèche pour y passer les vacances… et voler des voitures. Son dernier délit remonte à la nuit du 6 au 7 novembre 2012. [...] Multirécidiviste, il a été déféré au parquet hier, qui l’a sanctionné de deux ans de prison ferme, en plus de la révocation de deux sursis en cours. [...]

Le Dauphiné Libéré

Salim Kafi, 29 ans, un casier judiciaire long comme un jour sans pain

Salim Kafi avait violenté trois policiers en tentant de s’enfuir le 12 juin du commissariat d’Istres. Le tribunal d’Aix l’a condamné à 18 mois ferme

C’était son 21e combat judiciaire à Salim Kafi. À 29 ans, son casier judiciaire – long comme un jour sans pain que le président a mis 3 minutes à lire – indique 20 défaites par KO. [...].

[...]. Pas bien grand, mais plutôt trapu et équipé d’un regard un brin inquiétant, Salim Kafi a d’abord menacé de mort l’agent qui le conduisait dans une geôle. Puis soudainement, comme si le gong de début de « fight » venait de retentir, il a reculé violemment, a poussé l’agent, puis s’est dirigé en courant vers une issue – « [...]

[...] « Ils m’ont frappé, ce sont eux qui m’ont cogné ; je mets ma main à couper que moi je n’ai pas frappé », assure le prévenu, le président ironique :

« Ne jurez pas, vous avez besoin de votre main ». »Oula, Monsieur le président, pas de charia (la loi islamique, Ndlr) dans cette audience », réagissait l’avocat de la défense, Me Olivier Pascal, [...]

La Provence
(Merci à Coupo Santo)

Carpentras : Abdelaziz Abouhou, déjà condamné une dizaine de fois, à nouveau condamné à un an ferme

Jeudi 4 juillet, Abdelaziz Abouhou, détenu âgé de 45 ans, était présenté devant le tribunal correctionnel de Carpentras pour détention et transport d’arme et de munitions sans autorisation.

[...] Détenu pour d’autres faits jusqu’en 2018, et fort d’un casier judiciaire comptant une dizaine de condamnations, un an de prison ferme a été requis contre le prévenu par le vice-procureur Stanislas Vallat. [...] le tribunal a statué en faveur d’une peine d’un an ferme.

Le Dauphiné Libéré

Annemasse (74) : Déjà 21 condamnations pour un Lyonnais de 19 ans

Interpellé mardi à Lyon pour outrage à agent, le jeune homme est soupçonné d’être l’auteur d’une dizaine de cambriolages perpétrés à l’encontre de cabinets professionnels annemassiens.

Un Français âgé de 19 ans et domicilié à Saint-Priest (Rhône) est soupçonné d’être l’auteur de près d’une dizaine de cambriolages perpétrés à l’encontre de cabinets professionnels de la cité frontalière. [...]

Déjà très défavorablement connu des services de police en Haute-Savoie sous trois alias, le jeune homme âgé de 19 ans fait déjà état de 21 condamnations prononcées à son encontre pour divers vols par effraction, vols avec violence, outrages à agent, rebellion ou autres délits routiers. [...]

Le Dauphiné Libéré

Avignon : Sofiane Bendahmane, 11 condamnations au casier, condamné à trois ans ferme pour vol de cartes bancaires

Il a eu beau dire et répéter qu’il n’avait rien à voir avec cette histoire, Sofiane Bendahmane, Marseillais de 34 ans, a été condamné à trois ans de prison ferme hier par le tribunal correctionnel d’Avignon.

[...] Déjà condamné pour les mêmes faits en 2005, balancé par un complice, le prévenu a crié son innocence. « Les autres, je les fréquente pas, je les ai vus une fois à Avignon à l’occasion d’un mariage mais j’ai rien à voir avec eux. »

Son avocat Me Amas a exhorté le tribunal à ne pas le juger sur son casier (11 condamnations) : « Je défends un homme qui en était au stade de la rédemption. » Mais qui avait été condamné récemment pour évasion, s’étant affranchi de son incarcération en “semi-liberté” pendant 40 jours à l’occasion d’un deuil…

Le Dauphiné Libéré