Paris : Des Maliens manifestent leur reconnaissance à la France (Vidéo)

Quelque 200 Maliens résidant en France ont manifesté samedi devant l’ambassade du Mali à Paris pour afficher leur reconnaissance après l’intervention de l’armée française dans leur pays, a constaté un journaliste de l’AFP. Dominique Voynet, maire (écologiste) de Montreuil où vit une importante communauté malienne (estimée à 10.000 personnes) a participé au rassemblement.

Image de prévisualisation YouTube

Les manifestants ont observé une minute de silence à la mémoire du pilote d’hélicoptère tué au premier jour de l’engagement français le 11 janvier tandis que des drapeaux français étaient disposés devant l’ambassade.

«Les Maliens de France sont tous soulagés, parce que les nouvelles qui nous parvenaient depuis l’occupation du Nord (par les groupes islamistes) n’ont jamais été des bonnes nouvelles avant le déclenchement des opérations appuyées par la France», a déclaré Hamedy Diarra, président du Haut Conseil des Maliens de France. «L’intervention de la France est à à saluer, et vraiment, c’est une guerre légitime pour moi, il faut libérer le nord de tous les terroristes», a déclaré à l’AFP un manifestant, Gaousso Diallo.

Dominique Voynet a souligné que «l’inquiétude avait atteint des sommets» avant l’intervention française. «Ca fait des mois que les familles envoient de l’aide alimentaire, de l’aide sous forme de vêtement, de médicaments dans les villes du nord», a-t-elle témoigné. «Les Maliens de France sont tous soulagés et inquiets à le fois devant cette situation où on ne peut pas ne pas être avec eux aujourd’hui».

20 minutes

La manif contre le mariage homo : Un dimanche en France d’avant

Tribune Libre de Paysan Savoyard

La manifestation de dimanche dernier contre le projet de mariage homosexuel pouvait susciter nous semble-t-il des sentiments mêlés (nous avons évoqué le fond du débat dans un article précédent). L’ampleur de la mobilisation contre ce projet contestable a été réjouissante et roborative. Et pourtant, face à l’entreprise de destruction de la France française que ce projet illustre, la plupart des manifestants s’obstinent à conserver une attitude d’aveuglement volontaire.

Le cortège a permis de ressentir, le temps d’une journée d’hiver, ce que peut être la douceur de vivre dans une société homogène, structurée et apaisée. Joyeuse et chaleureuse, cette excursion dans la France « d’avant » suscitait peut-être également chez de nombreux marcheurs, une impression douce-amère de regret et de mélancolie, diffuse, indicible et pourtant douloureuse. Comme si persistait au hasard de ces rues le parfum entêtant de ce que l’on a perdu.

  • Le système a utilisé les méthodes de type totalitaire dont il est désormais coutumier

Lire la suite

Manifestation : « Moins une démonstration de force qu’une manifestation d’intolérance » (Gattegno/RMC)

Dans Bourdin & Co, Hervé Gattegno dénigre la manifestation contre le mariage homosexuel.

« Le référendum est une idée dangereuse. Elle ne peut que attiser les clivages, souligner les différences entre les Français au risque de rendre le débat malsain, éprouvant pour l’ensemble de la population. » – Hervé Gattegno

« Marine Le Pen n’a aucune envie d’aller défiler pour une cause qui la rapprocherait à la fois de l’UMP et de la communauté musulmane » (Gattegno/RMC)

Dans son « Parti pris », Hervé Gattegno ne croit pas un seconde à une division du FN sur le mariage homosexuel et y voit même une instrumentalisation de Marine Le Pen.

« Marine Le Pen cherche à flatter la peur d’un certain électorat homosexuel en France envers l’islamisme. En clair elle joue une communauté contre une autre, drôle de dédiabolisation ! » – Hervé Gattegno

Mariage gay : Hollande ne laissera pas «la rue» décider

François Hollande (et Jean-Marc Ayrault, à gauche) ont présenté, mardi à l’Élysée, leurs vœux aux principaux responsables religieux en pleine polémique sur le mariage homosexuel auquel toutes les grandes confessions sont opposées.

Voir : Droit de vote des étrangers : quand Hollande demande des manifs à Poutou (Fdesouche)

Le chef de l’État a assuré qu’il avait «écouté avec le plus grand respect les opinions des confessions», que cette réforme ne concernait «que le mariage civil» et qu’elle «avait été approuvée démocratiquement».

La manifestation du 13 janvier s’annonce très suivie. À l’Élysée, on surveille la mobilisation avec attention. Mais on promet de ne pas reculer. Même si un million de personnes sont dans la rue? «Et les plusieurs millions de Français qui ont choisi au moment de l’élection?» réplique-t-on au sommet de l’État.

«On ne fait pas une loi en fonction du nombre de manifestants, sinon ce serait la rue qui déciderait.»

On croirait entendre Jean-Pierre Raffarin, lors des manifestations de 2003 contre la ré­forme des retraites, contestée par la gauche à l’époque. Les opposants dénoncent un passage en force et l’absence de débat. [...]

Le Figaro

Mariage gay : Collard appelle à manifester

Le député FN Gilbert Collard a appelé à participer à la manifestation anti-mariage homosexuel du 13 janvier, exhortant à « écraser Vincent Peillon du pied gauche, ça porte bonheur ».

« Ainsi, le seul fait libre de n’être pas d’accord avec cette loi, de vouloir en discuter, d’oser s’opposer, même en respectant la liberté sexuelle de chacun, incarcère les catholiques dans le camp des salauds, des homophobes haineux, des délinquants », tonne Gilbert Collard.

« Robespierre Peillon est de retour avec sa loi des suspects, son certificat de civisme qu’il est seul habilité à délivrer avec son profil de guillotine sèche », poursuit le député d’extrême droite. « C’est du terrorisme anti-chrétien, anti-catholique ». [...]

Le Figaro

Philippot s’en prend à Minute (màj)

Addendum 08/01/13

Florian Philippot revient sur la manifestation contre le mariage homosexuel le 13 janvier. Il réitère ses critiques contre Minute.

« Quand François Hollande veut parler de sociétal, on sait très bien que c’est pour oublier le reste. Pendant ce temps-là, on ne parle pas de Virgin, on ne parle pas des agressions, comme cette pauvre lycéenne qu’a été poignardée par quatre filles dans son lycée… » – Florian Philippot

_______________________________

Le vice-président du Front national Florian Philippot s’en prend a l’hebdomadaire Minute. [Il] s’exprime sur la manifestation contre le mariage gay de dimanche prochain, à laquelle le FN, après des semaines d’hésitation, a finalement décidé d’envoyer une délégation, mais sans sa présidente. « Certains évoquent un problème gay, fondé sur l’existence d’une cour de cadres gays qui isolerait Marine Le Pen. Qu’en pensez-vous« , l’interroge-t-on.

« Ce sont des analyses dignes des complotistes d’extrême droite de l’entre-deux-guerres. Vous savez, pendant l’entre-deux-guerres, on ne disait pas gay, on disait juif, mais c’est du même niveau. Ce n’est pas étonnant que cela vienne du journal Minute. C’est le degré zéro de la politique« , répond Florian Philippot.

Dans son numéro du 2 janvier, Minute affirme qu’il existe en effet au sein du FN un lobby gay très actif dans l’équipe dirigeante, dénoncé par plusieurs militants de la base et des cadres. (…)

Le Figaro

Jean-Marie Le Pen : « Je participerai mentalement à la manif anti-mariage gay »

Le président d’honneur du Front national, Jean-Marie Le Pen, a déclaré dimanche à Hem (Nord), qu’il participerait « mentalement » à la manifestation contre le mariage homosexuel du 13 janvier, faute de pouvoir y être présent physiquement en raison d’autres obligations. [...]

Interrogé sur la position de sa fille, M. Le Pen a estimé qu’elle avait « donné une raison qui est valable, mais que je ne trouve pas péremptoire, qui est ‘je ne veux pas apparaître à la remorque de M. Copé’. Qui est encore à la remorque de M. Copé ? Il n’y a déjà presque plus d’UMP. » « Je crois que le bureau politique de lundi va quand même étudier la question, peut-être faire revenir la présidente sur sa décision de non-participation », a-t-il ajouté. [...]

7sur7.be

Georgina Dufoix, ancienne ministre de François Mitterrand, contre le mariage pour tous

Georgina Dufoix a été secrétaire d’Etat à la famille (1981-84), ministre des Affaires sociales et de la solidarité nationale (1984-86), ministre chargée des questions familiales (1988), sous la présidence de François Mitterrand. Elle s’est convertie au protestantisme évangélique au début des années 90. Elle prend position contre le mariage pour tous et ira manifester le 13 janvier.

Le «mariage homo» focalise toutes les attentions, mais dans ce projet 
de loi, il n’est que la partie émergée de l’iceberg. Ce projet de 
loi se proposerait de transformer en profondeur notre façon de vivre 
ensemble en essayant d’effacer de notre droit l’altérité entre hommes 
et femmes pour la remplacer par la théorie du genre.

Pourquoi apportez-vous votre soutien aux manifestants contre le 
mariage pour tous ?


François Hollande a annoncé pendant sa campagne qu’il 
souhaitait établir un mariage pour les homosexuels. Les Français ont 
voté pour lui, et donc en faveur de cette mesure. Mais il n’avait pas 
dit qu’il allait transformer le mariage tel qu’il est instauré. Sa 
proposition ne remplaçait pas les notions de père et de mère par une 
notion neutre qui change la vie de tous les Français.

Ce n’est pas ma foi qui me 
guide, c’est une réflexion sur la société française d’aujourd’hui, sur 
ce qu’est la famille, un pays, la stabilité apportée par la famille.

Dans quelle mesure cela pose-t-il problème ?


Les statuts de mère et de père ont un impact dans l’intime de 
notre être. Il ne s’agit pas seulement d’un statut juridique. Ce sont 
des notions profondes et délicates qui nous structurent 
individuellement, dans le rapport aux autres, à la fois entre le père 
et la mère eux-mêmes, et dans la relation aux enfants et à la société 
dans son ensemble. […]

La Vie

Manif du 13 janvier : Marine Le Pen n’ira pas

La présidente du Front national, Marine Le Pen, a annoncé aujourd’hui qu’elle soutenait « les élus, militants et sympathisants » du FN qui iront à la manifestation « légitime » du dimanche 13 janvier contre le mariage homosexuel mais qu’elle n’y participerait pas.

Dans un communiqué, l’ancienne candidate à l’élection présidentielle rappelle l’opposition de son parti « au mariage, à l’adoption et la PMA » (procréation médicalement assistée), « revendications ultra-minoritaires qui, pour la première, n’est même pas soutenue par la majorité des homosexuels et, pour les secondes, consacrent le droit à l’enfant au détriment du droit sacré de l’enfant et en premier lieu celui d’avoir un père et une mère ». [...]

Le Figaro

Mariage gay : Philippot ne manifestera pas

Florian Philippot, vice-président du Front national, a indiqué aujourd’hui sur Europe 1 qu’il ne prendrait « personnellement » pas part à la manifestation contre le mariage homosexuel, le 13 janvier, et que le FN prendrait lui sa décision « dans les jours qui viennent ».

« Nous prendrons cette décision dans les jours qui viennent (…) Moi, personnellement, non, je pense que je n’y serai pas, je l’ai dit », a-t-il déclaré. [...]

Le Figaro

Manifestation anti-immigrés à Tel-Aviv après le viol d’une femme de 83 ans

Quelque 150 Israéliens ont manifesté aujourd’hui dans un quartier défavorisé de Tel-Aviv pour dénoncer l’immigration africaine après le viol d’une femme de 83 ans, pour lequel un Erythréen est soupçonné.

Menés par le député Michael Ben-Ari et deux candidats de son parti d’extrême droite Otzmah pour les législatives du 22 janvier, les manifestants ont parcouru les rues de ce quartier où vivent de nombreux immigrés africains jusqu’à une gare routière délabrée près de laquelle le viol a eu lieu.

«Le peuple veut que les Soudanais soient expulsés», ont scandé les manifestants, dont certains portaient une pancarte proclamant «Nous sommes en Israël, pas en Afrique», selon un photographe de l’AFP.

Le viol a eu lieu il y a 10 jours alors que la vieille dame sortait de son immeuble près de la gare routière, et le suspect a été arrêté il y a une semaine, mais la police ne l’a révélé que lundi. […]

En mai, la tension croissante envers les immigrés clandestins avait dégénéré en violences à Tel-Aviv lorsque des manifestants avaient vandalisé des magasins appartenant à des Africains aux cris de «Les noirs dehors!».

Le Figaro (Merci à Fiefiemas et Zatch)