Laurent Wauquiez (UMP) veut supprimer les «repas différenciés» dans les cantines scolaires (rediff)

19/08/13

Laurent Wauquiez veut en finir avec les repas sans viande de porc dans les cantines scolaires. Halal, casher, ou simplement végétariens, le député-maire du Puy-en-Velay l’a affirmé ce dimanche 18 août : il ne souhaite plus que les municipalités adaptent les menus des cantines aux obligations religieuses.

Le responsable UMP l’a affirmé alors qu’il a levé le voile sur des éléments du programme de la Droite sociale en vue des municipales, lors de l’ascension du Mézenc, rendez-vous désormais traditionnel pour le député UMP. Et parmi les idées lancées par l’ex-filloniste, devenu indépendant, un «pacte de laïcité» dans lequel il souhaite supprimer les repas différenciés dans les cantines scolaires.

L’idée ? Les candidats qui souhaitent souscrire à son programme s’engagent, «pour lutter contre les communautarismes», à supprimer les repas différenciés dans les cantines des écoles et à «interdire tout signe religieux ostentatoire dans les établissements publics». Une manière de pointer implicitement les repas sans porc, voulus par certaines familles de confession juive ou musulmane. […]

Ce débat sur les repas compatibles avec les différentes religions avait déjà été agité par la droite en 2011. Nicolas Sarkozy et Jean-François Copé estimaient alors qu’il ne fallait pas de repas halal dans les cantines scolaires. Pendant sa campagne présidentielle, François Hollande avait assuré que «sous (s)a présidence, rien ne sera toléré en terme de présence de viande halal dans les cantines de nos écoles».

lelab.europe1 (Merci à Joyeux luron)

Appel de 10 députés pour changer l’image du « tous pourris »

Alors que les textes sur la transparence de la vie publique sont examinés par l’Assemblée nationales, dix élus de droite et de gauche publient une tribune dans « Le Nouvel Observateur » de jeudi pour accélérer la moralisation de la vie politique. L’appel est intitulé « Élus, abolissons nos privilèges. »

Parmi les signataires : cinq socialistes (Karine Berger, Jérôme Guedj, Olivier Faure, Barbara Romagnan, Razzy Hammadi), trois UMP (Laurent Wauquiez, Bruno Le Maire, Gérald Darmanin), et deux écologistes (François de Rugy et Barbara Pompili).

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

i>Télé

Laurent Wauquiez : «Jamais on n’aurait accepté ces propos sur l’islam ou sur les juifs»

Laurent Wauquiez s’insurge contre les propos «scandaleux» du ministre de l’Éducation, qui a tancé vendredi l’enseignement catholique pour ses prises de position sur le mariage gay. (…)

Vous vous scandalisez que l’on réduise l’opposition au projet aux seuls catholiques…

Le mariage homosexuel et l’homoparentalité, c’est un sujet pour tous et pour toutes les religions. Les juifs, les musulmans, les protestants s’y opposent.

Or le gouvernement marque une volonté scandaleuse de réduire l’opposition à un seul groupe réactionnaire qui serait les cathos. Bien commode.

Vous accusez particulièrement certains ministres, que leur reprochez-vous?

Les lignes rouges ont été franchies de manière inacceptable avec l’attitude insultante de plusieurs membres du gouvernement et du rapporteur socialiste du projet de loi qui, lors des auditions, a accusé les religions d’un «défaut d’intelligence». Passons sur le ridicule dont s’est couverte Cécile Duflot avec son intention de réquisitionner les biens de l’Église pour loger les sans-abri. Le plus inacceptable vient de la ministre déléguée aux Personnes âgées et à l’Autonomie, Michèle Delaunay, qui a relayé un tweet outrageant et discriminant («Aujourd’hui les catholiques condamneraient la sainte Famille: un mari qui n’était pas le père, une mère vierge…», NDLR). Elle insulte juste la foi de millions de Français. Dans quelle république est-on si un ministre se permet ce genre de dérive? Sommes-nous condamnés à devoir tout accepter? Stop, ça suffit!

C’est ça la cathophobie?

Jamais on n’aurait accepté ces propos sur l’islam ou sur les juifs. Tout le monde l’aurait aussitôt taxée d’antisémitisme ou de racisme. Toutes les religions ont droit à un égal et même respect. Nous devons être très vigilants avec ce sectarisme et cette intolérance. (…)

Le Figaro

Législatives : 125 députés de droite dans la tourmente, dont NKM, Dupont-Aignan, MAM, Bertrand et Wauquiez

La bataille des législatives s’annonce difficile pour l’UMP dans 115 circonscriptions et pour le Nouveau Centre dans 10 autres, en métropole.

[...] Dans l’Essonne, cinq circonscriptions UMP sont menacées, dont la 4e, celle de la porte-parole de Nicolas Sarkozy, Nathalie Kosciusko-Morizet. À Longjumeau, dont NKM est maire, le président élu a atteint 55,49%. Mais sur l’ensemble de la circonscription, c’est Nicolas Sarkozy qui a totalisé 51%. L’ex-UMP Nicolas Dupont-Aignan, qui a obtenu 1,79% au premier tour de la présidentielle, semble en danger dans la 8e de l’Essonne, où Hollande est à 54,13%. [...]

Parmi les ministres sortants, Xavier Bertrand est en situation délicate dans la 2e de l’Aisne, où Hollande a fait 52,57%, et 54,18% dans sa ville de Saint-Quentin. Dans la Haute-Loire, les deux circonscriptions de droite sont en danger, dont celle de Laurent Wauquiez (1re), où Hollande frôle les 50%. Le président élu obtient même 55,89% au Puy-en-Velay, que Wauquiez avait repris à la gauche en 2008. [...] Dans la 6e, fief de l’ancienne ministre Michèle Alliot-Marie, le président élu est majoritaire, avec 51,59%. [...]

Les espoirs d’élection se sont évanouis pour Guillaume Peltier, ex-porte-parole adjoint de Sarkozy, qui n’a aucune chance de ravir son siège à Jean-Patrick Gille (PS) dans la 1re d’Indre-et-Loire [...]

Le Figaro

(Merci à Jean-Claude78)

Bal à Vienne : BHL et Mélenchon s’en prennent à Marine Le Pen (màj)

Addendum 02/02/2012

Jean-Jacques Bourdin invite Laurent Wauquiez à réagir lui-aussi.

C’est à la fois lugubre et macabre. » – Laurent Wauquiez

________________________________

Hervé Gattegno et Jean-Jacques Bourdin en remettent une couche sur ce fameux bal de Vienne.

Le bal est celui d’une organisation qui réunit des nostalgiques du nazisme. C’est une organisation à laquelle l’appartenance est secrète, interdite aux juifs et aux femmes. » – Hervé Gattegno

________________________________

Addendum du 01/02/2012 : Réponse de Marine Le Pen.

BFMTV

Lire la suite

Enseignement supérieur : 20.000 étudiants algériens craignent pour leur avenir

Ils sont environ 20.000 étudiants algériens à craindre pour leur avenir après qu’une circulaire du ministère français de l’Intérieur restreint les possibilités d’emploi.

Mais le ministre de l’Enseignement supérieur s’est engagé à corriger la circulaire Guéant qui pénalise les étudiants étrangers souhaitant travailler dans l’Hexagone. Laurent Wauquiez recevra mardi les représentants des grandes écoles et des universités dans l’objectif d’éteindre la polémique sur les campus à propos de l’application de la circulaire Guéant.

Au départ, cette circulaire qui visait à limiter l’immigration professionnelle n’avait pas vocation à enflammer les meilleurs campus de l’Hexagone.(…)

L’Expression dz.com

Laurent Wauquiez : Une tablette, iPad2 ou Samsung Galaxy, à 1 euro par jour pour les étudiants !

Le ministre de l’Enseignement supérieur Laurent Wauquiez a annoncé ce vendredi le lancement d’une offre de tablette à un euro par jour pour les étudiants, en partenariat avec Orange. Un dispositif qui « combine tablette tactile dernier cri (iPad2 ou Samsung Galaxy Tab) et abonnement 3G », explique le ministre au quotidien ‘Direct matin’.

L’accord conclu avec Orange repose sur le principe de verser un euro par jour pendant deux ans, pour la tablette et l’abonnement 3G. « En d’autres termes, on fait l’abonnement et la tablette au prix de l’abonnement », explique le ministre, qui précise que « l’opérateur finance la différence », donc le prix de la tablette tactile, et que cela « ne coûte rien au contribuable »…

L’offre s’adresse à tous les étudiants, quel que soit leur niveau de revenus, et sans restriction d’âge. Le gouvernement espère ainsi séduire 10.000 jeunes en France d’ici la fin de l’année. Laurent Wauquiez se félicite de ce partenariat avec Orange et regrette que « dans un premier temps, les autres opérateurs ne soient pas là ». « J’espère que d’autres rejoindront le mouvement. Cela fait partie du devoir des grandes entreprises des télécoms », conclut le ministre.

Boursier.com

Archos est une société française qui conçoit et vend des produits électroniques, notamment des baladeurs numériques ainsi que des tablettes multimédias fonctionnant sous Android et Windows. Crée en 1988, le nom de cette société est l’anagramme d’Henri Crohas qui est l’actuel PDG et créateur d’Archos.

wikipedia : Archos

Image de prévisualisation YouTube

Villepin : L’UMP «pose les bonnes questions mais apporte les fausses solutions»

Dans un billet paru sur son blog et titré « Salauds de pauvres », le président de République solidaire, Dominique de Villepin, se réjouit que le «débat soit lancé» sur les aides sociales mais fait un rapprochement entre l‘UMP et le FN. Il en profite pour défendre à nouveau son projet de «revenu citoyen»

Pour l’ancien premier ministre, «l’UMP ressemble de plus en plus à ce parti dont on pouvait dire qu’il pose les bonnes questions mais qu’il apporte les fausses solutions», ajoute-t-il, en reprenant une ancienne formule de Laurent Fabius sur le FN. «La ficelle est un peu grosse quand on s’évertue à monter les petits contre plus petits qu’eux pour éviter les embrasements», ajoute-t-il. […]

Après la polémique déclenchée par le ministre Laurent Wauquiez sur le RSA, l’UMP veut proposer demain un contrat unique d’insertion (CUI), d’utilité sociale, qui prévoirait 5 heures de travaux par semaine, rémunérées sur la base du Smic horaire.

Le Figaro/AFP

RSA : la gauche s’offusque de la proposition de Wauquiez

Au ministre parti en guerre contre «l’assistanat, cancer de la société française», la gauche et de nombreuses associations répondent «démagogie», «stigmatisation» et insistent sur la priorité à donner au retour à l’emploi.

Laurent Wauquiez se dit persuadé d’avoir lancé un «débat salutaire». «Ringard et démagogique», répond la Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale (Fnars), qui fait partie des nombreuses organisations à protester ce lundi contre les propositions du ministre des Affaires européennes.

Son idée principale, Laurent Wauquiez l’a appelée «service social». Son groupe, «la Droite sociale», doit déposer «dans les 10 jours» à l’Assemblée une proposition de loi pour contraindre les bénéficiaires du RSA à «assumer» cinq heures hebdomadaires de service d’intérêt général. Une proposition que le ministre des Affaires européenne avait déjà laissé entendre dans une interview au Figaro le 11 avril dernier. Pour justifier son offensive, Laurent Wauquiez a dénoncé les «dérives de l’assistanat» comme «le cancer de la société française». (…)

Le Figaro

Laurent Wauquiez : La France doit «assumer son identité, son histoire et ses racines chrétiennes»

Le ministre des Affaires européennes, Laurent Wauquiez, a estimé aujourd’hui que la France devait «assumer son identité, son histoire et ses racines chrétiennes», dans le cadre du débat sur la laïcité, ajoutant que ce serait le message de Nicolas Sarkozy demain en Haute-Loire.

C’est parce qu’on assume notre histoire qu’on peut être tolérant et ouvert à la diversité.

«Ce sera sans doute le sens du message du déplacement (jeudi) du président de la République, dans la ville du Puy, point de départ de Saint-Jacques de Compostelle», a déclaré sur France Info, Laurent Wauquiez, qui est maire du Puy-en-Velay. «[…] Et je crois que c’est quand on nie son identité que l’identité se venge et aboutit à l’intolérance», a expliqué le ministre.

Comme on lui demandait s’il était favorable à une interdiction des processions catholiques dans les rues et des prières de musulmans dans la rue, il a répondu : «La ville du Puy-en-Velay, point de départ de Saint Jacques de Compostelle, est en même temps une ville dans laquelle je veille à ce que les différentes communautés et les religions puissent dialoguer de façon pacifique». «On y est arrivé, à la fois, en assumant cette histoire, et en même temps, en étant très attentif au respect de la diversité religieuse», a-t-il dit, sans être plus précis.

Le Figaro/AFP