900 clandestins rescapés au large de la Sicile

Près de 900 migrants en provenance d’Afrique du Nord ont été secourus dans la nuit de jeudi à vendredi par plusieurs bâtiments de la Marine italienne, au large de la Sicile.

Hebergeur d'imageCe sauvetage a été réalisé en coopération avec les garde-côtes et les patrouilleurs de la police financière, dans le cadre de l’opération Mare Nostrum lancée en octobre après deux tragédies en mer.

La frégate Euro a récupéré 336 migrants, qui se trouvaient à bord de deux bateaux menaçant de chavirer à cause du nombre, parmi lesquels 44 femmes et 10 enfants. [...]

Pendant ce temps, la frégate Espero a pour sa part sauvé 198 migrants, dont 17 femmes, tandis qu’un autre bateau, le Stromboli, s’occupait d’en récupérer 108, dont 3 enfants.

Enfin, deux patrouilleurs des garde-côtes ont à eux deux sauvé puis transféré sur un autre bateau 254 réfugiés, dont 53 femmes et 9 enfants.[...]

7sur7


Addendum : le compte twitter de la Marine italienne permet de suivre au jour le jour les sauvetages de clandestins


Haut-Rhin et Alpes-Maritimes : une filière d’immigration clandestine démantelée

La direction départementale de la Police aux frontières (Paf) du Haut-Rhin a annoncé ce mardi en fin de matinée que ses enquêteurs spécialisés avaient procédé, la semaine dernière, au démantèlement d’une filière d’immigration irrégulière de ressortissants turcs. Trois personnes ont été interpellées et placées en garde à vue dans le Haut-Rhin, puis sept autres à Cannes et sa région avec le concours des brigades mobiles de recherche de la Paf des Alpes-Maritimes.

Depuis de longs mois, les investigations menées avaient révélé que cette filière aux ramifications internationales agissait sur les régions Est, Centre-Est et Sud du territoire national et fournissait des kits de faux documents administratifs bulgares de très bonne qualité (passeports, cartes nationales d’identité, permis de conduire et actes de naissance), à des ressortissants turcs en situation irrégulière en France cherchant à y travailler ou à s’y installer. Le prix moyen d’un kit est évalué à 2000 € et environ 80 bénéficiaires ont été dénombrés à ce stade.

[...] A l’issue des mesures de garde à vue, l’organisateur et son complice ont été mis en examen par le magistrat instructeur de la JIRS, puis écroués. Deux autres complices interpellés à Cannes ont fait l’objet d’un mandat d’amener et ont été écroués dans l’attente de leur transfèrement. A la suite de leur présentation devant la JIRS, ils ont été mis en examen et placés sous contrôle judiciaire. Les autres mis en cause ont été laissés libres. Parmi eux figurent quatre clandestins turcs porteurs de faux qui seront poursuivis dans le cadre de procédures incidentes pour obtention indue de document administratif.

L’Alsace

UE, + 48% d’immigration clandestine : Silence des médias (maj 4 : «MLP a donc dit vrai»)

France info — Le vrai du faux – 7/03/2014

L’an dernier, il y a eu 107.365 migrants détectés, contre 72.437 en 2012; ça fait bien 48% de hausse. (…)

Marine Le Pen a donc dit vrai – France info

____________________________

RTL – Aphatie – 06/03/2014

- +48%, c’est une information qui a été révélée par Frontex mais pas sur RTL (Marine Le Pen)
- Vous n’écoutez pas assez RTL pour savoir ce que nous diffusons sur notre antenne (Aphatie)
- C’est paru dans la presse grecque, portugaise, italienne, espagnole mais pas un mot dans la presse française (Marine Le Pen)
- … et si ça se trouve sur RTL (Aphatie)

Lire la suite

Mulhouse : Démantèlement d’une filière d’immigration clandestine

Deux Turcs ont été interpellés à Mulhouse dans le cadre d’une enquête sur une filière d’immigration clandestine, soupçonnés d’avoir fourni de faux contrats de travail à des clandestins, a annoncé vendredi la police aux frontières.

Interpellés mercredi à Mulhouse par un brigade de la police aux frontières du Haut-Rhin, ils avaient mis au point «un système astucieux rôdé de production et de fourniture de faux contrats de travail et de fiches de paie à l’entête de sociétés radiées» dont ils avaient été les gérants, a précisé la police dans un communiqué.

C’est la caisse primaire d’assurance maladie du Haut-Rhin qui avait prévenu les enquêteurs, après avoir découvert que les noms de ces sociétés apparaissaient de manière récurrente dans des demandes d’affiliation déposées par des ressortissants roumains et turcs clandestins.Vendus en moyenne 500 EUR, les faux papiers servaient aux clandestins pour réclamer des prestations sociales et à obtenir des titres de séjour [...].

L’Alsace

Le procureur général de Colmar : « l’explosion des cambriolages est directement liée à l’immigration illégale »

Le procureur général a annoncé le lancement d’un plan d’actions « pour lutter plus particulièrement contre l’immigration clandestine et le trafic d’êtres humains », hier à Colmar, lors de l’audience de rentrée de la cour d’appel.

Quelles formes prennent en Alsace le trafic d’êtres humains et l’immigration clandestine ? « Les problématiques en ligne de mire pour l’année à venir » ont été décrites par le procureur général, hier à Colmar.

« D’abord la situation des mineurs étrangers isolés, devenue ingérable parce que ces jeunes sont aux mains de groupes criminels très structurés qui organisent leur parachutage sur notre territoire, notamment en Alsace, a-t-il détaillé.

Mais aussi la lutte contre les cambriolages, dont l’explosion ces dernières années est directement liée à l’immigration illégale, ou encore le travail dissimulé qui met à mal notre système social, déjà fragilisé par le chômage de masse. »

Lors son discours d’audience solennelle de rentrée de la cour d’appel, Jean-François Thony a annoncé que les chefs des parquets, de la police et de la gendarmerie se réuniront le 24 janvier, « pour jeter les bases d’un plan d’action qui tentera de trouver des angles d’attaque nouveaux contre cette criminalité »….

L’Alsace, merci à BaptisteM

Melun : prison requise contre les organisateurs d’une fraude à l’asile

Le procureur de Melun a requis cet après-midi un à deux ans de prison ferme contre les deux organisateurs d’une fraude à l’asile qui aurait permis à des centaines de Kurdes de Turquie d’obtenir le statut de réfugié en France. Ahmet Ildiz, 48 ans, est en fuite. Ferit, 52ans, détenu pour autre cause, est présent. Ils sont poursuivis pour « aide au séjour » d’étrangers en situation irrégulière, fabrication de faux documents administratifs et de faux en écriture publique, pour un bénéfice total de 36.000 €.

Avec ces documents, les procédures présentées par les demandeurs auprès de l’Ofpra ou en appel permettaient d’obtenir l’asile 8 fois sur 10, contre moins de 15 % de réussite en temps normal, selon l’enquête. La protection de l’asile accorde notamment des prestations familiales, du regroupement familial, du RSA.

Le procureur adjoint David Sénat a requis quatre ans de prison dont deux ans ferme conte Ildiz. Il a requis trois ans de prison dont un an de prison ferme contre l’autre tête de ce trafic, Ferit Bayram, qui a reconnu les faits, affirmant toutefois qu’il avait seulement voulu « aider énormément de personnes » et non gagner de l’argent.

(…) Le Parisien

Filière d’immigration clandestine: l’avocat libéré

L’avocat André Mikano, spécialisé dans la défense des étrangers en situation irrégulière et qui avait été écroué dans une enquête sur une filière philippine de clandestins, a été remis en liberté hier soir.

Il avait été mis en examen fin mars par une juge d’instruction de Bobigny (Seine-Saint-Denis), notamment pour aide au séjour irrégulier, et placé en détention provisoire à la maison d’arrêt de la Santé à Paris [...]

Agé de 45 ans, Me Mikano est un spécialiste de la défense des étrangers en zone de rétention à l’aéroport de Roissy-Charles De Gaulle. Dans une affaire distincte mais similaire, impliquant cette fois une filière marocaine, Me Mikano comparaîtra en juin en correctionnelle, soupçonné là encore d’avoir facilité l’entrée de clandestins. Il est dans cette affaire demeuré libre sous contrôle judiciaire.

Le Figaro

Jean-Marc Ayrault pressé de régulariser des sans-papiers

PARIS (Reuters) – Un rapport commandé par Jean-Marc Ayrault et publié lundi presse le gouvernement français de changer sa politique de régularisation des sans-papiers en offrant un parcours d’intégration à ceux qui sont légalement inexpulsables.

« Le réalisme commande qu’on affronte cette situation en cessant de raconter des histoires au grand public », explique dans son rapport le conseiller d’Etat Thierry Tuot, qui pourfend l’échec de la politique française d’intégration des trois dernières décennies.
« Nous n’expulsons pas les familles dont les enfants sont scolarisés, dont la mère est gravement malade, dont le chef de famille sera persécuté en rentrant dans son pays », a expliqué le fonctionnaire après avoir remis son rapport à Jean-Marc Ayrault.
« Ceux que nous ne reconduisons pas à la frontière ne peuvent pas l’être » résume-t-il, ajoutant « qu’à la fin, tous les gouvernements, sans aucune exception, de droite comme de gauche, finissent par leur donner des papiers ».

« Moi je dis, puisque de toutes façons dans cinq ans on va finir par leur donner un titre, eh bien commençons tout de suite » avec des « titres de tolérance », propose-t-il sur le modèle de ce qui est déjà pratiqué en Allemagne.

Le « titre de tolérance » proposerait une régularisation progressive sur cinq ans d’une personne en situation irrégulière en conditionnant chaque nouveau droit à des contreparties comme l’apprentissage du français.

Pour Thierry Tuot, cette nouvelle approche aurait l’avantage d’être pragmatique et de tabler sur la transparence avec une opinion publique qui constate déjà que de nombreux étrangers sans papiers ne sont pas expulsés.
« Le cynisme consistant à clamer qu’on expulse toujours alors qu’on sait bien qu’on régularise souvent, démoralise les classes populaires, qui voient bien qu’on ne reconduit pas », dénonce-t-il dans son rapport.
Si le ministre de l’Intérieur a pour l’heure rejeté la proposition des « titres de tolérance », Jean-Marc Ayrault a indiqué lundi que les préconisations du rapport seraient étudiées par le gouvernement qui songe à refonder sa politique d’intégration.

Le rapport de Thierry Tuot est présenté au moment où le gouvernement doit déjà faire face au mécontentement d’une partie de l’opinion sur des réformes sociétales comme le mariage pour tous ou encore le droit de vote des étrangers.

Parmi les proposition du rapport Tuot figurent l’octroi de la nationalité après une scolarisation complète, le contrôle social des critères d’accès au logement, la création de carrés musulmans dans les cimetières et le soutien des associations actives dans l’intégration des étrangers.

Nouvel Obs

Un important réseau de passeurs démantelé en Europe

Un important réseau d’immigration clandestine a été démantelé suite à l’arrestation de 103 suspects à travers l’Europe, a annoncé mercredi Europol. Les immigrants provenaient principalement d’Afghanistan, d’Irak, du Pakistan, de Syrie et de Turquie. [...]

Hebergeur d'image

Les immigrants, principalement originaires d’Afghanistan, Irak, Pakistan, Syrie et Turquie, voyageaient «souvent dans des conditions inhumaines et dangereuses, comme dans de très petits compartiments cachés dans des autocars ou des camions, dans des trains de marchandises ou des bateaux», selon Europol.

«Les mariages blancs faisaient également partie du modus operandi pour régulariser leur statut dans l’Union européenne», a assuré l’Office de police.

Le Matin

Merci à Lilib

Suppression du délit de solidarité : Collard s’en réjouit (RMC+ MàJ vidéo)

Le sujet a été évoqué au journal de 20 heures de France 2:

Les GG de RMC débattent de la suppression du délit solidarité envers les clandestins. Un auditrice, dont le mari est un immigré arménien, se félicite de la décision du gouvernement. Avec Jacques Maillot, Gilbert Collard et Franck Tanguy.

« Tu viens en aide à quelqu’un, ça veut pas dire pour autant que t’as envie de soutenir toute une politique frauduleuse d’immigration, ça n’a rien à voir ! » – Gilbert Collard