Marianne vs Fdesouche : le «Carnaval des deux rives» de Bordeaux à travers les lunettes antifas

Image retenue pour illustrer l’article de Marianne :

L’image mise en ligne début mars sur fdesouche.com (le site «français de souche») a fait le tour du Web identitaire. On y voit une foule immense se presser sur un pont de Bordeaux à l’occasion du «Carnaval des deux rives», événement local très couru chaque année. L’objet du scandale : aucune peau blanche, ou si peu, sur ce pont où se bousculent toutes sortes de jeunes Noirs et autres métis à capuche. Il ne fallait pas davantage que cette image non sourcée, pour que la théorie du «Grand Remplacement» de l’écrivain Renaud Camus trouve à nouveau son carburant. On sait que depuis quelques années désormais celui-ci prêche depuis son château du Gers contre «le choc le plus grave qu’ait connu notre patrie depuis le début de son histoire», un «changement de peuple» à ses yeux en train de bousiller la souche française et de détruire sa civilisation.

Ainsi qu’on l’apprendra quelques jours plus tard, grâce à l’enquête du site Bordeaux Bordel, la photo ciblait en réalité un vaste groupe d’Antillais venu assister à une fête devenue un rendez-vous national au sein de cette population. Que l’on compte une forte proportion de Noirs et de métis chez les anciens descendants d’esclaves de Fort-de-France, voilà au bout du compte le scoop renversant que contenait la photo renaud-camusienne du pont. (…).

l’article de Marianne

 __________________________________

 [on notera que Marianne, qui s'appuie sur une enquête dépêchée par les antifas bordelais, s'est bien gardé de montrer à ses lecteurs la fameuse photo publiée par fdesouche. Sa puissance évocatrice et symbolique aurait-elle pu semer un quelconque trouble dans le lectorat de Marianne ? A moins que cette photo, dont la composition n'est pas sans évoquer un épisode biblique d'exode, ou celui d'une calamité climatique, ne rende l'article complétement inopérant par sa puissance suggestive; il n'est pas interdit de se poser la question]

Fil des analyses sur la situation politique en Ukraine… Olivier Ravanello (vidéo)(màj 9)

mise à jour du 15 mars 2014 à 1H40

Le journaliste Olivier Ravanello analyse la situation géopolitique avec le prochain référendum de Crimée et les différentes forces en présence.

source : Itélé le 14 mars 2013


mise à jour du 14 mars 2014 à 17H40

intervention de Thierry Mariani député de l’étranger de la zone dont fait partie l’Ukraine

lien direct sur : VK
source : L’invité d’Olivier Galzi – ITélé – 13 03 2014


mise à jour du 13 mars 2014 à 11H10

Le journaliste Olivier Ravanello parle de l’intellectuel BHL :

lien direct sur : VK
source : Le monde en plus – Itele – 13 mars 2014

 

à noter sur le profil wikipédia de Olivier Ravanello :

  • Il est nommé correspondant permanent de TF1 et LCI à Moscou en janvier 2005.
  • Il reçoit en 2006 le prix de la presse diplomatique.
  • Il publie ensuite en 2008 L’œil de Moscou où il explique pourquoi il est urgent de se débarrasser des idées toutes faites si l’on veut comprendre la Russie actuelle.
  • Il quitte Moscou à l’été 2008 et intègre Europe 1 en tant que chef du service reportage.
  • En mai 2009, il intègre la chaîne d’information en continu i>Télé, tout d’abord comme rédacteur en chef en charge de l’antenne puis comme directeur adjoint de la rédaction.

mise à jour du 5 mars 2014 à 16H35

Le journaliste Olivier Ravanello dans Le Monde en Plus sur ITélé le 4 mars 2014 :

lien direct sur : VK

Les journalistes Joseph Macé-Scaron (Marianne) et Yves Thréard (Figaro) dans Le Duel sur ITélé le 4 mars 2014 :

lien direct sur : VK


mise à jour du 26 février 2014 à 18H40

Compilation de l’analyse de Dimitri De Kochko (journal Russie d’aujourd’hui) et Jean-François Khan qui interviennent dans Mots croisés de France 2 du 24 février 2014 :


mise à jour du 25 février 2014 à 23H40


source : Agence Info libre


mise à jour du 25 février 2014 à 22H20
source : RTL – La Chronique d’Éric Zemmour du 25 février 2014


mise à jour du 25 février 2014 à 16H45

Le journaliste Joseph Macé-Scaron (hebdomadaire Marianne) analyse la situation en Ukraine et la géopolitique des nations :
source : extrait de l’émission Le Duel sur ITélé du 25 02 2014

Qui contrôle Kiev sur le terrain :

source : extrait du 20H Journal France 2 du 24 02 2014


Avec le journaliste Cédric Clérin (l’Humanité Dimanche) dans Politique Matin de LCP le 21 février 2014 :

Avec les journalistes Frédéric Pons (Valeurs Actuelles) et François Clémenceau (Le journal du dimanche) dans C dans l’air de France 5 du 19 février 2014 :

Le FN lance Marianne, « collectif étudiant » pour la « méritocratie » (MàJ 2)(vidéo)

Le Front National présente le Collectif Marianne :

source : agenceinfolibre.fr

———————————————————————-

Le Front national a lancé samedi à Paris un collectif étudiant appelé Marianne, qui dit vouloir défendre la «méritocratie» et dénoncer la «massification de l’enseignement supérieur».

La présidente du FN Marine Le Pen a critiqué, lors d’une conférence de presse, la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Geneviève Fioraso, «grenouille de bénitier de l’ultra-libéralisme»: «On veut que l’enseignement supérieur français devienne un supermarché du savoir», a-t-elle déploré.

Mme Le Pen a dit craindre que les intérêts des grands groupes de l’agroalimentaire, des télécoms, etc., «entrent directement en conflit avec l’indépendance des chercheurs».

Face à cela, le collectif Marianne ne sera pas un syndicat mais une «plateforme de réflexion et de proposition pour la jeunesse».

«Les syndicats étudiants sont aujourd’hui considérés comme totalement à la botte des partis politiques. Ils sont là pour être le vivier des futurs candidats du PS ou de l’UMP», a critiqué la députée européenne.

«Le risque est grand en montant un syndicat étudiant qu’on ne nous mette la même image sur le dos», a-t-elle expliqué.

Le collectif, dans son texte fondateur, assure vouloir défendre la «méritocratie» et s’en prend à la «massification de l’enseignement supérieur», productrice de «dépréciation de la valeur des diplômes».

«Il ne s’agit pas forcément de sélectionner les étudiants à l’entrée de l’université (…) mais de réfléchir à une sélection au fur et à mesure ou à des programmes d’accompagnement», a assuré David Masson-Weyl, étudiant en master d’Histoire et de Relations internationales, président du collectif Marianne

«On ne peut pas accueillir tous les étudiants étrangers qui voudraient venir en France, il faut qu’on accueille les meilleurs ou ceux qui en tireraient le plus grand bénéfice», a-t-il aussi plaidé.

La jeunesse diplômée est plutôt réticente au FN. Le parti de Marine Le Pen assure être le premier parti chez les jeunes, mais «ce n’est absolument pas le cas dans la jeunesse étudiante qui a poursuivi des études supérieures», assurait à l’AFP il y a quelques temps Joël Gombin, doctorant spécialiste du vote FN.

Le FN avait déjà tenté dans les années 1990 de s’implanter dans le monde universitaire avec cette fois un syndicat, Renouveau étudiant, qui avait obtenu quelques bons scores locaux lors d’élections étudiantes.

Libération

———————————————————————-

Le Front national a lancé samedi à Paris un collectif étudiant appelé Marianne, qui dit vouloir défendre la « méritocratie » et dénoncer la « massification de l’enseignement supérieur ».

(…) Le collectif, dans son texte fondateur, assure vouloir défendre la « méritocratie » et s’en prend à la « massification de l’enseignement supérieur« , productrice de « dépréciation de la valeur des diplômes« .

« Il ne s’agit pas forcément de sélectionner les étudiants à l’entrée de l’université (…) mais de réfléchir à une sélection au fur et à mesure ou à des programmes d’accompagnement« , a assuré David Masson-Weyl, étudiant en master d’Histoire et de Relations internationales, président du collectif Marianne

« On ne peut pas accueillir tous les étudiants étrangers qui voudraient venir en France, il faut qu’on accueille les meilleurs ou ceux qui en tireraient le plus grand bénéfice« , a-t-il aussi plaidé.  (..)

L’Express

Décès de Aslan, sculpteur de la plus belle Marianne ?

Alain Aslan avec ses bustes de Brigitte Bardot et Mireille Mathieu – photo de Rue des archives / AGIP

Le dessinateur Aslan, de son vrai nom Alain Gourdon, célèbre pour ses pin-up publiées par le magazine Lui, est décédé à l’âge de 83 ans d’un arrêt cardiaque, mardi 11 février au soir au Canada où il résidait depuis une vingtaine d’années, a annoncé à l’AFP son agent François Meyniel.

Aslan était aussi sculpteur: en 1968 et 1978, il avait réalisé les bustes de Brigitte Bardot et Mireille Mathieu en Marianne pour l’Association des Maires de France.

  • En 1968, Aslan sculpte Brigitte Bardot en Marianne. Ce buste, édité par le Musée du Louvre, fut vendu à plus de 20 000 exemplaires à ce jour. Il s’agit du premier buste diffusé du vivant de son auteur par le Musée du Louvre.
  • En 1971, il réalise le buste du général de Gaulle en trois hauteurs différentes (60 cm, 30 cm et 15 cm).
  • En 1978, Aslan sculpte la chanteuse Mireille Mathieu en Marianne. Le buste est également édité par le Musée du Louvre. Par la suite l’œuvre est tirée en Marianne d’Or, prix destiné aux maires qui s’occupent bien de leur ville. Un pin’s de Mireille en Marianne est offert à tous les maires de France.
  • En 1986, il exécute le buste du comédien Alain Delon, ainsi que son portrait qu’il peint sur un véhicule 4×4 participant au rallye Paris-Dakar (pour la promotion des parfums Alain Delon).
  • En 1987, il réalise la statue en pierre de la chanteuse Dalida pour sa tombe, au cimetière de Montmartre, et son buste en bronze, pour la place Dalida, également à Montmartre.

sources : huffingtonpost.fr et wikipédia

Macé Scaron, un homme à l’identité torturée et au passé trouble (video)

Canal + 16/02/2014 – Le Supplément
Macé Scaron, un homme à l’identité torturée, au passé trouble, dont on devine qu’il a beaucoup à se faire pardonner. L’hebdomadaire Marianne en difficulté financière, a recruté Macé-Scaron comme directeur; l’occasion d’un portrait peu flatteur :

lien direct vk

Robert Ménard fait condamner l’hebdomadaire Marianne (vidéo)

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné sévèrement le 16 janvier l’hebdomadaire Marianne pour diffamation envers Robert Ménard. Valeurs Actuelles revient sur cette affaire en questionnant l’avocat de Robert Ménard, Me Gilles William Goldnadel, par ailleurs éditorialiste régulier pour notre publication.

VA : Comment expliquer une condamnation aussi sévère (3000 € de dommages-intérêts avec exécution provisoire, 2000 € de frais de procédure, 1000 € d’amende, publications dans Marianne, et dans un autre journal au choix pour un montant de 4000 €), au regard de la modération habituelle des tribunaux en matière de diffamation ?

GWG : En raison des conditions extravagantes de cette affaire extravagante : voilà une journaliste Lisa Vignoli (qui n’est plus à Marianne) qui associe mon client à Dieudonné et Thierry Meyssan (qui nie le 11 septembre) dans un article où il est clairement expressément demandé de les exclure du débat en raison « de leurs théories antisémites ». Or, on peut ne pas aimer Ménard, on peut considérer que c’est un défenseur excessif de la licence d’écrire n’importe quoi (nous nous sommes opposés autrefois sur ce thème), mais en aucun cas d’être antisémite.

article complet : Valeurs Actuelles

Suite à l’éviction de Maurice Szafran, Joseph Macé-Scaron a la charge de tenter de redresser Marianne :

source : Le Supplément – Canal Plus – 09 02 2014

Un ULM appelant à la démission de Hollande survole les plages (MàJ vidéo). L’appareil sérieusement endommagé ?

Addendum 18.08.2013 : Parti samedi de Biscarosse, le périple a connu un sérieux coup d’arrêt lorsque, mardi après-midi, l’appareil a raté son décollage de l’aérodrome du Château-d’Olonne selon Ouest-France.

L’ULM a décroché et est tombé en bordure de la piste. Si le pilote s’en est sorti indemne, l’appareil, par contre, a été sérieusement endommagé. David Van Hemelryck reste toutefois décisé à repartir en direction de La Baule, une fois les réparations effectuées.

Ouest-France (Merci à Dieub29150 )

Lu sur le site http://hollande-demission.fr : Depuis quelques temps, une rumeur circule selon laquelle l’avion de notre pilote ce serait crashé. Ceci est totalement faux. L’avion à certes connu des dommages lors du décollage de Château d’Olonnes le 13 août, mais ces ennuis sont derrière nous depuis longtemps, l’avion réparé a survolé hier La Baule, et aujourd’hui Quiberon, et notre pilote coule des jours heureux malgré les diverses pressions de la gendarmerie. (Merci à oreliane )

17.08.2013 :

Un militant anti-mariage gay survole depuis une semaine les plages du littoral atlantique avec un ULM tractant une banderole appelant à la démission du président François Hollande. La banderole, longue d’une vingtaine de mètres, porte l’inscription « Hollande-démission.fr », du nom d’une pétition en ligne appelant à la destitution du chef de l’Etat, via un référendum d’initiative partagée.


Il poursuit son combat dans les airs par ITELE (via Salon beige)

Piloté par l’entrepreneur parisien David Van Hemelryck, 33 ans, un opposant au mariage pour tous qui avait notamment coorganisé le «camping pour tous» dans le jardin du Luxembourg pendant l’examen du texte par le Sénat, l’ULM a démarré sa tournée à Biscarosse (Landes), avant de remonter vers le nord.

«Le but n’est pas de choquer, mais d’envoyer un petit électrochoc et de faire passer un message, celui de la responsabilité du citoyen au nom duquel toutes les décisions sont prises», indique M. Van Hemelryck. [...]

Le site Hollande-démission.fr revendiquait samedi 11.626 signatures. Parmi les griefs faits au chef de l’Etat, la pétition lui reproche de «ne mener aucune réforme qui permettrait le redressement économique du pays de manière durable et stable», mais aussi de «bafouer l’image de notre République en permettant d’outrager l’un de ses symboles : notre Marianne, la présentant sous les traits d’une prostituée ukrainienne ». M. Van Hemelryck entend poursuivre son survol du littoral jusqu’à la fin du mois.

Le Figaro

Sondage : Valls battrait Sarkozy à la présidentielle de 2017 (màj)

Addendum 03/08/13

[...] Selon des propos tenus à RTL, le bouillonnant ministre de l’Intérieur a affirmé :

« Un ancien ministre de l’Intérieur disait que Nicolas Sarkozy et Manuel Valls ce n’était pas la même chose (…) Et bien je vous le concède, ce n’est pas la même chose , surtout en termes de résultats« . A propos des sondages dont il se « méfie », il a dit toutefois se réjouir que « que les Français s’en rendent compte ».

Selon une indiscrétion rapportée par le quotidien Le Parisien, l’activisme médiatique de Manuel Valls cete été agace des ministres au sein du gouvernement. [...]

TF1 News

02/08/13

Manuel Valls obtiendrait 49%, contre 44%, pour Nicolas Sarkozy, 7% ne se prononçant pas, selon l’institut Harris Interractive pour Marianne. [...]

Hebergeur d'image

Manuel Valls battrait l’ancien président Nicolas Sarkozy s’ils s’affrontaient au second tour d’une élection présidentielle, selon un sondage Harris Interactive. Sur 1.430 personnes interrogées du 17 au 19 juillet, 49% disent qu’elles voteraient pour Manuel Valls et 44% pour Nicolas Sarkozy, 7% ne se prononçant pas. [...]

TF1 News

Se marier à Bobigny : un conte de fées multiculturel


Marianne noire avec quatre yeux, fauteuils des époux flashy en forme de coeur, graffiti chinois aux murs: depuis sept ans à Bobigny une extravagante salle des mariages continue de transformer le passage devant le maire en conte de fées.

«Je tenais absolument à me marier ici !», dit Béatrice émue aux larmes après avoir dit «oui» à Olivier, au milieu des photographes et des invités. «C’est une salle multiculturelle qui me ressemble et il y a un côté humoristique, j’ai eu l’impression d’être dans le monde d’Alice au Pays des Merveilles !».

L’adjointe au maire, Laurence Blin, adresse ses voeux de bonheur aux tout jeunes époux. «C’est une salle colorée et festive, à l’image de la ville, qui renouvelle le rite républicain du mariage», glisse-t-elle de son accent méridional. [...]

Au milieu d’un mur bleu-blanc-rouge, une Marianne noire, conçue au Cameroun, a quatre yeux, deux regardant l’instant du mariage et deux scrutant vers un horizon radieux, avec un ventre proéminent, offrant voeux de fertilité aux mariés. «Il n’est écrit nulle part que Marianne doit être blonde aux yeux bleus», plaide Mme Blin. [...]

AFP / Libération

Le nouveau timbre Marianne inspiré d’une Femen. (Maj)

Maj: Tweet de Inna Shevchenko

Traduction: FEMEN est sur le ​​timbre Français. Maintenant, tous les homophobes, extrémistes, fascistes auront à lécher mon cul quand ils veulent envoyer une lettre.

————————————————————————————————————–

Dès mardi, les nouveaux timbres seront disponibles dans tous les bureaux de poste et les autres points de vente. Le dessinateur a avoué sur Twitter s’être inspiré de la figure fondatrice des Femen, Inna Shevchenko.

Il était imprimé depuis deux mois dans le plus grand secret à Boulazac, en Dordogne, par des postiers soumis à une clause de confidentialité: le nouveau visage du timbre Marianne a gardé son mystère jusqu’à la dernière minute. Il a été dévoilé ce dimanche à l’Élysée par François Hollande, qui a souligné que son effigie était «l’illustration» de la jeunesse, «priorité de (son) mandat».

Ce timbre a été dessiné par le duo David Kawena-Olivier Ciappa, ce dernier étant l’artiste dont l’exposition de photos en faveur du mariage homosexuel a été vandalisée à deux reprises en juin à Paris.

Article complet sur LeFigaro.fr