Frigide Barjot et son époux sommés de quitter leur logement pour « occupation anormale »

Frigide Barjot et son époux, Basile de Koch, ont été priés de quitter leur appartement, un duplex de 173 m2 (plus une terrasse) géré par la Régie immobilière de la ville de Paris (RIVP), a fait savoir celle-ci dans un communiqué jeudi, confirmant une information de L’Express.

« Une assignation a été délivrée à (l’)encontre (des époux Tellenne) pour obtenir la résiliation des baux des logements occupés, suite à l’utilisation continue des lieux à usage commercial par la société Jalons ainsi que la sous-location. Ces deux motifs constituent des manquements graves aux obligations des baux d’habitation consentis à M. et Mme Tellenne », affirme le bailleur social.

(…) Huffington Post

Couples gays : Deux papas et deux mamans pour deux enfants

C’est devenu très tendance en Allemagne : de plus en plus de couples gays et de couples de lesbiennes se partagent l’éducation de leurs enfants biologiques.

Ils forment un couple franco-allemand gay depuis 25 ans. Depuis leur rencontre, le 22 juin 1988 à Heilbronn, au nord du Pays de Bade, la ville natale de Peter Degenkolbe, 46 ans, où « un beau Français », Frédéric Carrière, 47 ans, était en formation. [...] « Dès le début, je lui avais avoué que je voulais absolument être père », confie Frédéric, conseiller en développement international à la chambre de commerce et d’industrie de Lahr. [...]

Grâce à un réseau d’aide aux parents gays et lesbiennes, ils avaient finalement rencontré Suzanne Linnenberg, 42 ans, éducatrice spécialisée à Kehl, et Constanze (dite Coni), 41 ans, kinésithérapeute à l’hôpital de Bühl ; deux femmes qui vivent en couple à Offenburg, à moins de 20 km de Lahr.

« Nous, au départ, on cherchait juste un géniteur, on ne pensait pas partager l’enfant », avoue Suzanne, la maman biologique « Finalement, ce n’était pas une mauvaise décision, complète Coni, la co-maman. C’est important qu’un enfant connaisse son père biologique. »

Frédéric a signé une reconnaissance de paternité à la mairie durant la grossesse de Suzanne pour que l’enfant porte son nom de famille et pour obtenir un livret de famille de père célibataire. « Cela ne me dérange pas, dit la maman, il suffit d’expliquer la situation. »

Frédéric a fait la même démarche de paternité, six ans plus tard, pour la naissance, également « sans assistance médicale », de Félix, le 1er juillet 2010. Un deuxième enfant désiré par les quatre parents. Et surtout par Paula qui voulait une petite sœur et qui s’est finalement s’accommodée d’un charmant petit frère. Frédéric a assisté aux deux accouchements et s’est battu « âprement » pour avoir le droit de garde partagée. [...]

L’Alsace

Le ministre Taubira fait le lien entre la manif pour tous et la mort de Clément Méric (Canal+)

Canal+ Le Supplément -16/06/2013

- Est-ce que vous partagez l’avis de Pierre Bergé ou de SOS racisme qui disent que la tension dans la rue des manifestants contre le MPT, a amené à la mort de Clément Méric ?

- Oui, bien entendu (…) il y a eu la chute d’inhibitions c’est à dire des choses qu’on osait plus dire dans ce pays ont été proclamées, des choses qu’on osait plus faire : il y a eu des actes violents, des agressions physiques contre des homosexuels, il y a eu des détériorations de lieux de réunion de ces personnes – C. Taubira

Manif pour tous : Louis-Joseph Gannat explique les raisons de son refus de se présenter à sa convocation devant la 28ème du TGI (vidéo)

Arrêté selon ses dires pour des raisons politiques lors d’un happening de « La Manif Pour Tous », regroupant les opposants au mariage homosexuel en France, Louis-Joseph Gannat explique les raisons de son refus de se présenter à sa convocation devant la 28ème du TGI.
Il a créé l’association « Levez-vous » qui selon son communiqué de presse « s’est donnée pour buts la défense et la représentation des victimes de l’oppression politique et de sa judiciarisation ».

ProRussia.tv

Voir le site Levezvous2013

Roland-Garros : des anti-mariage gay perturbent la finale Nadal-Ferrer (màj)

12/06/13

Les hommen enfin libérés. Ils sont placés sous contrôle judiciaire jusqu’au 18 juillet, date de leur jugement.

9/06/2013

La finale de Roland-Garros opposant Rafael Nadal et David Ferrer a été brièvement perturbée ce dimanche par l’intrusion sur le court d’un homme avec un fumigène à la main dénonçant la loi autorisant le mariage gay. [...]

Sur le court Suzanne-Lenglen, situé de l’autre côté du site, une banderole portant l’inscription « Hollande démission » a été déployée dans le même temps par un petit groupe de personnes également en possession de fumigènes. Après une brève interruption de jeu, ils ont été évacués du stade. [...]

Hebergeur d'image

TF1 News

Un autocollant du Printemps français devant le bureau du rapporteur du mariage gay au Sénat

Un autocollant du Printemps français portant l’inscription «on ne lâche rien» a été retrouvé lundi matin sur la porte du bureau de Jean-Pierre Michel, rapporteur PS du texte sur le mariage pour tous. «J’ai demandé une enquête approfondie à Jean-Pierre Bel», annonce-t-il à publicsenat.fr.

(…) Public Sénat

Marseille : Marie-Arlette Carlotti part sans payer l’addition

Un restaurant porte plainte contre la ministre qui n’a pas réglé l’addition d’un dîner pour 32 convives. Elle contre-attaque pour tentative d’escroquerie.

(…)

L’ancienne porte-parole de Jean-Noël Guérini avait organisé un dîner-débat le 4 mai dernier dans cet établissement réputé de la rue Sainte pour présenter son livre Marseille ma capitale. Accueillie par des manifestants hostiles au « mariage pour tous », la ministre a tenu à expliquer sa position sur le sujet. Mais, à la table, deux militants socialistes aux conceptions opposées en sont venus aux mains. « Au départ, l’ambiance était bon enfant, raconte Alfredo Mauro, le patron. Mais les deux convives ont fini par se traiter mutuellement de réac et de facho. »

L’affaire a vraiment tourné au vinaigre, juste avant le dessert. L’un des deux socialistes s’est levé et a dégainé une bombe lacrymogène en aspergeant le visage de son contradicteur à bout portant. S’est ensuivie alors une bousculade au cours de laquelle la candidate à la mairie de Marseille a été exfiltrée par les policiers du SPHP. Le restaurateur s’est alors retrouvé avec sa note non payée.

(…)  Le Point

Les poppers pourront de nouveau être commercialisés en France

Le Conseil d’Etat a annulé l’arrêté de 2011 qui empêchait la vente de ces vasodilatateurs également utilisés pour optimiser les performances sexuelles.

(…) «Il n’y a désormais plus aucun texte qui règlemente les poppers en France, quels que soient leurs composants actifs. Nous sommes très satisfaits de cette décision qui est une victoire du droit», a déclaré à l’AFP Remi Calmon, président du Syndicat des entreprises gaies (Sneg), qui avait saisi la juridiction. «Cette interdiction totale, unique dans le monde, avait conduit des consommateurs à se reporter sur des substances bien plus dangereuses», estime Rémi Calmon.

(…) Libération

Loi Taubira : les médaillés de la famille se rebiffent

[Des extraits de trois articles récents et aux thèmes similaires sont présentés successivement ci-dessous]

———————

[article 1] Veuf et père de six enfants, Henri Vermot devait recevoir, dans sa commune de Villers-le-Lac, la médaille de la famille française. Au moment où le maire s’apprêtait à épingler la récompense au revers de son veston, il a refusé la distinction.

« Vous me remettez là une médaille qui a pour vocation de saluer les valeurs familiales.  Dans le même temps, l’administration qui vous délègue cette mission s’apprête à détruire la famille par une loi bâclée, votée à main levée, au mépris de toute forme de démocratie, alors qu’une majorité écrasante de la population demandait un référendum sur ce point capital de société. (…)

La médaille de cette famille-là, je ne m’y reconnais pas. »

Pour le père de famille doubien, le mariage pour tous « mènera inévitablement à la procréation médicalement assistée et à la gestation pour autrui, à la marchandisation des corps, les intermédiaires en tout genre.»

Est Républicain

———————

[article 2] Françoise a reçu la médaille de la famille en 1993. Elle signe une tribune sous forme de lettre ouverte à François Hollande :

« M. le Président, je vous renvoie ma médaille de la famille. La réforme [du mariage pour tous] modifie fondamentalement la conception de ce qu’est le mariage et la famille, selon l’acception des termes usités jusqu’à ce jour et depuis des siècles. Il ne s’agit pas d’une réforme sociale, mais d’un changement de nature imposé à toutes les familles »

Boulevard Voltaire

———————–

[article 3] François-Xavier et Clotilde ont élevé cinq enfants. Ils ont été informés par l’Union Départementale des Associations Familiales que la médaille de la famille allait leur être attribuée lors d’une cérémonie au Conseil général le 30 mai 2013.

Clotilde prend sa décision de refuser cette médaille. Ce n’est pas un geste facile. En refusant la médaille, Clotilde refuse également le chèque qui va avec, il aurait pourtant été bienvenu dans les finances familiales. Dès son arrivée elle va trouver les membres de l’UDAF 31 et leur dit :

« La loi Taubira a été promulguée il y a quelques jours. Je ne me reconnais plus dans la  famille de cette société-là qui ne protège pas ses enfants. J’ai décidé de refuser la médaille.»

Elle jette un grand froid. Puis génère de vives réactions. Le Président de l’UDAF 31, est presque agressif :

« Vous ne pouvez pas faire ça, votre cause n’a rien à voir avec la médaille de la famille ! Nous cherchons à encourager la famille, à récompenser les parents qui ont élevé de nombreux enfants. Quel rapport avec le mariage gay ? »

Il est également conseiller municipal divers gauche de Blagnac, soutenu par le Cercle « Socialiste Autrement ».

Nouvelles de France

Stéphane Bern : Copé m’a affirmé être « à titre personnel » pour le mariage gay (maj vidéo C+) le leader de la « Droite forte » gay ?

Addendum vidéo : SLT C+ 01.06.2013 : Intervention de Bern, ce dernier a prétendu que Copé était favorable au mariage pour tous et que le leader de la Droite forte (Geoffroy Didier) était gay. Celui-ci dément.

Canal + (SLT Partie 2) / Le Point

—————————

L’animateur et journaliste Stéphane Bern a affirmé vendredi à l’AFP avoir assisté à un dîner où le président de l’UMP qui a manifesté dimanche contre la loi sur le mariage gay, lui avait confié être « à titre personnel » pour le mariage homosexuel.

L’animateur et journaliste Stéphane Bern a affirmé vendredi à l’AFP avoir assisté à un dîner où Jean-François Copé, le président de l’UMP qui a manifesté dimanche contre la loi sur le mariage gay, lui avait confié être « à titre personnel » pour le mariage homosexuel. « C’était le 20 novembre 2011, quelques semaines avant son mariage et il a dit A titre personnel, je suis pour » le mariage gay, a-t-il déclaré à l’AFP, confirmant des propos qu’il a tenus jeudi lors de l’enregistrement de l’émission « Salut les terriens », révélés par LePoint.fr.

« Marc-olivier Fogiel vient de me le confirmer par texto, nous étions au même dîner. Il y avait (le producteur et acteur) Dominique Besnehard », a précisé l’animateur, selon qui « celle qui allait devenir » l’épouse de M. Copé assistait aussi à ce dîner. « Quand je vois qu’en bon tacticien il fait descendre des milliers de Français dans la rue, je me demande où est la parole des hommes politiques entre ce qu’ils peuvent dire en privé et ce qu’ils peuvent dire en public », a-t-il dit à l’AFP. [...]

TF1 News

L’hommage à Yves Saint Laurent perturbé par la manif pour tous, Pierre Bergé voit rouge

Ce devait être un moment de recueillement, un moment de souvenir. Revenir au 55, rue de Babylone et dévoiler une plaque portant le nom d’Yves Saint Laurent puisque le couturier y a vécu de 1970 à sa mort. Bertrand Delanoë, maire de Paris, et Rachida Dati, maire du 7e arrondissement, entourent celui qui fut l’associé, l’ami et le compagnon de Saint Laurent, Pierre Bergé. La candidate à la mairie de Paris Anne Hidalgo était à leurs côtés. (…)

Tous était réunis samedi à 11h30 devant cette adresse mythique en souvenir d’Yves Saint Laurent, mais la fête fut perturbée par quelques manifestants contre l’égalité des droits et le mariage pour tous. Ils ont pris l’engagé Bergé pour cible et sifflé l’icône Saint Laurent. Sur Twitter, l’homme d’affaires a exprimé son exaspération : « Belle cérémonie pour la plaque YSL perturbée par #manifpourtous. Des gens qui ne respectent pas la mémoire d’un immense artiste Français. » Et avec son sens de la formulaire lapidaire légendaire, Bergé ajoute : « Pauvres gens qui osent huer un homme que le monde entier admire. »

(…) Pure people