Guerre économique USA vs Russie en Ukraine/Crimée (vidéo)(màj)

mise à jour du 7 avril 2014 :

La Suisse qui ne s’associe pas aux sanctions internationales contre la Russie :

source : rts.ch


fermeture (temporaire) des Mac Do en Crimée :

source : euronews – 4 avril 2014

augmentation de 80% des prix de Gazprom en Ukraine :

source : euronews – 5 avril 2014

bonus : un jeune nationaliste membre du Secteur Droit, se restaurant :

McDonald’s lance le burger au camembert

Un mois après le lancement d’une formule « Casse-croûte » proposant un sandwich à la baguette, c’est à l’emblématique camembert que s’attaque le géant du burger McDonald’s en France, toujours dans une logique « d’un McDo un peu plus à la française ».

« La logique (de l’opération), c’est cette intersection qu’on essaie de trouver en permanence entre notre métier, qui est le hamburger, et la culture alimentaire française », a expliqué à l’AFP le directeur général de McDonald’s France, Nawfal Trabelsi. (…)

Le Figaro

L’employé du McDo oublie de couper son micro : « Ils font chier ces Arabes »

Le débat sur le halal provisoirement digéré, les préjugés, fussent-ils alimentaires, et le racisme ordinaire ont toujours la vie dure. Karima et son mari Sami ne sont toujours pas revenus de leur passage nocturne au drive-in du restaurant Mc Donald’s de l’Union, le dimanche 14 mai peu avant minuit. Le couple se présente, alors, à la borne de commande pour demander deux sandwiches « filet o’fish ». La suite, c’est Karima qui la raconte. « L’employé n’a pas refermé son micro et on l’a clairement entendu dire, ils font chier ces Arabes ». Selon, la jeune femme, enceinte, la phrase est répétée une seconde fois. « On a cru qu’on hallucinait », souffle Karima.

Une première de ce genre

Le couple est très choqué quand il se présente au guichet de paiement, face à leur « délicat » interlocuteur, un étudiant, qui a visiblement la flemme de faire le sandwich en question. Il nous a dit « ne le prenez pas comme ça ». Mais Karima et Sami n’ont plus vraiment faim. « Les arabes ne veulent pas de vos filets », lancent-ils à l’employé avant de repartir.

Le lendemain, toujours troublée, Karima appelle le McDo. Un commercial lui propose alors une carte VIP et deux menus gratuits. Malgré la lettre d’excuse que la direction du restaurant a adressée au couple, Karima trouve la manière un peu courte et a décidé de porter plainte. « Je comprends qu’ils aient été blessés, regrette Michel Réglat, patron de nombreux McDo à Toulouse. C’est d’autant plus malheureux que notre entreprise est multiraciale et n’a jamais connu de problèmes de ce genre ». Pour lui, ce dérapage tient plus de la maladresse que du racisme. L’employé a été sermonné et a reçu un avertissement. « ça lui servira de leçon », assure Michel Réglat.

La Dépêche

(merci à Lilib)

Marseille : Nouveau décès après un repas dans un fast-food

Une enquête a été ouverte par le parquet de Marseille pour recherche des causes de la mort au lendemain du décès suspect d’un jeune homme qui avait mangé quelques jours auparavant dans un restaurant McDonald’s de la ville.

Le jeune, qui s’était plaint de maux de ventres, « est décédé une semaine après, il n’y a pas de lien avéré entre les deux, mais cela mérite examen. Nous nous intéressons à la cause du décès pour déterminer s’il a été victime d’une intoxication alimentaire », a déclaré le procureur de la République à Marseille, Jacques Dallest.

Une autopsie doit être réalisée lundi ainsi que des examens toxicologiques, a-t-il ajouté. Le jeune homme de 22 ans avait pris il y a quelques jours un repas dans un établissement de la chaîne McDonald’s, selon un communiqué du procureur. Il était alité depuis suite à des vomissements et diarrhées, selon ses proches. Le décès est intervenu dimanche à son domicile.

La famille de la victime a indiqué avoir porté plainte, a précisé une source proche de l’enquête. Le parquet n’était pas en mesure lundi de confirmer le dépôt de plainte. L’enquête a été confiée à la sûreté départementale. McDonald’s devait communiquer d’ici la fin de la journée.

Le 22 janvier, un adolescent de 14 ans était mort au lendemain d’un dîner dans un restaurant Quick d’Avignon (Vaucluse). L’enquête a établi que le décès était lié à ce repas et l’ex-franchisé a été mis en examen pour « homicide involontaire par violation manifestement délibérée d’une obligation de sécurité et de prudence ».

7sur7.be

McDonald’s victime d’une blague sur Internet

Une photo-choc circule sur le Web : la chaîne de restaurants voudrait faire payer plus cher ses clients afro-américains. McDonald’s dément, mais peine à enrayer le buzz.

Quoi, McDonald’s ferait payer 1$50 à ses clients afro-américains à cause d’une recrudescence des vols? La rumeur, photo à l’appui, fait le tour du Web. [...]

L’Express

(merci à Parciparla)

En pleine crise de l’élevage, McDonald’s lance un hamburger 100% viande charolaise

McDonald’s France lance, à partir de mercredi dans ses 1.196 restaurants, un hamburger fait uniquement de viande de la région Bourgogne, la charolaise d’origine française, suscitant de prudents espoirs chez les éleveurs bovins plongés dans la crise.

Avec «Le Charolais», le géant américain de la restauration rapide lance, pour la première fois en France, un sandwich qui met en avant l’origine de la viande et la race des bovins. La célèbre race charolaise de bovins blancs, née au début du XVIIème siècle en Bourgogne, est désormais dispersée en France mais aussi dans quelque 70 pays, du Brésil à l’Irlande.

Sur les 50.377 tonnes de viande de boeuf achetées par McDonald’s France chaque année, 52% est d’origine française, le reste provient de l’Union européenne.
La viande de charolaise entre déjà dans la composition de ses steaks hachés, mais elle est mélangée à des viandes d’autres races. Pour ce nouveau sandwich, destiné à figurer définitivement sur les menus, il s’agira d’un steak haché de charolais d’origine française uniquement. L’entreprise indique un surcoût «de 15 à 20%», par rapport à un steak classique, qui sera répercuté sur le prix de vente. [...]

Le Bien Public

Lanester (56) : Au McDonald’s le différend se règle au couteau

Chaude ambiance, hier au petit matin, au McDonald’s de Lanester (56), zone de LannSévelin. Deux groupes se sont affrontés au McDrive et un homme de25ans a été légèrement blessé avec un couteau. Ouvert toute la nuit, ce McDrive accueille aussi bien des voitures que… des piétons. Et c’est visiblement ce qui a mis le feu aux poudres hier, peu avant 6h.

Mécontent du temps que prenait un groupe de cinq ou six piétons pour passer ses commandes, un conducteur a joué de l’accélérateur pour les «presser», allant jusqu’à les toucher avec son pare-chocs. Dans le véhicule se trouvaient quatre hommes et une femme. Les deux groupes se sont retrouvés un peu plus loin et c’est là que tout a dégénéré. Un passager de la voiture a sorti un couteau et porté un coup à l’un des piétons.[...]

Le Télégramme

Détournements d’argent XXL au McDonald’s de Tulle

Deux managers peu scrupuleux se seraient servis dans la caisse. L’affaire aurait pu rester aussi discrète qu’une rondelle de cornichon cachée entre deux tranches de pain du célèbre Big Mac.

La direction du McDonald’s de Tulle s’est d’ailleurs refusée à tout commentaire. Mais les faits ont été confirmés par McDo France : « Il y a bien eu un accident à Tulle avec deux managers malhonnêtes. Les deux personnes ont quitté l’entreprise dès que les faits ont été découverts ». Durant plusieurs mois, ces deux managers auraient régulièrement pris de l’argent dans les caisses selon une technique bien rodée.

Ni le responsable du restaurant de Tulle, ni le franchisé, qui possède d’autres McDo en Corrèze, ni McDonald’s France, n’ont porté plainte contre les deux managers. Ce qui laisse à penser que les parties ont conclu un accord à l’amiable pour que les sommes dérobées soient remboursées [...]

La Montagne

Garges-les-Gonesse : Le braqueur tire sur la caissière du McDonald’s

Un homme, cagoulé et ganté, qui a braqué un restaurant McDonald’s samedi à Garges-les-Gonesse (Val-d’Oise), a tiré sur une caissière, qui a pu éviter la balle. L’employée a fait un malaise après le violent épisode.

«Elle a automatiquement fermé la caisse et c’est à ce moment-là qu’il lui a ensuite tiré dessus, rapporte un responsable du restaurant. Elle a juste eu le temps de se mettre sur le côté pour éviter la balle».

Sans avoir pu récupérer le contenu de la caisse, le voleur s’en est ensuite pris à la voiture qui arrivait derrière lui dans la file d’attente. «Il a alors braqué les deux jeunes filles qui s’y trouvaient, rapporte Maurice Lefevre, le maire (UMP) de la ville. Mais comme elles n’avaient rien sur elle, il est reparti avec leur carnet de tickets-restaurant». L’individu a ensuite pris la fuite avec ce maigre butin.

Le Parisien