Une mère s’inquiète de la mauvaise influence des musulmans sur son fils (RMC)

Dans Bourdin & Co, une mère de famille raconte comment son fils a sombré dans l’islam suite à de mauvais résultats scolaires et une rencontre avec un copain musulman.

« L’attitude de mon fils change complètement. J’ai une jeune fille qui a 2 ans de moins que lui, et il interdit à sa soeur de sortir. Il faut pas qu’elle soit trop découverte, il faut pas qu’elle aille sur Internet, il faut pas qu’elle lise des magazines… Lui aussi devient un petit peu original avec la barbe qui pousse etc. Sur le coup on a pas vraiment fait attention. » – Sabine

« A un moment il est rentré à la maison en pleurant. Quand on lui a demandé ce qui se passait, il nous a raconté que son petit copain Ahmed avait été arrêté par la police avec d’autres personnes pour un cambriolage. En discutant avec lui, il nous a expliqué qu’il allait à la mosquée avec ce jeune garçon, et qu’il rencontrait plein de gens, et qu’il avait peur des gens qu’il rencontrait. » – Sabine

Petit lexique de « L’Islam radical » et du Jihad

Comment s’y retrouver dans la jungle des mots liés à la lutte contre le terrorisme? Petit Lexique…

L’islam Radical

Voila le mot lancé depuis 48h à toutes les sauces, prononcé ici et là, agité comme un épouvantail mais quelle définition exacte peut on apporter à ce nouveau label qui fait médiatiquement fureur?

L’Islam dit radical est une expression à la française, un nouveau label pour qualifier ceux qui convertis de longue et de fraiche date basculeraient soudain dans un autre monde: Celui du terrorisme, ou du pré-terrorisme,  de la volonté de faire le « Jihad par l’épée », de partir guerroyer en terre étrangère contre l’ennemi américain, chrétien, juif, les mécréants, les apostats, les mauvais musulmans, ou de s’attaquer à des cibles nationales. Ceux-la on les appelait auparavant, les islamistes, notament dans les cercles policiers ou judiciaires, ou l’apelation reste en vigueur dans des conversations courantes:  » on a « tapé » (arrêté) des islamos »…

Mais le printemps arabe est venu bouleverser la donne. Car de nombreux partis dits islamistes (c’est à dire fidèle aux préceptes de la loi Islamique) sont arrivés au pouvoir par les urnes. Leurs idées ne font pas (ex Tunisie, Egypte, Libye…) l’unanimité, mais ces islamistes ont été élus par les urnes.

Il a donc fallu que les médias notamment trouvent une autre expression plus parlante.

Et c’est là qu’arrive « l’islam  Radical » appellation  qui n’est pas satisfaisante pour autant, puisque certains  musulmans ont des opinions « radicales », sans pour autant nourrir une seule seconde l’idée de basculer dans l’action violente. L’Islam radical de Jeremy Louis Sydney n’est pas celui d’un frère musulman, érudit… L’islam radical est encore moins une branche dérivée de l’Islam qui aurait été théorisé par des Imams.

Entendre comme cela pu être le cas, sur divers médias: « Ils s’étaient convertis récemment à l’Islam radical » est pure hérésie. Les hommes interpellés depuis samedi  qualifiés comme appartenant à l’Islam Radical ne représentent pas un phénomène nouveau, contrairement à ce qui peut être dit ici et là. (…)

La Taqiya

Un « art » spécifique, devenu essentiel dans le cadre de la constitution de groupes clandestins. La Taqiya c’est une pratique qui consiste à manier la dissimulation, à des fins diverses: Cacher ses pratiques religieuses pour échapper à des persécutions. Mentir pour tromper l’ennemi, avec la bénédiction d’Allah. La Taqiya est devenue une pratique essentielle dans le terrorisme d’aujourd’hui. Notamment lorsque des jihadistes supposés se retrouvent face à des enquêteurs. Tout alors leur est permis. Un ex de la DST se souvient d’un suspect de haut niveau, dont tout l’itinéraire de jihadiste était connu, qui en garde à vue, avait croqué en souriant un sandwich au jambon, et bu une bière!

A plusieurs reprises lors de perquisitions, les hommes du contre-terrorisme ont récupéré de vrais manuels, qui enseignaient l’art de la ruse, du mensonge permis, voire du reniement de sa propre religion, pour échapper aux soupçons… (…)

Frédéric Helbert

« Pourquoi je tendrais la main au Front National ? » (Dupont-Aignan/RMC)

Nicolas Dupont-Aignan répond aux questions de Jean-Jacques Bourdin.

« L’islam fait peur aujourd’hui, pourquoi ? Parce que la République a abandonné depuis 10-15 ans face à un islamisme radical extrémiste, qui déconsidère totalement dans notre pays la religion musulmane. » – Nicolas Dupont-Aignan

« Je considère que l’on ne redressera pas la France en divisant les Français en fonction de leur origine, de leur religion. » – Nicolas Dupont-Aignan

Terrorisme : et si Al-Qaïda allumait des feux de forêt en Europe ?

L’idée peut paraître folle, mais elle vient tout de même du chef des services de sécurité russes (FSB, ex-KGB), Alexandre Bortnikov. Il a ainsi accusé mercredi Al-Qaïda d’être derrière les incendies qui ont ravagé cette année des milliers d’hectares de forêt dans plusieurs pays de l’Union européenne…

« Un préjudice économique et moral sans trop de préparation préalable »

« L’une des nouvelles tendances au sein d’Al-Qaïda est l’incendie volontaire de massifs forestiers dans les pays de l’UE », a déclaré M. Bortnikov, cité par l’agence Ria-Novosti, au cours d’une réunion internationale des chefs de police et de services de sécurité à Moscou.
(…)

RTL

Manuel Valls a inauguré la mosquée radicale de Strasbourg avec l’islamiste Mustafa Ceric (MàJ)

27/09/12

« L’islam a toute sa place en France car l’islam de France, c’est aussi la France », a assuré M. Valls devant des centaines d’invités réunis à l’occasion de l’inauguration de la Grande mosquée de Strasbourg.

« Je veux des aumôniers français, des imams français formés, et à terme je veux des financements français », a ajouté le ministre alors que la deuxième religion de l’Hexagone reste dépendante des pays étrangers comme l’Algérie et le Maroc.

Affirmant que « les musulmans de France ont droit à des lieux de culte dignes », le ministre a pointé la nécessité de « trouver les modes permettant de financer leur construction dans le cadre de la loi 1905″.

Il a regretté que la Fondation pour les oeuvres de l’Islam de France, qui « était une initiative pertinente » n’ait « pourtant jamais porté ses fruits ».

Applaudi à son arrivée dans la nouvelle mosquée – dont la salle de prière de 1.300 m2 est la plus grande de France -, M. Valls s’est dit attaché à la « spécificité » du droit local d’Alsace-Moselle, qui rend possible le financement des cultes par les collectivités.

La ville de Strasbourg, la région Alsace et le département du Bas-Rhin ont ainsi contribué à eux trois à 22% du budget global de 10 millions d’euros. Le Maroc a de son côté apporté 39% du budget, tandis que l’Arabie Saoudite et le Koweït ont contribué à hauteur de 14% à eux deux. Les fidèles ont apporté les 25% restants.

Mais il a aussi affirmé qu’il n’hésiterait pas « à faire expulser ceux qui se réclament de l’islam et représentent une menace grave pour l’ordre public » en ne respectant pas les « lois » et les « valeurs » de la République. « Le racisme, le fondamentalisme, ce n’est pas cela l’islam », a souligné M. Valls.

Le Nouvel Obs

La Grande mosquée de Strasbourg inaugurée par Valls

26/09/12

L’invité vedette de cette semaine de festivités pour l’inauguration sera Mustafa Ceric, qui dirigera la prière du vendredi.

Né en 1952, il a été reconduit au poste de Grand Mufti de Bosnie-Herzegovine jusqu’en 2013.

Lire la suite

Nigeria : Un kamikaze frappe une église

Un kamikaze a frappé aujourd’hui près d’une église de la ville de Bauchi, dans le nord du Nigeria, faisant des morts, ont indiqué des responsables des services de secours.

L’agence nationale de gestion des situations d’urgence a confirmé qu’un «kamikaze a fait fonctionner un engin explosif près d’un lieu de culte du secteur de Wunti dans l’Etat de Bauchi. Les secouristes ont évacué les morts et les blessés et le bilan total de cet attentat n’a pu encore être déterminé», a-t-elle ajouté. Un responsable de la Croix-Rouge a identifié la cible comme étant l’église catholique Saint John.

Le Figaro

Ambassade de France à Londres : « Muslims will conquer France » / « Shariah pour la France »

19h50. Protestation devant l’ambassade de France à Londres. Une centaine de personnes ont manifesté devant l’ambassade de France à Londres pour dénoncer la publication de caricatures de Mahomet «Charlie Hebdo».

Les accès à l’ambassade étaient gardés par un cordon de police. De l’autre côté de la rue, les manifestants, divisés en deux groupes, avec les hommes à l’avant et environ 25 femmes en niqab à l’arrière, brandissaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire: «Au diable la liberté de Charlie Hebdo» ou encore «gouvernement français et médias, ennemis de l’islam».

Le Parisien

Film anti-islam : le Vatican condamne (màj)

Addendum :

Le Vatican a condamné aujourd’hui « les offenses injustifiées et les provocations » contre les musulmans, tout en jugeant la violence « inacceptable », dans une allusion claire à l’attentat perpétré en Libye après la diffusion d’un film jugé insultant envers l’islam.

Le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi, a déploré dans un communiqué « les résultats tragiques » causés par ces offenses, tout en condamnant « une violence tout à fait inacceptable » après que l’ambassadeur américain eut été tué dans un attentat à Benghazi. [...]

Le Figaro

______________________________

Libye : l’ambassadeur américain tué à Benghazi

L’ambassadeur américain en Libye et 3 fonctionnaires du consulat tués à Benghazi, selon le ministère libyen de l’Intérieur.

__________________________________

Addendum

Le réalisateur d’un film jugé insultant envers le prophète Mahomet et qui a déclenché des manifestations en Égypte et en Libye a maintenu hier que l’Islam était « un cancer ». Face à la polémique, il s’est réfugié dans un lieu tenu secret.

Joint par téléphone par l’Associated Press, Sam Bacile a redit que l’Islam était un « cancer », précisant que son film avait un caractère politique. Le réalisateur, 56 ans, se présente comme un juif israélien et pense que son film aidera sa terre natale en exposant au monde les failles de l’Islam. [...]

Le Figaro

________________________________

De violentes manifestations ont éclaté en Egypte et en Libye pour protester contre un film jugé offensant pour l’islam, produit par des chrétiens coptes égyptiens vivant aux Etats-Unis.

Au Caire, ils étaient mardi 11 septembre près de 3 000, dont de nombreux salafistes, à se rassembler devant l’ambassade des Etats-Unis au Caire pour faire éclater leur colère contre ce film qui, selon eux, insulte le prophète Mahomet.

Une dizaine d’hommes ont escaladé le mur d’enceinte de l’ambassade et l’un d’eux a arraché le drapeau américain, qui a ensuite été déchiré et remplacé par un immense drapeau noir sur lequel était écrite la profession de foi musulmane : « Il n’y a de Dieu que Dieu et Mahomet est son prophète ».

[...] En Libye, des manifestants armés se sont également attaqués au consulat américain à Benghazi, dans l’est de la Libye. « Des manifestants ont tiré en l’air avant d’entrer dans le bâtiment » [...]

Le Monde
_________________________________________________

Un fonctionnaire américain a été tué mardi soir et un autre blessé dans une violente attaque du consulat américain à Benghazi dans l’est libyen par des hommes armés protestant contre un film offensant l’islam selon eux. Des roquettes RPG auraient été tirées sur le consulat.

«Des dizaines de manifestants ont attaqué le consulat et y ont mis le feu», a déclaré à l’AFP Omar, un habitant de Benghazi. Un autre témoin a indiqué des salafistes se trouvaient parmi les assaillants, faisant état d’actes de pillage et de vandalisme.

Selon les autorités libyennes, les assaillants protestaient contre le même film dénoncé par des milliers d’Egyptiens, en majorité des salafistes, qui avaient manifesté mardi – jour anniversaire des attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis – devant l’ambassade américaine au Caire, avant d’arracher le drapeau américain pour le remplacer par un étendard islamique.

«Un fonctionnaire américain a été tué et un autre blessé à la main. Les autres membres du personnel ont été évacués et sont sains et saufs», a indiqué à l’AFP Wanis al-Charef, vice-ministre libyen de l’Intérieur, chargé plus particulièrement de l’Est. Un autre responsable local de la ville de Benghazi a confirmé à l’AFP la mort du «fonctionnaire américain». Mais les deux responsables n’étaient pas en mesure de préciser si ce fonctionnaire était diplomate.
[...]

Le Figaro

__________________________________________________

La bande annonce du film en question (Sam Bacile, producteur), publiée le 2 juillet 2012 sur youtube.

Tunisie : Les islamistes menacent les champions des JO

Les islamistes veulent déchoir de leur nationalité deux Tunisiens médaillés aux Jeux olympiques de Londres. Motif: l’homme a bu du jus de fruit et la femme était trop dévêtue.

[...] Première Tunisienne à monter sur le podium olympique, Habiba Ghribi a décroché l’argent sur 3000m steeple. Elle a suscité la colère de radicaux qui se sont déclarés offensés par sa « tenue dénudée et indécente » et l’ont couverte d’insultes et d’invectives. Pour l’un d’eux, avec son short, ses cuisses et son ventre nus, Habiba Ghribi « fait honte à la femme tunisienne« . [...]

Son compatriote Oussama Mellouli, qui a offert à la Tunisie deux médailles, l’une en or au marathon de natation et l’autre en bronze sur 1500m, n’a pas été en reste. Il a été la cible d’attaques par des islamistes pour avoir bu du jus de fruit à la fin de son marathon aquatique, se faisant traiter par le groupe Ansar al-Chariaâ de « mécréant ». [...]

Le Matin.ch

(Merci à Lilib)

Norvège : « une «traîtresse» antiracisme »

(…) Pour l’entrevue, Mme Partapuoli arrive tout de même sans garde du corps, plutôt avec son mari originaire de Gaza. Elle est porte-parole de l’Antirasistisk Senter, groupe voué à la lutte contre le racisme.

http://img802.imageshack.us/img802/8211/521804karihelenepartapu.jpg

Son organisme, qui fonctionne principalement grâce à des subventions gouvernementales, gère autant des programmes très concrets d’aide à l’emploi que des campagnes publiques contre le racisme.

Actuellement, une campagne propose aux musulmans d’inviter leurs voisins ou toute autre personne qu’ils ne connaissant pas à venir prendre le thé chez eux. Même le ministre des Affaires extérieures y a participé.

«L’extrémisme de droite est très rare en Norvège», affirme-t-elle en entrevue dans son bureau du centre d’Oslo, où le visage multiculturel de la ville rayonne. Il est faux de croire que le crime d’Anders Breivik serait symptomatique d’un courant xénophobe violent caché. «Un groupe d’extrémistes – la Ligue de défense de la Norvège – a organisé une manifestation la semaine dernière dans le sud du pays. Ils étaient 40, on était 1000», explique-t-elle.

 La vraie question, poursuit-elle, c’est ce qu’on doit faire avec ces cas isolés. On les laisse s’exprimer librement?

On se fie à cette croyance norvégienne voulant que lorsqu’on laisse les trolls sortir, ils s’évaporent au soleil? Ou alors on fait tout pour que leurs idées ne circulent pas et n’encouragent personne d’autre?

 En Norvège, il n’existe aucune loi contre la littérature haineuse. Est-ce une bonne chose que les extrémistes se sentent seuls et attaqués, et jamais écoutés? (…)

Mme Partapuoli rappelle qu’avant le 22 juillet dernier, certains sondages montraient l’islamisme parmi les principales sources d’inquiétude des Norvégiens, avant le réchauffement climatique. (…)

La Presse

« Populisme du nord et islamisme du sud se nourrissent l’un l’autre »

Dans les années 1980, François Mitterrand disait: les fusées sont à l’Est et les pacifistes à l’Ouest. Avec la montée des partis populistes en Europe et le résultat des élections dans les pays arabes, il est tentant de le paraphraser: les islamophobes sont au nord, et les islamistes au sud. Sous-entendu de la Méditerranée.

De la Finlande à la France, de l’Autriche aux Pays-Bas, la droite extrême prospère sur la dénonciation de l’islam, comme religion et surtout comme culture étrangère aux traditions européennes. En Tunisie, en Egypte, au Maroc, les partis islamistes progressent. La chute des dictateurs dans les deux premiers pays et les réformes institutionnelles dans le royaume chérifien ont permis aux tenants d’un islam radical, plus tentés par l’imposition de la charia que préoccupés par le respect des droits humains universels, d’obtenir des succès populaires.

Le «printemps arabe» de 2011 avait porté haut le drapeau de la liberté, voire de la démocratie, même si les manifestants de Tunis ou du Caire prenaient soin de préciser que leur conception de la démocratie n’était pas nécessairement aux couleurs occidentales.

Après le printemps, les islamistes

Les premières élections libres ont donné la victoire aux formations qui dans l’ombre et dans l’opposition aux dictatures avaient tissé des réseaux dans la société et qui étaient en mesure de proposer une idéologie religieuse. (…)

Slate

Forsane Alizza : nouveau coup de filet dans les milieux islamistes à Lyon

Selon une source policière, trois personnes originaires de l’agglomération ont été interpellées lundi après-midi par les services du renseignement intérieur.

Ils seraient membres du groupuscule islamiste Forsane Alizza.

Les trois hommes s’apprêtaient à partir en voyage en zone pakistano-afghane. Ils ont été placés en garde a vue et ils pourraient être transférés à la brigade anti-terroriste de Paris.

Forsane Alizza a déjà été visé le 30 mars dernier par une grande vague d’arrestations partout en France, notamment dans les banlieues de Lyon et à Givors, avec l’interpellation de Baroudi Bouzid. Il prévoyait l’enlèvement d’un juge d’instruction lyonnais qui avait enquêté sur un manque de soins et un manque de scolarisation pour ses enfants.

Lyon Mag