Lyon : un militaire arrêté pour un projet d’attaque contre une mosquée. Màj : Manif devant la mosquée

Addendum 12 août : Le recteur de la mosquée de Lyon , Kamel Kabtane qui avait dénoncé dans la matinée le climat d’islamophobie régnant en France, a déclaré vouloir ainsi adresser un signal d’alarme à l’intention des pouvoirs publics et de l’opinion publique. Il réclame la création d’une commission d’enquête parlementaire chargée de juguler le phénomène. En ajoutant : « En 1933, c’est ainsi que cela a commencé. »

(…) France 3 Rhône Alpes

—————————————

Un militaire de 23 ans, « proche des idées de l’extrême droite radicale », a été arrêté près de Lyon pour un projet d’attaque contre une mosquée, a indiqué dimanche le ministère de l’Intérieur. Le ministère précise que le jeune homme, qui a été interpellé sur la base aérienne de Lyon Mont Verdun, « avait projeté de tirer à l’arme à feu contre une mosquée de la région lyonnaise ».

Le Figaro

La radicalisation religieuse de certains militaires français inquiète la Direction de la Sécurité de la Défense

C’est une réalité que n’a pas masquée le colonel Pascal Rolez lors d’une table ronde organisée lors des 5e rencontres parlementaires de la sécurité nationale. Après avoir évoqué la surveillance des réseaux jihadistes sur Internet, le débat s’est porté sur le phénomène de radicalisation de certains individus.

“Nous constatons une augmentation de la radicalisation parmi les militaires français ». Pour identifier ces militaires en voie de radicalisation, la DPSD prend en compte les changements vestimentaires, les arrêts maladie à répétition, les voyages ou encore les vols de matériels.

Cette tendance ne manque pas d’inquiéter la DPSD.

“Nous intervenons régulièrement en assistance de la DCRI (Direction centrale du renseignement intérieur, ndlr) lors d’opérations contre des cellules terroristes car trop souvent, hélas, dans ces cellules, ou autour d’elles, l’on trouve des militaires français”, a indiqué le colonel Rolez.

opex360.com - Voir aussi theatrum-belli.org - Merci Osez voter FN

Grenade dans l’épicérie cacher de Sarcelles: deux militaires arrêtés

- Dans le cadre de l’enquête sur l’attaque de Sarcelles en 2012, deux militaires ont été arrêtés lors d’un coup de filet antiterroriste.

L’enquête sur l’attentat à la grenade d’une épicerie casher à Sarcelles le 19 septembre apporte son lot de révélations. Selon les informations d’Europe 1, deux militaires ont été arrêtés lundi lors d’un coup de filet anti-terroriste, où cinq personnes ont été arrêtées au total. Les deux militaires de la base navale de Toulon sont accusés de vol de matériel militaire, au moins un gilet pare-balle et un casque lourd. Des révélations qui interviennent alors que le ministre de la Défense, Jean Yves Le Drian, est attendu jeudi à Toulon et à Hyères, pour parler du tout nouveau Livre blanc de la Défense.

Élément troublant : le frère d’un des suspects est un djihadiste qui combat en Syrie aux côtés des islamistes anti-Bachar El-Assad. Sa garde à vue a été prolongée jusqu’à jeudi, les enquêteurs cherchent notamment à savoir les motifs des vols. L’autre suspect a, quant à lui, été relâché et devrait être renvoyé de l’armée.

(…) Europe 1

Militaire agressé à la Défense : Alexandre, « un Français français, un Gaulois converti » Màj : Alexandre se faisait appeler Abdellilah

Addendum 31 mai : Comme nombre de convertis qui souhaitent se couper de leur passé, Alexandre D., le jeune Français de 22 ans qui a agressé samedi 25 mai un militaire à La Défense, souhaitait qu’on l’appelle désormais Abdelillah. Son prénom musulman.

(…) Le Monde

———————————–

Addendum 29/05/2013

 


« Ce jeune métis antillais s’était converti à l’islam à sa majorité. » Europe 1 – « Originaire des Antilles, il a vécu un temps à Trappes, mais demeure au Perray-en-Yvelines » lesnouvelles.fr

Myriam, une voisine, se souvient d’un garçon très avenant. « C’est le seul jeune du coin qui est poli, qui dit bonjour. Je suis surprise d’apprendre que ça puisse être lui », déplore-t-elle.
RTL

« Un Français français, d’origine française… un Gaulois converti »
Dominique Rizet, BFMTV


Militaire agressé: Dominique Rizet apporte son… par BFMTV

Hebergeur d'image

Lire la suite

Arrestations rapides après des messages anti-islam sur Facebook suite au meurtre du militaire


La semaine dernière, deux internautes britanniques ont été arrêtés par la police quelques heures seulement après que celle-ci fut alertée de messages anti-islam publiés sur Facebook.

Après l’assassinat en pleine rue du soldat Lee Rigby, qui a été décapité par deux fondamentalistes musulmans sous les yeux ahuris des passants, la Grande-Bretagne redoute qu’un climat anti-islam ne s’installe au pays. La police britannique met donc tout en oeuvre pour agir au plus vite contre ceux qui seraient tentés de propager des messages de haine contre les Musulmans, dont l’énorme majorité n’a rien à voir avec les quelques extrémistes sanguinaires qui font la une des journaux.

Le Daily Mail rapporte ainsi que deux utilisateurs de Facebook ont été arrêtés en un temps record, quelques heures seulement après la publication de messages haineux sur le réseau social. Alors que la police a été alertée des messages dans la soirée de mercredi, les deux hommes de 22 et 23 ans qui habitaient tous les deux à Bristol (et qui sans doute se connaissaient) ont été arrêtés dans la nuit-même, à 3h20 du matin.


Selon le commissaire de police, les deux jeunes hommes ont été arrêtés en vertu de la Loi sur l’Ordre Public, pour « suspicion d’incitation à la haine raciale ou à la haine religieuse ». « Ces commentaires étaient adressés directement contre une partie de notre communauté. De tels commentaires sont totalement inacceptables et causent uniquement plus de tort à notre communauté à Bristol », a-t-il ajouté, englobant toutes les confessions religieuses dans la même « communauté » locale.

Le plus jeune des deux internautes a été mis en examen et libéré sous caution, tandis que l’autre semble avoir bénéficié d’un simple rappel à la loi.

Selon le New York Times, les communautés musulmanes britanniques se sont plaint des messages de haine dont elles seraient victimes sur Twitter et Facebook.

Numérama

Un militaire de 19 ans poignardé à mort dans une cité HLM de Draguignan (màj vidéo)

(Màj vidéo France 3 – 09.05.2013)
Un militaire du 54e régiment d’artillerie de Hyères a été poignardé mortellement au cour d’une rixe dans la nuit de mardi à mercredi dans une cité HLM de Draguignan.

France 3

————————————

Un militaire de 19 ans appartenant au 54e régiment d’artillerie d’Hyères est décédé dans une rixe ce mardi peu avant minuit à Draguignan.

Amaury Bertin était venu rencontrer son père qui habite à Draguignan, sa mère habitant en région parisienne. En passant à Draguignan, il avait décidé de rendre visite à un ami au quartier des Négadis.

Une échauffourée a éclaté entre le jeune homme et plusieurs autres garçons de son âge pour vraisemblablement une histoire de scooter volé

(…)Nice Matin

(Merci à Antibarbare)

France, armée et immigration (rediff) [+appel lecteurs]

[Cet article, lors de sa première publication, a connu une très large diffusion sur le web. FDS souhaite le mettre à jour. Les lecteurs connaisseurs des questions militaires et de défense sont invités à nous communiquer des information récentes  (et sourcées) du même ordre]

————————

• Et s’il y avait un conflit entre la France et l’Algérie ? Aïcha, attirée par l’armée, ne s’imagine pas faire la guerre contre les siens : Dans ma tête, je suis algérienne, je ne me sens pas française. Pour moi, l’armée c’est pas le fait de se lever pour une nation, c’est découvrir un métier.” (source)

• Un rapport du Ministère de la Défense de janvier 2007 évoque “l’attitude intransigeante et revendicative tournant à la provocation” des JFOM (jeunes Français d’origine maghrébine) et de “la surdélinquance au sein même de leur régiment.” (source)

• Un jeune officier parachutiste raconte que, dans son unité, les JFOM (jeunes Français d’origine maghrébine, dans le langage militaire) passent leurs journées au foyer à boire de la bière en regardant des films pornos et qu’à la moindre réflexion, ils adressent au chef de corps un rapport dénonçant le racisme de l’officier qui, convoqué par le colonel, est obligé de revenir sur la sanction. (tiré du Libre Journal de la France Courtoise n°411.)

• A Saint-Cyr, on envisage la mise en place d’un système inspiré de celui de Sciences-Po et de ses conventions avec des lycées de zones d’éducation prioritaires. «L’objectif c’est de pouvoir appeler un jour le général Ben Babrouf ou le colonel Mohamed » (source)

• Dans la Marine, les officiers n’oublieront pas de si tôt la mutinerie de 1999 à bord du porte-avions Foch. Une soixantaine d’engagés volontaires, tous de parents maghrébins, avaient pris en otage leur officier. Après s’être retranchés 2 jours dans la cafétéria du porte-avions, ils avaient dû être délogés par un commando de fusiliers-marins. Ces « beurs » réagissaient contre une punition collective infligée à la suite d’une rébellion survenue lors d’une mission au large de la Yougoslavie au cours de laquelle les Super-Etendards avaient effectué des frappes sur le Kossovo considéré par les recrues musulmanes comme un sanctuaire islamique. (source)

Les jeunes « Français » d’origine maghrébine commettent 3,5 fois plus de désertions, 6 fois plus de refus d’obéissance, 6 fois plus d’outrages à supérieurs et 8 fois plus d’insoumission.

• L’aumônier musulman en chef des armées françaises prépare l’organisation du prochain pèlerinage à La Mecque pour une quarantaine de soldats et une équipe d’aumôniers. Le projet lui tient particulièrement à coeur . (source)

• « les JFOM (jeunes Français d’origine maghrébine, dans le langage militaire) commettent 3,5 fois plus de désertions, 6 fois plus de refus d’obéissance, 6 fois plus d’outrages à supérieurs et 8 fois plus d’insoumission  (source)

Classement des 15 premières armées africaines (document)

Le classement est effectué à partir de cinq critères. Chaque armée reçoit une notation qui va de 1 à 5 ; ce qui permet de comptabiliser le nombre de points de chaque armée. La note est attribuée sur 25.
Il sied de préciser que ces notes sont attribuées en fonction du
niveau moyen des armées africaines. Elles seraient donc bien
inférieures s’il fallait avoir pour base de référence les
armées de la planète.

RANG

PAYS

TOTAL

CRITERES

EFFECTIF

L OGISTIQUE

BUDGET

ART DE LA

GUERRE

STABILITÉ ECONOMIQUE ET POLITIQUE

1ER

ALGERIE

5

5

5

4

3

22/25

2EME

AFRIQUE DU SUD

4

4

5

2

5

21/25

3EME

TUNISIE

4

4

4

3

4

19/25

4EME

EGYPTE

4

4

4

3

4

19/25

5 tME

ANGOLA

4

4

4

4

2

18/25

6EME

MAROC

4

4

3

3

4

18/25

7EME

NIGERIA

4

4

3

2

3

16/25

8EME

LYBIE

4

4

3

3

3

15/25

9EME

OUGANDA

3

3

3

3

2

14/25

1O EME

KENYA

3

3

3

3

2

14/25

11 EME

SOUDAN

4

3

2

3

2

14/25

12 ÈME

CAMEROUN

3

2

2

3

3

13/25

13 ÈME

RWANDA

3

1

2

4

3

13 /25

14 ÈME

ZIMBABWE

3

2

2

3

1

11 /25

15ÈME

GHANA

2

2

2

1

4

11 /25

Source : Hans De Marie HEUNGOUP
NGANGTCHO

Mémoire Online

Versailles: 20 ans requis pour le meurtre « sans raison » d’un militaire par un réfugié zaïrois

Vingt ans de réclusion criminelle ont été requis jeudi 13 décembre devant la cour d’assises des Yvelines à l’encontre d’un homme de 23 ans, jugé pour le meurtre d’un militaire de 52 ans dans le parc du château de Versailles en août 2010.

« Il a tué un homme sans raison », a déclaré l’avocate générale, Anne-Sophie Huet.
L’avocate générale a demandé aux jurés de tenir compte de « l’altération du discernement » de l’accusé au regard de ses « troubles de la personnalité » mais aussi de retenir l‘état de récidive en raison d’une précédente condamnation quand il était mineur pour un viol sur sa soeur de 4 ans.

L’avocate de la défense, Me Blandine de Blic, a estimé que le jeune homme souffrait de « délires de persécution » depuis plusieurs mois avant les faits.

Né à Kinshasa, l’accusé a « vu des gens brûler vifs » durant son enfance en Afrique, a-t-elle plaidé. Arrivé en France à 13 ans, il est rejeté par sa famille après avoir agressé sexuellement sa petite soeur.

« Aujourd’hui, il est totalement isolé, il n’a aucune visite, il n’a pas d’argent et il va perdre son titre de séjour de réfugié zaïrois », a ajouté son avocate.

Le 4 août 2010 vers 17H30, le corps d’un militaire de l’armée de l’air, en partie dénudé, avait été trouvé par un promeneur, près de la Pièce d’eau des Suisses, une zone très fréquentée du parc du château de Versailles, réputée également pour être un lieu de rencontres homosexuelles. [...]

Des analyses avaient ensuite révélé la présence du sang de la victime sur le couteau, ainsi qu’un ADN compatible avec celui du jeune homme sur le sexe du quinquagénaire.

Au premier jour de son procès, l’accusé a déclaré « ne pas se souvenir » avoir commis le meurtre. « Tout pousse à croire que c’est moi », avait-il admis.

« Pourquoi cette sauvagerie ? Il y a une volonté avérée de tuer quand on enfonce le couteau jusqu’à la garde et qu’on s’y prend par trois fois », a dit Me Liénard.

Le verdict est attendu dans la journée.

paris-normandie.fr

Toulon: la chapelle militaire vandalisée. « Une volonté de profanation » (màj)

Chapelle de Toulon : « Une volonté de profanation », estime l’aumônier national de la marine

Mgr Robert Poinard est vicaire général du diocèse aux armées, aumônier national de la marine.

« (…) une attaque très ciblée sur trois éléments précis : le baptistère, le tabernacle et l’ambon portant le livre des Saintes Ecritures.(…) il ne s’agit pas de quelques « chaises renversées (…) s’il s’agit d’un vandale, d’un ivrogne ou d’un déséquilibré, son action est étonnamment sélective pour s’en prendre spécifiquement à trois grands piliers de la foi chrétienne (le baptême, la Parole de Dieu et l’eucharistie).
SOurce
Merci Zatch

—————————-
Des sources concordantes annoncent dimanche que la chapelle située au cœur de la base navale de Toulon, dont les accès sont très contrôlés, a été l’objet d’un « acte malveillant » avec notamment la destruction de « symboles religieux ». « Il est trop tôt pour déterminer la nature de cet acte malveillant, car les symboles religieux ne sont pas les seuls à avoir été visés. Des chaises ont également été renversées », a indiqué une porte-parole de la préfecture.

(…) Europe 1

Merci à Dhimmi et Marino

L’engagement militaire de la France au Nord Mali est confirmé

La France a décidé de reprendre sa coopération militaire avec le Mali, interrompue depuis un coup d’Etat en mars, alors que se prépare l’envoi d’une force internationale pour reconquérir le nord du pays occupé par des islamistes armés, a annoncé à l’AFP un diplomate français.
La coopération militaire entre le Mali et la France, ex-puissance coloniale, avait été interrompue après le coup d’Etat militaire du 22 mars qui a renversé le régime du président Amadou Toumani Touré et précipité la chute du nord du Mali aux mains de groupes islamistes, dont Al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi). Les putschistes ont rendu le pouvoir à des autorités civiles de transition, mais restent influents dans la capitale malienne.

«L’urgence» d’une intervention armée étrangère

Jean Félix-Paganon, envoyé spécial de la France au Sahel, était à Bamako pour représenter la France à une réunion internationale de haut niveau qui s’est tenue vendredi et au cours de laquelle les partenaires du Mali sont venus lui exprimer leur «solidarité» et leur disponibilité à l’aider à reconquérir le Nord.

Une force militaire composée de quelques 3.000 soldats de pays membres de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) est en préparation, avec l’aval de l’ONU et le soutien logistique de pays comme la France et les Etats-Unis.

 

Lors de la réunion de Bamako, le président malien par intérim Dioncounda Traoré a souligné «l’urgence» d’une intervention armée étrangère pour libérer le nord de son pays où les islamistes imposent avec brutalité la charia (loi islamique) en y commettant des exactions (meurtres, lapidations, amputations, coups de fouets en public, viols).
Des témoignages, confirmés de source sécuritaire malienne ont fait état de l’arrivée ce week-end dans le nord du Mali de «centaines» de jihadistes étrangers et armés prêts se battre au côté des groupes islamistes qui occupent la région depuis près de sept mois, en cas d’intervention armée internationale.

20 minutes

Charleville-Mézières (08). Un militaire en treillis violemment agressé

Un militaire âgé d’une trentaine d’années et appartenant au 3ème Régiment du Génie, a reçu un coup de couteau au cours de la nuit du 12 au 13 octobre, à Charleville-Mézières.

Par chance, aucun organe vital du militaire n’a été touché. Les circonstances de cette agression restent encore floues. Selon les premiers éléments, le sapeur a commencé sa soirée en compagnie de camarades, tous en treillis, dans un bar de la ville, situé près de la place du Théâtre.

Apparemment, il se serait fait prendre à partie par des individus alors qu’il se dirigeait avec un collègue vers un parking. Selon des témoins cités par le quotidien L’Union, les militaires auraient été insultés par un groupe de 7 personnes en raison de leur uniforme. C’est au cours de la bagarre qui a suivi l’altercation que le sapeur a été poignardé, les agresseurs ayant pris la fuite.

Zone militaire

Merci à Johann Rat Bald