D’après un juge antiterroriste, un groupe islamiste cherchait à se procurer l’adresse personnelle de l’animateur de Fdesouche

Fabrice Robert, président du Bloc Identitaire:

« Convoqué par un juge antiterroriste la semaine dernière, j’ai donc pu avoir confirmation des menaces qui pesaient sur moi. D’après deux témoins, Mohammed Achamlane [créateur et porte-parole de Forsane Alizza] aurait ainsi demandé à l’un de ses militants de me contacter pour tenter de m’assassiner.

Certains avaient l’air assez déterminés et disaient se tenir à disposition de l’émir autoproclamé pour agir. J’ai également appris qu’ils cherchaient à se procurer quelques adresses personnelles, notamment celle de l’animateur du site Fdesouche. Une menace à prendre au sérieux quand on découvre que des membres de Forsane Alizza travaillaient chez des opérateurs de téléphonie. »

Lire la suite

Lyon : Les Identitaires investissent un H&M pour dénoncer l’esclavagisme !

Après Paris et St-Laurent du Var, une vingtaine de militants du Bloc Identitaire et de Génération Identitaire ont investi pacifiquement, samedi 11 janvier, un magasin H&M rue de la République au centre de Lyon.

Répartis dans les rayons en brandissant des pancartes aux slogans variés (“Soldes pas chers grâce aux esclaves éthiopiens” etc.), et distribuant des tracts aux clients en scandant des slogans malgré les vigiles, les Identitaires ont ainsi voulu relayer la campagne “H&M esclavagistes”.

En effet, trouvant les “employés” chinois trop chers à leur goût, H&M a décidé de délocaliser une partie de sa production… en Éthiopie ! Moins coûteux et corvéables à merci, ces Africains pourront ainsi fabriquer des vêtements bon marché destinés à des chômeurs ou des travailleurs pauvres en Europe.

C’est pour dénoncer cette économie mondialisée totalement absurde, organisée pour le seul profit financier en dépit de tout bon sens, que les Identitaires ont envahi ce magasin H&M.

Pendant la période des soldes, cette action symbolique n’est pas sans rappeler le happening récemment organisé contre Mattel avec la “Barbie ouvrière” : elle amène les Français et les Européens à mieux réfléchir à leur consommation et à favoriser les produits locaux au détriment des objets “low cost” fabriqués en grande série par des nouveaux esclaves.

Lyon : « Bruno Gollnisch en conférence chez les Identitaires »

Le 19 septembre, Bruno Gollnisch donnera une conférence sur la civilisation japonaise à la Traboule. C’est la première fois qu’un dirigeant du Front national intervient officiellement dans le local des Identitaires à Lyon.

À quelques mois des municipales, l’information n’est pas anodine. Bruno Gollnisch, député européen, conseiller régional et membre du bureau politique du FN, sera le 19 septembre à la Traboule, le local des Identitaires, dans le Vieux-Lyon. Il y donnera un cours sur la civilisation japonaise, dans le cadre des soirées du Cercle de Précy, le club de réflexion des Identitaires, qui avait déjà accueilli Robert Ménard en février 2013. “Officiellement, c’est la première fois qu’un membre du FN vient à La Traboule”, confirme Damien Rieu, porte-parole des Jeunes Identitaires. (…)

Lyon Capitale

 

Paris : Meeting de soutien aux 4 de Poitiers, Samedi 25 Mai à 18h (màj)

Addendum : Le meeting aura lieu à l’Hôtel Intercontinental 64 avenue Marceau – Paris – à 18h ce Samedi.
_____________

Generation Identitaire

Page facebook de l’évenement

« Pour des raisons d’organisation, l’adresse du meeting sera donnée 48H avant sur internet et l’événement facebook. . »

Le Maire de Cannes oublie de parler de l’insécurité lors de ses voeux : les Identitaires s’invitent à sa permanence (vidéo)

Ce dimanche matin une vingtaine de militants de Cannes Identitaire ont pacifiquement investi la permanence de Bernard Brochand (Place du Marché Forville) à Cannes afin d’exprimer la très forte exaspération des habitants des quartiers populaires à l’égard de l’insécurité qui menace leur vie quotidienne. (…)

Cannes-Identitaire

Discrimination : le principal du collège refuse le candidat Identitaire mais embauche celui du Front de Gauche (MàJ)

Addendum du 19/12/12

Plus de trois mois se sont écoulés après que la plainte ait été déposée auprès du procureur de Brest mais également du défenseur des droits, par l’avocat de Yann Vallerie, maître Cyril Guillou.

Trois mois, c’était le délai maximum qu’avait le procureur de Brest pour se saisir du dossier. Il ne l’a pas fait. La justice française de madame Taubira est une justice bananière et parodique.

Si Yann Vallerie avait été refusé à cause de sa couleur de peau, de sa religion ou de son engagement politique marqué très à gauche, nul doute que le procureur de Brest se serait jeté sur le dossier, trop content d’endosser l’habit du “chasseur de bête immonde”.

Que va il se passer désormais ? Eh bien le combat continue, et c’est sur la table du juge d’instruction que se trouve désormais le dossier. Nous sommes déterminés à aller jusqu’au bout. Et nous savons que nous sommes dans notre bon droit. Le dossier est également dans les mains du défenseur des droits.

Jeune Bretagne

7/09/12


Le Télégramme

Déclaration universelle des droits de l’homme

Article 21

2. Toute personne a droit à accéder, dans des conditions d’égalité, aux fonctions publiques de son pays.

Orange : Ils ont dit “non à la venue des identitaires”

Du rouge. Sur les drapeaux et les joues giflées par le vent. Hier soir, à l’appel d’une vingtaine d’organisations de gauche (partis politiques, syndicats, associations), environ deux cents personnes se sont rassemblées devant le théâtre municipal d’Orange. Orangeois, Bollénois, Carpentrassiens, Avignonnais…, jeunes ou moins jeunes, tous étaient là pour “dire non à l’accueil de la Convention des identitaires ce week-end à Orange” et “non aux idées de l’extrême droite”. Ce week-end, le Palais des Princes reçoit comme en octobre 2009, la Convention des identitaires, un parti à l’extrême droite de l’échiquier politique créé en 1993. Et dont ses jeunes militants ont fait couler beaucoup d’encre enoccupant le 20 octobre dernier, une mosquée en construction à Poitiers.

“J’espère qu’à Carpentras, on n’accueillera jamais des identitaires, quoiqu’aujourd’hui, on peut se poser la question avec l’élection de Marion Maréchal-Le Pen” glissait Louis 76 ans, de Carpentras, son autocollant du parti socialiste scotché sur le cœur. (…)

Le Dauphiné

« On est en train de vivre un génocide par substitution » : Damien (Génération Identitaire) vs JJ-Bourdin

Jean-Jacques Bourdin (RMC) interroge Damien, porte-parole de Génération Identitaire.

« On est les Indiens d’Europe ! »

« Vous voulez le Liban ? Vous voulez le Kosovo ? Vous voulez l’Algérie ? (…) Aujourd’hui il y a deux peuples dans ce pays, et deux peuples ne vivent pas sur une même terre en paix M. Bourdin, ça n’existe pas dans l’histoire de l’humanité »

« … Je déclare la guerre à la génération de Mai 68 qui nous a imposé cette immigration. »

Bourdin : « Mais quelle haine ! »
Damien :
« De la haine ? Non, j’ai de l’amour pour mon pays, pour mon peuple et je ne veux pas qu’il disparaisse. »

Relire notre dossier Génocide par substitution (l’expression est d’Aimé Césaire)

Cannes : rassemblement anti-racaille (+Màj vidéo)

28/09/2012


Nice Matin du 28/09/2012

27/09/2012

En se rendant sur les lieux mêmes du meurtre avec une énorme banderole où l’on lisait : « Ici, la racaille a tué un policier », une trentaine de militants de Cannes-Grasse identitaire ont entrepris aujourd’hui une opération de sensibilisation à l’insupportable exaspération des Cannois face à l’impunité dont bénéficie une certaine racaille délinquante qui ne craint plus ni la Justice, ni la Police.

Basta, la racaille intouchable !

L’accident qui a coûté la vie à deux personnes, dont un jeune policier en service, n’est pas un accident. Quoi qu’en dise la presse qui tente de camoufler les circonstances du drame, Adil Briki a délibérément foncé sur la voiture de police qui lui faisait barrage. Il s’agit d’un meurtre.

Ce meurtre d’un policier en service n’aurait pas dû se produire si Adil Briki était resté en prison. Adil Briki a tué. A nouveau le laxisme de la Justice à l’égard de la racaille multirécidiviste est incompréhensible. Les Français ne comprennent pas leur Justice qui laisse en liberté des chauffards-trafiquants-héroïnomanes, assassins en puissance, tandis qu’elle pourchasse les dépassements de vitesse de quelques kilomètres/heure dans les descentes d’autoroute.

Décidément, malgré les larmes de François Hollande, les deux gendarmes de Collobrières sont mortes pour rien ! Et les lamentations convenues des autorités (Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, Dominique-Claire Mallemanche, sous-préfet de Grasse) et des élus (Eric Ciotti ou Bernard Brochand) sont indécentes car ces fonctionnaires, ces élus sont responsables de la situation qui amène Adil Briki à crâner en cabriolet et à foncer sur les policiers. Le peuple ne supporte plus ce climat de rigueur et de mépris à son égard, qui fait face à l’indulgence et la compassion à l’égard de la racaille. Responsables, mais pas coupables, ça ne passe plus. Responsables, et donc coupables. Qui est donc responsable si ce ne sont nos élus et nos hauts fonctionnaires qui ont conduit notre pays dans la situation d’insécurité qu’il affronte à présent au quotidien ?

Nous demandons
⦁ l’expulsion vers le pays d’origine des étrangers délinquants à l’issue de leur peine de prison
⦁ des peines plancher pour les récidivistes
⦁ l’arrêt du laxisme, quand il ne s’agit pas de bienveillance, à l’égard des populations issues de l’immigration.

Délinquance quotidienne, règne de la racaille, braquages en série… Nous serons toujours en première ligne aux côtés de notre peuple, pour dénoncer les politiques dont la lâcheté ferait sourire si elle ne coûtait pas des vies.

cannes-identitaire

« A l’aide, je suis un identitaire ! »

Un identitaire…Alors, à l’entente de ce mot, pas de détour : je suis certainement un facho, acoquiné au FN, haineux grincheux, bas-QI, molusco-pensant et extrémiste. Par définition, je ne pense qu’à moi, j’ai peur et je n’aime pas les gens. Je vis dans un passé révolu, et même un passé issu des « heures sombres de notre histoire ».

De fait, je ne mérite même pas que l’on m’écoute, encore moins que l’on m’adresse la parole. Pire : il va de soi que je suis raciste, un con qui repousse les autres parce qu’en ayant peur, qui haie les gens différents sûrement parce que ne sachant que les envier, et surtout, qui conchie leur culture pour cause de manque total d’ouverture. Arrivé là, le jugement est tombé, la sentence incompressible. Peine de honte et de silence à perpétuité.

  Diable, que l’on me laisse seulement quelques minutes…

Car c’est une description terrible pour moi, qui ai suivi un chemin à des encablures de là pour devenir ce que l’on nomme un identitaire pur, un chemin basé justement sur l’ouverture, la passion et la curiosité… (…)

Lire la suite ( Merci à Corsaire Malouin )