France/municipales : Dur d’être candidat «issu de l’immigration» (El Watan)

Le quotidien algérien El Watan tente de dénombrer les candidats aux municipales françaises «issus de l’immigration». Son dénombrement se limite en fait à une certaine catégorie : Kamel Hamza, Rachida Dati, Razzy Hammadi, Abdelhak Kachouri à Neuilly-sur-Marne, Karim Bouamrane, Sonia Dahou, Samir Maïzatn, Fayçal Menia, Azzedine Taïbi, Haouaria Hadj Chikh, Hacen Boukhelifa, Samia Ghali, Farida Boudaoud …

Dans douze jours, les Français vont élire leurs conseils municipaux. Après les décomptes, on scrutera le nombre d’élus issus de l’immigration arabe et africaine l Voici un tour d’horizon non exhaustif.

Au lendemain des élections municipales du 23 et du 30 mars, l’augmentation du nombre de conseillers municipaux issus de la diversité dans les communes françaises sera soulignée. Il se pourrait même que quelques nouveaux maires soient élus. Ce sera la cerise sur le gâteau, un gâteau dont le goût sera cependant amer. Ainsi, on ne pourra pas cacher que de plus en plus de personnes originaires du Maghreb ou d’Afrique ont eu des difficultés à figurer sur les listes cette année plus encore qu’il y a six ans, lors du précédent renouvellement. […]

Alors que les thèses racistes de l’extrême droite progressent dans l’opinion avec la banalisation du Front national de Marine Le Pen, les partis républicains, de droite comme de gauche, ont hésité à faire figurer des «noms étrangers» qui feraient peur à certaines catégories d’électeurs, accentuant ce qu’on nommait il y a quelques années la «lepénisation des esprits». […]

El Watan

Michel Wieviorka : L’affaire Cahuzac, «un désastre généralisé»

Le sociologue Michel Wieviorka revient pour le JDD sur l’affaire Cahuzac. Extraits.

Quelle est votre réaction à l’affaire Cahuzac ?

Je suis dans un état de sidération. C’est un désastre pour la gauche, pour le monde politique, pour la vie intellectuelle et la vie morale. Un désastre généralisé.
Vous parlez aussi de crise morale…

Oui, nous traversons une crise morale. La France est en Europe un des pays qui a le plus de mal avec la mondialisation. Dans toutes les études, nous sommes ceux qui ont le plus peur de l’avenir. Il y a une sorte d’inquiétude collective. Du coup, on s’enferme dans des débats surréalistes, comme le dernier en date, celui de la crèche Baby Loup. Nous sommes devenus un pays sans repères. Coup sur coup, l’affaire DSK, puis l’affaire Cahuzac, cela fait beaucoup… La crise est aussi intellectuelle. À la Maison des sciences de l’homme, on essaye de construire un débat d’idées sur des bases solides, respectables, mais c’est difficile. La plupart de nos initiatives ne provoquent que bien peu d’intérêt auprès des politiques…

Vous craignez une montée du Front national ?

Ma plus grande inquiétude, ce n’est pas tant que le Front national rafle la mise, c’est plutôt une droitisation d’une partie de la droite. Dans un même temps, le FN va réclamer davantage de respectabilité et une partie de la droite est en cours de lepénisation. Cette double logique peut provoquer une rencontre. [...]

Le JDD

La Lepenisation du discours de Montebourg à Alger

En visite officielle d’une journée en Algérie, le ministre français du Redressement productif a esquissé la nouvelle vision de la coopération économique entre l’Algérie et la France.

 

Une vision qui doit, selon M. Montegourg, être fondée sur une «alliance industrielle compétitive». «Nous aussi, comme l’Algérie, nous cherchons à industrialiser et réindustrialiser le pays. Nous cherchons aussi à redresser, car les centaines de milliers d’emplois perdus de part et d’autre de la Méditerranée sont des emplois qu’il faut reconquérir. Nous pouvons ensemble reconquérir des parts de marché perdues en partageant nos avantages pour partir à l’assaut des marchés émergents en croissance», a déclaré Arnaud Montebourg lors d’un point de presse organisé à l’issue de ses rencontres avec les ministres de l’Industrie, de la PME et de la Promotion de l’investissement, de l’Energie et des Mines et de l’Intérieur. Il devait rencontrer Abdelmalek Sellal, le Premier ministre, en fin de journée.

Le ministre français a rappelé que les deux pays «ont été malmenés par la mondialisation. Le Maghreb comme l’Europe sont victimes de cette mondialisation déloyale».

 

De son côté, Cherif Rahmani, ministres de l’Industrie, de la PME et de la Promotion de l’investissement, a indiqué que des filières sont déjà identifiées. Il s’agit notamment de l’industrie manufacturière, de la mécanique, de la pharmacie, des matériaux de construction et de l’innovation.

L’enjeu pour l’Algérie consiste, selon lui, à «réduire notre dépendance vis-à-vis de l’étranger et à repositionner notre industrie, avec le renouvellement des filières, la modernisation et les nouvelles technologies».

«Nous avons besoin d’un partenariat de proximité, concret et réel, sur des produits stratégiques», a réclamé M. Rahmani. Interrogé sur l’avancement du projet d’implantation d’une usine Renault en Algérie, M. Montebourg s’est contenté de dire que le dossier «avance très bien». Ce dernier a annoncé par ailleurs que l’ancien Premier ministre français, Jean-Pierre Raffarin, «continuera sa mission» en tant que chargé du suivi de la coopération économique entre les deux pays [...]

El Watan

Mélenchon : « Ça ne paie pas de se comporter comme un gros facho »

Dénonçant la « lepénisation de la droite », Jean-Luc Mélenchon a appelé vendredi à « chasser Nicolas Sarkozy » en votant pour François Hollande, à deux jours du second tour de l’élection présidentielle. [...]

Hebergeur d'image

Dénonçant la « lepénisation de la droite » et jugeant que « ça ne paie pas de se comporter comme un gros facho » en parlant du président sortant, le boss du Front de gauche a tenu un discours particulièrement offensif à l’encontre du candidat de droite. « Nous avons décidé de battre Nicolas Sarkozy et pour le faire, nous votons Hollande et nous ne sommes pas gênés de le faire« , a-t-il dit devant des milliers de partisans scandant « Résistance ! Résistance ! ».  [...]

Hebergeur d'image

TF1 News

Patrick Lozès : «La lepénisation des esprits se poursuit»

Patrick Lozès, Conseil représentatif des associations noires de France (Cran), réagit aux extraits du projet de rapport de la « Mission d’information sur le droit de la nationalité en France » publiés par Libération.

Nous devons accepter la France telle qu’elle est afin de libérer l’espoir, l’énergie et le dynamisme du peuple français, pour que notre pays continue à être un grand pays, et non une nation repliée sur elle-même, et sur ses peurs.

Ce projet montre bien que la campagne pour l’élection présidentielle de 2012 se déroule sur fond de «lepénisation des esprits». Le racisme se banalise au sommet de l’Etat, et au sein du parti majoritaire.

Aujourd’hui comme toujours, certains s’évertuent à vouloir diviser les Français.

patricklozes.blogs

Joffrin débusque deux nouveaux crypto-lepenistes : Taddeï et Todd

Décontamination acte II. Laurent Joffrin poursuit sa croisade à la poursuite de ceux-qui-notabilisent-les-idées-du-Front-National, comprenez ceux-qui-ne-pensent-pas-comme-moi. Après une attaque en règle contre la cheffe de ces lieux, Philippe Cohen, Eric Zemmour et quelques autres confrères, le voici qui se saisit du « cas » Taddéï.

Dans un billet finement titré « France 3 : c’est Le Pen ou jamais « , il dénonce sur le site de l’Obs, un « déferlement de clichés anti-musulmans. Une opération de propagande lepéniste. » Avec différents arguments : il critique le thème de l’émission (montée dans les sondages de Marine Le Pen et sentiment national), la conduite des débats et surtout le casting des invités. Paul Marie Coûteaux, William Goldnadel, Emmanuel Todd (très fatigué dixit Lolo puisque postulant « la mort de l’antiracisme et de « la pensée unique » démocrate et européenne » ) ou Alain-Gérard Slama, (l’éditorialiste du Figaro, qui seul a l’insigne honneur d’être sauvé par Lolo – pas du tout sûr qu’il s’en sente flatté). Bref, la liste des notabilasateurs crypto-lepenistes s’allonge, gageons qu’Emmanuel Todd lui garde un chien de sa chienne…

Toujours selon notre chroniqueur-lyncheur télé d’un jour, le plateau de Taddeï est d’ailleurs ouvertement frontiste puisque Taddéï a invité Christine Tasin dans l’émission : « Dame Tasin, organisatrice des apéros saucisson-pinard, se présentant ouvertement comme islamophobe », dit Joffrin. Oups, oups, oups. Là Laurent Joffrin a peut-être parlé un peu vite : le 2 mars dernier, Libération, sous le délicieux titre « Bouffeuse d’Islam » offrait son portrait de dernière page à la même « Dame Tasin » qu’il reproche à Frédéric Taddeï de médiatiser. Laurent Joffrin était alors encore à Libé, et au moins comme patron du journal a dû valider la commande d’un tel portrait quelques jours avant. Mais à l’époque l’opération décontamination n’avait pas commencé, sans doute.

Causeur

Euro : Vers une lepénisation des économistes ?

BFM Business, « Les Experts de l’Economie » (11/03/11)

Avec Jean de Belot (Aria Partner) et Jean-Pierre Petit (Cahiers Verts de l’économie)

Ce n’est pas pour défendre Marine mais vous savez également qu’il y a parmi vos clients et parmi tous nos partenaires de business aujourd’hui, des gens très sérieux, dirigeants du CAC 40, dirigeants d’institutions très sérieuses, qui travaillent à se préparer à l’hypothèse du crack de l’euro et de la division de l’euro. »

L’Angleterre n’est pas dans l’euro, le Danemark n’est pas dans l’euro, l’euro n’a pas apporté aux peuples de l’euro le progrès de bien-être et de sérénité qu’il avait promis. »

Réécouter également Emmanuel Todd à propos du programme économique du FN (France 3, 10/03/11)

(merci à France Domtom)

«La lépenisation des esprits risque de débuter maintenant» (Vidéo)

Dans «Partis Pris», l’émission politique hebdomadaire de Libération, Sylvain Crépon, chercheur à l’université Paris-Ouest Nanterre et «spécialiste de l’extrême-droite», l’arrivée probable de Marine Le Pen à la tête du FN risque de marquer une rupture.

Libération