Cannes : Le député UMP Brochand inaugure la mosquée wahhabite entre drapeaux algérien et saoudien (maj)

Le député UMP Bernard Brochand inaugure la mosquée wahhabite de Cannes, entre drapeaux algérien et saoudien

Le terrain a été offert gracieusement par la mairie UMP de Bernard Brochand. Le terrain municipal est attribué pour 1 euro de loyer, bail de 99 ans.

« C’est un cheik Saoudien, le principal financier qui désignera l’imam » apprenait-on sur France3 Côte d’azur en juillet 2013. (…)

Lire la suite sur Observatoire de l’islamisation

——– ci dessous article du 11 avril ——-

Ce vendredi à midi, la grande Mosquée de la Bocca a été inaugurée en présence de la communauté musulmane, des représentants de la mairie et des autres cultes.

Un projet financé par un donateur saoudien qui aboutit au terme de dix ans de procédure dont la mairie de Cannes a été un vrai artisan.

Depuis l’ouverture le 7 février, les 7000 musulmans du bassin cannois disposent d’un lieu de culte géré par l’Association des Musulmans de Cannes la Bocca. Pour y officier, Saïd Nait Ouaziz, un jeune imam de 34 ans, qui prône un islam modéré, tolérant et axé sur le savoir.

Nice Matin

Porc dans la boîte aux lettres : la mosquée de Mantes-la-Ville porte plainte

La mosquée de Mantes-la-Ville (Yvelines) a déposé plainte contre X après avoir découvert du pâté de porc dans sa boîte aux lettres et reçu une lettre comparant les musulmans à des « cafards », révélateurs d’un « climat inquiétant » dans la ville FN, indique-t-elle dans un communiqué aujourd’hui.

Hebergeur d'imageL’association des musulmans de Mantes-sud, gestionnaire de la mosquée, a déposé plainte mercredi au commissariat de Mantes-la-Jolie après avoir découvert le jour-même « une douzaine de tranches de pâté de porc moisi » dans sa boîte aux lettres, selon son président Abdelaziz El Jaouhari.

« C’est indéniablement un acte raciste et provocateur. C’est la première fois en douze années d’existence de la mosquée qu’elle fait l’objet d’une telle attaque raciste », dénonce l’association cultuelle dans son communiqué.

Hier, elle a déposé une deuxième plainte pour « provocation à la haine ou à la discrimination religieuse » après avoir reçu une lettre anonyme accusant l’islam d’être « criminogène ». « Nous souhaitons bon corage (sic) au maire car il va avoir beaucoup de travail pour faire un bon nettoyage en particulier sur la race musulmane », peut-on lire dans ce courrier dactylographié. [...]

Le Figaro

L’imam de la mosquée d’Orange condamné pour proxénétisme

La Justice française reproche à Abdeslam Bahiad d’avoir, en profitant de la détresse de certaines, organisé un vaste réseau de prostitution de jeunes Marocaines de 14 à 25 ans.

Après plusieurs années d’instructions, s’est ouvert ce jeudi le procès d’Abdeslam Bahiad, ancien responsable de la mosquée d’Orange (Vaucluse) devant le tribunal correctionnel de Carpentras. Avec trois de ses fils et une femme, il est accusé d’avoir organisé un réseau de proxénétisme adossé à une filière d’immigration clandestine depuis le Maroc entre 2007 et 2009.(…)

En vingt ans à Orange, Abdeslam Bahiad était devenu un véritable notable, propriétaire d’un bar (“Le France”) et de nombreux appartements dans toute la ville. Il était, depuis 1985, président de l’association « Lumière de Dieu », chargée de la gestion de la principale mosquée d’Orange lorsqu’il a été mis en examen et incarcéré en juin 2009 pour proxénétisme aggravé, non justification de ressources, blanchiment d’argent et aide au séjour irrégulier.

Ils forçaient de jeunes Marocaines à se prostituer

Les délits de proxénétisme aggravé, non justification de ressources et blanchiment d’argent ont également été retenus contre ses trois fils, Niki, Omar et Abdelghafour, âgés aujourd’hui de 30 à 37 ans.

Une femme, Drissia El Bouchti, âgée de 47 ans, suspectée d’être une « rabatteuse », est poursuivie pour proxénétisme, non justification de ressources et aide au séjour irrégulier.

Les prévenus sont soupçonnés d’avoir fait entrer illégalement en France sept jeunes Marocaines en contrepartie d’un versement de plusieurs milliers d’euros. Les immigrées clandestines, qui comptaient obtenir leur régularisation, étaient ensuite contraintes à la prostitution pour rembourser leurs dettes.

Les clients étaient abordés dans le bar tenu par la famille Bahiad à Orange et les relations sexuelles tarifées se déroulaient dans les nombreux appartements que le père possédait dans la ville.

Un réseau actif depuis longtemps

Une enquête avait été ouverte en 2007, après le témoignage d’une jeune Marocaine expliquant que le clan organisait le voyage en France de nombreuses filles depuis le Maroc pour les prostituer à Orange.[...]

H24 Info

 

Nottingham (G.B.) : Inauguration de la première mosquée de la ville (avec son minaret)

Les musulmans de Nottingham vont inaugurer leur première mosquée avec son minaret.

C’est un air de fête qui règne à Nottingham, de l’autre côté de la Manche, alors que l’effervescence est à son comble au sein de la communauté musulmane et que les préparatifs battent leur plein pour inaugurer dignement, et dans la liesse générale, la première mosquée de la ville, flanquée de son magnifique minaret en fibre de verre de 14 mètres de haut, après des années de tractations qui ont finalement porté leurs fruits.

A J-8 de la coupe d’un ruban à marquer d’une pierre blanche, en présence des plus hautes personnalités de la localité qui ont approuvé l’édification de cette enceinte sacrée de l’islam au cœur de la vieille ville, tout un symbole, sans craindre que son minaret soit celui de la discorde, le président de la mosquée Jamia Masjid Sultania, Aurangzeb Khan, 79 ans, est aux anges, transporté de joie à l’idée d’assister à la matérialisation d’un rêve qui, longtemps, lui a fait l’effet de construire des châteaux en Espagne…

Révolues les trente dernières années au cours desquelles les musulmans de Nottingham étaient contraints de prier chez eux ! Dès le 13 avril, les fidèles pourront désormais franchir le seuil de leur mosquée si fébrilement attendue, pour s’y recueillir avec une ferveur immense, dans une atmosphère chargée d’émotion.

oumma

Villers-Cotterêts, rappel 2012 : « Si vous leur dites d’arrêter, ils vous traitent de racistes »

[Attention : article de 2012]

De l’avis de tous, l’ambiance a changé à Villers-Cotterêts. «Les logements sociaux ont amené une nouvelle population», dit l’une. «Il y a des fachos partout», dit un autre.

Pour Marie, secrétaire médicale, le «changement» remonte à moins de dix ans.

On a d’abord construit des HLM sur la route de Vivières.

Puis la maison du maître d’école a été vendue par la mairie pour en faire une mosquée.

Puis les murs se sont couverts de tags, des poubelles ont flambé et des jeunes ont commencé à traîner dans les rues.

Le «changement», c’est aussi le restaurant savoyard devenue un kebab, et la charcuterie transformée en boucherie halal…

«Ça devient la banlieue parisienne, ici», constate Marie.

Villers-Cotterêts s’est réveillée [en 2012] avec 26,35% des suffrages donnés à Marine Le Pen [aux présidentielles]. «Ça ne m’étonne pas, dit Marie. Ces gens vivent comme chez eux, ils sont je ne sais pas combien dans un F2 et font du bruit jusqu’à 3 heures du matin.

Avant, c’étaient des Kosovars, maintenant des familles noires, mais c’est pareil.

Si vous leur dites d’arrêter, ils vous traitent de racistes.» 

Libération

————-

[NDLR : En mars 2014, Villers-Cotterets a élu un maire Front National.]

 

Nîmes : le vote confessionnel est-il en marche ?

Le 27 mars 2014, lors d’un débat sur France Bleu Gard, le candidat FN à la mairie de Nîmes Yoann Gillet a interpellé le Maire sortant UMP sur ses cadeaux au culte musulman.

Municipales à Metz : la candidate UMP-UDI-Modem se rend dans une mosquée pour obtenir le vote des musulmans (vidéo)

TV Libertés a joint au téléphone la candidate Marie-Jo Zimmermann :

La Député Marie-Jo Zimmermann UMP mendie les voix des musulmans à Metz, lors des élections municipales 2014.

Site internet de la candidate UMP à Metz

Italie : Découvrez les nouveaux visages milanais (vidéo)

Campagne de sensibilisation pour la construction de la future Grande mosquée de Milan (d’un budget de 10 millions d’euros) lancée par une fédération  regroupant les associations islamiques de Milan : « Coordinamento delle Associazioni Islamiche di Milano » (CAIM) 

Voici donc la vidéo séduisante réalisée par le CAIM, avec les nouveaux visages de l’Italie d’aujourd’hui et de demain :

L’UMP distribue-t-elle des tracts homophobes en arabe à la sortie de la mosquée de Corbeil-Essonnes ?

 

Béthune : la mosquée qui dérange

La mosquée de Béthune – dont le coût est estimée à 1 million d’euros – sera située au 1, rue Jean-Baptiste-Lebas, dans le quartier de la gare. Si les murs de l’édifice atteignent d’ores et déjà plus de six mètres de hauteur, la première pierre avait été posée en juin 2011. Stéphane Saint-André, maire, avait assisté à la cérémonie.

Yassine Brahim, le président de l’Association musulmane de l’agglomération béthunoise (AMAB), porte ce projet. L’architecte, Oussama Bezzazi, de l’atelier APA à Roubaix, a cherché à « allier tradition et modernité, en utilisant du béton matricé et de la brique traditionnelle. » L’architecte soulignait également l’importance qu’il a accordée au vitrage « pour montrer l’ouverture même par son architecture ».

À l’époque, le chantier devrait durer dix-huit mois. Autrement dit, elle devrait déjà être terminée depuis un an. Sauf que l’argent a visiblement manqué. La construction se fait « pas à pas », expliquait Yassine Brahim. « D’abord les fondations, la façade, quelques structures. » Sans doute en appelle-t-il toujours aux dons privés. Et pour cause, depuis la séparation de l’Église et de l’État en 1905, la loi interdit en effet le financement de lieu de culte.

Interrogés, les différents candidats aux municipales ont donné leur avis.

La Voix du Nord