Six parlementaires vérifient les conditions de détention de Nicolas B, opposant au mariage pour tous (MàJ audio)

Le bulletin de réinformation de Radio-Courtoisie a évoqué le sort de Nicolas ce matin :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Accompagné de cinq autres parlementaires, le député de la Drôme Hervé Mariton (UMP)a inspecté le 26 juin les cellules de la prison de Fleury-Mérogis où le militant anti- «mariage gay», condamné à deux mois de prison ferme, Nicolas B., a été incarcéré. Il a pu s’entretenir avec lui en privé.

Lire Un détenu libéré pour conditions de détention indignes

«Il affirme avoir fait l’objet de violences policières», précise le député. «Des bleus sont d’ailleurs encore visibles sur son corps.»

«Son moral a l’air solide. » Hervé Mariton s’est voulu rassurant sur l’état de santé physique et mental de Nicolas B., après lui avoir rendu visite mercredi 26 juin à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis. Accompagné de ses collègues Philippe Houillon, Xavier Breton, Damien Meslot, Véronique Besse et du sénateur Bruno Retailleau, le député de la Drôme a profité de son droit de visite des lieux de privation de liberté pour vérifier les conditions de détention de ce jeune étudiant de 23 ans. […]

«Depuis le 25 juin, ses conditions de détention sont convenables», confirme Hervé Mariton. Mais c’était loin d’être le cas les sept jours précédents.

La cellule de sa première nuit était «correcte», mais «rudimentaire et vieillie». Du deuxième jour au 25 juin, Nicolas a été enfermé dans une cellule «crasseuse», «sale», dépourvue de lumière et de vitres aux fenêtres. «Ces conditions d’enfermement étaient indignes», dénonce le député UMP. «Il a subi des conditions d’incarcération détestables», estime pour sa part La Manif pour Tous. «Il a été privé de toute hygiène – toilette, changement de vêtements… – et de toute possibilité de s’aérer le corps et l’esprit», énumère le collectif dans un communiqué publié après la visite des parlementaires et le dépôt d’un rapport sur la répression policière devant le Conseil de l’Europe.

Sensible aux nombreux courriers de soutien qu’il reçoit, Nicolas B. «remercie toutes celles et ceux qui pensent à lui». En lien avec son avocat, il prépare son dossier pour faire appel de sa condamnation en première instance. «En espérant qu’il ne mette pas un mois et demi à aboutir», commente Hervé Mariton. […]

Famille chrétienne (Merci à Appoline)

Mariton renvoie une collaboratrice (audio)

Le député UMP Hervé Mariton a annoncé aujourd’hui qu’il allait se séparer d’une de ses collaboratrices à l’Assemblée nationale, Jeanne P. , dont Mediapart a révélé qu’elle entretenait des liens avec l’extrême droite, notamment sur Facebook.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

« Mme P. va cesser ses fonctions, dans le respect des règles du droit du travail (…) elle m’avait déjà exprimé récemment son souhait de partir. Je ne la retiens pas », a déclaré le député de la Drôme, qui est aussi délégué général du projet de l’UMP et a été l’un des chefs de file de la contestation du mariage homosexuel dans son parti.

(…) Le Figaro

(Merci à pierrelepoulchre)

67 anti-mariage gay sortis de garde à vue (MàJ)

Les 67 militants opposés au mariage homosexuel qui ont passé la nuit de dimanche à lundi en garde à vue à Paris ont été libérés lundi après-midi après un rappel à la loi, a annoncé à l’AFP une source judiciaire. Ces opposants au mariage pour tous, parmi lesquels figurent deux mineurs, avaient été interpellés vers 1 heure devant l’Assemblée nationale où ils s’apprêtaient à installer une dizaine de tentes.

Europe1.Fr


… ce commissariat qui devient peu à peu, mais assez clairement, un symbole – Mathieu Cavada i>télé

Les policiers sont manifestement mal à l’aise (…) ils ne savent pas quoi faire; ils obéissent à des ordres absurdes – Hervé Mariton


un rassemblement est organisé à 18h devant le commissariat, 32 rue de l’Évangile, avec menottes et casseroles.

————————

Natacha Polony analyse les raisons de la crispation, voire du blocage total, selon ses mots, autour du mariage homo.

————————

Images de l’interpellation :

Mariage gay et Colonialisme par TAUBIRA. Ne dites plus Métropole mais Hexagone (vidéo)

Métropole relève totalement du vocabulaire de l’Empire colonial, totalement [...] Je ne sais pas si, ni combien de temps prendra le mot Hexagone pour s’installer mais il n’y a pas un sujet de tension ni de friction là.


[Même si le fait est historiquement vrai, qui de nos jours utilise le terme de Métropole dans ce sens ?, NDLR]
wikipédia

Mariton conseille à Coronado d’aller sur wikipédia constater qu’il est juif

Ce 3 février, en plein débat sur le mariage homosexuel à l’Assemblée, Hervé Mariton a demandé un nouveau rappel au règlement. Si la méthode est courante, le motif l’est moins : son rappel concerne un tweet de son collègue écologiste, Sergio Coronado. Et porte sur la nature de sa confession.

 Que s’est-il passé ? Sergio Coronado est l’un des députés les plus actifs sur twitter. Adepte du live-tweet en séance, il n’hésite pas à commenter les débats. [>> des tweets acerbes qui lui ont déjà valu une suspension de séance, comme nous vous le racontions ici]

Ce 3 février, il parle ainsi du retard d’Hervé Mariton – principal orateur UMP contre le mariage gay – en séance :

Mariton absent. A quelle heure finit la messe ce dimanche ? #directAn #mariagepourtous

Une remarque sur la supposée religion catholique d’Hervé Mariton très déplacée aux yeux du principal concerné. D’autant plus que le député est de confession juive.

Pour le faire comprendre à Sergio Coronado, Hervé Mariton va subtilement renvoyer le député … à sa fiche Wikipédia : (…)

Europe 1

Mariage gay : un député PS évoque le nazisme (vidéo)

le 30 janvier 2013, 2ème séance (vers 4 min.)

Compte rendu de la séance


Christian Assaf, en faisant référence aux déportations d’homosexuels durant le IIIe Reich, s’est attiré les foudres de l’UMP.

Hebergeur d'image

Une formule du député PS Christian Assaf, qui a lancé mercredi soir que « le temps du triangle rose est terminé », a indigné les élus UMP, à l’image d’Hervé Mariton qui a dénoncé un propos « inacceptable » et a condamné les « actes inqualifiables » des nazis contre les homosexuels. [...]

Le Point

Merci à Lilib

Naturalisations : Besson contre la «période probatoire»

Le ministre de l’Immigration Eric Besson a estimé aujourd’hui sur Radio J que la proposition du député UMP Hervé Mariton d’une «période probatoire» de cinq ans pour tout candidat à la nationalité française, n’était pas «conforme à notre tradition

«Cela ne veut pas dire qu’elle soit, en soi, choquante», a nuancé le ministre: «elle ne heurte aucun principe établi». «Simplement, cela n’est pas notre tradition républicaine», a-t-il estimé : «lorsqu’on acquiert la nationalité française, on y entre avec tous ses droits, sans période d’essai ou sans période probatoire».

Dans un entretien au Journal du dimanche, samedi, Hervé Mariton, élu de la Drôme, s’était prononcé pour «une sorte de stage» constitué de formation civique et linguistique», le point de départ de la procédure étant «une manifestation de volonté» des intéressés, quelle que soit leur situation.

«A son issue, on vérifierait l’intégration manifeste de la personne et en particulier son respect de la loi, mais aussi sa connaissance de la langue française», avait-il poursuivi. Selon Eric Besson, un tel projet «est plus qu’une évolution, ce serait une véritable révolution».

«En tout cas, cela ne peut pas être par un amendement à un projet de loi que l’on introduit une réforme aussi substantielle que celle qui est suggérée ici», a-t-il conclu.

Le Figaro