Montbéliard (25) : six mois de prison ferme pour le passeur de clandestins syriens

L’homme, un Italien avait été interpellé dimanche au péage de l’A36 près de Montbéliard. Il était jugé à Besançon en comparution immédiate. Cet Italien de 55 ans avait avec lui quatre Syriens en situation irrégulière. Il les convoyait vers la Hollande.

Les douaniers l’ont intercepté à bord d’un véhicule Mercedes expliquant avoir pris ces voyageurs en auto-stop par pitié. Le passeur aurait effectué une dizaine de voyages de ce genre depuis le début de l’année.

L’homme avait déjà été condamné pour des faits similaires en Allemagne. Ce passeur quasi professionnel a été condamné à 6 mois de prison ferme et 5 ans d’interdiction du territoire français

France 3

«Saloperie de Turc…», le dérapage du maire sortant PS de Montbéliard

Amer après sa défaite aux municipales, Jacques Hélias a tenu des propos à l’encontre de son adversaire dissident qui mettent mal à l’aise sa famille politique.

Jacques Hélias, maire sortant PS de Montbéliard a la défaite amère, d’après l’Est républicain. Au soir de sa déroute au second tour des municipales, il a tenu un discours dans sa permanence, devant une cinquantaine de personnes, se faisant remarquer par un dérapage.

Il s’en est pris directement à un dissident PS, Ilker Ciftci, qui a fait le choix de se maintenir au second tour et a obtenu 10,09% des voix. A son encontre, il a parlé de «cette saloperie de Turc», comme le rapporte également le blog politique de la rédaction de France 3 Franche-Comté. «Jacques Hélias a répété sa formule et dit qu’il assumait ses propos», raconte une témoin de la scène au quotidien local, choquée par ces mots. [...]

Le Figaro

(merci à Nebel)

Il shoote dans la tête de sa femme enceinte. « Oui, mais doucement… »

(extrait) Devant les policiers, Saïd a shooté dans la tête de sa femme enceinte. « Oui, mais doucement… », nuance le mari violent.

Lorsque Naïma, enceinte de vingt semaines, se présente aux urgences de l’hôpital de Montbéliard, elle présente des tuméfactions et des traces de sang séché sur le visage. Elle aurait aussi reçu un ou plusieurs coups dans le ventre. A la barre du tribunal,  elle minore les faits.

Il y a un précédent connu. Le 8 novembre, la police était intervenue et avait alors assisté à une scène sidérante, quand le mari avait donné un coup de pied dans la tête de son épouse. « Oui mais doucement… », s’empresse de nuancer le prévenu.

Saïd, Algérien de 29 ans, déclare : « Mon problème, c’est que je ne supporte pas l’alcool. Quand je bois, je ne me contrôle plus. ».

Est Républicain (merci Charly)

Coup de couteau à Montbéliard (25). Adil.L écroué

Sacré embrouillamini que cette histoire, ponctuée d’atermoiements et volte-face. Dans la nuit du 2 au 3 juin, Vassia Grigorian, 19 ans, est poignardé dans le quartier de la Petite-Hollande, à Montbéliard.

Dix minutes plus tard, Adil L., 30 ans, l’auteur présumé des coups, est interpellé et placé en garde à vue. Bien qu’il reconnaisse les faits, le parquet décide de… le remettre en liberté (le 3 dans l’après-midi), le temps que l’enquête se poursuive

[...] Les comportements comme les propos de l’intéressé, grand gaillard de près d’1,90 m vêtu d’un maillot de l’équipe de France de football, partent dans tous les sens.

Il parle « d’autodéfense », se dit « vulnérable et influençable », avant de se perdre en évoquant le carnaval où, dit-il, il aime bien se déguiser. Les services psychiatriques le connaissent bien, lui qui raconte vivre aux États-Unis, être acteur, etc. [...]

L’Est républicain
(Merci à Charly)

Yacine Nemeur écope de 20 ans de suspension pour avoir étranglé un arbitre

La commission de discipline du district Belfort-Montbéliard vient de frapper très fort, en infligeant une suspension de 20 ans au joueur de Fesches-le-Châtel qui avait étranglé un arbitre il y a quelques semaines.

Yacine Nemeur, le principal agresseur de M. Pitel, vient d’en avoir la douloureuse confirmation. Car si, lors de ses auditions, il a nié fermement l’étranglement (il a parlé de « prise au col de l’arbitre avec une main et l’autre main posée sur lui pour le secouer » …), soutenu en cela par ses dirigeants MM. Prati et Benchaouacha, le joueur feschois a subi les foudres de la commission.

Sa sanction : 20 ans de suspension de toutes fonctions officielles, élargis à tous les autres sports, avec qui plus est un signalement à l’UEFA et l’Association Suisse de Football.

Son coéquipier Ahmed Ikiz, quant à lui, n’écope « que » de deux ans, le coup qu’il aurait porté à l’arbitre alors que celui-ci était au sol n’ayant pu être catégoriquement prouvé (le joueur reconnaît par contre une bousculade). [...]

Le Pays
(Merci à Walter White)

Montbéliard : plumé par des Africains sur les réseaux sociaux

A Montbéliard (Doubs), un jeune homme de 21 ans croyait avoir trouvé sa douce sur Internet. Après qu’elle l’ait contacté via Facebook le 13 avril, les deux tourtereaux échangent longuement sur leurs passions, leurs envies et leurs projets communs. Séduit, il ne se méfie pas lorsque, quelques temps après, sa correspondante lui propose un strip-tease réciproque

Ce n’est qu’une fois nu comme un ver que le Doubiste réalise qu’il est filmé. [...]

Selon L’Est Républicain, sa belle montre alors son vrai visage. Elle lui envoie des mails assassins et le fait chanter. La vidéo sera diffusée auprès de ses parents, de son entourage et de sites spécialisés s’il ne verse pas plusieurs sommes entre 350 et 500 euros, via un site de paiement sécurisé.

Dans un premier temps, le jeune homme désemparé s’exécute. Puis, après avoir déjà effectué trois versements pour un total de 1 250 euros, il décide de dénoncer le racket à la gendarmerie. Il porte plainte et une enquête est ouverte pour extorsion de fonds.

Dès les premières recherches, les officiers découvrent qu’il s’agit d’un réseau très organisé qui exerce depuis la Côte d’Ivoire avec un système bien rodé. L’identification a peu de chances d’aboutir. [...]

Le Parisien / L’Est Républicain

Hamidou Fall : « Les victimes, j’en ai rien à foutre ! »

Coup de théâtre ! Après deux ans de dénégations, Hamidou Fall fait volte-face. L’heure est aux aveux. Il reconnaît avoir participé à trois braquages. Pour reprendre le terme de Me  Plançon, l’avocat de Lidl, le Parisien de naissance âgé de 28 ans, est « brut de décoffrage ».

Ainsi, à une question du président Troilo sur son ressenti par rapport aux victimes, il explose comme une grenade à fragmentation : « Les victimes, j’en ai rien à foutre ! »

Dévastateur. Notamment pour Marie et Lætitia, ces deux employées du magasin Lidl de L’Isle-sur-le-Doubs, présentes dans la salle d’audience. Ce 7 mars 2011, alors qu’elles s’apprêtent à quitter le magasin, elles sont assaillies par deux hommes masqués et armés d’un hachoir pour l’un, d’un couteau pour l’autre. Jamais elles n’oublieront la sensation glaciale et glaçante de la lame sur leur peau…

Hier, la première, n’a pas eu la force de s’exprimer laissant à Me  Bonnot, son avocate, le soin de détailler le calvaire qui est le sien depuis : cauchemars récurrents, phobie et cette petite flamme intérieure qui s’est éteinte. « Ce 7 mars, les braqueurs n’ont pas seulement volé Lidl. Ils ont aussi volé une part d’insouciance et de légèreté chez Marie, laissant place à une insondable angoisse ». Tremblante, Lætitia raconte le traumatisme et les effets collatéraux sur sa famille : « Je ne dors plus, je ne vis plus. Un mal que je fais subir à mon mari et à mes trois enfants ». Les larmes coulent en silence.

(…) L’Est Républicain

(Merci à Charly)

Montbeliard : Abdelrhani et Mourad comparaissent pour braquage, extorsion avec arme, tentative d’extorsion et vol à main armée

( Extraits) Abdelrhani Goudjili, un Montbéliardais de 20 ans, (…) et son complice, Mourad Loucif, un Charmontais de 19 ans comparaissent pour braquage, extorsion avec arme, tentative d’extorsion et vol à main armée. (…)

Pour la représentante du parquet, « chacun rivalise de mauvaise foi et de mensonge… C’est le bal des menteurs », relève-t-elle.

4 ans de prison dont 1 avec sursis, mise à l’épreuve pendant 3 ans avec obligation de travail et de formation.

Source - merci Colargol
———————–
Relire:
• Montbéliard (25). un homme blessé par balles dans un quartier sensible (ZSP)
• Horde contre un bus à Montbéliard : deux auteurs interpellés
• Montbéliard : deux ans ferme pour avoir tabassé un commandant de police
• Jamel Debbouze : « Ils sont moches les gens de Montbéliard ». 
• Montbéliard : Ilias condamné à 10 mois ferme pour refus d’obtempérer et outrage
• Montbéliard-Guerre des gangs : neuf interpellés en garde à vue
• Montbéliard (25). Incendie criminel à la maternité, 10 mamans et leurs bébés évacués
• Montbéliard (25). Règlement de comptes à la Kalachnikov
• Montbéliard (25) : Mort de Mohamed Boukrourou : 4 policiers mis en examens
• Montbéliard (25) : Aïssa et Leïla volaient les personnes âgées
• Montbéliard : Une nouvelle rixe oppose une soixante de jeunes
Montbéliard (25) : La mosquée incendiée  (Vidéos France 3)
etc.

Montbéliard (25). un homme blessé par balles dans un quartier sensible (ZSP)

Un homme de 29 ans a été blessé par balles aux jambes, dimanche, dans la zone de sécurité prioritaire (ZSP) de Montbéliard, pour des raisons encore indéterminées. L’homme se promenait dans la rue, vers 21h30, lorsqu’un individu lui a tiré dans les jambes depuis un véhicule en marche [...]

La victime, connue de la justice pour des faits de vol et de trafic de stupéfiants, a été hospitalisée.

Le Figaro

Horde contre un bus à Montbéliard : deux auteurs interpellés

Samedi après-midi, des tensions entre plusieurs bandes rivales de la cité des Princes et de Valentigney éclatent au centre-ville de Montbéliard. Grâce à l’intervention des forces de l’ordre, notamment des CRS déployés sur le secteur, la tension finit par retomber. Mais quelques minutes plus tard, lorsque les policiers sont repartis, des habitants du quartier de la Petite-Hollande décident d’en découdre avec des jeunes gens des Buis (Valentigney). Une vingtaine de Montbéliardais se rendent à hauteur du lycée Viette, près de l’arrêt de bus Donzelot. Leur but ? Intercepter le car qui effectue la ligne La Citadelle-Hérimoncourt où des Boroillots auraient pris place.

La plupart armés de barres de fer, ils se cachent dans le passage piéton souterrain emprunté par les lycéens pour traverser la route d’Audincourt. Quand la bande voit le bus s’arrêter, elle se précipite. À coups de barres de fer, les vandales frappent contre la paroi. Trois vitres explosent. Une porte latérale est brisée. Certains balancent des coups de pied contre le bus. L’un des jeunes asperge l’intérieur de gaz lacrymogène. Le chauffeur, âgé de 31 ans, a le réflexe de fermer toutes les portes. Il redémarre et s’arrête quelques mètres plus loin, au niveau de l’arrêt côte d’Arbouans. Il profite de l’arrivée d’un autre car pour transférer, par sécurité, tous les passagers dans celui-ci. Puis la police est alertée. Grâce au témoignage du chauffeur et à l’exploitation de la vidéosurveillance, trois agresseurs ont pu être identifiés. Ils ont été interpellés mercredi. L’un se trouvait chez lui, les deux autres se sont présentés au commissariat au cours de la journée. Le premier a été seulement entendu. Deux Montbéliardais, âgés de 15 et 16 ans, ont été placés en garde à vue. Ils ont reconnu intégralement les faits et ont été même très précis dans leurs déclarations.

(…) Est Républicain