Peureux, incultes, méchants et dépressifs: comment l’oligarchie voit ses opposants

Tribune libre de Paysan Savoyard

Par idéologie et pour servir ses intérêts mercantiles, la classe dominante veut poursuivre son projet universaliste: laisser se développer une immigration massive, effacer les frontières, diluer les peuples européens dans la masse des nouveaux arrivants, faire disparaître les identités et la civilisation européenne elle-même.

Pour conduire les peuples à accepter cette évolution sans réagir, elle déploie une propagande de tous les instants. Nous nous efforçons sur ce site de mettre en évidence les diverses méthodes d’intoxication et de manipulation déployées par le Système (voir notamment cette tribune libre).

Nous nous arrêterons aujourd’hui sur l’une de ces méthodes, parmi les plus subtiles et les plus efficaces : le maniement du vocabulaire employé pour désigner les électeurs dits « d’extrême droite », principaux adversaires du Système universaliste et immigrationniste.

Destiné à discréditer ces opposants et à donner d’eux une image dépréciée, le lexique utilisé par l’oligarchie comprend quatre éléments principaux :

Lire la suite

Pendant l’invasion, les travaux de manipulation continuent

Tribune libre de Paysan Savoyard

L’immigration est omniprésente dans les médias. On parle à longueur de pages et sur tous les écrans des demandeurs d’asile, des naufragés de Lampedusa, des campements Roms, des tags sur les mosquées, des repas halal ou des voiles dans la rue…

L’oligarchie, qui organise l’invasion migratoire, ne peut éviter cette forte présence du phénomène dans les médias, que pourtant elle contrôle : son occultation pure et simple serait par trop voyante. La submersion migratoire est tellement puissante et rapide, le Grand remplacement à l’œuvre à ce point massif et spectaculaire, que leurs manifestations s’imposent au premier plan de l’actualité.

Ne pouvant dissimuler tout à fait l’ampleur de l’invasion, l’oligarchie se fixe un autre objectif. Faire en sorte que le débat ne soit jamais posé en ces termes : « Oui ou non sommes-nous en présence d’une invasion ? Faut-il ou non arrêter l’immigration légale aussi bien qu’illégale ? ».

Pour ce faire l’oligarchie déploie une stratégie d’action psychologique et de manipulation de l’opinion qui revêt, sauf oubli de notre part, sept formes principales.
Lire la suite

Affaire de la mosquée de Poitiers : Acte de résistance face à l’immigrationnisme

Tribune libre de Paysan Savoyard

L’affaire de la mosquée de Poitiers marque probablement une étape importante dans le processus en cours d’affermissement du totalitarisme immigrationniste.

Il faut féliciter les auteurs de cette action d’éclat, qui rappelle d’une certaine manière la manifestation d’étudiants place de l’Étoile le 11 novembre 1940, considérée comme le premier acte de résistance à l’occupation allemande. Certes les manifestants de Poitiers, à la différence de leurs devanciers parisiens, ne mettaient pas leur vie en jeu : ils risquent néanmoins de sérieux ennuis judiciaires et de vie quotidienne. Lire la suite

Poitiers : Les passagers de l’avion torpillent l’expulsion de Kevin vers le Congo

Kevin, élève du lycée de Kyoto, à Poitiers, devait être expulsé par avion vers Kinshasa, hier matin. Les passagers se sont mobilisés. Le vol est parti sans lui.

Il devait rejoindre la République démocratique du Congo hier. Contre son gré. Les passagers du vol Air France à destination de Kinshasa ont torpillé l’opération. Pendant deux heures de forte tension, le face-à-face s’est poursuivi avec les forces de l’ordre pour empêcher l’expulsion de Kevin Kimpéfé, un lycéen poitevin de 19 ans. [...]

La Nouvelle République

(Merci à pauldu48)

« Faut arrêter de comparer Mélenchon à Marine Le Pen ! C’est scandaleux ! » (Zéribi/RMC)

Dans les GG de RMC, Franck Tanguy, Karim Zéribi et Gilles-William Goldnadel se disputent sur le « phénomène » Mélenchon.

« Il faut entendre aussi ce que dit Mélenchon au sujet du vivre-ensemble, du respect des personnes. Son adversaire, c’est le Front National. C’est peut-être lui qui tape le plus sur le FN. Il n’a pas une vision ethniciste de la société française. [...] C’est un vrai républicain, c’est un vrai laïc. » – Karim Zéribi

« On a le droit aussi de parler des problèmes d’immigration… [...] Encore maintenant, Marine Le Pen engrange des voix parce qu’on n’a pas encore le droit de dire que l’immigration n’est pas forcément une chance pour la France ! [...] Il se trouve que Mélenchon est dans l’immigrationnisme le plus total. » – Gilles-William Goldnadel

Terre des Hommes : Les Etats doivent mieux protéger les jeunes migrants

Les jeunes migrants doivent bénéficier de la protection de l’enfance. Terre des Hommes en a appellé vendredi lors d’un colloque au respect de la Convention des droits de l’enfant. Ils sont aujourd’hui surtout considérés comme des illégaux et entrent trop souvent dans la clandestinité.

Entre 10 et 50% des mineurs étrangers admis en institution, pour la plupart âgés de 14 à 18 ans s’enfuient, « comprenant très vite que l’institution n’est que la salle d’attente de l’expulsion« , explique le responsable d’une étude portant sur la Belgique, l’Espagne, la France et la Suisse. [...]

Il est communément admis qu’une bonne part de ces mineurs n’a pas renoncé à venir en Europe mais évitent une demande d’asile en bonne et due forme en raison du durcissement du droit d’asile. Ils se retrouvent dans le lot des sans-papiers livrés à eux-mêmes, dans une situation encore plus précaire. [...]

« Les textes existent, il ne faut pas en faire d’autres ou multiplier les normes. Il faut surtout les connaître et les appliquer« , a martelé Jean Zermatten, président du comité des Nations Unies pour les droits de l’enfant.

Selon lui, les pays destinataires devraient profiter de ces flux migratoires pour compenser le vieillissement de leur population. swissinfo.ch – 18/11/2011

Mayotte : La préfecture condamnée à indemniser un clandestin et sommée d’organiser son retour

Pendant que Mayotte est en proie à des troubles comme elle n’en a jamais connu, les expulsions de personnes en situation irrégulière se poursuivent. La préfecture vient d’être condamnée à la suite d’un référé-liberté concernant un Comorien reconduit illégalement à Anjouan, selon un communiqué de la Cimade.

Le centre de rétention de PamandziLe centre de rétention de Pamandzi

Saindou vit à Mayotte depuis 2002. Il a une compagne, de nationalité française, avec laquelle il a deux enfants qui sont donc français. Mercredi dernier 19 octobre, Saindou est interpellé par la gendarmerie sur les lieux où se déroule la manifestation contre la vie chère à Majicavo. [...]

Le lendemain, jeudi, [...] dès 14h00, Saindou est expulsé vers Anjouan par avion, «après examen de la situation de l’intéressé» par les services de l’état.

Dans la soirée, devant «l’iniquité flagrante de cette décision», la Cimade dépose, au nom de Saindou, un «référé liberté» [...]

Dès le 22 octobre [...] le tribunal administratif se réunit pour étudier ce cas et le juge des référés, Monsieur Couturier, rend son verdict :

La préfecture est condamnée à verser 800 euros au plaignant et elle est sommée «d’organiser sans délai le retour» de Saindou sur le territoire de Mayotte.

La Cimade [...] estime que «contre les agissements expéditifs de la Préfecture, la justice fait droit à la raison». [...]

Malango Actualité – 24/10/2011

Les Québécois en faveur de l’immigration

Les Québécois se démarquent par leur ouverture face à l’accueil de nouveaux arrivants. C’est ce qui ressort d’une nouvelle étude publiée en ligne par l’Institut de recherche en politiques publiques (IRPP).

[...] L’étude révèle que les Québécois sont très ouverts à ce que des personnes immigrantes viennent s’établir chez nous», a expliqué Leslie Seidle, directeur de recherche à l’IRPP »

Montréal - "Le Petit Maghreb"Montréal – Le Petit Maghreb s’étend sur la rue Jean-Talon Est entre les boulevards Saint-Michel et Pie-IX.

Alors que les États-Unis et l’Europe sont aux prises avec de graves problèmes liés à l’immigration, le Canada semble maintenir une tendance stable depuis bon nombre d’années quant à l’acceptation de ce phénomène. Les récents événements reliés au terrorisme et aux débats religieux n’auraient pas influencé cette tendance.

Pour Micheline Labelle, titulaire de la chaire de recherche en Immigration, ethnicité et citoyenneté à l’UQAM, les résultats de cette étude ne sont pas surprenants :

[...] Le Québec se démarque par ses attitudes favorables à l’immigration, qui sont encore plus grandes que dans la plupart des autres provinces canadiennes. »

Bien que les Québécois reconnaissent l’apport économique des personnes immigrantes, un paradoxe demeure quant à l’intégration des nouveaux arrivants :

[...] Tant que le gouvernement ne fera rien pour les aider, ces gens ne parviendront pas à intégrer le marché du travail et à contribuer à l’économie comme ils le devraient », a déclaré Paul Eid, professeur de sociologie à l’UQAM. Le journal de Québec – 18/10/2011

Rennes : Remise en liberté d’une clandestine somalienne sous la pression de RESF et du MRAP

Une jeune Somalienne placée en rétention à Rennes cette semaine avec son bébé de six mois a retrouvé samedi la liberté par une décision judiciaire, même si elle risque toujours une reconduite à la frontière, a-t-on appris samedi auprès de militants des droits de l’homme, et de la préfecture d’Ille-et-Vilaine.

« Elle a fait valoir à l’audience qu’elle avait dû apporter les couches et le biberon« , et le juge a considéré qu’une rétention dans ces conditions était «un traitement dégradant» »

Le parquet n’a pas fait appel de la décision, permettant ainsi à la jeune femme, arrêtée jeudi à Angers (Maine-et-Loire) de recouvrer immédiatement la liberté.

RESF et le MRAP se sont mobilisés pour la jeune femme, rappelant la situation humanitaire catastrophique en Somalie.

« Alors que les appels aux dons se multiplient pour tenter de faire face à la crise alimentaire en Somalie, le gouvernement français n’hésite pas à enfermer une mère et son bébé pour les renvoyer dans un pays ravagé par la guerre civile, alors que sa demande d’asile n’a pas fini d’être examinée », ont déploré les deux associations.[...]

France24 – 13/08/2011

Pessac : l’Optimisme africain de Mar Fall

Mar Fall, sociologue, enseignant à Bordeaux 2

Pessac – Table ronde avec le sociologue Mar Fall dans le cadre des 21e Rencontres africaines.

Il est franchement en colère quand il voit les obstacles que l’on oppose à ceux qui veulent entrer sur notre territoire : «Mais les Français vont au Sénégal (NDLR : son pays d’origine) sans visa».

«Berceau de l’humanité, l’Afrique l’est aussi de la diaspora, origine d’une migration souvent involontaire et violente, objet d’une dispersion qui fait de l’Africain le premier citoyen du monde». Le sociologue Mar Fall voit dans la mobilité grandissante des hommes un élément nouveau qui marque les relations entre Français «de souche» et Africains.[...]

Docteur en sociologie, enseignant à Bordeaux 2, Mar Fall s’intéresse d’abord au présent, sans oublier le passé qui le fonde. «On va vers une société métissée», dit-il. «Les autorités sont aveugles».[...]

Il est franchement en colère quand il voit les obstacles que l’on oppose à ceux qui veulent entrer sur notre territoire : «Mais les Français vont au Sénégal (NDLR : son pays d’origine) sans visa».

Toutefois, parce qu’il sait le métissage inéluctable, parce qu’il voit un lien entre la révolte espagnole et le Printemps arabe – «comme il pourrait y avoir un Printemps africain» – Mar Fall se dit optimiste.[...]

Sud Ouest