Détenus exhibant des armes sur YouTube: Une rivalité entre deux collectifs rap à l’origine des menaces

PRISON – Marlo, fondateur de «Gangster D-Ter», a raconté sa version des faits à «20 Minutes» depuis sa celulle…

http://img43.imageshack.us/img43/8170/articlelannemezan.jpg

Dans ce dossier, «tout est grave». La procureure de la République de Tarbes est bien décidée à faire la lumière sur l’affaire des vidéos de détenus menaçants et armés de couteaux postées sur YouTube. Mais alors que les premières informations parues dans les médias font état d’une rivalité entre détenus pour expliquer les messages menaçants, il semble que c’est un clash entre 2 collectifs de rap qui soit à l’origine d’une sorte de version textile du clash Booba/La Fouine.

«Morsay fait partie de ces mecs qui font les malins sur Internet»

Dans le coin gauche, Morsay, figure de proue du collectif «Truand 2 la galère» et sa ligne de vêtements notamment vendue à Clignancourt, et spécialiste du clash sur YouTube en perpétuelle quête de buzz. Dans le coin droit, un autre collectif similaire, «Gangster D-Ter», son fondateur Marlo et un de ses amis, Rifin, tous deux incarcérés.

«Morsay fait partie de ces mecs qui font les malins sur Internet, et Rifin est un jeune un peu abruti par YouTube», a expliqué Marlo à 20 Minutes. Aussi quand, dans une de ses vidéos, Morsay annonce qu’il défie quiconque osera l’affronter sur un ring de boxe, Rifin répond dans une vidéo tournée dans sa cellule en se réclamant du collectif «Gangster D-Ter» et provoque un clash.

«Ils ont pris du mitard et vont surement passer au tribunal»

Friand de l’exercice, Morsay répond à son tour dans une nouvelle vidéo et joue la provoc’ en passant au passage le bonjour à ses amis incarcérés qui, promet-il, vont lui «montrer ce que c’est une vraie centrale». «A partir de là, j’ai reçu des messages de mes amis en prison, comme ceux de Lannemezan, qui me demandaient de les laisser lui répondre», raconte Marlo.

«Au départ j’ai dit non, puis j’ai fini par laisser faire, poursuit Marlo. Et le résultat m’a laissé sur le cul.» Il n’est pas le seul à avoir été frappé par l’image des détenus exhibant de longues lames de couteaux dans leurs cellules en menaçant disctinctement Morsay, puisque la gendarmerie a été chargée d’une enquête et que les protagonistes des vidéos ont été sanctionnés. «Ils ont pris du mitard et vont surement passer au tribunal, reconnaît Marlo, mais dans ce milieu on se serre les coudes.» (…)

20 minutes

Bordeaux : Un clip de rap polémique met en scène la vie des manouches (vidéo)

Une fois de plus, le rappeur Morsay (Mohamed Mehadji) risque d’avoir franchi les bornes de la légalité. Le clip tourné près de Bordeaux, au Taillan-Médoc, concentre le cocktail détonnant de nombreux délits : Utilisation d’armes à feu, infractions au code de la route, insultes envers les forces de police (« baise tous les condés ») et menaces répétées (« on te braque à la kalache »).

Pour Cyril Martinez (Alias), déjà poursuivi en juin 2011 pour « incitation à la violence », le but était de parler des gens du voyage et de leur situation : « C’est la première fois qu’on fait un clip avec des manouches. Nous voulons montrer que les voyageurs, en France, ne sont pas oubliés ».

Réunissant trois rappeurs très controversés (Morsay, Alias et Angelo), nul doute que cette vidéo risque de faire parler d’elle.

Fondateur du collectif « Truand 2 La Galère », Mohamed Mehadji affirme ici qu’il « n’oublie pas l’Algérie, pays d’où je viens ». Sur internet, certains commentaires suggèrent qu’un retour dans cette contrée « serait profitable à tous ».

infos-bordeaux.fr

Le maire PS de Vitry s’affiche aux côtés du rappeur Morsay (vidéo)

Dans le magazine municipal, Vitry Mag, la libre expression de l’opposition sur l’affaire Morsay a fait réagir la majorité, qui publie en même temps un droit de réponse.

[...] Dans un texte intitulé « Quand JP dé « rap »… « les élus de la liste menée par Michel Biard Vitry Intensément critiquent Jean-Pierre Bouquet sur l’épisode « Morsay ».
Pour rappel, dans une vidéo publiée sur internet, le maire apparaît aux côtés de ce rappeur contesté connu pour ses propos insultant envers la police et les femmes notamment. Dans ce film, Morsay traitait les candidats à l’élection présidentielle d’enc…, affirmait que l’épouse du président se droguait sans que cela ne fasse réagir l’élu socialiste.

[...] A l’heure du numérique, de youtube, de facebook, on peut tout de même s’étonner que Jean-Pierre Bouquet, maire, président de la communauté de communes, conseiller général et ancien député, pourtant doté d’un conseiller, d’un cabinet, et d’un chef de cabinet, n’ait pas jugé utile de se renseigner avant d’accepter de tourner cette vidéo. Il aurait économisé une polémique.

L’Union

Mouloud Achour vs Morsay (vidéo)

Canalstreet

Ce qui m’a fait le plus rire, c’est que tes ennemis, c’étaient des mecs du forum 15 ans 18 ans sur jeuxvideos.com - Mouloud Achour

à 6 ’00

Est-ce que t’as conscience que tes vidéos sont souvent sur des sites comme Français Desouche ? Mouloud Achour

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Colmar : le groupe de rap de Morsay déprogrammé par le maire (vidéo) (MàJ)

Addendum : Le groupe de rap T2LG déprogrammé

Le groupe de rap Truand 2 la Galère (T2LG) qui devait se produire en concert au Grillen à Colmar, le 24 mars prochain, ne viendra pas. Le maire Gilbert Meyer a décidé de le déprogrammer. [...]

DNA
_______________________________________

Quand la vidéo de rap dérape, la mairie de Colmar réagit

Le 24 mars, le groupe de rap Truand 2 La Galère doit se produire au Grillen. Mais une vidéo annonçant le concert et diffusée sur Internet fait grincer des dents à la mairie de Colmar. (…)

L’idée, en soit, était bonne : tourner une vidéo et la diffuser sur internet afin de faire le buzz autour du concert de rap qui, le 24 mars, au Grillen à Colmar, réunira le groupe colmarien Armury et le groupe Truand 2 la galère (T2LG). Le buzz est sur le point d’éclater, mais peut-être pas dans le sens espéré. (…)

Cette vidéo, qui dure une dizaine de minutes et a été tournée dans la boutique de vêtements d’un des membres de T2LG située dans le quartier de Clignancourt à Paris, commence de la manière des plus normales, avant de déraper au bout d’une minute. Morsay, du groupe T2LG, tient des propos injurieux à l’encontre de la police, de la présidente du Front national et du maire de Colmar. (…)

Lalsace.fr

(merci à Bonhomme)