Offemont (90) Incendie criminel d’une école, une bonbonne de gaz de grande dimension amenée intentionnellement à l’intérieur du bâtiment

«Il était minuit 19 » raconte Emmanuel Debraize, photographe professionnel installé à Offemont, dans la banlieue nord de Belfort. « J’ai entendu une énorme explosion du côté de l’école du Martinet, tout près de mon domicile, [...] Les flammes dépassaient du toit. »

L’intensité de la détonation met en émoi l’avenue Aristide-Briand, entrée principale de la localité. Les habitants, dont certains fêtent encore ramadan à cette heure-là, sortent dans la rue, interloqués.

[...] Arrivés aussitôt sur les lieux, trois fonctionnaires de service pénètrent alors dans la cour et s’avancent vers le bâtiment en feu. L’explosion retentit, extrêmement violente. [...]

A quelques minutes ou quelques mètres près, ils auraient pu laisser la vie dans cet incendie savamment mis en scène. [...]

[...]  Dominique Retailleau, le premier adjoint au maire d’Offemont, et Laurent Mougel, le directeur des services techniques, découvrent le fond d’une bombonne de gaz de grande dimension dans les décombres. « Elle a été amenée intentionnellement à l’intérieur du bâtiment, sur un petit chariot, dont on a également retrouvé les roulettes », [...]

Heureusement, l’incendie n’a pas eu le temps de se propager totalement à l’école primaire, qui jouxte le bâtiment. La porte d’entrée, qui venait d’être changée, est cependant détruite, comme les toilettes.
Il y a cinq mois, elle avait été incendiée et il y a un mois et demi, la porte du bâtiment détruit hier avait été forcée, en vain. Scènes de violence ordinaire à Offemont.

L’Est Républicain
(Merci aux lecteurs)

Le centre commercial du Val-Fourré (78) partiellement fermé après un incendie criminel

Réveil difficile pour les commerçants de la dalle du Val-Fourré à Mantes-la-Jolie (Yvelines).

Un incendie s’est déclaré dans la nuit de mardi à mercredi dans le parking souterrain de ce centre commercial très couru des habitants de la cité. Le feu s’est déclenché depuis deux véhicules stationnés dans le parking.

Il y a eu deux départs distincts. La piste criminelle est donc largement privilégiée par les enquêteurs.

Des spécialistes de la police scientifique sont sur place. Le sinistre a considérablement endommagé les installations électriques et, ce mercredi matin, environ 20 des 80 commerces n’ont pas pu ouvrir leurs portes. [...]

Le Parisien
(Merci à Lilib)

Notre-Dame-des-Landes (44) : Un vigile brûlé dans la nuit

La victime, prise à partie par plusieurs inconnus dans la nuit de lundi à mardi, a été grièvement blessée aux mains et aux bras. Sa voiture a été incendiée.

Un vigile a été grièvement blessé dans la nuit de lundi à mardi alors que ce dernier surveillait un ancien squat évacué par décision de la justice sur la commune de Fay de Bretagne (Loire-Atlantique), où devrait s’installer en partie le futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Vers 3 h 30, l’agent de gardiennage a été pris pour cible par plusieurs inconnus qui ont aspergé son véhicule de produits inflammables avant de craquer une allumette. La victime a été brûlée aux mains et aux bras dans des circonstances qui restent à déterminer, avant d’être admise aux urgences du centre hospitalier de Nantes. [...]

Le Figaro

(Merci à antibarbare et Chantecler)

Incendie criminel d’un restaurant halal : la police s’intéresse au rôle du gérant

Au lendemain de l’incendie criminel qui a endommagé à Toulouse un restaurant et une boucherie halal, « les enquêteurs s’intéressent au rôle » éventuel du gérant de l’établissement de restauration, hospitalisé pour des blessures par brûlures depuis mardi, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

« Le gérant du restaurant a été blessé par brûlures durant l’incendie. Il est actuellement hospitalisé et n’est pas en état d’être entendu. L’enquête continue pour savoir ce qui s’est passé et le rôle qu’a pu jouer cet homme dans cet incendie », a déclaré à Sipa le procureur de la République de Toulouse Michel Valet en précisant que pour l’instant, on ne pouvait tirer aucune conclusion, « ni dans un sens, ni dans l’autre ».

L’incendie, qui a précédé ou suivi une explosion, s’était déclaré dans la nuit de lundi à mardi, à 4h15, dans un restaurant du quartier résidentiel des Minimes. Le sinistre s’était ensuite propagé à une boucherie halal jouxtant le restaurant et aux appartements situés au-dessus de ce dernier. (…)

Le nouvel Observateur

Bordeaux : Un octogénaire agressé chez lui

Tout ce qu’il peut dire, c’est que ses agresseurs étaient quatre, qu’ils étaient cagoulés et qu’ils parlaient français… Jeudi vers 22 heures, un Bordelais de 80 ans a été agressé à son domicile.

Soudain, après avoir fracturé une fenêtre, quatre individus ont surgi dans sa maison, se sont visiblement précipités sur lui en le poussant au sol pour lui arracher une montre de luxe et une bague coûteuse. Ils ont ensuite réclamé d’autres bijoux. [...]

Après avoir retourné les lieux, sans doute par peur qu’une alarme n’ait été déclenchée, les quatre hommes ont abandonné l’octogénaire dans un bureau et ont pris la fuite avec sa voiture. Un peu plus tard dans la soirée, le véhicule a été retrouvé, incendié, du côté de Saint-Loubès. [...]

Sud Ouest

Chambéry : Feux de poubelles et d’abris de bus

Feux de poubelles, d’abris de bus, interpellation, la nuit de lundi à mardi a été agitée sur les Hauts de Chambéry et plus particulièrement rue du Mâconnais. Au total, une vingtaine de containers poubelles auraient été incendiés, deux voitures endommagées par les flammes et les vitres de deux abris de bus brisées. [...]

Les riverains, excédés, ont décidé, cette fois-ci, de ne pas laisser ces faits délictueux impunis. Ils ont été en mesure de donner aux policiers la description de plusieurs suspects. Deux ont été interpellés, peu après rue du Pré de l’Âne, ils sont âgés de 16 et 17 ans et demi. [...]

Le Dauphiné Libéré

Toulouse : Frappé et dépouillé à la Ramée, sa voiture brûlée

Un noceur a fait une bien mauvaise rencontre dans la nuit de samedi à dimanche à Toulouse. Alors qu’il sortait d’une boite de nuit, il a sympathisé avec deux jeunes hommes. Ses deux nouvelles connaissances lui ont proposé de poursuivre la soirée dans un endroit plus calme, à la Ramée. En confiance, il les a suivis. Mais, sur place, les choses ont vite dégénéré.

Amicaux jusque-là, les deux inconnus sont devenus très agressifs. Ils l’ont dépouillé de l’argent et de tous les effets qu’il avait sur lui. Histoire d’être bien sûrs qu’il se tienne au calme, ils lui ont fracassé une bouteille sur la tête. Les deux compères se sont emparés de ses clefs de voiture, un véhicule de location, puis ont pris la fuite à son bord, laissant leur victime seule. Un peu plus tard, aux alentours de 6 h 30, la voiture a été retrouvée incendiée rue de l’Université du Mirail à Toulouse. [...]

La Dépêche du Midi

Groisy (74) : Les habitants excédés par le 5e incendie de leur immeuble en un an

L’incendie, qui s’était déclaré dans une cave et propagé à une autre, a été rapidement maîtrisé. Mais de forts dégagements de fumée ont envahi les étages. Les habitants, confinés dans un premier temps dans leurs appartements et sur leurs balcons, ont ensuite été évacués, lorsque le risque d’intoxication au monoxyde de carbone a été écarté.

Cette fois encore, l’incendie est très probablement d’origine criminelle. La porte d’une cave a en effet été forcée, et c’est de ce local que le feu est parti.

Or, c’est la cinquième intervention en un an pour les pompiers dans la résidence. La dernière fois, c’était mercredi, trois jours plus tôt, pour un incendie de voiture sur le parking. Et ils s’étaient déjà déplacés à trois reprises pour des débuts d’incendie dans les caves, jusqu’ici sans grosse conséquence.

Cette fois, sous l’effet de la chaleur, les tuyaux d’évacuation des eaux usées ont fondu, rendant l’utilisation de l’eau courante impossible. Le réseau électrique a également subi de gros dégâts.

Dauphiné

Les Tarterêts mobilisés contre les incendiaires du centre de Protection Maternelle et Infantile (France 3 IdF)

France 3 IdF 19 février 2012

 

A Corbeil-Essonnes, les habitants du quartier des Tarterêts manifestaient cet après-midi contre les incendies à répétition. Le dernier, parti du jet d’un cocktail molotov, a partiellement détruit un centre Protection Maternelle et Infantile (PMI) au début du mois.

[NDLR] entendre à la fin : ‘dans un camion’

Troyes (10) : 3 cars incendiés dans la nuit (Vidéo)

France 3 Régions – 19 novembre 2011

Trois cars de tourisme ont complètement cramé dans la nuit de vendredi à samedi, sur le parking public à proximité immédiate de la gare de Troyes. Un 4ème bus a été également pris par les flammes, mais il est moins touché. [...] l’hypothèse criminelle est privilégiée.

France 3 Régions

Valence : Volée, la voiture incendiée est projetée contre un bar

Le bar “Le petit marché” a, à nouveau, été la cible d’actes violents dans la nuit de mardi à mercredi.

Vers 3 heures du matin, un ou plusieurs individus ont projeté contre la vitrine de l’établissement, situé place de l’Europe dans le quartier Fontbarlettes, une voiture en flammes. [...] les policiers du commissariat de Valence ont interpellé six individus qui seraient liés à ces faits violents. Lors de ces interpellations, les policiers ont été insultés et menacés. L’un d’eux a été blessé. [...]

Le Dauphiné Libéré

La Courneuve (93) : Trois mineurs interpellés pour l’agression d’un épicier et l’incendie de son commerce

Trois mineurs ont été interpellés mercredi alors qu’ils venaient d’aggresser un épicier à la Courneuve (Seine-Saint-Denis) et mettre le feu à son commerce, a-t-on appris jeudi auprès de la prefecture de Seine-Saint-Denis.

Mercredi à 20H20, trois personnes cagoulées ont agressé à l’aide d’une bombe lacrymogène un épicier de la rue Emile Zola de La Courneuve avant de lui porter des coups. Ils ont ensuite sorti le gérant de son commerce avant de mettre le feu à l’épicerie. [...]

Est Républicain