Européennes: FN et Ligue du Nord ensemble

Le Front national et la Ligue du Nord italienne sont tombés d’accord pour figurer ensemble dans un futur groupe au Parlement à Strasbourg après les européennes de mai si les deux partis parviennent avec leurs alliés à en créer un, a-t-on appris aujourd’hui.

Pour parvenir à constituer un groupe politique à Strasbourg, il faut 25 eurodéputés de sept nationalités différentes. L’accord a été conclu entre la présidente du FN, Marine Le Pen, et le nouveau patron du parti autonomiste italien de la Ligue du Nord Matteo Salvini, lors d’une rencontre à Strasbourg mercredi 15 janvier. « Il a été conclu que la Lega Nord (ndlr: la Ligue du Nord) sera la bienvenue dans notre futur groupe politique avec d’autres députés euroréalistes, eurosceptiques italiens », a déclaré Ludovic de Danne, conseiller aux affaires européennes de Mme Le Pen.

Le FN aimerait rallier d’autres éventuels futurs eurodéputés italiens ayant appartenu à l’ancienne formation de Silvio Berlusconi, le Peuple de la Liberté (PDL) ou appartenant au petit parti « Fratelli d’Italia ». Lorenzo Fontana, chef de la délégation de la Ligue du Nord au Parlement européen, a confirmé cet accord: « Nous nous sommes rencontrés plusieurs fois, nous avons de bons rapports et notre intention est de constituer un groupe après les élections. » « Il n’y a pour l’instant rien d’officiel, rien d’écrit puisque on ne peut pas créer de groupe commun avant les élections », a-t-il tenu à tempérer. Avant d’ajouter : « Nous avons des objectifs en commun: sortir de l’euro, en finir avec cette Europe de la bureaucratie par exemple, et mener des politiques différentes sur l’immigration clandestine.

(…) Le Figaro

Rome : une bombe explose près d’une église française

À quelques heures de la visite de François Hollande au Vatican, l’explosion, qui s’est produite dans la nuit et n’a pas fait de victime, n’a pas encore été revendiquée. La bombe est en cours d’analyse. [...]

Hebergeur d'imageL’église Saint-Yves-des-Bretons a été concédé par le pape Nicolas V à l’archevêque de Quimper au XVe siècle. La Bretagne était alors indépendante. Elle devient française en même temps que le rattachement de la Bretagne à la France.

Selon l’universitaire Jean-Pierre Darnis, qui habite dans l’immeuble situé au-dessus du lieu de l’explosion, l’attentat serait lié au milieu de la drogue et n’aurait rien à voir avec la visite de François Hollande. [...]

Le Figaro

Au Parlement italien : « Faut-il être noir pour obtenir quelque chose dans ce pays ? » (+ vidéo traduite)


Le député de la Lega Norte Gianluca Buonanno s’est grimé le visage en noir et a demandé au parlement italien s’il fallait « être un peu plus foncé » pour recevoir des aides.

Il a notamment évoqué les immigrés en provenance de l’extérieur de l’UE qui reçoivent des allocations alors qu’ils n’ont pas travaillé une seule journée en Italie.

« Je propose qu’on se maquille tous en noir, et peut-être pourra-t-on bénéficier des mêmes aides que recoivent les immigrés ».

Il a vivement critiqué la politique d’accueil du gouvernement, qu’il a qualifiée de racisme inversé.

Traduction du début de la vidéo ci-dessous (merci Aquilax)

« Alors que dans ce pays, les jeunes n’ont pas assez d’argent pour s’acheter un sandwich, alors que des personnes âgées n’ont que 400 euros de retraite par mois, comment pouvons-nous trouver de l’argent pour ces réfugiés politiques, qui sont nourris, logés, et qui reçoivent de l’argent tous les jours pendant au moins 10 mois ?

Je dis donc aux Italiens : faites-donc tous comme ça, allez voir la police, allez dans les mairies, et déclarez-vous « réfugiés politiques » ! Comme ça, vous serez nourri et logé et on vous donnera quelques sous.

Qui est-ce qui dirige ici ? Nous ou les autres? Nous nous retrouvons toujours dans cette sorte d’obligation morale altruiste , à être obligés de distribuer de l’argent, avec un gouvernement qui dit en permanence : « venez chez nous, on vous accueillera, nous avons beaucoup d’argent ». »

En anglais : Independent – en français : RTBF

Selon la justice italienne, le sexagénaire n’a pas abusé de la fillette de 11 ans : ils entretenaient une « relation amoureuse ».

En 2011, Pietro Lamberti, 60 ans, travailleur social, est pris en flagrant délit au lit avec une fillette de 11 ans dont il a la charge.

Condamné dans un premier temps, il vient d’être libéré. La Cour de Cassation de Calabre a en effet considéré qu’il existait entre l’homme et la fillette une « relation amoureuse ».

ilquotidianodellacalabria.itactualidad.rt.com

Italie : les étudiants en master « Droits de l’Homme et Démocratisation »…

[extraits] Après plusieurs actions au sein même de leur master, quelques étudiants du master de Droit de l’Homme et Démocratisation de Venise ont décidé de se lever (…)

Guri Stooras, fondatrice du mouvement « Migrant Matters » [Les immigrés, ca compte] a choisi la solidarité aux immigrés, afin les migrants aussi puissent vivre dans la dignité.

« Ce que nous souhaitons, c’est porter un message au nom de tous les immigrés [pour] que les États aient à rendre des comptes, qu’ils aient enfin une responsabilité officielle lorsque ces personnes immigrant sur leurs terres se voient maltraitées.

(…) Nous recherchons tous le même but : que les immigrés bénéficient d’une protection adéquate, qu’eux aussi puissent profiter des droits « définis pour tous » . Nous devons parler, nous devons nous mobiliser afin de cibler l’aspect positif de l’immigration, de le partager et de sensibiliser l’opinion sur le bénéfice de cette nouvelle forme de multiculturalisme.

Une action toute simple regroupant quelques personnes criant, et frappant des mains dans les couloirs de Bruxelles entre deux conférences a eu un impact très positif.

Nous sommes des membres de la société civile ayant décidé de se battre pour une cause que l’on trouve noble. Nous sommes les citoyens du monde, nous votons donc nous avons le droit de manifester au nom de ce qui nous parait juste.

Nous avons développé quelques partenariats avec des ONG se battant pour les droits des sans-papiers.

Les campagnes de sensibilisation peuvent prendre du temps, j’ai eu des expériences totalement différentes en Afrique et en Norvège quand nous défilions à cause de l’impact du changement climatique. (…) (etc.)

Journal international

——–

« L’UE a joué un rôle déterminant dans la création et le soutien de masters en droits de l’homme et démocratisation dans de nombreuses régions du monde.» (lire)

 • Master « Droits de l’homme » à Strabsourg, à Lyon  2 , à Louvain , à Paris 10 , (…)

Une manifestante italienne poursuivie pour agression sexuelle sur un policier

Le cliché figure parmi les plus marquants de l’année écoulée. Lors d’une manifestation contre la future ligne à grande vitesse Lyon-Turin, à Suse (région du Piémont), le 16 novembre, une Italienne de 20 ans, Nina de Chiffre, a volé la vedette à la cause en embrassant la visière du casque d’un policier.

Pour cette action inattendue, qui a fait le tour des réseaux sociaux, la jeune femme fait l’objet d’une plainte pour agression à caractère sexuel. Elle a été déposée par un syndicat de police italien, rapporte lundi 16 décembre le site du quotidien britannique The Independent (article en anglais).

Yahoo

Relire :

L’UE condamne l’usage de la force en Ukraine

Italie : acte raciste contre une ministre

Des militants du parti d’extrême droite Forza Nuova ont déposé aujourd’hui trois mannequins couverts de sang factice devant la porte d’un bâtiment administratif à Rome, dernier acte raciste en date visant la première ministre noire italienne, Cécile Kyenge. « L’immigration, c’est le génocide des peuples! Kyenge démission! », lisait-on sur des tracts portant l’emblème de Forza Nuova, éparpillés autour des mannequins.

Hebergeur d'image

La ministre de l’intégration Cécile Kyenge

La ministre de l’Intégration, qui est née en République démocratique du Congo (RDC), a été la cible d’une série d’actes à caractère raciste depuis sa nomination en avril dernier.

« Ses paroles débordent de racisme contre la culture européenne », estime, par exemple, un membre de Forza Nuova, Pablo De Luca, pour qui l’activité politique de la ministre vise à « l’annihilation de l’identité nationale ». [...]

Le Figaro

Italie : un afflux ininterrompu d’immigrés

(extraits) Depuis un an, plus de 24 000 migrants ont débarqué sur les côtes de la péninsule. Un afflux ininterrompu que l’Italie a bien du mal à gérer.

La part des immigrés dans la population de la péninsule (61 millions au total) a triplé ces dix dernières années pour atteindre 7,9 %.

Depuis un an, plus de 24 000 migrants ont débarqué sur les côtes italiennes. La plupart des immigrés enregistrés dans les centres d’accueil de Lampedusa arrivent du sud du Sahara : Somaliens (19 %), Nigérians (18 %), Érythréens (12 %), Ghanéens (7 %)…

Ces Subsahariens rejoignent en général la Libye par camions, grâce à des filières très organisées. (…) Au port de Lampedusa, ce sont les forces de l’ordre qui « accueillent » les rescapés puis les dirigent vers un centre où ils reçoivent des soins (visite médicale, distribution de vivres, etc.) et où on y contrôle leur identité.

Leur principale préoccupation ? Ne pas être rapatriés. Ils déclinent donc généralement une fausse identité, en évitant de mentionner les pays qui ont des accords avec l’Italie (notamment l’Égypte, la Tunisie ou le Maroc).

La majorité des immigrés reçoit des permis temporaires avec obligation de quitter le territoire. Certains partent alors vers la France, l’Allemagne ou la Suisse, d’autres s’entassent dans des taudis.

Jeune Afrique

Italie: arrivée massive de nouveaux immigrés clandestins par mer

Plus de 500 immigrés clandestins ont été secourus entre mercredi soir et jeudi en Méditerranée, et acheminés vers diverses localités, ont rapporté les autorités italiennes, tandis que des témoignages ont fait état de deux morts.

A la faveur d’une mer calme, les arrivées d’immigrés clandestins provenant pour la plupart d’Afrique se sont intensifiées ces derniers jours.

Mercredi soir, un patrouilleur de la marine militaire italienne s’est porté à la rescousse de 103 immigrés, dont 29 femmes, dans le canal de Sicile.

Les immigrés, tous Somaliens, dérivaient à bord d’un canot pneumatique et ont d’abord été recueillis par un bateau de pêche puis un patrouilleur. Le canot qui prenait l’eau a coulé peu après. Ils étaient très éprouvés et déshydratés.

Le même patrouilleur a secouru jeudi dans la journée un groupe de 151 immigrés sur une embarcation en difficulté dans le canal de Sicile et le navire se dirigeait vers le port d’Augusta, sur la côte est de la Sicile, où les immigrés seront débarqués.

Par ailleurs, 200 immigrés, dont des femmes et deux nouveaux nés, qui se trouvaient entassés sur une grosse barque, ont été secourus au large du port de Syracuse en Sicile.

Les migrants, en majorité d’Afrique sub-saharienne, entreprennent la traversée en payant au prix fort des passeurs sans scrupule, en Libye ou en Tunisie notamment.

romandie.com

Italie :127 000 immigrés non originaires de l’UE supplémentaires en un an

Le nombre d’immigrés non issus de l’UE en Italie a progressé de 127 000 personnes en un an, selon l’institut national de statistiques italien.

Le nombre total d’immigrés non issus de l’UE résidant en Italie au 1er janvier est de 3 764 236.

Les Marocains sont les plus nombreux (513 374).

Viennent ensuite les Albanais (497 761)(un chiffre équivalent à 20% de la population vivant en Albanie)

304 768 Chinois.

224 588 Ukrainiens.

158 308 Philippins.

La communauté chinoise a connu la plus forte progression : +10% en un an ( 27 000 personnes supplémentaires).

Les résidents de longue durée sont en augmentation constante : ils sont passés de 1.896.223 en 2012 à 2.045.662 en 2013 et constituent 54,3% des immigrés légaux.

Ansamed