Sécurité : « Les CRS doivent jouer avec les ‘jeunes’ » (P. Durand/RMC)

Invité des GG de RMC, Pascal Durand (EELV) livre les solutions des Verts concernant la sécurité. Il craint que son mouvement politique soit balayé par le Front National aux européennes de 2014.

« Je pense que le Front National est en train de gagner une partie de la bataille de l’opinion. C’est regrettable. Parce qu’en période de crise, on a tendance à aller vers les solutions simplistes, parce qu’ils ont un discours qui est un discours direct, qui est entendu par les Françaises et les Français. » – Pascal Durand

Les Gay Games à Paris en 2018 ?

L’idée était dans les cartons, elle est désormais officielle. Paris est candidate à l’organisation des Gay Games en 2018…

A l’initiative de la Fédération sportive gaie et lesbienne (FSGL) les associations affiliées ont voté à l’unanimité lors de la dernière Assemblée générale, le 25 février, la création d’une association en charge de la candidature «Paris 2018», soit pour les Gay Games, soit pour cette manifestation commune. La première réunion pour rassembler les forces vives et, comme l’explique la présidente de la FSGL Christelle Foucault, «voir qui veut et peut faire quoi», aura lieu ce jeudi soir 8 mars à Paris. […]

D’ici à l’annonce de la ville retenue, pour le moment prévue en septembre 2013 en vertu du calendrier établi par la Fédération des Gay Games, l’association de promotion de la candidature parisienne va s’attacher à constituer son équipe et à rencontrer le Ministère des Sports et la Ville de Paris afin d’obtenir leur soutien acté dans une lettre d’intention jointe au dossier de candidature.

Tétu (Merci à chris3818919)

Préjugés envers les noirs : testez-vous !

L’observatoire des discriminations propose un test en ligne pour juger des préjugés que vous avez à l’égard des noirs.

Image de prévisualisation YouTube

Ce test devrait vous prendre au maximum 5 minutes. Nous vous conseillons de lire attentivement ces explications préliminaires. Vous pourrez visualiser vos résultats à la fin du test.

Mise en garde : ce test mesure vos préjugés par la méthode des associations implicites. C’est une méthode plus fiable que les méthodes classiques, mais qui comme tout test comporte sa marge d’erreur.

- – - Présentation du test – – -

Une série de mots et de visages va vous être présentée. Les visages sont des visages d’hommes noirs ou d’hommes blancs, les mots sont positifs ou négatifs.

Les items vont apparaître les uns après les autres à l’écran, et vous devrez les classer dans leurs catégories respectives, aussi vite que vous pouvez tout en faisant le moins d’erreurs possible. Le classement est très facile. Aller trop lentement rendra votre résultat inutilisable.

Faire le test

L’Euro : implosion ou sursaut ?

Le pari de l’Euro était de construire une zone modèle. En exacerbant les différences, on affirme, voire on crée, et on enkyste des différences : modèle rhénan pour l’Allemagne ; modèle anglo-saxon pour l’Irlande ou l’Espagne, etc.

Lorsque la crise financière devient crise économique, et que les Etats s’épuisent à maintenir les demandes globales en creusant de façon historique les déficits publics, c’est le navire tout entier qui est menacé.

Si naguère, en résultante des abandons monétaires, les marchés politiques se sont assez spontanément dirigés vers la création d’une zone monétaire largement artificielle, vont-ils, à la faveur de la crise, poursuivre la construction européenne et arrimer la monnaie à un grand Etat européen ?

Sur le papier des croyants du constructivisme, les choses sont simples : il existe désormais un seul Etat, sans doute hétérogène, mais disposant d’une monnaie souveraine. Il n’y a plus de dettes souveraines au pluriel, mais une dette souveraine au singulier.

Le couple monnaie unique / grand Etat suppose d’énormes changements, qui se ramènent tous à la question de l’évaporation progressive des marchés politiques nationaux, au profit de la naissance de marchés politiques européens. Les énormes coûts d’une implosion de l’Euro pourraient faciliter cette perspective.

Suite et commentaires sur Fortune

Jeux vidéo sous influence ?

Deux jeux vidéo majeurs qui sortent cette semaine devraient faire un malheur. Une bonne nouvelle pour l’industrie du jeu vidéo. Une moins bonne concernant les contenus orientés de ces deux supports.

Le premier, Call of Duty Modern Warfare 2, est « considéré par beaucoup comme l’événement vidéoludique de l’année », selon le site Jeuxvidéo.fr. Le précédent volet de la série consistait à massacrer des soldats de l’armée impériale japonaise durant la Seconde Guerre mondiale. Cette fois, Call of Duty Modern Warfare 2, interdit aux moins de 16 ans, met en scène une force multinationale chargée d’éliminer un dangereux chef militaire ultra-nationaliste russe. Une escapade en Afghanistan est aussi au menu. Suite
Image de prévisualisation YouTube