Militaire agressé à la Défense : Alexandre, « un Français français, un Gaulois converti » Màj : Alexandre se faisait appeler Abdellilah

Addendum 31 mai : Comme nombre de convertis qui souhaitent se couper de leur passé, Alexandre D., le jeune Français de 22 ans qui a agressé samedi 25 mai un militaire à La Défense, souhaitait qu’on l’appelle désormais Abdelillah. Son prénom musulman.

(…) Le Monde

———————————–

Addendum 29/05/2013

 


« Ce jeune métis antillais s’était converti à l’islam à sa majorité. » Europe 1 – « Originaire des Antilles, il a vécu un temps à Trappes, mais demeure au Perray-en-Yvelines » lesnouvelles.fr

Myriam, une voisine, se souvient d’un garçon très avenant. « C’est le seul jeune du coin qui est poli, qui dit bonjour. Je suis surprise d’apprendre que ça puisse être lui », déplore-t-elle.
RTL

« Un Français français, d’origine française… un Gaulois converti »
Dominique Rizet, BFMTV


Militaire agressé: Dominique Rizet apporte son… par BFMTV

Hebergeur d'image

Lire la suite

Un homme poignardé sur le parvis de l’Arche de La Défense

Un homme a été grièvement blessé, ce mardi 30 octobre, vers 20 h 30, au pied du parvis de l’Arche de La Défense (Hauts-de-Seine). Secourue dans un état grave, la victime, âgée de 31 ans, a été découverte en bas d’un escalier.

Selon les premières constatations, le trentenaire a reçu plusieurs coups de couteau au niveau du thorax.

Il a été évacué, alors que son pronostic vital était engagé, vers l’hôpital européen Georges-Pompidou dans le XVe arrondissement à Paris, avant d’être opéré en urgence. Une enquête a été ouverte par le parquet de Nanterre pour tentative de meurtre et a été confiée aux policiers de la PJ départementale.

Le Parisien
(Merci à Pierrelermite)

Un fils de… socialiste à l’Epad ?

Nicolas Sarkozy avait échoué à nommer son fils Jean. Le gouvernement a choisi Amin Khiari, fils de la vice-présidente PS du Sénat.

(…)

Nombre d’élus UMP du département soupçonnent le sénateur EELV Jean-Vincent Placé d’être à l’origine de cette ­nomination. Il est un ancien membre du Club du XXIe siècle, qui s’est donné pour but de promouvoir la diversité, tout comme l’était Bariza Khiari.

Le Point

(MErci à Antiumps)

Les musulmans de Puteaux veulent du chauffage : menace de prière devant la mairie

L’association « Front des banlieues indépendant » demande que les fidèles puissent être accueillis « dans un lieu chauffé et étanche ». Si rien n’est fait, l’association appelera dans quelques jours les musulmans à venir prier devant la mairie de Puteaux en signe de protestation.

http://www.dailymotion.com/video/xmkwrk

Monputeaux.com

La Défense : une locataire donne du fil à retordre au promoteur des tours jumelles

Pour construire ses tours à La Défense, le promoteur Hermitage doit démolir la résidence des Damiers. Une locataire refusant de quitter son studio est poursuivie en justice.

(…)Les locataires des 39 autres appartements de l’immeuble ayant accepté les relogements du bailleur Logis-Transports au fil de ces trois dernières années, ils sont vides. Bouchra, la dernière des locataires, s’y oppose. Et refuse systématiquement les appartements proposés depuis trois ans. Mais trop, c’est trop : le bailleur est entré dans le dur quand il a découvert qu’en réalité, l’intéressée n’occupait plus cet appartement… où s’est installée sa sœur. Bouchra — que nous ne sommes pas parvenus à contacter — est donc convoquée devant le tribunal d’instance de Courbevoie aujourd’hui. Parce que, constat d’huissier à l’appui, « elle a un autre logement social, à Ermont, dans le Val-d’Oise », s’étrangle-t-on à Logis-Transports.

Le Parisien

(Merci à Alex)

Quand Sarkozy voulait une «République irréprochable»

14 janvier 2007. Discours d’investiture à l’élection présidentielle.

Image de prévisualisation YouTube

« La démocratie irréprochable ce n’est pas une démocratie où les nominations se décident en fonction des connivences et des amitiés mais en fonction des compétences. C’est celle dans laquelle l’Etat est impartial. Si l’Etat veut être respecté, il doit être respectable. Je ne transigerai pas. Pour certains postes il ne doit pas y avoir de nomination sans qu’au préalable celui que l’on envisage de nommer ne soit contraint d’exposer ses vues stratégiques pour l’entreprise ou l’organisme qu’il veut présider. Et de surcroît cette nomination doit être ratifiée par un vote des commissions parlementaires concernées. Le fait du prince n’est pas compatible avec la République irréprochable. Nous sommes les héritiers du Général de Gaulle. »