Enquête sur les accusations de financement libyen de Sarkozy en 2007

Des juges vont enquêter sur les accusations de financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007 lancées par l’homme d’affaires Ziad Takieddine, qui a mis en cause à plusieurs reprises l’ancien chef de l’Etat et l’ex-ministre de l’Intérieur, Claude Guéant.


Uploaded with ImageShack.us

Selon une source judiciaire, le parquet de Paris a ouvert vendredi une information judiciaire contre X pour « corruption active et passive », « trafic d’influence », « faux et usage de faux », « abus de biens sociaux », « blanchiment, complicité et recel de ces délits ».

En revanche, le ou les juges désignés n’enquêteront pas sur le document publié au printemps 2012 par Mediapart, attribué à un ex-dignitaire libyen et affirmant que Tripoli avait accepté de financer pour « 50 millions d’euros » la campagne de M. Sarkozy.

Ce volet de l’affaire reste en enquête préliminaire, ouverte après la plainte pour « faux et usage de faux et « publication de fausse nouvelles » déposée par M. Sarkozy le 30 avril 2012 contre Mediapart.

Un deuxième volet avait été ouvert en décembre 2012, après que M. Takieddine, par ailleurs mis en examen dans le volet financier de l’affaire Karachi, eut affirmé au juge Renaud Van Ruymbeke détenir des preuves d’un financement par la Libye.

(…) Public Sénat

BHL vs Rue89 : « La Libye, les juifs et vous » (MàJ : Rue89 maintient ses informations)

Addendum 30/03/13 : Réponse de Pierre Haski (Rue89)

Bernard-Henri Lévy a de drôles d’indignations. Il s’en prend violemment dans son bloc-notes du Point (repris sur son propre site La Règle du jeu) à l’article de Rue89 qui rapportait qu’il avait été écarté du voyage de Nicolas Sarkozy à Tripoli en raison des objections des responsables de la mairie de la capitale libyenne dues à son origine juive. Au lieu de s’en prendre aux faits eux-mêmes, autrement plus accablants mais embarrassants. [...]

Cet article a été rédigé par Maryline Dumas, une journaliste basée sur place à Tripoli et qui a fait un travail professionnel dont nous maintenons à 100% les informations. [...]

Qu’y avait-il d’insupportable dans notre article à part le fait que lui, Bernard-Henri Lévy, le libérateur de la Libye, soit écarté aujourd’hui par certains de ceux qu’il a contribué à libérer, et cela pour la pire des raisons qui soit : son origine.

Sans rancune, et c’est signé du juif Pierre Haski.

Rue89
_____________________________________
28/03/13

BHL est-il indésirable à Tripoli parce que juif ? Le réalisateur du « Serment de Tobrouk » ne veut pas le croire. Mais certains signes l’inquiètent.

Par Bernard-Henri Lévy

Au début, ça fait un choc.

Vous tombez, dans Rue89, sur un article titré :  » BHL, le juif, ne fera pas le voyage de Tripoli avec Sarkozy « .

Vous vous dites que ce n’est pas possible, que vous rêvez, qu’on ne vous a jamais appelé, comme cela, avec ou sans guillemets,  » le  » juif.

Vous écrivez au directeur.

Vous lui dites que son article est bidon (ce voyage n’était pas prévu) et que son titre, surtout, est indigne (ou digne, plus exactement, d’un moderne  » Je suis partout « ).

Le directeur présente ses excuses.

Change le titre, qui devient :  » BHL n’ira pas à Tripoli avec Sarkozy, car « il est juif » « .

Mais il maintient son information fondée sur les mêmes propos vagues, mal vérifiés, mal sourcés.

Vous notez, au passage, que le premier titre, le plus blessant, celui qui fait de vous  » le juif  » et qui est resté de longues heures en ligne, n’a provoqué aucune réaction, aucune protestation, aucun signe, nulle part, d’étonnement ni d’indignation. [...]

Le Point

Benghazi (Libye) : deux Britanniques d’une association humanitaire enlevées et violées

Deux femmes britanniques, membres d’une association humanitaire, ont été enlevées, avec leur père et deux autres Britanniques, à Benghazi (Libye) mardi. Le groupe a été libéré le jour même et se trouve depuis en sécurité au consulat de Turquie de la ville libyenne.

Le vice-Premier ministre libyen Awadh al-Barassi a indiqué jeudi que les deux femmes avaient été enlevées et violées par cinq hommes dans l’est libyen. Sur sa page Facebook, il révèle qu’elles « ont été horriblement violées devant leur père ». Il affirme avoir rendu visite aux deux victimes à Benghazi.

Les deux femmes, «deux sœurs» rapporte le site britannique «The Guardian», faisaient parties d’un large convoi humanitaire de dix véhicules. Ce convoi était divisé en plusieurs groupes. Le véhicule transportant les deux femmes avait trois autres Anglais à bord, dont le père des deux sœurs.

Après avoir traversé la France, l’Espagne, le Maroc, l’Algérie, la Tunisie et la Libye, ils devaient encore traverser l’Egypte pour rejoindre la bande de Gaza (Palestine). Alors qu’il arrivait à la frontière égyptienne, le convoi a été arrêté et est resté bloqué sur place pendant plusieurs jours. La voiture transportant les cinq Britanniques a décidé de rebrousser chemin et de retourner à Benghazi en Libye. Le père et ses deux filles, ainsi que les deux autres humanitaires, voulaient se rendre à l’aéroport pour prendre un avion et rentrer en Angleterre. C’est à leur arrivée à Benghazi qu’ils ont été enlevés par cinq inconnus mardi matin. Les cinq Britanniques auraient été relâchés quelques heures plus tard.

(…) Le Parisien

Bernard-Henri Lévy : «Notre destin, aujourd’hui, se joue entre islam éclairé et côté obscur de l’islam»

Article de Bernard-Henri Lévy sur le site La Règle du jeu sur l’intervention français au Mali, «anti-guerre d’Afghanistan» et «anti-guerre d’Irak».

Notre destin, aujourd’hui, se joue entre l’islamisme qui progresse, le terrorisme qui se rapproche, et la lutte à mort, partout, entre islam éclairé et côté obscur de l’islam.

Cette guerre-éclair, conduite et gagnée, avec l’appui des forces maliennes, sans que l’on ait senti la possibilité même d’un enlisement, c’est l’anti-guerre d’Afghanistan.
Mieux : c’est, si l’on y réfléchit, la première défaite de l’islamisme militaire – il avait été défait politiquement en Libye ; l’intervention française avait eu pour effet, en montrant un visage fraternel de l’Occident, de pulvériser le noyau de l’argumentaire d’Al-Qaida et de faire qu’un an plus tard, dans les urnes, les forces qui se réclament du Jihad, soient tout naturellement vaincues ; eh bien, là, c’est une défaite militaire ; c’est la première fois que le jihadisme fait la preuve qu’il n’est pas plus apte à mener une guerre qu’à gouverner un Etat ; et cela aussi est essentiel ; et, là encore, c’est une date clé.

Or l’extraordinaire, c’est que l’opinion s’en moque.

L’élection d’une Miss France passionne davantage les Français que les hauts faits de cette nouvelle armée d’Afrique.

Une belle Eurovision, pour ne pas dire une Star Academy, intéresse plus que la destruction, pour reprendre le mot de François Hollande, d’un Sahelistan en formation. […]

La Règle du Jeu

« BHL, le juif, ne fera pas le voyage à Tripoli avec Sarkozy »

Il y a tout juste deux ans, Nicolas Sarkozy annonçait le début de l’intervention française qui devait aider les rebelles libyens à mettre fin au régime de Mouammar Kadhafi. C’est ce qu’il célébrera ce mardi en compagnie du maire de Tripoli, Sadat al-Badri, puis du Premier ministre Ali Zeidan. Alain Juppé et Dominique Perben l’accompagnent. Bernard-Henri Lévy aurait bien aimé être de la partie.

(…) Dans un contexte sécuritaire qui reste tendu, la mairie redoutait un incident : Bernard-Henri Lévy est juif, et cela pourrait servir de prétexte aux milices islamistes pour attaquer la mairie, nous explique-t-on. Alors qu’une église copte a été brulée la semaine dernière à Benghazi et qu’un prêtre a été attaqué à Tripoli, le risque n’est pas négligeable. A tel point que la municipalité avait même envisagé d’envoyer une seconde voiture à l’aéroport pour conduire directement BHL chez le premier ministre Ali Zeidan « puisqu’il l’a invité ».

(…) Rue89

Libye : une vidéo de jeunes fouettés par des islamistes suscite l’indignation

Une vidéo circulant sur internet montrant des islamistes se relayant pour fouetter des jeunes a provoqué l’indignation en Libye, le Premier ministre ayant menacé dimanche de « punir sévèrement » les coupables.

La vidéo de plus de cinq minutes, titrée « des Libyens fouettés à Syrte (nord) selon la charia », montre des hommes barbus en train de se relayer pour fouetter cinq jeunes attachés tour à tour à un tronc d’arbre.

La scène se déroule dans une cour centrale entourée de bâtiments, où l’on peut voir des pick-up souvent utilisés par les milices armées en Libye, ainsi qu’une vingtaine d’hommes, la plupart barbus et habillés à l’afghane. A la fin de chaque séance de flagellation, un autre jeune enlève son t-shirt et se dirige volontairement vers l’arbre pour recevoir au moins une trentaine de coups de fouet, hurlant de douleur et criant « Allah Akbar » (Dieu est grand). [...]

La Libre et Algérie1

Merci à Lilib

Libye : L’église copte de Benghazi incendiée

Des hommes armés ont pénétré jeudi dans l’église copte de Benghazi, dans l’est de la Libye, et y ont mis le feu. Cette église, qui appartient à la communauté copte (chrétiens d’Egypte), avait été déjà attaquée fin février, et son prêtre et son adjoint avaient été agressés.

«Plusieurs hommes armés sont arrivés en tirant en l’air, ont mis le feu dans l’église et sont repartis», a indiqué à l’AFP sous couvert de l’anonymat un habitant du quartier, dans le centre-ville. Selon un journaliste de l’AFP qui s’est rendu sur place peu après l’attaque, les fenêtres de l’église étaient calcinées mais aucune trace d’incendie n’était visible sur la façade. […]

Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la minorité chrétienne en Libye exprime des craintes quant à la montée de la mouvance islamiste extrémiste, notamment dans l’est du pays, et à la multiplication d’attaques et d’actes d’intimidation à son encontre, ainsi que d’arrestations.

Le Figaro (Merci à Zatch)

Les armes des islamistes du Mali viennent bien de Libye et de Benghazi

Dans ce reportage sur un camp d’entrainement abandonné par les islamistes au nord du Mali, on nous montre des caisses de munitions sur lesquelles ont lit « Benghazi » et « Libye », ce qui confirme ce que dit l’africaniste Bernard Lugan depuis longtemps :

50 chrétiens en possession de bibles arrêtés à Benghazi

Une cinquantaine de chrétiens égyptiens soupçonnés de prosélytisme ont été arrêtés cette semaine à Benghazi, a indiqué vendredi à l’AFP un responsable des services de sécurité de cette ville de l’est de la Libye.

« Quarante-huit commerçants égyptiens qui travaillaient dans le marché municipal de Benghazi ont été arrêtés sur la base d’informations selon lesquelles ils avaient des activités suspectes », a déclaré ce responsable sous couvert de l’anonymat.

Il a ajouté que ce groupe était en possession de bibles, d’ouvrages encourageant la conversion au christianisme, et d’images du Christ et de l’ancien chef de l’Église copte orthodoxe Chenouda, décédé en 2012. [...]

Le Figaro

(merci à Dagor)

En Libye, les religieuses contraintes de quitter la Cyrénaïque

À quelques jours du deuxième anniversaire de la révolution contre le colonel Kadhafi, le 17 février 2011 à Benghazi, le vicaire apostolique de Tripoli, Mgr Giovanni Innocenzo Martinelli, s’est inquiété auprès de l’agence vaticane Fides de la situation en Libye et notamment en Cyrénaïque (est).

« À l’occasion de l’anniversaire de la révolution, tout pourrait arriver », a mis en garde Mgr Martinelli, soulignant que, après avoir fait l’objet de pressions, la plupart des congrégations religieuses ont quitté la région. [...]

« À Tripoli également, où la situation est calme, nous avons reçu le conseil de la part de différentes sources de faire attention et de ne pas nous déplacer, poursuit l’évêque d’origine italienne. Il s’agit d’un avertissement qui a été adressé dans tous les cas à l’ensemble des Européens. La ville se prépare actuellement aux célébrations avec joie mais les mesures de sécurité ont été renforcées par crainte d’attentats. »

La Croix

Merci à LaurentLL

Italie : Lampedusa se distingue au palmarès mondial des plages

Une plage de la petite île italienne de Lampedusa, au large des côtes sud de la Sicile, pointe en tête de la liste des meilleures plages au monde, établie à partir des avis de millions de voyageurs sur le site internet TripAdvisor. Ces dernières années, l’île de Lampedusa est devenue le point de chute de dizaines de milliers de réfugiés et de candidats à l’émigration en Europe, notamment durant les soulèvements du «printemps arabe», en Tunisie et en Libye.

La «plage du lapin» se détache dans ce palmarès annuel, et d’après une porte-parole de TripAdvisor, Emma Shaw, «il est facile de comprendre pourquoi, étant donné ses eaux turquoise et son sable blanc».

20 minutes (Merci à BrunoDeSouche)

BHL : « Non, la Libye n’est pas responsable du Mali. Ce sont les Le Pen qui ont donné le ton »

Non, la Libye n’est pas responsable du Mali

Ce sont les Le Pen qui ont donné le ton.

Mais c’est toute une partie de la classe politique, des commentateurs plus ou moins patentés, de faux experts, des stratèges en chambre, qui leur ont, comme souvent, emboîté le pas.

Le Mali serait la conséquence de la Libye.

C’est en mettant fin à la dictature de Kadhafi que l’on aurait ouvert la boîte de Pandore en Afrique.

En sorte que Sarkozy, Hillary, Cameron, quelques autres, seraient directement ou indirectement responsables de la montée de l’islamisme au Sahel, de l’effondrement des États faillis de la sous-région, des dizaines de victimes de la tuerie du site gazier d’In Amenas en Algérie – encore un peu et, quand viendra l’heure de crier à l’enlisement de la guerre au Mali, c’est toujours à eux qu’on l’imputera…

L’argument, normalement, devrait être traité par le mépris. [...]

Le Point