L’extrême droite développe sa critique des médias

Longtemps apanage de l’extrême gauche, la critique des médias s’est déplacée et professionnalisée à l’extrême droite.

Ce mardi soir, rue d’Athènes à Paris, l’extrême droite célèbre sa grande messe anti-médiatique. Au menu ? La remise de “Bobards d’or”, des statuettes dorées à l’effigie de Pinocchio. Depuis trois ans, cette cérémonie annuelle retransmise sur plusieurs sites phares de la réacosphère (Novopress, Fdesouche, Nouvelles de France), vise à récompenser les “pires mensonges proférés par les médias au nom du politiquement correct”. (…)

Autre tête de pont de la blogosphère d’extrême droite, le blog Fdesouche a quant à lui choisi de ne pas produire de contenu mais d’agréger des articles provenant de sites d’information grand public. La sélection de leurs sources visant à mettre en avant un phénomène au détriment de tous les autres. “Nous tirons parti de la frilosité des médias à traiter de sujets (immigration-islam-insécurité”, explique Pierre Sautarel, co-animateur du site.

Sur ce navire amiral de la réacosphère, les médias sont les ennemis auto-désignés puisqu’ils n’ont de cesse de “cacher la vérité aux Français” (alors que Fdesouche la leur révélerait).

“Leur critique des médias et du politiquement correct créé une émulation collective et une solidarité de fait entre les lecteurs du site. Fdesouche se mue en contre-société initiatique regroupant des membres qui savent déjouer la censure des médias”, analyse ainsi le sociologue Yannick Cahuzac.

(…)

Les Inrocks

Serge Kaganski : «Commencent sérieusement à nous gonfler les coucougnettes avec le pape» (Les Inrocks)

Article de Serge Kaganski intitulé «Ras-le-bolus papam !», «journaliste et critique rock et critique de cinéma» sur son blog.

Commencent sérieusement à nous gonfler les coucougnettes avec le pape. Ah ! il est argentin !

Oh ! Il est d’origine piémontaise ! Waow, il habitait un modeste appartement ! Fouchtra ! Il se prénomme François (comme Hollande, Mitterrand, le facteur de Jour de fête et le vainqueur de Marignan) ! Vazi ! Il est jésuite ! Aïe ! il était pas net tip top avec les tortionnaires du régime Videla. […]

Ben non, pas envie de m’incliner, mais plutôt de lui pisser à la raie, et de condamner tous les médias qui nous bassinent avec ça au régime ostie-pain sec pendant mille ans. […]

Par ailleurs, a-t-on pensé à l’effet produit par ces longs et indigents directs sur les téléspectateurs de culture ou de religion musulmane à qui l’on serine pourtant à longueur d’année que nous sommes en république laïque ? Imaginons l’inverse : des heures de direct depuis La Mecque sur des foules musulmanes attendant fébrilement l’élection du nouveau grand imam.

Mais ça, c’est la grande arnaque religieuse et cléricale depuis la nuit des temps : la foi, la messe, les églises (ou mosquées, ou sinas… ne chipotons pas entre les monothéismes, encore que les juifs ont au moins la lucidité de se rendre compte que le messie n’est pas encore descendu sur terre […].

Blog Les Inrocks/Serge Kaganski


Critique de Kaganski du film «Le fabuleux destin d’Amélie Poulain» (Libération 31 mai 2001 )

Que vois-je tous les jours en sortant dans la rue ? Des Parisiens, certains sans doute français «de souche», d’autres d’origine antillaise, maghrébine, africaine, indienne, kurde, turque, juive, russe, asiatique… Je vois des couples hétéros, mais aussi pédés, lesbiens, queer… Que vois-je dans le Montmartre de Jeunet? Des Français aux patronymes qui fleurent bon le terroir. Je vois aussi un beur désarabisé qui s’appelle Lucien.

Politique, médias, affaires : les secrets de Matthieu Pigasse (infographie Ojim)

L’Observatoire des Journalistes et de l’Information Médiatique propose une infographie sur  l’homme d’affaires et de médias Matthieu Pigasse (Le Monde, Les Inrocks, Parti Socialiste, banque Lazard…).

Télécharger l’infographie complète (format pdf)

« Les Inrocks » : Frédéric Bonnaud remplace Audrey Pulvar (+vidéo)

Frédéric Bonnaud a été nommé directeur de la rédaction des « Inrockuptibles » en remplacement d’Audrey Pulvar, démissionnaire fin décembre, a annoncé vendredi 18 janvier le magazine.

Frédéric Bonnaud, 45 ans, qui a commencé sa carrière aux Inrockuptibles, a travaillé depuis 2002 à France Inter, Europe 1, au Mouv’, Mediapart et Arte.

Il prendra ses fonctions à compter du 1er mars. La transition sera assurée par Jean-Marc Lalanne, actuel rédacteur en chef de l’hebdomadaire. [...]

Le Nouvel Obs

Rediff. du 10 mars 2010 : Guillaume Durand reçoit Eric Zemmour dans un houleux débat avec Gérard Miller et Frédéric Bonnaud…

« Je ne suis pas patriote pour un sou »

Pétition des Inrockuptibles en faveur du mariage gay : « Un moment de vérité »

Le journal Les Inrockuptibles appelleà signer une pétition, «Egaux ni plus ni moins», en faveur du mariage gay et fait le parallèle avec des moments clés de l’histoire de France.

Liberté atavique du peuple français de penser son temps et renverser l’ordre établi.

Monsieur le président de la République, Madame la garde des Sceaux, mesdames et messieurs les député-e-s et sénatrices-teurs,

La France est aujourd’hui placée devant un moment de vérité. […] Libres les jacques du Moyen Âge, libres les héros superbes de 1789, libres et sacrifiés les communards de Paris, libre Louise Michel, libre Victor Schoelcher, libres ces hommes et ces femmes redressant un pays affaissé par l’Occupation. […]

Alors oui, dans les faits, cette égalité est quotidiennement mise à l’épreuve depuis trois siècles. Elle n’en demeure pas moins un idéal, un but, un trésor à défendre sans faillir. Fraternels les engagés du serment du Jeu de paume comme les poilus grelottant dans la glaise, jetés sans discernement devant la gueule des canons ennemis par des généraux incompétents, les soldats de Leclerc scellant leur union à Koufra comme ces Justes mettant en danger leur propre vie pour sauver celles de persécutés. […]

Qui peut dire aujourd’hui encore que le mariage soit le seul lieu où se construit la famille ? Qui peut sérieusement, chiffres de la maltraitance à l’appui, affirmer qu’un parent hétérosexuel réussit mieux qu’un parent homosexuel ? […]

L’audace, dont vous hésitez à faire preuve, onze pays au moins l’ont déjà éprouvée, dont des voisins et proches partenaires. Ces pays sont toujours debout. Ils n’ont pas sombré dans le dévoiement ou l’explosion des valeurs mais ne se sont tout simplement pas laissés paralyser par la peur. À vous aujourd’hui de ne pas trembler.

Les Inrockuptibles

Selon Les Inrockuptibles, pour être cool, il faut avoir des euros

S’il est un magazine dont la marque de fabrique est la coolitude, c’est bien Les Inrockuptibles. Hebdomadaire branché qui passe son temps à chroniquer les chanteurs branchés, les films branchés et les jeux vidéo branchés, « les Inrocks », comme disent les gens branchés, adorent aussi les styles de vie branchés, les habits branchés et les meubles branchés… Bref, tout ce qu’il faut pour être branché… Et donc cool. Mais être cool, pour l’hebdomadaire que dirige désormais Audrey Pulvar, suppose d’en avoir les moyens.
(…)

Acrimed

Audrey Pulvar incendiée par ses lecteurs et les « Pigeons »

PARIS – Audrey Pulvar, rédactrice en chef du magazine « les inRocks », fait depuis hier l’objet d’une large et sévère vague de critiques suite à son éditorial consacré au mouvement des « Pigeons ».

Dans cet article, la compagne du Ministre Arnaud Montebourg s’en est prise de façon virulente aux 70’000 entrepreneurs réunis sur la page facebook des Pigeons et a notamment pointé du doigt Pierre Chappaz, un militant notoire du mouvement qui aurait, selon elle, touché 475 millions d’euros en 2004 lors de la vente de sa société Kelkoo au groupe Yahoo!.

Portée par les réseaux sociaux, Twitter en tête, l’inexactitude des affirmations et propos d’Audrey Pulvar a été rapidement mise en évidence, notamment par Pierre Chappaz en personne, désormais domicilié dans le canton de Genève, qui précise dans une « Mise au point pour Audrey Pulvar », avoir en réalité perçu moins de 15 millions d’euros lors de la vente sa société car il détenait 3% du capital et non 100% comme sous-entendu par la compagne du Ministre.

Sur le site des inRocks, magazine culturel pourtant bien ancré à gauche, l’on pouvait observer ce matin une très large majorité de réactions négatives suite aux propos erronés de sa rédactrice en chef, notamment qualifiée « d’aigrie » et « d’ignorante ». Certains fidèles lecteurs du magazine déclarant même : « On regrettera amèrement la nomination de cette femme à la tête de notre hebdomadaire favori ».

Déjà fortement contestée à l’interne de sa propre rédaction, de nombreux entrepreneurs perçoivent cet éditorial comme la « goutte qui fait déborder le vase » et appellent désormais à la démission ou au licenciement d’Audrey Pulvar suite à ce nouveau faux-pas.

Romandie News

(merci à Chantecler)

Les Inrocks vs Finkielkraut : « c’est un peu con de finir par ressembler à Véronique Genest »

Si, par malchance, j’habitais dans ton costume – avec protège-coudes en cuir millésimé Guerrisol 76 -, eh bien, je l’aurais sacrément en travers. C’est vrai, quoi, mon Finkielchou, avec l’armure de diplômes qui est la tienne, tes états de service de normalien et ton agrégation de lettres, ton opulente bibliographie et ton statut de penseur protéiforme, c’est un peu con de finir par ressembler à Véronique Genest !

D’ailleurs, je te verrais bien toi aussi en flic pour TF1, héros d’une série du genre “Finkie chez les frisés”. Richard Millet pourrait en écrire le scénario.

J’ignore ce que t’ont fait les musulmans, peut-être l’un de ces barbares potentiels t’a-t-il un jour piqué une place de parking, mais il semblerait que leur existence même obsède le flux lancinant de tes pensées nécrosées. Dans la presse, à la télévision ou à la radio, du matin au soir, tu es ainsi invité à légitimer du haut de ta chaire philosophique d’approximatives considérations, habituellement réservées aux sièges des coiffeurs pour vieilles dames paranoïaques et aux bistrots borgnes de Vitrolles et de sa région. [...]

Tu t’imaginais jadis en héritier de Lévinas, tu vaux désormais à peine mieux sur le marché des idées que la naze Lévy, Élisabeth, Isabelle Mergault du crachoir médiatique néoréac. [...]

Les Inrocks

Stéphane Guillon attaque Audrey Pulvar sur Twitter

L’humoriste a attaqué Pulvar, désormais rédac’ chef des Inrocks, sur Twitter. Guillon est persuadé qu’Audrey Pulvar a décroché son nouveau job grâce à son conjoint politicien Arnaud Montebourg qui aurait rencontré Matthieu Pigasse, le propriétaire du magazine, juste avant sa nomination. Audrey Pulvar nie et affirme qu’elle ne doit ce travail qu’à la sueur de son front.

Guillon a donc écrit hier: « On nous apprend que Montebourg et Pigasse se sont bien rencontrés 15 jours avant la nomination d’Audrey aux Inrocks. Impossible, pure calomnie. » Dans un deuxième message, posté juste après, il ajoute « Audrey a écrit sur Twitter que les 2 hommes ne s’étaient jamais rencontrés. La tendre, la douce, l’exquise ne peut pas nous avoir baratinés ! » [...]

7sur7.be

Merci à Stormisbrewing

Pigasse choisi pour inspirer la Banque publique d’investissement

Matthieu Pigasse, directeur général de « Lazard France », est également patron du magazine « Les Inrockuptibles », co-dirigé par Audrey Pulvar, compagne d’Arnaud Montebourg.

Bercy a confié un mandat à la banque d’affaires Lazard France, dirigée par Matthieu Pigasse, pour conseiller le gouvernement lors de la création de la future Banque publique d’investissement, a-t-on appris jeudi 30 août auprès de l’entourage du ministre de l’Economie Pierre Moscovici.

(…)
Le Nouvel Obs