Michel Onfray et Raphaël Enthoven à propos de l’utopie de gauche et du réalisme de droite (vidéo)(maj)


source : On n’est pas couché – France 2 – 12 04 2014


source : Philosophie - Arte – 13 04 2014

Jeu FDS : Trouver le sophisme fait par Raphaël Enthoven dès les 30 premières secondes.


mise à jour pour la solution au jeu :
Cela concerne les 7 premières secondes ; « si ce qui n’est pas est possible » alors « c’est ce qui est possible qui n’est pas »

Or, quand A entraine B, la seule chose qu’on peut en déduire, c’est que s’il n’y a pas B alors il n’y a pas A.
Exemple compréhensible par un enfant : « Si j’ai un véhicule de pompier alors il est rouge » ; On peut en déduire « Si je n’ai pas un véhicule rouge alors ce n’est pas un véhicule de pompier ». Or Raphaël Enthoven déduit que si un véhicule est rouge alors c’est un véhicule de pompier, ce qui est faux, il existe une multitude de véhicules rouges qui ne sont pas de pompier.

Bravo à Oulchart, Franck Ferdinand, Nebel et les autres pour votre participation.

Allemagne : un cimetière pour lesbiennes (maj)

mise à jour du 4 avril 2014 :


Un cimetière réservé aux lesbiennes doit être inauguré ce dimanche 6 avril à Berlin. L’association féminine Safia a conclu un accord avec une paroisse luthérienne pour l’utilisation d’un site de 400m2, à l’intérieur du cimetière de la Friedenstrasse. Il pourra accueillir jusqu’à 80 sépultures.

L’objectif ? Crée «un lieu où la vie et la mort se connectent, où différentes formes de culture funéraire peuvent se développer et où la communauté lesbienne peut vivre dans l’au-delà», selon le communiqué de l’association. Réseau national, Safia est déjà active dans l’organisation d’activités pour les lesbiennes de plus de 40 ans, et dans la création de foyers pour seniors.

360.ch via les Observateurs

Michel Onfray : «Je découvre avec stupéfaction les racines très concrètes de la fumeuse théorie du genre …»

MAUVAIS GENRE -
Je découvre avec stupéfaction les racines très concrètes de la fumeuse théorie du genre popularisée dans les années 90 aux Etats-Unis par la philosophe Judith Butler qui ne cache pas l’inscription de sa pensée dans la lignée déconstructiviste de Foucault, Deleuze-Guattari et Derrida.

En 1966, les époux Reimer consultent le docteur John Money (1921-2006), sexologue et psychologue néo-zélandais spécialiste de l’hermaphrodisme à l’université américaine Johns Hopkins. Cet homme affirme depuis 1955 que l’identité sexuelle biologique du mâle ou de la femelle ne suffit pas à constituer le genre sexuel du garçon ou de la fille – la thèse cardinale de la Théorie du Genre. Le problème des Reimer ? La circoncision de David pour des raisons médicales, un phimosis, l’un de leurs jumeaux, a raté : la cautérisation électrique a brûlé le pénis, la verge est calcinée.

Le Docteur Money saisit l’occasion pour prouver expérimentalement la validité de ses hypothèses théoriques. Il invite les parents à éduquer David comme une fille. David devient Brenda. Il subit un traitement hormonal. Quatorze mois plus tard, on lui retire les testicules. Elle est habillée en fille, traitée comme telle. A six ans, il semble devenu une fille. John Money publie des articles et des livres pour défendre la théorie du genre avec ce qui est devenu dans la littérature spécialisée « le cas John / Joan ».

(…) Judith Butler fait le tour du monde en défendant ces délires. La presse de la bienpensance française de gauche lui ouvre largement ses colonnes. De la même façon que le réel a montré les erreurs de Marx & de Lénine, de Freud & de Lacan, mais qu’il y a toujours des marxistes & des freudiens, le réel a montré en 2002 que la théorie du genre était une fiction dangereuse, mais quantité de gens souscrivent à cette nouvelle déraison – dont Najat Valaud-Belkacem.

Un jour viendra où l’on fera le compte des ravages effectués par cette sidérante idéologie post-moderne. Quand ? Et après quels considérables dommages ?

lire absolument la chronique complète mensuelle de Michel Onfray | N° 106 – Mars 2014

Michel Onfray sur la fidélité et la traitrise en politique (vidéo)(maj)

Entre autre, Michel Onfray parle de la fidélité et de la traitrise politique de François Mitterrand, Mélenchon, Besancenot, Hollande, de Gaulle, Bayrou,… avec la participation de Jean-François Kahn et Cynthia Fleury.


source : compilation de l’émission Les Grandes Questions – France 5 – 01 02 2014

Bonus :
Le Top du journaliste Yves Thréard du Figaro dans La Matinale de LCP du 3 février 2014.

Michel Onfray : « les trois quarts du Coran sont composés de sourates dangereuses »

(extraits) Le philosophe et écrivain Michel Onfray était l’invité de Bertrand Henne dans Matin Première. Il revient sur quelques faits marquants de l’année 2013 (…)

Sur l’Islam, il se montre critique :

« Je peux m’arranger avec les musulmans qui sont capables de laisser de côté les trois quarts du Coran » composés de « sourates dangereuses », lâche-t-il.

Mais si on peut, comme l’estiment certains, laisser tomber telle ou telle partie de l’enseignement qui pose problème, alors « pourquoi pas supprimer tout le reste ? »

« Il en ira de l’Islam comme d’autres religions. Elle disparaîtra, cette religion, comme le christianisme va disparaître… »

Lorsque la religion est forte, dit-il, elle s’emploie à maintenir son pouvoir par la force et la coercition, à l’instar du catholicisme triomphant . Lorsqu’elle s’affaiblit, « elle commence à faire l’éloge de la tolérance parce qu’elle n’a plus le choix ; elle n’a plus les moyens d’être violente donc elle devient non-violente. Et puis le christianisme se dilue dans une espèce de spiritualité vague; et il arrivera exactement la même-chose avec le Coran. »

RTBF

Islamisme. Michel Onfray : «M. Hollande ne comprend rien aux guerres idéologiques du XXIe siècle»

Tribune de Michel Onfray, philosophe, sur l’intervention française au Mali.

Pendant qu’elle fait la chasse aux Maliens en sandalettes, la France déroule le tapis rouge à des Etats qui rachètent petit à petit ce que la France en faillite brade aux émirs les plus offrants… Si la gauche voulait montrer sa différence, ce serait le moment !

Le président de la République a décidé d’une guerre au Mali au moment où il commençait à s’effondrer dans les sondages. Quand on choisit des publicitaires pour nourrir son programme politique, il ne faut pas s’attendre à autre chose qu’à une politique de publicitaire, autrement dit, à une opération de communication. […]

A qui fera-t-on croire que le risque de terrorisme en Europe, ou sur le sol français, viendrait d’une poignée de musulmans vivant dans les dunes africaines plutôt soucieux de leur business local et de leur zonage tribal que d’établir un califat européen ?

Soyons sérieux… Il semble plus facile pour un président soucieux de redorer son blason de pourchasser des va-nu-pieds dans le désert plutôt que de s’attaquer à des Etats riches, forts, puissants, disposant d’une véritable armée, voire de bombes atomiques, et qui souscrivent à l’idéal terroriste d’un certain nombre de musulmans intégristes, notamment l’expansion idéologique en Occident !

Le Monde

Assiste-t-on à la chute de la civilisation ? (France 5)

France 5 – Les grandes questions – le 23/11/2012 

Assiste-t-on à la chute de la civilisation occidentale ? Telle est la question que Franz-Olivier Giesbert va poser à ses invités le 23 novembre à l’occasion du lancement de sa nouvelle émission, Les Grandes Questions. Entouré d’une personnalité publique de premier plan, de trois intellectuels défendant des courants de pensée différents et de trois experts :

Alain Finkielkraut et Michel Onfray, Maboula Soumahoro, expert en civilisation, Elisabeth Lévy

Au sommaire de ce premier numéro : « La civilisation occidentale est-elle supérieure aux autres civilisations ? » ; « Le déclin économique de la civilisation occidentale est-il inéluctable ? » ; « L’évolution des mœurs menace-t-elle la civilisation occidentale ? »

France 5

« Islamophobe, c’est une insulte » (Onfray/RMC)

Dans les GG de RMC, Michel Onfray réagit aux propos de Souad Merah et se désole que l’on ne dise pas la vérité sur l’islam.

« Toutes les religions monothéistes m’inquiètent, sauf que la menace chrétienne n’existe pas, que la menace juive n’existe pas non plus, ce n’est pas une religion prosélyte, mais qu’il y a effectivement une façon pour un certain islam de nous faire savoir que les musulmans n’ont pas une place dans la République, mais que la République, c’est eux ! » – Michel Onfray

Michel Onfray : « L’islam n’est pas une religion de paix et d’amour ! » (LCI)

LCI, 18 octobre 2012

« C’est une religion qui fait l’éloge de la guerre, c’est écrit dans le Coran »

Pour en savoir plus : lire l’article de Robert Ménard  « Et si l’islam était le problème ? » et visionner la vidéo d’accompagnement 

Voir aussi : Michel Onfray : Porc pour tout le monde à la cantine ! (vidéo)