Nicola Sirkis (Indochine) : « L’extrême droite tient le même discours qu’Hitler dans les années 30″

Nicola Sirkis ne mâche pas ses mots. Interrogé par le magazine Paris Match, le chanteur du groupe Indochine se dit atterré par l’intolérance qui divise notre société, le manque d’implication de certains artistes qu’il compare à des employés de maisons de disques, mais aussi par la montée des partis d’extrême droite.

Le rôle d’un artiste est-il d’éveiller les consciences ? Une question qui alimente le débat dans cette interview fleuve de Nicola Sirkis et Xavier Dolan, qui se plaint d’une Europe qui « régresse au niveau des mentalités et de la tolérance » : « La montée des droites chez vous nous horrifie en Amérique du Nord » explique le réalisateur, avant d’être repris par le leader du groupe Indochine. « En France, il n’y a plus de Jean-Moulin, plus personne pour dire haut et fort que l’extrême droite française tient le même discours qu’Adolphe Hitler dans les années 1930, toutes proportions gardées » affirme-t-il, sans en craindre les conséquences.

Il va même encore plus loin en attaquant les banques, les vrais « responsables de la crise ». « Ce ne sont ni les juifs, ni les immigrés, ni les homosexuels qui sont les responsables » dit-il, en référence aux idées généralement associées au parti d’extrême droite, avant de parler d’une France qui « crève de jalousie ». « Je suis atterré par l’ignorance générale, de deux qui gobent tout. Nous avons beau avoir un patrimoine culturel énorme, nous sommes de plus en plus incultes » conclu-t-il.

Charts In France

Interpellation musclée d’un suspect par des policiers dans une cité (vidéo)

Hier soir, M6 diffusait un nouveau numéro de  » Zone Interdite « , présenté par Wendy Bouchard. L’émission était intitulée « BAC contre quartiers sensibles : un quotidien sous haute tension ». [...]

Morandini

900 clandestins rescapés au large de la Sicile

Près de 900 migrants en provenance d’Afrique du Nord ont été secourus dans la nuit de jeudi à vendredi par plusieurs bâtiments de la Marine italienne, au large de la Sicile.

Hebergeur d'imageCe sauvetage a été réalisé en coopération avec les garde-côtes et les patrouilleurs de la police financière, dans le cadre de l’opération Mare Nostrum lancée en octobre après deux tragédies en mer.

La frégate Euro a récupéré 336 migrants, qui se trouvaient à bord de deux bateaux menaçant de chavirer à cause du nombre, parmi lesquels 44 femmes et 10 enfants. [...]

Pendant ce temps, la frégate Espero a pour sa part sauvé 198 migrants, dont 17 femmes, tandis qu’un autre bateau, le Stromboli, s’occupait d’en récupérer 108, dont 3 enfants.

Enfin, deux patrouilleurs des garde-côtes ont à eux deux sauvé puis transféré sur un autre bateau 254 réfugiés, dont 53 femmes et 9 enfants.[...]

7sur7


Addendum : le compte twitter de la Marine italienne permet de suivre au jour le jour les sauvetages de clandestins


Des enfants dorment dans la rue

Papier de Eliette Abécassis, romancière

La situation est indigne de notre époque. Ce sont des visions d’un autre temps, ces enfants qui dorment à même le trottoir, dans des guenilles, parfois pieds nus. Ils s’appellent Alin, Théo ou Elena… Mais ils pourraient s’appeler Gavroche. Leur mère, Maria ou Mariana, à moins que ce ne soit Cosette. Elle porte des sandales en plastique. Elle a froid, elle a faim, elle nourrit un bébé au sein.

Hebergeur d'imageLes gens passent devant eux comme s’ils n’existaient pas. Les Roms sont devenus les ennemis de la société, ceux que tout le monde stigmatise, que tout le monde déteste, et l’on n’est pas gêné, quelque part, de les voir crever sur le trottoir.

Comme les Juifs, ils sont semblables et ils sont différents. Ils sont errants. Ils ont leur mode de vie et leurs valeurs qui ne ressemblent pas aux nôtres.

La ville doit pouvoir loger ces familles, quelle que soit leur nationalité. La discrimination anti-Rom est intolérable. [...]

Mais quand on parle de Rom, on a l’impression qu’on a dit un gros mot, ou qu’on a désigné forcément un voleur ou quelqu’un qui exploite les enfants.

S’ils mendient, c’est qu’ils n’ont rien. S’ils ne sont pas intégrés, c’est certes qu’ils ont une autre culture, mais surtout c’est parce qu’on a rasé leurs campements et qu’on ne les a pas relogés. [...]

Huffington Post

À Orléans, le maire UMP veut chasser les clandestins

En découvrant la liste des délégations attribuées aux conseillers et adjoints de Serge Grouard, maire UMP d’Orléans réélu haut la main, les militants des associations d’aide aux sans-papiers se sont étranglés. Au même titre que la gestion des appels d’offres ou du tourisme, l’édile local aura désormais un bras armé à « la lutte contre l’immigration clandestine », qui demeure pourtant une prérogative des services de l’État. Et ceci au moment même où le Front national fait son entrée sur les bancs du conseil municipal. [...]

Hebergeur d'imageMilitant du Réseau Éducation sans frontières (RESF), Jean-Pierre Perrin-Martin voit s’écrouler plusieurs décennies d’avancées collectives :

« Dans les années 1990, des étrangers ont obtenu d’être régularisés après des grèves de la faim. Tous réussirent à être débarrassés du nom de clandestins pour prendre celui de sans-papiers. Et aujourd’hui, le maire d’Orléans nous ramène à ce qualificatif. »  [...]

Dans un communiqué transmis aux médias, la municipalité se justifie en dénonçant le « laxisme de l’État » en matière de chasse aux clandestins et précise que, grâce à ses « quelques compétences » (attestations d’accueil, regroupement familial, avis sur la délivrance de la carte de résident de 
dix ans…), elle pourra redresser la barre. [...]

L’Humanité

Aux Etats-Unis, on expulse pour des délits mineurs

Les expulsions d’immigrés ont augmenté sous la présidence Obama, et contrairement à ses affirmations la plupart de ces immigrés avaient commis des infractions mineures, a rapporté lundi le New York Times.

Hebergeur d'imageSelon le quotidien, seulement 20% des près de 2 millions de personnes expulsées depuis l’arrivée de Barack Obama à la Maison Blanche en 2009 avaient été condamnées pour des faits graves, notamment pour trafic de drogue.

Les deux tiers « impliquaient des personnes ayant commis des infractions mineures, dont des infractions au code de la route, ou n’avaient aucun antécédent criminel », ajoute le quotidien. [...]

Barack Obama, dont la promesse d’une grande réforme de l’immigration est enlisé au Congrès, a affirmé que son administration s’occupait des « criminels, des violeurs en groupe, de ceux qui nuisent à la communauté, et non des étudiants, ou des gens qui sont là parce qu’ils essaient juste de trouver une solution pour nourrir leur famille ». [...]

Ces expulsions ont quadruplé, passant de 43.000 pendant les cinq dernières années de George W. Bush, à 193.000 durant les cinq premières de Barack Obama. Les expulsions de personnes étant revenues illégalement aux Etats-Unis ont triplé, passant à plus de 188.000. [...]

7sur7

Sida : « Ce sont certaines populations gays et migrantes qui se contaminent »

RMC – 4/04/13

A l’occasion du démarrage du 20e Sidaction, le Pr Jean-François Delfraissy a rappelé chez Jean-Jacques Bourdin les messages de prévention, alors que 7.000 nouveaux cas de sida sont détectés chaque année en France. Bourdin Direct est une émission d’information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l’actualité.

« Moi je suis arabe, mes enfants sont français et on va vous niquer de l’intérieur » (RMC)

Alors que les GG de RMC abordent cette étude qui affirme que le racisme augmente, un auditeur dénonce le mauvais comportement des arabes, notamment celui d’un collègue tunisien. Avec Marie-Anne Soubré, Charles Consigny et le père Patrice Gourrier.

« Sur Lyon, à chaque fois qu’on va dans des quartiers où il y a beaucoup plus d’arabes, si on peut parler franchement, on est toujours emmerdés. » – Alexandre

« Les gamins à qui vous avez affaire, les collègues à qui vous avez affaire et qui se comportent comme ça sont des gens qui sont extrêmement mal élevés ! » – Marie-Anne Soubré

« Y a certains endroits en France aujourd’hui où on rétro-pédale, on est en train de sombrer dans une forme de barbarie, c’est très inquiétant ! » – Charles Consigny

Sauvetage de 400 migrants au large de la Crète

Une opération de sauvetage d’environ 400 migrants à bord d’une embarcation de fortune était en cours lundi matin par la marine grecque au large de la Crète, selon des garde-côtes grecs.

Hebergeur d'image

photo d’illustration

Le groupe de ces immigrés avait lancé un appel de détresse dimanche soir intercepté par la marine italienne et transmis aux autorités grecques, selon la même source. Quatre bateaux, dont un de la marine américaine stationné en Crète, avaient atteint ce matin l’embarcation, au nord-ouest de l’île, en vue d’un transbordement des migrants dont on ignorait encore la provenance. [...]

Le Figaro

Municipales 2014 : la question ethnique

Papier de Charles Rojzman, écrivain

Les commentaires et les explications pleuvent après la percée spectaculaire du Front national dans de nombreuses villes et le chiffre record de l’abstention: un pouvoir socialiste qui a déçu, une UMP secouée par les affaires, une population qui ne sent pas représentée par ses élites politiques et médiatiques, le chômage… Toutes ces explications sont justes et valables.

Hebergeur d'imageUne seule n’a pas suffisamment, à mon sens, retenu l’attention ou plutôt reste embarrassante : le facteur « ethnique ». Je constate l’augmentation de l’abstention dans des quartiers populaires où habitent beaucoup de musulmans (majoritairement parfois) comme à Roubaix. Et à l’écoute de ce que se dit couramment dans les quartiers populaires, aussi bien chez des jeunes que des adultes, à la lecture de quelques sites sur la toile, j’ai une impression forte qui ne peut évidemment pas être confirmée par des prises de positions officielles ou des sondages, que Nicolas Sarkozy n’a pas seulement été rejeté par les habitants des cités parce qu’il a parlé de « racailles » mais parce qu’il était considéré comme un « juif », alors même qu’il ne l’est pas.

Par ailleurs, toujours dans cette logique de savoir qui est juif, qui ne l’est pas, le juif étant l’ennemi, puisque, par définition pro-israélien, selon eux, le vote pour Hollande a été massif aux présidentielles. Mais, peu à peu, en raison de la présence de ministres perçus comme « juifs » dans son gouvernement, soit parce qu’ils le sont réellement, soit parce qu’ils sont tout simplement imaginés comme tels, François Hollande a été considéré comme président sioniste et ainsi rejeté.  [...]

Hebergeur d'imageJ’ai le souvenir d’avoir assisté un jour à un grand meeting de Le Pen père à Rouen. Lorsque ce dernier parlait de l’Europe et de la corruption, il était chaleureusement applaudi mais ces applaudissements devenaient frénétiques lorsqu’il mettait en cause l’immigration maghrébine. « Arabi fora », « les arabes dehors », ce slogan corse a depuis toujours été la devise des partisans du Front national dans le Sud, le Nord et l’Est du pays.

Comme dans d’autres pays d’Europe, le rejet du multiculturalisme considéré comme le cheval de Troie d’un Islam envahissant et de la criminalité « des racailles de cités » a suscité le rejet des partis en place jugés favorables à ce multiculturalisme et une propension à élire les représentants de partis dits populistes. [...]

Il serait dommage de se tromper d’analyse et de ne pas accepter de voir l’importance de plus en plus grande des questions ethniques dans ce climat de désespérance des sociétés modernes. [...]

Huffington Post

« On s’en prend à nos compatriotes d’origine, de culture ou de foi musulmane et il faut en finir avec ça ! » (Plenel/RMC)

Edwy Plenel est l’invité de Jean-Jacques Bourdin. Il s’en prend vivement au Front National et loue la diversité.

« Qu’est-ce que le piège du Front National ? C’est de dire aux gens ‘Comme vous êtes malheureux, prenez-vous en  à votre voisin, à celui qui n’a pas la même religion que vous, la même identité, la même apparence etc.’ Quand les pauvres se font la guerre, quand les pauvres dans la diversité de notre peuple (qui est un peuple  de brassage, de mélanges) se font la guerre, les riches et les oligarques ont la paix. Le Front National ne fait pas la politique du peuple. » – Edwy Plenel

—————— Complément (2009)

Edwy Plenel [vidéo : à 3'30"]
« Je crois que [Christophe Colomb] est vraiment métissé… C’est la résonance avec notre époque. Avec la Reconquista, avec la fin de cette Espagne métissée, c’est un moment de clôture, de crispation, de l’Europe. Il n’y a pas des résonances avec notre époque ? Où on a peur, où l’Occident se crispe ?  Une époque de crispation identitaire ? »

via groutard