Irlande. Un juge s’excuse pour avoir dit : « les musulmans croient qu’ils peuvent battre leurs femmes »

[extraits traduits] Un juge de Dublin a présenté ses excuses après avoir déclaré que les musulmans « pensent qu’ils peuvent battre leurs femmes »

Le juge Anthony Halpin a dit qu’il n’avait pas l’intention d’offenser les musulmans ou leur religion, qu’il s’excusait de les avoir blessés et leur demandait pardon. Le conseil des immigrés d’Irlande a déclaré que les personnes ayant des postes à responsabilité ont le devoir de ne pas nourrir le racisme et la xénéphobie.

Article en anglais : Sundayworld

——— Rappels / Compléments :

En moyenne, le taux de violence conjugale s’établit en France en 2007 à 18,7 faits pour 10 000 femmes.
La Seine-Saint-Denis arrive en tête avec un taux de 50,1 pour 10 000, loin devant la Creuse (6,1 pour 10 000)
Le Parisien

Relire :

• La construction de la plus grande mosquée d’Irlande est lancée
 Le « Tigre celte » piégé par la mondialisation et l’immigration

Crise de l’euro : Le Parlement européen place la troïka sous contrôle

Selon les médias, une commission formée par le Parlement européen chargée de contrôler les activités de la troïka financière – Commission Européenne, Banque centrale européenne, Fonds Monétaire International – a entamé une tournée dans quatre pays à problèmes de la zone euro: Portugal, Grèce, Chypre, Irlande.

La commission a été créée suite aux évaluations négatives des recommandations de la troïka, censées faire sortir l’économie et les finances des dits États de la crise. Or selon plusieurs politiques et experts, ces recommandations ont aggravé leur situation. Tous les analystes ne partagent pas ce point de vue. [...]

La Voix de la Russie

Irlande : validation du projet de la plus grande mosquée du pays

En Irlande, afin de répondre aux besoins de la communauté musulmane de plus en plus grandissante, Dublin a approuvé un projet de construction de la plus grande mosquée du pays. Elle sera édifiée à Clongriffin, au Nord de Dublin.

Il ne s’agit cependant pas d’une simple mosquée mais d’un véritable centre culturel musulman qui comprendra 3 étages, sur 5573 mètres carré. Son coût est estimé à 40 millions d’euros. Hormis la salle de prière, le lieu sera doté de bureaux, d’une crèche, d’une librairie, d’une bibliothèque, d’un centre de conférences de 600 places, d’un restaurant, d’une école primaire, d’une école secondaire, d’un centre de fitness sur deux étages, d’une piscine intérieure, d’une salle de sport, d’un sauna, de quelques appartements, et même d’une morgue.

ajib.fr - merci Zatch

« Irlande : le peuple s’unit pour moderniser la constitution »

(extrait) Rédigée en 1937 durant la montée des partis facistes, la Constitution de l’Irlande n’est plus vraiment adaptée à la société irlandaise actuelle. En 2012, le gouvernement (centre droit) a créé une Convention chargée de la remettre au goût du jour.

(…) Les participants à la Convention ont été choisis par l’agence de marketing Behaviour & Attitudes (pour qu’ils soient représentatifs du peuple irlandais). Les thèmes étudiés ont été définis par le gouvernement.

(…) La Convention recommande l’abaissement de la majorité électorale à 16 ans, le mariage entre personnes de même sexe, la modification de l’article incitant les femmes à ne pas travailler et la modification d’un article encourageant la participation des femmes à la vie publique.

lejournalinternational.fr

—————————-
Rappel : En juin 2008, les Irlandais ont voté massivement «non» au traité de Lisbonne. Ils ont été priés de revoter en 2009. Tous les moyens ont été alors mis en œuvre pour qu’ils votent « bien ». Egalement rejeté en France et aux Pays-Bas, le traité de Lisbonne a été adopté en privant les peuples français et néerlandais d’un nouveau vote et en le confiant aux parlementaires.

 

La construction de la plus grande mosquée d’Irlande lancée

Le conseil municipal de Dublin a validé la construction de la future plus grande mosquée d’Irlande.

Ce projet, qui comprend également une partie culturelle, a été présenté au conseil municipal par une organisation musulmane du nom de Dublin Welfare Society. Le coût de l’édifice s’élève à environ 40 millions d’euros, qui seront financés par un bailleur de fonds des Émirats arabes unis.

Sa surface occupera 157 000 m², dont 130 000 seront occupés par un restaurant, des salles de conférences, une école primaire et un collège. Quant aux salles de prière, elles pourront accueillir 500 fidèles chaque vendredi et jusqu’à 3 000 personnes lors des fêtes de l’Aïd. [...]

Saphirnews

(merci à Zatch)

Irlande : les femmes immigrées, victimes de tous les soupçons

Le jour où j’ai rencontré d’Andrea (le prénom a été changé), il faisait un temps comme peu de capitales en connaissent. -5°C, vent à plus de 30km/h et 93% d’humidité dans l’air ; une belle façon de dire qu’il n’a cessé de pleuvoir de la journée.

En Irlande, il y a deux classes d’immigrés : la « first » qui comprend les Européens, Canadiens, Américains ou Australiens. Et les autres. En 2004, un référendum remporté par 78,9% de réponses positives a supprimé le « jus solis » (droit à la nationalité irlandaise pour ceux nés en Irlande).

La campagne du « oui » était fondée autour d’un argument simple : il fallait mettre fin à l’immigration intentionnelle (et massive) de femmes à des stades avancés de grossesse dans le but d’accoucher en Irlande de petits Irlandais. En d’autres termes, la société irlandaise est certes conservatrice, mais elle est aussi raciste. (…)

« Il y a cinquante ans, on ne croisait jamais de personne de couleur ici. De temps en temps, un médecin ou un étudiant au Trinity College. Et puis ça a commencé, et il y a vingt ans, il y a eu des réfugiés. Depuis, les gens pensent que tous les immigrés sont des réfugiés, et qu’ils veulent voler leurs emplois. » (…)

Rue 89

Gaël Clichy victime de jets de banane en Irlande

Gaël Clichy , défenseur international de Manchester City , le champion d’Angleterre, a dénoncé un acte raciste, le lancer d’une banane sur le terrain à Limerick (Eire) pendant un match amical.
« La police et les officiels du stade visionnent les enregistrements télévisés pour tenter d’identifier un individu qui a lancé un objet hostile sur la pelouse », explique un communiqué du Limerick FC .

« Comme c’est triste de voir des bananes jetées sur la pelouse ce soir… Sachant que des gens, de par le monde, ont besoin de nourriture. Pas de mots pour cela ».

« Toute personne identifiée à l’origine d’un incident de cette nature sera interdite de stade à l’avenir, et l’affaire sera confiée à la police », ajoute le texte.
Manchester City n’avait pas déposé de plainte formelle lundi après cet incident, que Clichy a seulement mentionné dimanche sur son compte Twitter : « Comme c’est triste de voir des bananes jetées sur la pelouse ce soir… Sachant que des gens, de par le monde, ont besoin de nourriture. Pas de mots pour cela ». Source

Complément :

[A Manchester] Clichy devrait frôler la barre symbolique des 100 000 euros brut par semaine, soit tout de même 433 000 euros par mois. Source

Traité européen: Marine Le Pen et Dupont-Aignan veulent un référendum en France

Avant d’accepter le traité budgétaire européen, instrument de discipline exigé par l’Allemagne, l’Irlande passera par la case référendum. Ce que Nicolas Sarkozy a exclu en France, soulignent Nicolas Dupont-Aignan et Marine Le Pen.

L’occasion était trop belle de placer Nicolas Sarkozy devant ses contradictions. Le candidat souverainiste à l’Elysée, Nicolas Dupont-Aignan, et celle du Front national, Marine Le Pen ont salué la décision irlandaise d’organiser un référendum sur le contraignant pacte budgétaire européen.

Un pacte inspiré par Berlin qui impose une stricte « règle d »or »  budgétaire et des sanctions quasi-automatiques en cas de dérapage.

Tous deux soulignent que le président de la République brandit volontiers l’idée de référendum … mais pour d’autres sujets, comme les conditions d’indemnisation des chômeurs.

Nicolas Sarkozy a exclu lundi de soumettre à référendum le traité européen parce que trop complexe.

« S’agissant d’un traité avec 200 articles ou 250 articles, je ne vois pas quelle question claire il y aurait ».

Le touffu traité européen constitutionnel avait pourtant passionné les Français qui l’avaient refusé par 54,7% des voix, le 29 mai 2005.

Pour Marine Le Pen, « contrairement à la France de Nicolas Sarkozy, l’Irlande vient de faire la démonstration qu’elle est encore une démocratie digne de ce nom, annonçant l’organisation d’un référendum sur le pacte budgétaire européen. »

 » Voulu par les siamois Sarkozy et Hollande, ce pacte budgétaire, s’il est adopté, privera la France de sa liberté budgétaire et l’enfermera dans le piège de l’austérité sans fin. La France doit retrouver le sens de la démocratie en prenant exemple sur l’Irlande. »

(…) Silence pour l’instant du côté du Parti socialiste.

Son  candidat à l’Elysée, François Hollande, garde un mauvais souvenir de celui de 2005 en France sur le traité constitutionnel européen, qu’il avait soutenu et qui avait vu le parti se diviser en « ouistes » et « nonistes ».

France télévision

UE : L’Irlande va organiser un référendum sur le pacte budgétaire

L’Irlande a annoncé mardi l’organisation d’un référendum sur le nouveau pacte budgétaire européen, un scénario que voulait absolument éviter Bruxelles après le laborieux accord trouvé fin janvier sur ce texte et dans lequel Dublin joue également gros.

Le Premier ministre Enda Kenny a déclaré devant le Parlement que son gouvernement avait décidé de demander « au peuple irlandais d’autoriser la ratification de ce traité« , après consultation de l’attorney général, personnalité chargée de le conseiller sur les questions constitutionnelles. (…)

Selon des diplomates à Bruxelles, un « non » au traité aurait en effet des conséquences très graves pour Dublin. En novembre 2010, l’Irlande, au bord du naufrage à cause de la faillite de son secteur bancaire, a dû signer un plan d’aide d’urgence de 85 milliards d’euros avec le Fonds monétaire international (FMI) et l’UE. Or, s’ils refusent le traité, les Irlandais ne percevront plus de prêts européens dans le cadre de ce plan de sauvetage, rappellent ces diplomates. Car la ratification du pacte est, pour les pays sous perfusion, une condition sine qua non pour bénéficier de l’assistance.

Un sondage publié fin janvier a montré que près des trois quarts des Irlandais, déjà échaudés par plusieurs budgets d’austérité particulièrement sévères imposés par le plan de sauvetage, souhaitaient une consultation populaire sur le pacte.

40% avaient alors affirmé qu’ils voteraient pour, 36% contre, 24% se disant indécis, selon cette enquête.

Boursorama

Merci à Max 64

Une province canadienne espère recruter parmi les chômeurs d’Irlande

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Une province canadienne, la Saskatchewan, souffre d’une pénurie de travailleurs qualifiés. Elle caresse l’espoir de bénéficier du nombre important de chômeurs talentueux en Irlande. Une délégation de recruteurs va donc se rendre dans la verte Erin pour faire leur marché.

Les 27 employeurs espèrent pourvoir plus de 275 offres d’emplois pendant leur séjour début mars. Ils seront accompagnés de Brad Wall, le Premier ministre de la province, et de Rob Norris, le ministre de l’Enseignement supérieur, de l’Emploi et de l’Immigration. Parmi ces emplois, une centaine concernera le secteur de la construction. (…)

Atlantico

La vérité sur le scandale de l’euro… (Vidéo)

… Ou comment l’on bâtit une tour de Babel de la dette pour sauver un mythe.

Ce qui s’est passé avec l’euro c’est qu’il a créé une illusion de stabilité qui a surtout profité aux États jugés auparavant économiquement risqués – Cette stabilité était factice et n’a pas résisté à la crise financière – La dette est un poison qui tue – Il existe une solution: la dévaluation. »

Image de prévisualisation YouTube

Commentaires sur Fortune