Electricité : vers une hausse rétroactive des tarifs (vidéo)

C’est une mauvaise nouvelle pour les Français. Les tarifs de l’électricité EDF devraient augmenter rétroactivement. Cette décision du Conseil d’Etat interviendrait pour combler la hausse insuffisante de 2% décidée lors du retour de la gauche au pouvoir. Le rapporteur public a appelé le Conseil d’Etat à donner un délai de deux mois aux ministères de l’Economie pour reprendre un arrêté, qui devrait se traduire par un paiement rétroactif pour les particuliers aux tarifs réglementés, soit environ 27 millions de foyer [...]

article complet : atlantico.fr

rappels de juillet 2012 :

source : RTL.fr

Hausse record de +26% des cambriolages à Paris en 2013 (vidéo)(màj)


source : C dans l’air - France 5 – 04 02 2014
(merci à florence1533)

Le bilan 2013 sur la sécurité dévoilé hier lundi par la préfecture de police montre que le nombre des violences à la personne est stable. Le nombre des vols à main armée a baissé de -3%. Le gros point noir, ce sont les cambriolages. La hausse au niveau national est de +6 ,4% mais Paris se distingue avec une hausse spectaculaire des cambriolages de +26%, 3.000 de plus qu’en 2012.

En 2013, il y a eu 42 cambriolages par jour dans la capitale, en tout cela représente15.000 vols de ce type l’année dernière. Aujourd’hui, le cambriolage n’est plus une criminalité de proximité avec des amateurs. Ce sont de véritables réseaux organisés qui sévissent en France et à Paris. Ces cambrioleurs viennent souvent des Balkans, ils font des razzias avant de repartir dans leur pays d’origine, ce qui complique la tâche des enquêteurs.

Article complet : francebleu.fr

Chômage, Hollande: «L’inversion est bien amorcée», Sapin: «Nous avons fait reculer le chômage» (MàJ N°3 vidéo)

Addendum 27.12.2013 10H10

lien direct de la vidéo sur VK : http://vk.com/video231636035_167147869
source : iTélé le 26 décembre 2013

 


Addendum 27.12.2013 9H33 : Invité de Europe 1 ce matin, le ministre du Travail Michel Sapin est revenu sur les chiffres du chômage publiés jeudi.

«On n’est pas là pour faire des promesses aux Français. On est là pour changer les choses, et nous le faisons avec détermination, dans un contexte difficile»

Europe 1

«Ces chiffres, tous les mois, il y a deux manière de les regarder : l’immédiat et les tendances. Et sur la tendance elle-même, oui depuis le début de l’année nous avons fait reculer le chômage et ce quatrième trimestre amorce la baisse du chômage. Les deux langages sont vrais, mais moi je ne suis pas là pour être au jour le jour. Je ne suis pas un ministre du quotidien, mais de la durée. Je veux que l’inversion de la courbe du chômage, qui est en train de naître, soit durable. Aujourd’hui, ce sont les prémices.»

Le Figaro

Addendum : François Hollande a jugé aujourd’hui dans un communiqué que «l’inversion de la courbe du chômage, sur laquelle (il s’est) engagé, est bien amorcée».

«Les chiffres du chômage pour le mois de novembre (+17.800) viennent atténuer ceux du mois d’octobre (-20.500), mais ils ne modifient pas la tendance», estime le chef de l’Etat, pour qui « la diminution durable du chômage est désormais à notre portée ».

Le Figaro

                                                

Libération 

                                                            

Une douche froide. En novembre, le nombre de chômeurs inscrits à Pôle emploi en catégorie A (celle regroupant les inscrits n’ayant exercé aucune activité) a augmenté de 17.800 personnes, annulant quasiment la baisse d’octobre (-20.500). Or c’est sur cette catégorie que le gouvernement a fondé sa promesse d’inversion de la courbe du chômage d’ici la fin de l’année…

Pire, le chômage des jeunes, dont François Hollande a fait sa priorité, est lui aussi reparti à la hausse en novembre en catégorie A (+2300).

Pour faire bonne figure, le ministère du Travail préfère communiquer sur des tendances sur plusieurs mois. «» lit-on dans le communiqué. Factuellement, cela est vrai. Mais le ministère en tire une conclusion pour le moins optimiste en déclarant que «l’inversion de la courbe du chômage est donc bel et bien engagée en ce quatrième trimestre de 2013» !

En réalité, la hausse du chômage, après avoir ralenti tout au long de 2013, semble avoir atteint un palier. Un palier où les mois de hausses et de baisses s’enchaînent. D’ailleurs en novembre, le nombre de chômeurs ayant exercé une activité réduite (catégorie B et C) a baissé, tandis qu’il avait augmenté en octobre. Mais il est trop tôt pour parler d’inversion. D’ailleurs l’Insee voit le taux de chômage continuer à progresser, passant de 10,9% au troisième trimestre 2013 à 11% à la mi-2014.

Le Figaro

Délinquance en hausse : Valls dénonce une « tromperie », le Figaro maintient ses informations (màj)

Addendum

Délinquance en hausse : Le Figaro maintient ses informations

C’est par un communiqué envoyé aux aurores que Manuel Valls a souhaité réagir à la publication lundi soir de notre dossier sur l’insécurité réalisé d’après le nouveau «tableau de bord» de Beauvau.

Le Figaro maintient l’intégralité de ses informations et répond, point par point, aux remarques du ministre de l’Intérieur.

 Le Figaro

______________________________

Valls dénonce une « tromperie »

[...] Ces révélations n’ont visiblement pas plu au ministre, ses services s’étant fendu d’un communiqué de presse particulièrement virulent, dès 5h30 ce mardi matin. « Une nouvelle fois, les éléments rapportés par Le Figaro dans son édition de ce jour méconnaissent les avertissements et les règles méthodologiques rappelées par l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) » et « on ne peut que regretter la publication sélective, tronquée et biaisée d’éléments statistiques (…), proteste le ministère de l’Intérieur. [...]

Tous les types de délinquance en hausse [...] : Dénonçant un « contresens complet », l’Intérieur affirme qu’il est « désormais établi que les pratiques de ‘nettoyage statistique’ qui avaient cours jusqu’en 2012 sont de nature à fausser fortement la base de comparaison ». [...]

TF1 News

______________________________

Le Figaro s’est procuré le nouveau tableau de bord du ministre, un an après sa prise de fonction. La violence augmente presque partout, les patrouilles sont moins nombreuses et le taux d’élucidation diminue.

Dans le baromètre Valls, ce qui grimpe figure en rouge. Or, sur un an, d’août 2012 à juillet 2013, période qui démarre quand la gauche assume pleinement la conduite des affaires, tout ou presque vire à l’écarlate: les atteintes à l’intégrité physique (+2,9%) et, parmi ­celles-ci, les violences sexuelles ­(+10,4%) ; les atteintes aux biens (+3,5%), parmi lesquels les cambriolages (+9,3%) ; enfin, les infractions économiques et financières (+5,9%). [...]

Image en grande taille ici / Le Figaro
(Merci à Joe le Rassis/Copleboss/Stigmatiseur/BenDupont)

En complément : Valls  «Je suis en train de réussir sur la sécurité» (27.08.2013)

Les logements d’urgence saturés par l’explosion des demandes d’asile

Les campements de fortune installés au cœur de Clermont-Ferrand mettent en lumière un dossier politiquement sensible.

Hebergeur d'image

Pour la quatrième journée consécutive, quelque 200 personnes en attente d’une solution étaient toujours installées jeudi dans des campements de fortune sur la place principale de Clermont-Ferrand. Demandeurs d’asile originaires des Balkans et d’Afrique pour la plupart, ils ont dû quitter leur chambre d’hôtel après que l’association (Anef, association nationale d’entraide) qui gère l’hébergement d’urgence dans le Puy-de-Dôme, a décidé de ne plus régler les notes faute de financement suffisant de l’État. [...]

En 2012, 61 468 demandes, (réexamens et mineurs accompagnants compris), ont ainsi été enregistrées, soit une hausse de 7,2 % sur un an. Les plus fortes progressions sont à chercher du côté des Balkans, en particulier de l’Albanie (+446 %), de la Bosnie-Herzégovine (+335 %) et du Monténégro (+76 %). [...]

« En Alsace, le nombre de demandeurs d’asile explose depuis un an et demi et je pense que cela n’est pas sans lien avec l’arrivée d’un président de gauche, raconte un responsable associatif en hébergement d’urgence. Ils croient que cela va être plus facile d’obtenir une réponse positive, même si cela ne se vérifie pas forcément dans les faits.»

Selon l’Ofpra, le taux d’acceptation est d’ailleurs tombé à 9,4 % en 2012, en baisse de 2 % comparé à 2011. [...]

Le Figaro

Naturalisations : Le gouvernement veut faciliter les démarches (hausse de 14% depuis un an). Le voile n’est pas un obstacle (MàJ N°3)

Addendum 29.08.2013 :

Environ 44 % des immigrés vivant en France ont été naturalisés, en moyenne après 14 ans de résidence sur le sol français, selon France Terre d’asile (FTA).

Le Front national, s’est élevé contre un «objectif (…) désastreux : revenir aux pires chiffres des années Sarkozy, c’est-à-dire près de 100 000 naturalisations par an». S’il y avait bien 95 000 naturalisations en 2010, le gouvernement de l’époque avait durci les conditions d’accès à la nationalité, si bien que les naturalisations par décret sont tombées à 46 000 en 2012.

Le Point

Addendum 28.08.2013 : Le gouvernement veut faciliter les démarches des candidats à la naturalisation.

Ce mercredi, en Conseil des ministres, il a présenté un décret visant à accentuer la reprise en main de préfets. Afin qu’ils soient encore plus souples dans l’instruction des demandes des étrangers. Les préfets de région devront ainsi veiller à la bonne application des consignes dans les départements, à travers des plateformes régionales d’instruction des dossiers. Les premières seront installées à Nancy, Besançon et Beauvais.

Plus besoin d’être forcément détenteur d’un CDI pour espérer obtenir la nationalité française. Un CDD ou contrat d’intérimaire suffisent. Le fait d’avoir été un clandestin n’est plus un obstacle. Les étudiants étrangers et les moins de 25 ans qui résident depuis au moins dix ans France ont également droit à plus de compréhension.

Pour le député UMP de l’Yonne, Guillaume Larrivé, qui œuvra longtemps au cabinet de Brice Hortefeux, «Manuel Valls souhaite augmenter le nombre de naturalisations afin, dit-il, de faciliter l’intégration des immigrés, alors que devenir Français doit être le résultat d’un parcours d’assimilation à la communauté nationale».

Et l’élu de citer un exemple qui illustre, à ses yeux, les errements de la politique actuelle: «Le 17 juin dernier, j’ai assisté, confie-t-il, en préfecture d’Auxerre, à la cérémonie de naturalisation d’une dame portant un voile islamique. » Était-elle vraiment «assimilée à la communauté française » au sens du Code civil? Le député en doute.

L’administration Valls n’y a vu, pour sa part, aucun obstacle.

Le Figaro

« La naturalisation doit devenir l’aboutissement d’un processus d’intégration réussi et doit être facilitée pour ceux qui le souhaitent et le méritent. Cela sans transiger avec nos principes et nos valeurs, ni brader notre nationalité. »

Dix mois après la publication de la circulaire du 18 octobre 2012 qui assouplissait les conditions d’accès à la nationalité française, le ministre de l’intérieur devait présenter, mercredi 28 août, en conseil des ministres, deux décrets les facilitant davantage. Objectif : rompre avec le mouvement de baisse (de 30% à 40%) du nombre de naturalisations enclenché par son prédécesseur, Claude Guéant – près de 100 000 par an au début du quinquennat de Nicolas Sarkozy, 46 000 en 2012. […]

Pour l’atteindre, le premier décret prévoit d’assouplir encore les modalités de contrôle linguistique. […] Il prévoit aussi de supprimer la référence au «niveau de fin d’études primaires» pour le test lié aux connaissances en histoire et en culture générale. Elle sera remplacée par un «niveau de connaissances minimales » des institutions, des symboles républicains et de la place de la France dans le monde. […]

Le Monde

Le nombre d’étrangers ayant acquis la nationalité française est reparti à la hausse depuis un an avec une augmentation de 14% des naturalisations, selon le ministère de l’Intérieur, qui a présenté aujourd’hui en Conseil des ministres un décret sur le sujet.

Pour relancer les naturalisations, divisées par deux entre 2010 et 2012, Manuel Valls avait publié en octobre une circulaire assouplissant les critères pour les précaires, les jeunes et les talents. En conséquence, le nombre d’adultes naturalisés a augmenté de 14% entre juillet 2012 et juillet 2013, a indiqué son entourage, livrant un premier bilan chiffré de ce texte.

Le Figaro

Hausse des violences physiques en collèges et lycées l’an passé

Les actes de violences recensés en collèges et lycées ont légèrement progressé en 2011-12 par rapport à l’année précédente, avec une « hausse significative » de la part des violences physiques, d’après une enquête du ministère de l’Education nationale mise en ligne mardi.

Les établissements publics du second degré ont enregistré 13,6 incidents pour 1.000 élèves, contre 12,6 incidents un an auparavant.

Principalement le fait de garçons, les seules agressions physiques ont représenté 4,5 incidents pour 1.000 élèves (contre 4,2 en 2007-08).

« Si la part des violences physiques est tendanciellement décroissante depuis 2007-2008, elle enregistre une hausse statistiquement significative par rapport à l’an dernier (+2 points) », précise l’enquête.

Les disparités entre établissements sont par ailleurs très fortes: 41% des collèges et lycées ne signalent aucun incident au cours d’un trimestre donné, tandis que 25% des établissements en déclarent 73%. Et les 10% d’établissements les plus violents concentrent 44% des incidents. (…)

France 24

Délinquance: les chiffres repartent à la hausse (+clash Valls à l’assemblée)

BFMTV : ‘Clash’ de Manuel Valls à l’assemblée nationale


Valls accuse la droite : « Le retour du… par BFMTV

« L’esbroufe c’est vous, l’echec c’est vous, la hausse de la délinquance c’est vous, les suppressions de postes de policiers et de gendarmes c’est vous, le retour du terrorisme dans ce pays c’est vous, la division des Francais, c’est vous.. »

Délinquance: Valls parle de « manipulations » des chiffres

Le ministère de l’intérieur a dénoncé, mardi 13 novembre au matin, des chiffres « ne correspondant pas à la réalité »[...]

Le Monde / Le Figaro

———————–

Beauvau fait face à une explosion des crimes et délits. Le Figaro a eu accès aux statistiques.

L’affaire se corse pour le gouvernement Ayrault. Alors que le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, sauvait la mise à son camp, par une communication habile sur le front de la délinquance et de l’immigration, voici que tombent les chiffres d’octobre pour son ministère.

Et les données incontestables auxquelles Le Figaro a eu accès sont catastrophiques. Tout se dégrade en matière de crimes et délits.

Le mois dernier, les violences (presque 44 000 faits) ont augmenté de près de 9 %, et même de 24,9 % en zone gendarmerie! Les atteintes aux biens, cambriolages et autres vols (presque 190 000 faits) ont crû, dans le même temps, de 8 % et les infractions économiques et financières (presque 29 000 faits) de près de 18 %. [...]

Le Figaro
(Merci à Antibarbare)

Délinquance : 4% de mises en cause en plus

Le nombre de personnes mises en cause en terme de délinquance (hors délits routiers) par la police et la gendarmerie a augmenté de plus de 4% en 2011 par rapport à 2006, selon l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP).

Dans son étude rendue publique mardi, l’Observatoire précise que, au total, 1.106.388 personnes ont été mises en cause en 2011, contre 1.063.160 en 2006, soit une hausse de 4,07%, malgré deux baisses consécutives depuis 2010, après un pic à 1.136.782 mises en causes en 2009. (…)

Europe 1

Hausse de 11% de l’immigration vers la Belgique en 2010

Le rapport Migration 2011 révèle une augmentation de 11% de l’immigration vers la Belgique.

En 2010, 140.083 immigrations d’étrangers (citoyens de l’Union européenne ou non) vers la Belgique ont été enregistrées, soit un accroissement de 11% par rapport à l’année précédente, peut-on lire dans le Rapport Migration 2011, publié jeudi par le Centre pour l’Egalité des Chances et la Lutte contre le Racisme (CECLR).

Par ailleurs, 55.175 émigrations d’étrangers ont également été comptabilisées en 2010, d’où il résulte un solde migratoire positif de 84.809 entrées

Quelque 42% des 67.653 premiers titres de séjour ont été délivrés pour des raisons familiales, contre 29,5% en moyenne dans l’UE, 39,6% aux Pays-Bas, 44,5% en Allemagne et 42,3% en France. Les pourcentages de titres de séjour délivrés pour des raisons liées à l’éducation et à des activités rémunérées sont par contre plus faibles que ceux des pays limitrophes.

En effet, seuls 5.695 premiers titres de séjour pour motif d’études ont été délivrés en 2010, soit 8,44% du total, contre 25,6% pour l’Allemagne, 31,9% pour la France ou encore 37,05% pour le Royaume-Uni. (…)

RTL.be

Italie : hausse des conversions à l’islam

Cela n’est un secret pour personne, l’Europe est traversée par une vague de conversions à l’islam. Grande Bretagne, Allemagne, France, Espagne, Italie, Pays Bas… aux quatre coins de l’ancien continent le constat est le même, de plus en plus d’autochtones choisissent de devenir musulman.

Boom des conversions à l’Islam en Italie

Selon l’UCOI (Union des communautés islamique d’Italie),

l’Italie compterait plus de 70 000 Italiens convertis à l’islam.

Un chiffre en plein boom accentué selon certains par la crise économique et la perte de valeur de la société Italienne. En réalité, le message de l’Islam séduit. Les gens qui n’ont cesse d’entendre tout et son contraire sur l’Islam et s’interrogent. A travers les textes, ils cherchent les réponses aux questions qu’ils se posent et trouvent finalement dans le message du Prophète Muhammad (sallallahou ‘aleyhi wa salam) quiétude, paix et vérité.

Selon le Président de l’UCOI, le taux de conversion à l’islam se situe entre celui de l’Allemagne ( environ 4500 nouveaux convertis par an) et celui du Royaume-Uni (environ 5000 nouveaux convertis par an).

Il indique par ailleurs, que les mosquées reçoivent de plus en plus de demandes de personnes souhaitant se renseigner sur l’islam ou encore l’étudier.

Une tendance qui se confirme en Europe

L’Italie n’est pas le seul pays concerné par la hausse des conversions. Dans un précédent article nous évoquions le nombre de convertis en France estimé selon une étude dirigée par Loïc Le Pape, doctorant à l’École des hautes études en sciences sociales de Marseille à 40 000 personnes en 2010. Le journal l’Express parlait en 2006 de 60 000 personnes devenues musulmanes.

En réalité, nous constatons au quotidien que ce chiffre est largement sous estimé et tend à augmenter chaque jour.

D’une part car la médiatisation de l’islam et de la place des musulmans suscite bon nombre d’interrogations poussant les non-musulmans à s’instruire et découvrir le message Coranique. D’autre part car les initiatives tournant autour de la da3wa n’ont jamais été aussi nombreuses. (…)

Ajib

L’immigration en hausse depuis 1995

Le nombre d’immigrés admis à séjourner légalement en France a augmenté depuis 1995, atteignant un record de plus de 214.000 personnes en 2004 avant de légèrement baisser pour se stabiliser un peu sous 200.000, selon des chiffres officiels obtenus aujourd’hui par l’Agence France presse.

(…)Les visites médicales concernent les entrées et les régularisations et sont considérées par les experts comme « l’indicateur le plus fiable pour mesurer les flux d’entrée » en France.

En 1995, année de la victoire de Jacques Chirac, 76.663 étrangers ont effectué une visite médicale.

Le chiffre se stabilise l’année suivante (76.956) avant de grimper à 105.766 en 1997 après la victoire de la gauche aux législatives.

Avec la régularisation exceptionnelle décidée en 1998 par Lionel Jospin, il monte cette année là à 145.014 personnes puis redescend à 122.888 l’année suivante.

Le chiffre repart à la hausse en 2000 (140.319), sous un gouvernement de gauche.

Une augmentation qui se poursuit en 2001 (161.873) pour atteindre 197.751 personnes en 2002, année du retour de la droite aux affaires, où Nicolas Sarkozy est nommé ministre de l’Intérieur dans le premier gouvernement du second mandat de Jacques Chirac.

La progression se poursuit en 2003 avec 206.151 visites médicales, pour atteindre 214.362 en 2004. Le chiffre retombe à 200.024 personnes en 2005 et atteint 205.714 en 2006. Depuis l’arrivée de Nicolas Sarkozy à l’Elysée,

il est resté légèrement sous les 200.000: 193.045 en 2007, 197.942 en 2008, 183.714 en 2009 et 198.525 en 2010.

Le Figaro